Le premier juge de France mis en examen pour 4 agressions sexuelles

Pas de « cabane » pour le magistrat du CSM Jean Cabannes, mis en examen et laissé libre après une série d’agressions sexuelles. Pauvre France…

Incroyable, mais vrai ! Après le magistrat C. de Privas (Ardèche) condamné à des peines de prison pour escroquerie et piratage informatique
https://ripostelaique.com/magistrat-a-privas-le-jour-escroc-internet-la-nuit.html
Jean Cabannes, 65 ans, magistrat et membre du Conseil supérieur de la magistrature, chargé de sanctionner les magistrats qui dérapent, est à son tour mis en examen pour quatre agressions sexuelles commises notamment dans le métro parisien. Il a été contraint de démissionner. 

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/11/11/un-membre-du-conseil-superieur-de-la-magistrature-mis-en-examen-pour-agressions-sexuelles_6059398_3224.html

https://www.leparisien.fr/faits-divers/un-membre-du-conseil-superieur-de-la-magistrature-mis-en-examen-pour-agressions-sexuelles-11-11-2020-8407915.php

Dans une France où 40 000 étudiantes en situation de précarité sont obligées de se prostituer pour survivre,
https://ripostelaique.com/octopus-accuse-macron-il-a-livre-40-000-etudiantes-a-la-prostitution.html
l’affaire Jean Cabannes prouve que notre pays est tombé bien bas dans la tragédie, la décadence et l’imposture.

Le magistrat du CSM trahi par les images de vidéosurveillance​

Ce sont les images de vidéosurveillance de la RATP qui ont démasqué l’un des plus hauts magistrats de France. Ces images montrent un homme portant un costume et une écharpe bleue, changeant de rame à chaque station sur la ligne 7. « Il avait un profil de prédateur et ne restait dans un wagon que lorsqu’il avait trouvé une proie », commentent les enquêteurs. Ce jour-là, une jeune femme de 19 ans est agressée sexuellement dans le métro par ce suspect.

Trois autres femmes, un peu plus âgées, ont été, elles aussi, victimes de violences sexuelles en 2018 et 2019 selon le même mode opératoire, dans le même secteur. Des images permettent de rapprocher les quatre affaires, ainsi qu’un détail : le suspect tremble anormalement des mains.

Cette information, hyper-gênante pour le ministre de la Justice Éric Dupond- Moretti, a été révélée ce 12 novembre par nos confrères de la rédaction de l’hebdomadaire « Le Point », qui a eu accès aux sources judiciaires. Nos confrères écrivent notamment : « Après un long travail d’enquête, un homme est placé en garde à vue le 18 mai. Et ce n’est pas n’importe qui. Il s’agit de Jean Cabannes, 65 ans, officier de l’ordre national de la Légion d’honneur et officier de l’ordre national du Mérite. Ce haut fonctionnaire est membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM). »

Il a été placé sous contrôle judiciaire alors qu’un citoyen ordinaire aurait été écroué

L’ennui, pour le ministère de la Justice, c’est que ce prédateur sexuel officie à la tête du Conseil supérieur de la magistrature depuis janvier 2019. Nommé pour quatre ans, Jean Cabannes, ex-directeur de cabinet du président du Sénat, est chargé notamment de nommer et juger les magistrats. Mais pas de « cabane » pour Jean Cabannes, juste placé sous contrôle judiciaire alors qu’un citoyen ordinaire aurait été écroué pour le vol de deux pommes !

Selon une source proche du dossier, contactée par téléphone, mais qui souhaite conserver l’anonymat, « C’est sur ses trajets vers le CSM qu’il aurait approché ses victimes. L’instance l’oblige à démissionner le 12 juin, alors qu’une commission devait statuer sur son cas. Il a été mis en examen un mois plus tôt, le 19 mai, pour quatre agressions sexuelles et placé sous contrôle judiciaire » confirme cette source judiciaire.

Selon nos confrères de la rédaction du Point, « Le dénouement dans cette affaire prend sa source lors de la déposition de la quatrième victime, le 5 février. La jeune femme raconte qu’un homme est monté dans sa rame à la station Jussieu (Paris). Il est venu directement se poster derrière elle avant de toucher son sexe. Elle demande à son agresseur d’arrêter. Pour toute réponse, celui-ci l’aurait alors regardée avec un petit sourire, avant de lui montrer son excitation en se léchant les lèvres.

