Le président tchétchène Kadyrov : en France on favorise le terrorisme 

Publié le 14 mai 2018 - par - 40 commentaires - 1 338 vues

 

Le président de la République de Tchétchénie Ramzan Kadyrov déclare que la France est responsable de la radicalisation du terroriste d’origine Tchétchène Khamzat Azimov. Il a déclaré :

 “Il est important de noter que l’entière responsabilité de l’orientation criminelle de Khamzat Azimov revient aux autorités françaises ; il est né en Tchétchénie, mais il a grandi dans la société française, où ont été forgées sa personnalité et ses opinions.”

 “Je suis convaincu que s’il avait passé son enfance et son adolescence en Tchétchénie, le destin de Khamzat Azimov aurait été différent”, a conclu M.Kadyrov en exprimant ses sincères condoléances à la famille de la victime.

https://fr.sputniknews.com/international/201805131036348986-kadyrov-attaque-paris-assaillant/

Attention ce n’est pas la France que critique Kadyrov mais c’est la politique menée par la France ces dernières décennies. Qu’on aime ou pas le personnage, il a sans doute raison.

Il peut être douloureux et pénible de l’admettre, mais notre politique immigrationniste et mondialiste, notre politique du vivre ensemble en respectant des coutumes importées quelles qu’elles soient même contraires à nos valeurs, ont tout faux.

Le terroriste Khamzat Azimov est né en France, a grandi en France, a fréquenté une école française, et certainement aussi une mosquée située en France… il a certainement aussi mené une vie communautaire. Il a vécu à Nice, ville de la plus forte communauté tchétchène en France (10 à 15 000 Tchétchènes à Nice).

Photo de dreuz.info :

Par qui exactement a-t-il été radicalisé ? L’enquête devra le dire. Il a fait allégeance au GEI (groupe Etat islamique) et Daesh a revendiqué l’attentat.

Mais pour se radicaliser, il faut aussi avoir du temps. Or quoi de mieux, pour avoir du temps, que de ne pas travailler ?… En ne travaillant pas, les sujets fragiles et non éduqués donnent plus facilement libre place à certaines idéologies, qui deviennent des obsessions. Attention, il n’est pas question de dire que tous les chômeurs sont sur une pente dangereuse !… Mais juste de dire que pour les potentiellement radicalisables, le pas est plus vite franchi lorsqu’ils sont sans emploi.

Nos politiques n’encouragent absolument pas le travail salarié des immigrés, même de la seconde génération. Même avec la discrimination positive. On ne leur demande pas de s’intégrer. Ils ne parlent souvent pas bien le français, continuant à parler leur propre langue à la maison chez leurs parents souvent illettrés.

Ils ont affaire à une éducation nationale complaisante, qui leur enseigne également leur propre langue, comme s’ils en avaient encore besoin économiquement, comme si le français ne devait pas désormais être leur langue ! Et souvent ils sont en classe avec d’autres migrants, ce qui ne favorise pas non plus l’intégration, ni l’apprentissage.

Ils ont affaire à des travailleurs sociaux complaisants, souvent eux aussi issus de l’immigration, qui ne les aident pas à s’intégrer puisque de toute façon ils n’ont pas à le faire depuis qu’on accepte tout, venant d’eux !

Ils ont affaire à des juges complaisants, et lorsqu’ils commettent des délits, on fait tout, surtout depuis les lois Taubira, pour les laisser en liberté. Lorsqu’ils sont emprisonnés, ils sont sous la coupe d’aumôniers trop souvent eux mêmes radicalisés.

Ils ont affaire à des politiques plus que complaisants, dont la plus brillante trouvaille est que c’est à nous à nous adapter, et non à eux !

Surtout, on leur donne dès leur arrivée toutes les aides possibles et imaginables, ATA, RSA, retraite, etc., ce qui ne les responsabilise pas. Or ce qui fait de nous des hommes et des femmes, c’est le fait d’être responsables.

On leur donne la nationalité française, sans leur demander d’adhérer à quoi que ce soit de la France et surtout pas à ses lois, à ses coutumes.

