Le problème est-il le réchauffement climatique ou l’invasion migratoire ?

Publié le 5 décembre 2018 - par - 17 commentaires - 1 175 vues
Share

Élus et journalistes, arrêtez de nous bassiner avec vos remèdes homéopathiques contre le réchauffement climatique, de nous infliger des dépenses, des taxes et des réunions internationales dispendieuses et inefficaces.

«Toute vérité passe par trois étapes. Tout d’abord, elle est ridiculisée.

Deuxièmement, elle est violemment opposée.

Troisièmement, elle est acceptée comme allant de soi. »

Arthur Schopenhauer(1788-1860).

Depuis près de quatre milliards d’années, jamais, à part nous les humains, une espèce animale n’a bouleversé de fond en comble l’écologie et l’évolution ; seul l’homme a réussi à changer radicalement et horriblement l’écosystème. Il a fait du monde un funeste one man show. C’est lui le responsable si au XXIe siècle, plus de 90 % des grands animaux du monde sont maintenant soit des humains soit des animaux domestiqués et que la moitié des grands animaux aient disparu. L’homme est le plus grand prédateur, un meurtrier biologique et un meurtrier environnemental en série.

Quel intérêt des élus peuvent-ils trouver à débattre sur l’hypothèse scientifique du réchauffement climatique avec des journalistes avec qui ils sont d’accord sur tout, mensonges, désinformation et manipulations compris, pour nous faire oublier les vrais problèmes de société à résoudre ? De tout temps le climat de notre terre passa par des périodes chaudes et des périodes glacières. Nous n’avons pas à nous culpabiliser pour ce phénomène parce que notre Suisse se classe parmi les pays industrialisés produisant le moins d’émissions de CO2 par habitant du monde ; soyons-en fiers et ne perdons ni notre temps ni notre argent dans des congrès – comme le dernier à Paris réunissant des parloteurs inefficaces et hypocrites – et dans des mesures futiles.

Ce sont les hommes qui furent toujours la force la plus importante, la plus destructrice et la plus meurtrière que le royaume animal ait jamais produite. Bien avant que l’homme n’invente la roue, les outils de fer ou l’écriture, nous les hommes, ces tueurs en série écologiques, provoquâmes l’extinction de près de la moitié des grands animaux de notre planète.

L’Europe, ce continent fortement endetté qui dépense plus pour le social que tous les autres continents du monde, avec tant de millions de musulmans et d’extra-européens accueillis en Europe, est aussi le continent qui accueille le plus de faux réfugiés et de misère du monde, alors qu’il est déjà le continent avec la plus forte densité de population. La catastrophe écologique et l’augmentation de l’empreinte carbone en Europe sont dues premièrement à ce que notre continent a la plus forte densité de population, pas à la voiture, le bœuf ou le chauffage. L’Europe souffre d’avantage de cette surpopulation que de l’évolution de notre terre en période supposée de réchauffement. Autrement dit, il n’y a vraiment aucune raison d’augmenter la population dans le monde et tout particulièrement en Europe et dans notre petit pays. Il faut la diminuer, quitte à avoir plus de robots et aussi plus de crèches et autres structures pour que les femmes soient encouragées à exercer une profession. L’être humain, en Europe n’a-t-il pas perdu la liberté en perdant son espace de vie ? Partout il se heurte à ses congénères, leurs intérêts, leurs voitures, leur béton, la nature détériorée, la pollution, les bouchons sur les routes, même les classes d’école encombrées. C’est ainsi que nous sommes devenus des serfs, des esclaves d’une société devenue bien trop nombreuse.

Les élus suisses et nos journalistes incultes devraient se préoccuper beaucoup plus de cette trop forte densité de population en Suisse et de ses conséquences telles que pollution, déprédation de l’environnement par ses plus grands prédateurs, soit les êtres humains, difficultés croissantes à acquérir un logement malgré une densification enlaidissante de nos communes, diminution de la qualité de vie, grandes villes devenues hostiles et sales, circulation de plus en plus difficile. En effet la densité moyenne de la population en Europe qui est le continent le plus peuplé du monde est de 33 habitants par km2 alors que la densité de la population en Suisse est de 202 habitants par km2 et que, de plus, sa population est concentrée sur le plateau puisque la Suisse est un pays de montagnes.