« Mais dès le 6 janvier 2018, une femme s’était rendue au commissariat pour le même type de faits. Elle explique qu’elle a été abordée dans la rue, près de la station Châtelet, par un homme qui lui a proposé un massage. Ce dernier lui aurait palpé les seins avant de l’embrasser de force…. ». Les images ont prouvé qu’il s’agissait de ce haut responsable du Conseil supérieur de la magistrature (CSM).

Des recherches intenses sont effectuées durant les mois de février et mars 2020 suivant la plainte la plus récente, le long de la ligne 7. Des commerçants finissent par identifier l’agresseur présumé. Les enquêteurs parviennent même à suivre le suspect. Ils comprennent alors qu’il s’agit d’un membre du Conseil supérieur de la magistrature, l’instance de contrôle qui vient par exemple de rendre un avis sur le cas François Fillon et dont les locaux sont situés à 100 mètres de la station Chaussée-d’Antin.

L’information a été camouflée de longs mois par le ministère de la Justice et par le parquet de Paris, plus prompt à jeter en pâture à la presse quelques dealers ou voleurs de voiture, des cambrioleurs occasionnels. Car la doctrine est simple à la Chancellerie : il faut protéger, coûte que coûte, l’institution et les magistrats qui dérapent.
Ce nouveau cas doit imposer une réforme du système et un suivi de tous les magistrats. Car tous ces juges peuvent, du jour au lendemain, vous priver de liberté. Il serait donc judicieux de leur imposer une expertise psychiatrique chaque année, pour vérifier qu’il n’y a pas de “fusible grillé”

Francis GRUZELLE
Carte de Presse 55411

‌Il y a bien sûr d’autres affaires judiciaires où des magistrats sont impliqués. Voici les principales :

https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/nimes-avocat-general-radie-avoir-tente-voler-billet-20-euros-1072511.html

https://www.lepoint.fr/justice/un-haut-magistrat-vire-pour-avoir-tente-de-voler-20-euros-a-un-collegue-25-08-2016-2063731_2386.php

https://www.ladepeche.fr/2020/06/12/dijon-un-magistrat-mis-en-examen-pour-avoir-propose-des-rapports-sexuels-avec-sa-fille-12-ans-a-des-inconnus-sur-internet,8929709.php

https://www.leparisien.fr/faits-divers/le-haut-magistrat-detenait-plus-de-5-000-images-pedophiles-19-06-2006-2007087953.php

https://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Magistrat_condamn%C3%A9_p%C3%A9nalement_ou_sanctionn%C3%A9_disciplinairement

https://www.lanouvellerepublique.fr/poitiers/poitiers-un-juge-suspendu-et-condamne-pour-des-violences-conjugales

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Faut bien comprendre que les textes répressifs ne visent , de nos jours, que le maxi des peines applicables, ce qui laisse toute latitude aux Juges…je vous laisse deviner à qui l’on doit cette « subtilité » du Droit…

  2. Donc ce sera le prochain miniss de la justiss selon les critères de la raie publique.

  3. Chez les Cabannes, on est (haut) magistrat, de père en fils.
    Le père, Jean, vient de mourir, à 95 ans.
    Conseiller à la Cour de cassation, puis directeur de cabinet d’Alain Peyrefitte, Garde des Sceaux. Puis Premier avocat général près la C.cass., il enchaîne comme membre du Conseil constitutionnel, à 64 ans..
    Il était grand-croix de la Légion d’honneur.
    Le fils, Jean, 65 ans, est membre du CSM depuis 2019, après avoir été directeur de cabinet de Gérard Larcher, le président du Sénat (le Sénat, un héritage familial : papa avait été nommé au C.c par le président Poher), et officier de la Légion d’honneur.
    Il vient de se faire poisser, comme un vulgaire « frotteur », pour (au moins) 4 agressions sexuelles dans le métro parisien.
    Mis en examen, il a été laissé libre, sous contrôle judiciaire.