Aigris et frustrés, ces migrants démunis de toute responsabilité, libres de leur temps, sans souci matériel car logés-nourris-soignés-distraits à nos frais, deviennent la proie facile de prédicateurs non contrôlés qui les radicalisent. La famille Azimov était logée à nos frais.

Lorsqu’ils sont fichés S, ce qui était le cas d’Azimov, ils sont à peine surveillés. Nos services ne peuvent pas surveiller 12 000 fichés S avoués (combien en réalité ?)

Toutes ces carences, tous ces abandons font qu’il est pratiquement inévitable que certains se radicalisent. On sait que dans les cités, Mohammed Merah est admiré comme un saint et présenté comme un modèle. On sait qu’à chaque attentat qui tue des Français, la banlieue crie de joie.

(Ramzan Kadyrov)

Kadyrov a le droit de nous dire que c’est de notre faute, lui qui gouverne son pays d’une main de fer. On reproche à Kadyrov d’avoir instauré une dictature, avec des méthodes très violentes contre ses opposants, et de prendre position contre les homosexuels, de manière d’ailleurs truculente. On lui reproche aussi de soutenir indéfectiblement Poutine, qui lui aussi tient son pays d’une main de fer.

Mais musulman lui-même, Kadyrov dit qu’il n’acceptera jamais l’islamisme. Ce qui veut dire qu’il n’est disposé à admettre aucun débordement. Le contraire de ce que nous faisons. Oui, si Azimov était resté en Tchétchénie, il aurait eu moins de chances de se radicaliser qu’en France.

Alexandre Orlov, ancien ambassadeur de Russie en France, partage les propos de Kadyrov et estime que la France n’a pas été vigilante dans l’accueil de réfugiés tchétchènes :

http://www.fdesouche.com/1004983-la-france-na-pas-ete-assez-vigilante-dans-laccueil-des-refugies-tchetchenes

On sait que l’OFPRA avait refusé de donner l’asile à la famille d’Azimov, qui ne l’a obtenu qu’en faisant appel devant la Cour Nationale de Droit d’Asile (CNDA). Nos décideurs se sont montrés bien peu raisonnables en choisissant de passer par dessus l’avis de l’OFPRA.

Sans doute certains décideurs étaient-ils contents d’accueillir des Tchétchènes, et de montrer ainsi leur opposition à Kadyrov et à Poutine dont ils ont une vraie phobie.  Dans l’accueil peu regardant des Tchétchènes, nous accueillons exprès des gens au passé douteux, juste pour embêter Poutine, une motivation imbécile qui nous met  en danger.

Il est vrai que Poutine avait déclaré : “nous poursuivrons les terroristes partout… Si on les prend dans les toilettes, eh bien, excusez-moi, on les butera dans les chiottes”,  en Septembre 1999, lors d’une conférence de presse à Astana (Kazakhstan). Déclaration fleurie qui ne pouvait que rendre verts de jalousie nos minables dirigeants.

Soyons clair, en France le chaos s’est invité. Or tant que nous serons laxistes, tant que nous accepterons chez nous des gens qui n’ont rien à y faire, des gens qui ne pourront jamais avoir un emploi, (et alors que nous avons beaucoup de chômage chez les Français), des gens qui surtout ne veulent pas s’intégrer, tant que nous tolérerons le laisser-aller, (la chienlit disait de Gaulle) et tant que nous l’encouragerons, tant que nous donnerons tout aux arrivants sans rien exiger en retour, nous aurons des terroristes. Nous aurons des attentats. Nous aurons des Français assassinés.

Preuve qu’un accueil inconditionnel, une théorie irréaliste du vivre ensemble, un multiculturalisme imposé, un laxisme criminogène, sont des théories qui mènent au désastre.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Spipou

“prendre position contre les homosexuels, de manière d’ailleurs truculente.”

C’est truculent de tuer les homosexuels ?

Sophie Durand

@spipou : vous déformés mes propos, il leur a dit de partir au Canada.

