Le procès des attentats du Bataclan et le candidat Zemmour

Caroline-Christa.jpg

Cela fait bientôt deux mois que le procès des attentats de Paris du 13 novembre 2015 a débuté dans l’enceinte du Palais de Justice de Paris où, une salle d’audience a été spécialement construite pour accueillir les parties civiles.

En tant que témoin du premier cercle de l’attentat du Bataclan, j’ai assisté à plusieurs audiences dans l’enceinte de la Cour d’Assises Spéciale entourée de murs en bois blanc avec d’élégantes sculptures de marbre ornant la salle.

J’étais en effet convoquée à la barre du Tribunal ce mois d’octobre pour me constituer partie civile, ayant été confrontée à un jeune homme décédé dans le bureau de l’administration du Bataclan au RDC de l’immeuble où j’étais domiciliée depuis dix ans et à des scènes de guerre et de chaos d’une grande violence sur nos trottoirs.

J’ai ainsi découvert l’ampleur de ce procès hors norme avec la présence d’une cinquantaine d’avocats, une centaine de gendarmes et de policiers, de nombreux journalistes et psychologues. Je me suis présentée à la barre du Tribunal à l’appel du Président Monsieur Jean-Louis Peries afin de décliner mon identité et livrer brièvement mon témoignage de cette nuit tragique du 13 novembre 2015.

C’est ainsi que j’ai pu longer le box des accusés où, quatorze prévenus sont placés derrière d’épaisses vitres en verre sous la haute surveillance de policiers lourdement armés. Mon attention s’est bien évidemment attardée sur Salah Abdeslam, le seul survivant du commando terroriste. Son regard était froid et hostile, il s’était rasé les cheveux le jour de ma venue au Tribunal. J’ai longuement observé ces accusés, ce sont des hommes à l’allure banale qui ont pourtant commis l’irréparable.

Six ans après la date du 13 novembre 2015, le traumatisme reste béant et insurmontable chez de nombreux rescapés et parents de victimes. Les récits des parties civiles sont insoutenables avec la description de sévices et actes de barbarie perpétrés à l’intérieur de la salle de concerts du Bataclan. Un père a notamment indiqué au Tribunal que son fils a été battu à mort par les terroristes qui lui ont également infligé des mutilations, son fils n’ayant plus de yeux dans les orbites lors de la visite mortuaire à l’institut médico-légal de Paris quelques jours après l’attentat. D’autres parents endeuillés ne sont plus en mesure de travailler, le chiffre d’affaires de leurs propres entreprises s’est effondré depuis la perte de leurs enfants. C’est le cas de Monsieur Patrick Jardin, le père de Nathalie qui travaillait comme éclairagiste lumière avec toute l’équipe du Bataclan au RDC de mon immeuble. Ce père meurtri a été contraint de fermer son affaire de locations de voitures et il se bat pour que la responsabilité de certains dirigeants politiques soit reconnue du fait de la non-intervention des forces de l’ordre et des militaires en faction devant le théâtre du Bataclan, le soir du 13 novembre 2015. Cela reste en effet un mystère, une incompréhension, un secret d’Etat. Certains affirment que le gouvernement français a sciemment laisser perdurer le massacre afin d’y retirer certains intérêts, notamment pour faire passer de nouvelles lois visant à renforcer le contrôle de la population française.

Malgré la gravité de ces attaques islamiques qui constituent clairement un acte de guerre contre la France, l’omerta reste très importante au sein de la caste politique, médiatique et judiciaire. C’est une page de l’histoire de France qui s’est écrite le 13 novembre 2015, ces attentats sont l’acte le plus meurtrier depuis la fin de la seconde guerre mondiale. En une nuit, nous avons quitté l’époque de l’après-guerre pour basculer dans une ère nouvelle sur notre territoire national, celle des affrontements ethnico-religieux et du grand djihad. Et pourtant, tout le déroulé de ce procès historique reste sous contrôle, aucune parole ne devant destabiliser l’ordre établi et le politiquement correct. Ainsi, il est totalement interdit de faire clairement le lien entre ces attaques meurtrières et l’idéologie coranique, le grand absent de ce procès étant en réalité l’islam.

Le Président , Monsieur Jean-Louis Peries, conteste toujours le fait que des mutilations à l’arme blanche ont été commises contre des victimes du Bataclan. Les parties civiles les plus virulentes dans leurs prises de parole sont relayées à la barre en fin de séance, en toute fin de journée, lorsque la salle d’audience s’est totalement vidée. Par ailleurs, le Président n’hésite pas à critiquer certains témoignages de parents de victimes, considérés selon lui comme des discours trop politiques.

