Le primate Bob Ménard offre ses services à Macron

Dans le Grand Rendez-Vous dimanche d’Europe1, notre Bob national a déclaré: « Je suis un primate dans la vie » (vidéo 3’32). Selon le Larousse ce terme a deux définitions : celle de mammifères euthériens tels que les singes et l’homme et celle d’homme grossier et inculte…

Ayant souvent une qualité d’expression fort approximative, le contexte laisse à penser qu’il voulait dire qu’il était primaire. Il y a longtemps que nous avions perçu son manque de subtilité. Ce qui fut corroboré par ses deux interviews dominicales, la seconde étant sur Radio J.

N’existant et n’étant invité que pour taper sur Zemmour, tronquant et déformant absolument toutes les déclarations du candidat, il a parfaitement rempli sa mission.

Il a fustigé la « droite rabougrie, confite d’amertume, recoquevillée », « celle de Zemmour et ses amis » et condamné le « Macron assassin » aussi violemment que si ce fut prononcé par Zemmour.

« Ce que je ne supporte plus chez Eric Zemmour, c’est la dureté que porte ce courant politique. J’ai listé tous mes désaccords avec lui et si demain Marine Le Pen faisait des concessions à Eric Zemmour sur ces désaccords là, je ne la soutiendrais pas, ce sera sans moi. » Qu’on se le dise!

Selon lui, le candidat de Reconquête a rendu plus audible le discours de Marine Le Pen. « Il a montré que l’on pouvait être encore plus dur et plus à droite qu’elle », a-t-il poursuivi. Il aura eu le mérite aussi de casser le mépris de classe par rapport à Marine Le Pen. »

Le maire de Béziers considère qu’un meeting commun entre la candidate RN et le candidat de Reconquête serait « une rupture ». Continuant à s’exprimer dans un français improbable, le petit édile a déclaré: « Eric Zemmour a violé un certain nombre de lignes rouges qui sont à mes yeux inacceptables. Je ne suis pas de ce monde. »

Il a encore attaqué Philippot et Dupont-Aignan, des « complotistes » qui « se sont discrédités à vie », Presque des assassins… pour avoir osé  vouloir la liberté vaccinale et s’opposer à des lois qu’ils jugeaient liberticides.

Heureusement fut abordé LE sujet de prédilection et de satisfaction de Bob : Macron.

Relancé sur le fait de savoir si sa candidate, Marine Le Pen, ne ferait pas mieux que lui Robert persiste et signe: « Sur ce terrain-là, non, sur l’Ukraine non », « Mes amis, ils ont tous été pro-russes, c’est pas possible. Et ils le redeviendraient demain si la guerre était terminée. »

Ménard se dit « fier d’avoir ce chef de l’État », « il est bien pour notre pays ». Avec l’Ukraine : « Qui aurait fait mieux que lui ? »

Judicieuse question à laquelle il est permis de répondre: celui qui aurait tout fait pour éviter ce conflit et a minima ne l’aurait pas provoqué, comme le fit Macron, lequel l’entretient, c’est pourquoi Erdogan a dû prendre la relève en urgence…

Il lui donne même des satisfecits pour sa gestion : « Sur le terrain économique, on se porte pas si mal que ça. »

Intrigué par tant de propos élogieux, Frédéric Haziza, journaliste de Radio J, l’a interrogé sur sa participation au gouvernement d’un second quinquennat Macron. Bob a essayé d’éluder la question, pour finalement répondre que dans un gouvernement de Salut public, il n’excluait pas de « travailler pour le bien de notre pays ».

Contrairement à que l’on aurait pu croire depuis neuf mois, le petit Biterrois ne nourrit pas d’ambitions personnelles, il veut simplement se sacrifier pour la sauvegarde d’un pays en danger, sans préciser lequel.

Selon nous, il n’est qu’un péril: Macron, lequel a fait ses preuves… dont nous devons absolument nous protéger, pour protéger notre pays de ce dictateur destructeur, de sa mafia, de ses acolytes et de ses admirateurs, tel Ménard le « primate ».