Sophie Durand

Lire : deformez

jean Peuplus

Malgré sa tête de con, Kadyrov a raison…. les français sont responsables de leurs assassins islamiques….il acceptent qu’on désarme les forces de l’ordre, de pénaliser le droit à la légitime défense des citoyens, c’est la honte … on a le gouvernement qu’on mérite, en Allemagne comme on FRANCE…..qui veut se salir les mains avec ces morts vivants qui nous gouvernent. Madame Buzyn la tueuse de bébé, avec ses onze vaccins pour les poupons…. elle a les dents qui raclent le plancher Madame Bouzin….qui veut sauver le poste de son doudou de marie grand directeur éternel de l’INSERM . Un accident de chasse est si vite arriver….c’est la chasse gardé de hauts fonctionnairs Il n’y a pas moyen d’abolir les privilèges de ces cons la…nous , on garde le privilège de le supporters…….

ishub

Eh oui ; Ramzan Kadyrov, président de la République de Tchétchénie, dit une part de vérité.. :)

Véronique HURTADO

Les Musulmans étant “the VICTIMS”, ils sont accueillis indifféremment dans les pays européens, qu’importe qu’ils soient coupables de meurtres, haineux, racistes et sexistes ! Ainsi les Rohingyas sont présentés systématiquement comme des victimes, alors que ces peuplades au départ n’étaient pas musulmanes. Mais depuis qu’elles ont choisi cette religion, elles bénéficient d’un soutien INCONDITIONNEL de l’ONU, des médias et des autres “clowns” qui prétendent défendre une minorité en danger. Une minorité, les Musulmans ? Autrefois l’Indonésie était bouddhiste comme la Birmanie. Veut-on faire de la Birmanie une Indonésie “bis” ? Veut-on faire de la France une Indonésie “bis” ou un Liban “Hezbollah-isé”, pays autrefois si riche avec une population cultivée et travailleuse, CAR chrétienne ?

Véronique HURTADO

Il suffit d’être “musulman” aujourd’hui pour être “the VICTIM”, même si ce sont les Musulmans qui tuent le plus d’innocents dans le monde, Chrétiens, Juifs ou mécréants. La preuve en est, c’est que les médias inversent la preuve de leur culpabilité, en disant que les Musulmans sont les premières VICTIMES… de Musulmans, ce qui est censé être rassurant ! (?) Au contraire, ces assassinats démontrent la nocivité d’une idéologie schizophrène où est célébré le fait qu’Abraham n’ait pas EGORGE son fils, son bras étant arrêté par “l’Ange du Seigneur”, ALLAH, pour ensuite que les Croyants du Livre envoient leurs propres enfants MUSULMANS se faire tuer, mourir en martyrs, pour faire plaisir au même ALLAH !? Plus fous que ces “croyants”, honnêtement, il n’est pas possible de trouver sur terre !

jean Peuplus

Bravo Véronique, c’est bien dit….Depuis 14 siècles nous devons supporters ces enfoirés de musulmans qui massacrent tous ceux qui ne veulent pas de leur prophète pédophile..J’ai honte de cette absence de combativité….aux armes citoyens !

total

Evidemment. L’Etat se comporte en pleutre frileux! POURQUOI? quelle est leur motivation? Ils nous laissent nous débrouiller avec une immigration non voulue sans jamais se demander comment elle est vécue au jour le jour. MARRE les français en ont MARRE! voilà la vérité!

dufaitrez

Chacun connait l’Histoire de la Tchéctchénie, Poutine, morts, immigration…
On savait en les “accueillant”, mais on a fait ! Et on paie !
Ce qui est vrai pour ce Pays est vrai pour les autres !
Droit d’Asile ? A Sainte Anne ! Immigration économique ? Dehors !

patphil

ce président tchétchène n’a t-il pas raison?
chez lui le gars aurait été emprisonné ou descendu avant de pouvoir commettre son forfait!
chez nous, il est logé, nourri, pensionné !

Spipou

Non. Chez lui, il aurait pu être barbouze du gouvernement, ou juge, ou préfet de police…

lancien

belle démonstration Madame DURAND…..vous avez me semble t il oublié l’essentiel…..ces individus nous détestent….

lancien

belle démonstration Madame DURAND mais vous avez oublié l’essentiel….ces individus nous détestent….