Les mêmes élus, les bobos intellectuels, les idiots utiles de tous bords et même des hommes d’Église chrétiens nous cachent aussi la nécessité indéniable mais jamais avouée, de mettre fin à la surpopulation croissante des pays musulmans, de l’Inde, de l’Afrique, etc., ou au moins d’en réduire la gravité comme l’a fait, en son temps, la Chine avec sa doctrine de l’enfant unique. Surveillons-la parce que quand la Chine refera trop d’enfants, l’Occident tremblera parce qu’elle pourra se répandre partout grâce à sa diaspora mondiale, grâce à ses 130 millions annuels de touristes chinois au patriotisme manipulé et commandé par les dirigeant chinois, ses richesses, sa puissance, les qualités des Chinois travailleurs, studieux et organisés avec une vision à long terme, Chine achetant des terres arables dans le monde entier et beaucoup plus discrète que les musulmans pratiquants qui, avec arrogance, nous envahissent avec leur islam – idéologie d’une autre temporalité.

Dr Dominique Schwander

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Hoplite

Si réchauffement climatique il y a, cela nous fera économiser des millions de tonnes d’équivalent pétrole pour le chauffage. Il est où le problème ? Ben le problème c’est que les compagnies pétrolières et les états gagneraient mois d’argent. Ils ont tout intérêt à refroidir l’atmosphère à coup de taxes et d’impôts.
Faire venir des millions d’illettrés en Europe alors que le niveau de chômage est au plus haut c’est tout simplement démentiel mais le but est bien de dominer la masse.

kelbobaba

Les aneries sur les causes du réchauffement climatique, (bien réel mais provoqué par des raisons cosmiques comme cela a été le cas des dizaines de fois dans le passé de la Terre et non par l’homme) servent à point nommé de rideau de fumée au problème de l’invasion migratoire africaine.
Il faut ramener ce problème au centre des revendications : arrêt de la migration économique, expulsion immédiate de tous les illégaux, mettre sous le coup de la loi le prosélitisme musulman etc.

Général putschiste non épistolaire

On peut prendre le ratio inverse de la densité démographique moyenne à savoir km2 / nombre d’ habitants ===> combien d’ habitants 1 km2 de superficie peut – il nourrir 365 jours / an de façon correcte ? That’s the question et nul doute que des surprises seraient à attendre d’ un tel cadastre à établir . Le escrolos zozos bobos mongolitos à la hulot , con bandit , arthus bertrand et autres ecolos de la sainte farce mais vraies pastèques s’ en prendraient la gueule . TR Malthus , ce génial pasteur a tout compris avant les autres et… lire la suite

You

Vos statistiques n ont aucun fondement….c le continent americain qui reçoit le plus de mouvement migratoire….
Les Etats-Unis, premiers de ce classement, comptent 46,7 millions d’immigrés, suivis de l’Allemagne, avec 12 millions, et de la Russie avec 11,6 millions……

patito

Vous avez mal lu : l’auteur indique que l’Europe accueille des faux réfugiés venus profiter des largesses de notre système social et vous nous parlez des USA qui , eux , accueillent des vrais travailleurs immigrés qui veulent avant tout s »intégrer , travailler et réussir leur rêve américain.
Vous saisissez la nuance ?