Les médias du système continuent également de pourchasser toute parole qui semblerait déviante sur le thème de l’islam au cours de ce procès, le mot d’ordre étant pour les parties civiles de ne jamais ressentir aucune haine ni ressentiment, malgré le traumatisme ou la perte d’un être cher.

Il est à noter que certains rescapés des attentats ont préféré témoigner de façon anonyme à la barre par crainte d’éventuelles représailles et un juge d’instruction refuse que son visage apparaisse publiquement lors du procès ou à la télévision pour éviter tout prise de risque pour son intégrité physique.

Il en ressort une grande infantilisation, les parties civiles étant encadrées par le labyrinthe complexe de la procédure pénale d’un procès d’assises où aucun dépassement d’humeur, signe de colère ou d’indignation n’est toléré. J’ignore moi-même si des poursuites judiciaires pourraient être engagées à l’encontre des parties civiles qui se montreraient trop insolentes ou irrévérencieuses devant la Cour.

De façon inattendue et concomitante à ce procès hors norme des attentats du 13 novembre 2015, nous assistons en parallèle à l’arrivée spectaculaire d’Eric Zemmour dans le champ politique, sa candidature pour l’élection présidentielle de 2022 ne faisant plus aucun doute aujourd’hui. L’exclusion d’Eric Zemmour de la chaîne CNews, sur ordre du CSA, est à mes yeux étroitement liée au déroulé du procès historique susvisé, Eric Zemmour n’ayant pas hésité à délivrer à l’antenne une parole de vérité dès l’ouverture de ce procès au mois de septembre 2021, peu de temps avant la sanction du CSA. Il semble évident que le maintien d’Eric Zemmour sur le plateau de Christine Kelly aurait permis au polémiste de livrer une toute autre lecture du déroulé des audiences du procès des attentats, et cela devant des millions de téléspectateurs. Juste avant son éviction de la chaîne de télévision, Eric Zemmour a d’ailleurs eu le temps de rappeler sur CNews que Salah Abdeslam a agi en tant que véritable musulman, le tout en conformité avec les préceptes du Coran. La grande crainte du CSA, du gouvernement, des médias et des instances judiciaires était en réalité qu’Eric Zemmour fasse publiquement un contre-procès des attentats du 13 novembre 2015, en rappelant le lien évident de ces attaques avec l’islam, le tout en totale opposition avec la vision et la censure imposées par le système en place.

En réalité, le CSA a permis à Eric Zemmour de bénéficier de tout son temps libre pour lancer sa campagne présidentielle avec des meetings et des rassemblements qui sont un véritable succès dans toute la France. Dans ses discours, Eric Zemmour n’hésite pas à revenir sur le drame du Bataclan et sur les autres attentats perpétrés contre la France, en rappelant que ces offensives sont toujours commises au cri de « Allah Akbar ! ». Ainsi, le système n’a pas réussi à museler Eric Zemmour qui prend sans cesse la défense des victimes et des parents endeuillés, en désignant clairement l’ennemi qui est l’islam.

Et dans l’ombre d’Eric Zemmour, se cache Mme Sarah Knafo, sa conseillère personnelle, sans qui la candidature de l’écrivain polémiste à la présidentielle n’aurait jamais été possible. Sarah Knafo est une jeune énarque dont la famille est proche de celle d’Eric Zemmour, elle a su convaincre ce dernier de se lancer dans la bataille présidentielle, persuadée du potentiel exceptionnel de cet homme visionnaire à l’intelligence hors du commun. Mais c’est également en mémoire de son petit frère Dan que Sarah Knafo s’est lancée dans ce challenge. Car un drame familial a frappé Sarah Knafo dès l’enfance, sa mère ayant été violemment agressée en Seine-Saint-Denis par des racailles, alors qu’elle était enceinte de son frère, qui naîtra avec un lourd handicap irréversible suite à cette agression. Dan Knafo est décédé en 2018 suite à des complications liées à son handicap. Une date décisive pour Sarah Knafo farouchement déterminée à agir en mémoire de son frère défunt et à changer le destin de la France en propulsant Eric Zemmour dans l’arène politique.

Le verdict des attentats de Paris du 13 Novembre 2015 est attendu au mois de mai 2022, au moment même où se jouera le sort de la future élection présidentielle. Il semble évident que ces deux évènements exceptionnels seront étroitement liés et auront une influence décisive sur le vote du peuple français.

Caroline-Christa Bernard

http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2021/11/03/le-proces-des-attentats-de-paris-du-13-novembre-2015-et-le-c-6347401.html

image_pdfimage_print
37

16 Commentaires

  1. Superbe article, qui confirme malheureusement que le procès des attentats du 13 novembre n’´est pas celui de l’islam.

  2. C est etrange que les politicards ne soient pas presents
    Une fois l affaire jugėe ils seront intouchables.
    Cloturė.