Joël

12 000 fichés S avoués (combien en réalité ?) On serait plus proche en réalité des 19 ou 20 000. Mais en ne parlant que des plus dangereux, ça permet de minimiser les chiffres et la gravité de la situation. Sans compter les clandestins qui ne sont ni fichés donc ni contrôlés, puisqu’il en rentre des centaines par jour.

Jevek Kraké

Je me demande si nos politicards de gôôôôôô^che ou de la drouaâââââ^te bienpensante ne sont pas plus dangereux que certains des “fichés S”…..

Nemesis

La France est devenue une poubelle. La gauche et la fausse droite qui se sont succédées sont les coupables de notre descente aux enfers.

Gabriel

Les propos d’Alexandre Orlov sont plus sérieux et légitimes que cette fausse barbe islamiste de Kadyrov. Donner un quelconque crédit à ce membre de la secte coranique relève d’un aveuglement total.

Sophie Durand

@Gabriel
Quel aveuglement total ? Je ne soutiens pas la dictature de Kadyrov, je dis juste qu’il a raison sur ce coup là. Et surtout, que recevoir une leçon d’un musulman, il faut quand même le faire. Il n’y a pas de violence islamiste dans son pays qu’il tient d’une main de fer.

Spipou

Pas besoin de violence islamiste, puisque le pays EST islamiste, très officiellement, même s’il fait partie de la Confédération de Russie.

Poutine laisse faire Kadyrov pour avoir la paix, au sens propre du terme.

Sophie Durand

@spipou oui, mais en même temps ils tiennent leurs peuples vraiment d’une main de fer, j’ai vu ça de près en Russie…

Essef

Vous préférez donc une dictature musulmane à la démocratie et l’état de droit?

Sophie Durand

@Essef
Mais vraiment n’importe quoi !… Vous avez lu mon texte ? Je dis juste que Kadyrov a raison de dire que le terroriste ayant grandi en France, c’est la France qui l’a rendu terroriste !

patphil

l’état de droit qui permet à des assassins d’égorger qui ils veulent!
non merci!

jacksoul

point de vue hautement discutable.
Depuis Khaled Kelkal en 1995, les musulmans qui nous tuent au nom d’Allah ont grandi et le plus souvent sont nés en France. sans que pour l’instant, aucun “souchien” ne soit passé à l’acte. Il semblerait donc que ce ne soit pas le milieu qui détermine l’entrée dans le terrorisme, mais bien la religion imposée à la naissance.

Fifi

Concernant le terroriste K. Azimov et son ami Hakim A., ancien époux religieux d’Inès Hamza, une militante radicalisée pro-djihad qui avait essayé de se rendre en Syrie en janvier 2017 (le couple avait même réfléchi à partir vivre ensemble en Syrie ou en Irak, sans y parvenir), des témoignages racontent : « le lycée soupçonnait Hakim, son ami, de partir en vrille. Il avait une vision extrémiste, en tout cas poussée, de l’islam. Hakim s’exprimait toujours contre les actions terroristes, mais il disait aussi que c’était normal qu’il y ait des attaques si la France lançait des frappes en Syrie. Mais Hakim tenait toujours à ce qu’on ne fasse pas d’amalgame entre l’islam et le terrorisme.
Je me souviens qu’ils me montraient des images ou des textes pour me prouver que le Coran n’incitait pas…

patphil

mais oui! mais que dire des musulmans qui assassinent des chrétiens aux philipines? les philipains lançaient des frappes en syrie?
que dire des boko harams qui transforment des jeunes étudiantes en prostituées? les nigériens ant ils lancé des frappes en syrie?
que dire des chrétiens de bangui assassinés dans leurs églises? que dire des chrétiens assassinés la semaine dernière au pakistan? ils avaient mené des attaques en syrie?

Fifi

Je suis d’accord.

Spipou

Et puisqu’il est question des tchétchènes, nés ou non en Tchétchénie, quid des attentats de Moscou et de Saint Petersbourg et du massacre de Beslan ? Quid de la situation au Daghestan ?