Franck

Le programme des mondialistes dont Macron est le pantin est de baisser les salaires et le coût du travail en faisant venir de la main d’œuvre bon marché.
Mais aussi considérer l’Europe comme zone tampon tout juste bonne à recevoir des migrants en tant que dégâts collatéraux des guerres au Moyen Orient et du pillage de l’Afrique. Et enfin l’ONU étant incapable d’enrayer la surpopulation de certains pays, il envoie le surplus en Europe.

sitting bull

Mais pour nos dirigeants on n est pas assez nombreux , ils faut repeupler avec des noirs et des arabes qui eux prolifèrent , avec 5 a 7 bébés par femmes , l Europe va se repeupler en 20 ou 30 ans avec un changement de peuple

DUFAITREZ

Une fois de plus, je m’épuise, sans être jamais lu ! Je m’obstine !! Terre ? 4,5 Mds d’années. Eres chaudes et froides, Volcanisme et Météorites dévastateurs. Dinosaures (simple exemple) 180 M d’années ! OK ?? L’Homme ? Seul « animal » à gros cerveau (une tare ?), aboutissement « provisoire » de l’Evolution. « Moderne » depuis 20.000 ans, industrialisé depuis… 200 ans ! France ? 0,1 % de la surface de la Planète, 0,9 % de sa population ! Coupables ? 7,5 Mds de parasites ? Bientôt 10 ? OUF ! On va libérer la place ! Fini ! MERDE ! Regardez les choses… lire la suite

wika

Le réchauffement climatique qui, dans les années 70 se nommait le refroidissement climatique et que de nombreux experts qui n’apparaissent jamais dans les médias de propagande contestent. Quoi qu’il en soit, si on commençait par essayer d’avoir des villes propres ? Les rues sont jonchées d’ordures, les gens sont incapables de mettre leurs déchets dans une poubelle, les jeunes toujours prompts à défendre des causes ne savent pas jeter leurs canettes dans la poubelle à côté d’eux, les nouveaux envahisseurs ne connaissent pas le mot propreté Si on s’attaqueait réellement aux emballages, suremballages, bidons et autres récipients ? Mais non,… lire la suite

Marnie

Le coût de l’immigration c’est entre 70 et 90 milliards. Ces sommes énormes qui vont en s’accentuant sont une honte pour les français laissés pour compte. L’écologie actuelle, et la politique menée ces dernières années à ce sujet, ont été très mal faites et la France seule ne peut pas en assumer ni la responsabilité ni le poids : c’est une goutte d’eau.

Jill

L’islam nous chauffe tellement les oreilles
que cela doit avoir une incidence sur le
réchauffement de la planète.

Arthur 68

« Le problème est-il le réchauffement climatique ou l’invasion migratoire ? » (sic)
Réponse : les deux et le site a bien tort de minimiser ou de nier le réchauffement climatique.

Franck

Le refroidissement climatique est proche (cycles solaires 25 et suivants) et va suivre le réchauffement dû aux cycles 18 à 23 et nullement aux activités humaines.

Fit

«Le problème est-il le réchauffement climatique ou l’invasion migratoire ?»

Les deux mon capitaine!
On pourrait rajouter la démographie galopante, la surpopulation, 82% de la richesse mondiale créée captée par les 1% les plus riches.

Pyrrhon

Une évidence ! La population humaine est trop nombreuse. La planète peut aisément supporter 3 à 4 milliards d’êtres humains vivant bien. Au-delà les choses se compliquent et quand on passe les 7 milliards on mord sur le capital planétaire. Malthus n’était pas un hurluberlu, on ferait bien de cesser de le présenter comme tel. Pour cet économiste, la procréation chez les populations incapables de nourrir leurs enfants devait être restreinte car « Au grand banquet de la nature, il n’y a pas de couvert mis pour eux ». L’émigration comme solution à ce problème n’est pas bonne : au siècle prochain la… lire la suite

wika

Macron a essayé d’aborder le problème de la surpopulation, c’est une chose qu’on ne peut pas lui enlever. Malheureusement, il y est allé comme d’habitude avec ses gros sabots :
https://www.20minutes.fr/societe/2356659-20181018-emmanuel-macron-insulte-meres-famille-nombreuse-lors-discours

Allonzenfan

Le réchauffement climatique ? Des bobards pour bobos et gogos… et certainement pas un problème « français » stricto sensu !