    • Ironique..
      Jean Cabannes père s’était vu confier en 2003 par le Garde des Sceaux d’alors, Dominique Perben, la présidence d’une « commission de réflexion sur l’éthique dans la magistrature ».
      Quelque chose sur quoi son agresseur sexuel de rejeton serait bienvenu de réfléchir, la moralité du magistrat…

      • Qu’est-ce que « l’éthique dans la magistrature » ? Je crois deviner…
        1) le magistrat est un fonctionnaire de la République avec un grand R,
        2) donc c’est un « monsieur » très au-dessus de ce salaud de franchouillard populiste,
        3) ayant le devoir de le réprimer, on ne voit donc pourquoi il devrait le respecter…

  4. jean comment avez vous dit ? cabannes !!!
    je parie qu’il sera condamné à deux ans maximum, puisque c’est la règle pour ne pas aller en cabane

    • Ou encore, comme le juge Burgaud, il n’ira pas en cabane mais sera installé, sous protection policière, dans un petit tribunal dont le lieu ne sera pas divulgué.

  5. Si on recrute la magistraure non plus sur concours mais :

    – sur dossier après entretien
    – sur expertise psychologique

    80% des magistrats seront déclarés inaptes pour cause de névrose et/ou déviances sexuelles graves

    Si en plus, vous leur faites passer un examen psychologique chaque année, la Chancellerie sera le premier employeur de France à licencier chaque année le plus d epersonens et à en engager de nouveau le même nombre

  6. et vous croyez à un hasard ? vous êtes bien naïfs ! c’est parce qu’il a ce cadavre dans son placard qu’il est là : il n’a qu’à bien se tenir au profit de la dictature collabo s’il ne veut pas d’ennui

  7. « Dans une France où 40 000 étudiantes en situation de précarité sont OBLIGEES de se prostituer pour survivre, »: putain ! Vous exagérez, non ? Quand la France existait encore, elles préféraient faire la femme de ménage où faire la toilette des vieux impotents. Faut pas charrier, tout de même !

    • A titre de comparaison, dans la « france » d’aujourd’hui, ces mêmes étudiantes se rendaient dans des booms à 14 ans et ont eu leur premier rapport à 15.
      Là aussI, je pose la question : peut-être que ceci explique cela ?

    • Non, ‘est la triste réalité. Et ce chiffre est sans doute sous-estimé,beaucoup d’entre-elles préférant ne pas l’avouer.

    • Antimonstres, j’ai enquêté pendant 18 mois sur la prostitution étudiante pour réaliser le livre « Escort étudiante, itinéraire d’une enfant gâtée » qui sort dans les points de vente le 17 novembre.
      Le chiffre de 40 000 étudiantes m’a été fourni par le ministère de l’intérieur. Je pense qu’elles sont plus nombreuses en réalité. J’en ai rencontré plusieurs centaines à Lyon pour mon enquête, ville où elles seraient plusieurs milliers.
      Ajoutez les autres grandes villes de France
      Lien : https://www.fnac.com/e458948/ECHO-Editions

    • Antimonstres : rien n’est exagéré. Le livre sort demain 17 novembre
      Disponible dès demain !!
      Escort étudiante, itinéraire d’une enfant gâtée
      Par Octopus
      Avec ce livre, celui qui veut savoir sait. Il y a urgence, sinon, beaucoup de nos étudiantes vont mourir.

      http://www.echo-editions.fr/librairie/livre?id=117&t=escort-eacutetudiante-itineacuteraire-drsquoune-enfant-gacircteacutee

      Code à indiquer pour la livraison gratuite du livre :

      ‌QUONMELIVREMONLIVRE

  8. N’oublions pas que le CSM est une institution prévue par la constitution ! Des salauds comme celui ci dégradent la France.

  9. Et ben, elle est belle la justice. Et en plus, les juges veulent nous donner des leçons. Elle est bien bonne celle-là! On vit dans un monde de pourris. Le mot est faible.

  10. Nous sommes gouvernés, manipulés, dirigés, jugés par un bon paquet de malades mentaux, de détraqués. Ca me rappelle la blague de cour de récré où il était question d’un asile de fous. Les patients le moins atteints étaient logés au rez de chaussée, et plus on montait dans les étages, plus ils étaient dingos. Le bureau du directeur se trouvait au sommet de l’immeuble.