Sophie Durand

@Spipou
Certes mais encore une fois il n’empêche que la France n’a rien fait pour empêcher Azimov de devenir terroriste et même lui a savonné la planche par son laxisme. Les Tchétchènes sont très vissés en Russie et pas près de recommencer un nouveau Beslan. J’ai de mes yeux vu la chasse aux mafieux caucasiens dans un marché de Moscou, de quoi vous glacer le sang, j’ai vu aussi des “jeunes” se faire arrêter, rien à voir avec ce qui se passe en France. De même les prisons moscovites sont dans un tel état que les gens évitent de commettre des actes qui puissent les envoyer en prison…rien à voir avec le confort des prisons françaises.

Fifi

(suite)…pas à la violence. https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/attentat-à-paris-«khamzat-azimov-disait-qu’il-voulait-sauver-des-vies»/ar-AAxgqjk?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp
C’est juste pour dire que le terroriste et son ami tout aussi radicalisé que lui, disaient que l’islam/le Coran n’incitait pas à la violence…
Le terroriste nous l’a bien démontré que le Coran n’incitait pas à la violence…
Les musulmans très pieux que nous considérons forcément extrémistes dans des pays non musulman puisqu’ils n’y sont pas adaptés, savent parfaitement que l’islam incite à la violence, c’est juste la taqiya qui leur dit de dire que l’islam n’incite pas à la violence. Les terroristes islamiques tchétchènes savent très bien cela puisqu’ils ont fait beaucoup d’attentats contre la Russie.

Fifi

Les terroristes islamiques ne sont que la partie émergée de l’iceberg.

“Radouane on est avec toi: l’intolérable solidarité de quartier de la cité Ozanam
Eh oui il y en a qui sont solidaires avec un assassin.” (pourquoi cela ? parce qu’il était de même religion qu’eux, il est des leurs tout simplement, après ce sont les mêmes qui nous diront pas d’amalgame, l’islam c’est pas ça, que le Coran n’incite pas à la violence et feront des émeutes dans les cités quand une femme en burqa se fera contrôlée par des policiers !) Il y a d’un côté, ces délinquants “islamisés” et de l’autre, les religieux islamiques, mais ils ont tous ce lien/cette solidarité entre eux !
http://www.atlantico.fr/decryptage/radouane-on-est-avec-toi-intolerable-solidarite-quartier-cite-ozanam-benoit-rayski-3344682.html

Fifi

Et bien sûr, ce sont les mêmes qui disent d’un côté, l’islam, c’est pas ça (le terrorisme) tout en soutenant intérieurement ou/et parfois ouvertement les terroristes islamiques ! Ils ont tout simplement, parfois un double discours (29/ des musulmans dont 50% de jeunes musulmans voient la charia au-dessus des lois de la République, ne l’oublions pas !). Et ce terroriste en avait un de double discours également…

Sophie Durand

@jacksoul
Vous avez raison bien sûr. Il faut ajouter le facteur islam. Mais mon point était surtout de dire qu’on accepte trop de choses, qu’on laisse trop faire, et que notre laxisme encourage le terrorisme.

Spipou

Le bon apôtre ! Kadyrov fait en toute légalité chez lui ce que font illégalement les terroristes chez nous. Ah, évidemment, il n’est pas laxiste de ce point de vue-là.

C’est mieux, d’après vous ?

Mordicus

Je n’aime pas son style mais au moins, chez lui, ça n’est pas le bordel comme chez nous…

Spipou

Vous (et l’auteur de l’article) connaissez suffisamment la Tchétchénie pour dire ça ? En plus du sort réservé aux homosexuels, je serais curieux de celui réservé aux chrétiens, aux ossètes, aux athées, aux femmes…

Et puis n’oubliez pas que la Tchétchénie exporte ses terroristes à Moscou et à Saint Petersbourg. Je serais curieux de savoir s’ils sont nés en Tchétchénie ou dans la Russie russophone et orthodoxe. En tout cas, ils y sont assez mal vus, et c’est peut-être un peu plus à raison qu’à tort.

Sophie Durand

@spipou écoutez, j’ai vécu en Russie, et j’y ai beaucoup voyagé, je sais comment les Russes sont tenus…rien à voir avec nous.

Labbé Pierre

Ramzan Kadyrov , c’est pas lui qui faisait la pub :”y’a pas d’heure pour en manger du bâton d’berger”

Nemesis

Pas mal !

Lire Aussi