Daphné Rigobert

Interview de Bob sur Europe1

Interview de Bob sur RadioJ

image_pdfimage_print
10
1

18 Commentaires

  1. Ménard vous vous croyez plus intelligent que les autres mais vous n’êtes qu’une grande gueule sans idéé profonde, une outre pleine de vent, qui n’aspire qu’à remplir son assiette. Vous êtes tout sauf un patriote ! Aux prochaines élections municipales vous serez viré comme tous ceux qui trahissent leurs électeurs…

    • De toute façon il ne se représente pas à la mairie de Béziers

  2. macron éliminé…..je sent le ménard se refugier dans sa mairie de Béziers et l’ont ne le verra plus.

  3. Et c’est quelque chose quand il dit « attends, attends » pour faire « prolo ».
    À mon avis sa vulgarité de ton est partiellement voulue pour amadouer l’interlocuteur, se faire prendre en pitié. Il joue désormais l’arbitre des élégances politiques. « Eh attends, attends, si j’étais burkinais je tenterai de venir en France, c’est normal tiens ». Non, ce n’est pas normal, Menard, de migrer illégalement d’Afrique en Europe pour chercher refuge, alors que l’on peut s’exiler dans un autre pays africain.

  4. Ménard veut déjeuner avec le diable pour le dîner de cons.. mais aura-t-il une cuillère assez longue ? Depuis qu’il a reçu sa 3ième dose sa cervelle part en capilotade. Il a procédé à un remarquable retournement de veste à la J. Dutronc .

  5. Merdnar est ecolo ? on a l impression a le voir qu il s essaye au tri selectif de ses poubelles pourries.

  6. Ménard, le traître, le collabo ! Ne jamais oublier qu’il fut un des fondateurs de RSF, repaire officiel de gauchos…

    • @ Sneiter
      Oui et à cette occasion il a dit lui-même avoir beaucoup voyagé , vu beaucoup de souffrances humaines.
      Mais bizarrement il affirme en même temps n’ avoir pris conscience de la supposée souffrance des réfugiés extra européens que depuis qu’il est maire de Beziers. Il se moque ouvertement du monde. Ces premières affiches anti immigration et pro-armement police municipale, bien fondées sur le fond, étaient cependant outrancières dans la forme dans le contexte culturel européen différent du contexte culturel américain plus franc, plus « cash ». C’est à se demander s’il n’avait déjà pas préparé le coup à l’époque pour pouvoir se « repentir » plus tard quand son officier traitant lui en aurait donné l’ordre. Je sais c’est un peu complotiste de ma part, mais au vu des événements actuels (covid, promotion du « transgenre ») on n’est jamais assez complotiste à mon avis.

  7. je n’ai besoin de personne pour juger d’un candidat ! c’est présomptueux mais j’assume

  8. Est-ce que ce connard serait pas en train de se croire incontournable.

  9. Ménard n’est qu’une ordure. Mais je ne penses pas que Marine Lepen ce laisse berner par ce trou de balle qui en est rendu à retourner son pantalon, il a tellement retourné sa veste que la dernière n’a pas tenu. Du coup,il n’en a plus.

  10. Ménard, le putassier de la politique. En 1940, il serait allé offrir ses services à Vichy!

  11. Pourquoi cette vénale photo entre MLP et RM ? N’importe qui sait qu’on aurait pu mettre à sa place Z et RM car ils étaient très amis il n’y a pas si longtemps. C’est ce qu’on appelle de la propagande, comme en Ukraine si je ne m’abuse docteur !

  12. Menard tu déshonores les oranais et en particulier tous les pieds noirs ! HONTE A TOI !!!

  13. VIVE ZEMMOUR AVEC UN GRAND V !!! RESTE AUX Français LE CHOIX ENTRE LE DICTATEUR MACRON ET LUI, MAIS SURTOUT PENSEZ AUSSI A L’AVENIR DE VOS ENFANTS !

  14. Bob Ménard, anagramme ou pseudonyme : Merdan ou Bob l’Eponge

  15. La question: qu’est-ce que macronescu lui a promis l’ors de sa visite à Béziers? Je sais que le Bob…ard a une tête de faux-cul, mais vu le niveau de bassesse qu’il a atteint , il est champion du monde catégorie empaf…donc il doit viser au moins un poste chez les
    mignons du pervers, si par malheur pour ce pays qui n’en peut plus le sale merdeux était réelu!

Les commentaires sont fermés.