  11. ET les bâtonniers de Paris, qui ont détourné 33 millions, jamais poursuivis depuis 2017
    Bournazel, Castelain, Féral, Sur, Sicard:

  12. un citoyen « ordinaire »?? Je croit qu’il s’est lui-même inclut dans la diversité…

  13. Il a une belle tête de bâtisseur de mur, celui-là.
    Même pas la déchéance de la LH et de l’ONM ? Ce qui serait le minimum. On ne le saura pas puisque les cas sont désormais tellement nombreux qu’ils ne mettent plus les noms au J.O.
    A moins d’avoir la version papier.

  14. Et quand ils n’en sont pas (par miracle et de la jaquette of course), ce sont des obsédés, dépravés, pédos comme à dijon…
    Quand à leurs gonzesses, mêmes perversions auxquelles on peut ajouter la coke. Idem pour nos salopes de politiques et autres bobos parigots fait du même moule.
    Un beau tableau et réaliste donc de nos (pseudos) élites « froncaises » version 2020 !

  15. Les pourritures de juges, car en majorité ce sont des pourritures, faut voir comment sont jugés les délinquants, ces pourritures sont bien solidaires entre elles, on ne sait jamais, peut-être que certains juges, à leur tour, auront besoin de l’aide de leurs confrères..

  16. toujours pareil…la police fait son boulot, bon an mal an, malgré tout…et la justice protège qui elle veut et surtout ceux de son milieu. Où comment choquer une fois de plus le bas peuple..Une république bananière qui se dore au soleil …et qui pour l’instant n’a rien à craindre de la démocratie populaire.

  17. Rappelez vous ce juge qui se masturbait en pleine audience. Jamais la France, dans son Histoire n’a connu une telle ignominie.
    https://www.lemonde.fr/archives/article/2003/10/18/un-juge-assesseur-d-angouleme-se-masturbe-a-l-audience_4273940_1819218.html
    Après le mur des cons, la muraille des bites. Le degré d’abaissement qu’a subi la France depuis 40 ans. Autrefois, au palais de justice, il fallait monter 40 marches pour accéder, terrorisé, au prétoire et à la sellette pour le vol d’une botte de poireaux. Aujourd’hui :
    – wesh gro, on s’en bat les couilles de ta justice de koufar de merde – discriminé ! levez vous ! Levez la main droite et dites…
    – allah akhbar, ta gueule sale pute !
    – La justice au nom du peuple français vous condamne.. à un rppel à la « loi »
    – t’as vu mouloud ce peup

  18. C’est cette magistrature de gauche qui relâche les voyous, qui justifie leurs décisions et qui se permet de traiter de « cons » en les épinglant sur un mur celles et ceux qui ne partagent pas leur idéologie. Pôvre France.

  19. Croyez vous que les rats se bouffent le cul entre eux .Oh, que nenni Chapeau la Justice Française

  20. MERCI pour ce bel article qui met en lumiere les actions predatrices de ce jean cabannes qui merite le sobriquet de
    VESPA MANDARINIA dans la magistrature ……

  21. Que dire, certainement beaucoup de ces individus embrassent la magistrature dans un esprit malsaint de pouvoir de se protéger de leur propre turpitudes, voir d’autres pathologie plus complexes. 🤐

  22. On n . Arrive même plus à lire tellement ça nous rend malade et donne envie de vomir

  23. Merci à tous les contributeurs qui ont commenté, enrichi cet article. Bonne soirée à toutes et à tous

  24. Alors , même plus la peine de parler du maire du village de 2000 habitants qui corrompus par le niveau Supérieur ramasse sans scrupule son indemnité pour se faire plaisir avec l’argent des autres et qui manipulent ceux qui croient encore faire du bénévolat en rendant service aux administrés ….. j’ai été vacciné par ce maire vu dans les couloirs du métro de Lyon en train de tricher sur le parcours du marathon avec à ses trousses une copine qui allait sûrement le remettre dans le droit chemin……. Crédible cet homme apres ca, les mensonges à ses administrés…et tout ce dont j’ai la peuve !!!

    La magouille est tombée bien bas , et il y a maintenant 2 camps : les dominants et les dominés autrement dit : « les baiseurs, et les baisés « .

    Comme dit avant moi: c’est ça l,élite …..

Les commentaires sont fermés.