  3. Article complètement desarticulé et aux relents complotistes. L’auteure de cette prose indigeste,fait des extrapolations tirées par les cheveux, en supposant que la probable candidature de Zemmour aux présidentielles serait motivée par la mort du frère de Mme knafo.Quel scoop ou quel délire, j’allais dire ! S’il se présente, pour moi, c’est à cause de Joël Le Scouarnec ! Faire de Zemmour,qui rabâche deux obsessions, un dieu est une hérésie. Il n’y a aucun rapport entre lattentat ignoble du Bataclan et Zemmour.

  4. Parce-que Zemmour vous dit ce que vous voulez entendre en tant que survivante d’un attentat, vous pensez que c’est le futur président qu’il faut à la France ?
    Et le fait que Zemmour ait toujours voté pour des présidents immigrationnistes, ça ne vous refroidit pas ?
    Le fait qu’il se présente comme candidat à l’élection présidentielle contre le camp patriote, ça ne vous dégoûte pas, alors que Marine était sûre de gagner s’il s’était joint à elle, au lieu de lui voler des voix, et risquer de faire gagner Macron ?
    Et le fait que Zemmour ait eu un tapis rouge médiatique déroulé sous ses pieds pendant deux ans, et qu’il ait pu faire sa campagne présidentielle télévisuelle aux frais des contribuables, ce n’est pas un problème pour vous, quand on sait comment les patriotes non-juifs ont été nazifiés pendant 40 ans par la communauté de Zemmour ?

    Pour sa conseillère Madame Knafo, elle est aussi sa maîtresse, et ça c’est bon signe, quand un candidat à la présidence mélange amour et travail, et s’affiche avec dans un lieu public avec une femme moins âgée que ses enfants, alors qu’il est marié, et qu’il nous bassine à longueur d’émissions avec les valeurs familiales de son conservatisme de carnaval.
    Je n’ose imaginer les cris d’orfraie que nous aurions entendus si c’était Marine qui avait été vue batifolant dans les flots avec Jordan Bardella, même si elle au moins n’est pas mariée.

    Pour l’attaque qu’a subie la mère de Madame Knafo en Seine Saint-Denis, c’est le quotidien de tous les Français, et depuis fort longtemps. Mais depuis que des juifs sont attaqués, nous voyons l’émergence bien tardive de patriotes juifs de la 25ème heure. Dommage qu’ils ne se soient pas réveillés il y a 40 ans, quand il en était encore temps.

    • @ Eva. EZ se présentera précisément parce qu’il y a un vide que MLP est incapable de remplir. Quant à voler des voix à MLP … Rappelons que le vol est la soustraction frauduleuse du bien d’autrui. Ce n’est pas parce que MLP a longtemps bénéficié d’un électorat captif qu’elle était pour autant propriétaire des voix qui lui échappent maintenant.
       » Le fait que Zemmour ait eu un tapis rouge médiatique … ce n’est pas un problème pour vous ? » Une hypothèse : à partir d’un certain seuil de notoriéte il devient très difficile de contrer des idées; ainsi le bidouillage du gouvernement via le CSA s’est finalement en partie retourné contre lui. Et ce n’est pas l’ensemble de la communauté de Zemmour qui a nazifié les patriotes non-juifs mais les Juifs de gauche (entre autres). Avec le résultat dévastateur qu’on connaît.
      Quant à la vie privée d’EZ, pourquoi ne pas laisser cela à la télé poubelle ?

      • La vie privée de Zemmour en dit long sur la moralité de Zemmour, qui nous bassine avec les valeurs familiales qui se perdent, etc..
        Mais si pour vous, la moralité d’un président ne compte pas, pour d’autres, elle compte.
        Le fait qu’il offense ses enfants en s’affichant avec une jeune femme de 35 ans de moins que lui, alors qu’il est encore marié avec leur mère, ça pose question.
        Et le fait que SEPT femmes l’accusent d’agressions sexuelles (sans grande violence physique, elles le précisent) me chiffonne. C’est une chose d’être un homme à femmes, mais c’en est une autre d’embrasser des collègues de force, ou pas surprise, ou de caresser la cuisse d’une jeune femme sous la table d’un restaurant, alors que le père de cette jeune femme est assis juste à côté d’elle.

        Zemmour a dit, suite à la publication des livres écrits par Ingrid Betancourt et sa collègue, kidnappées par les FARC et retenues prisonnières dans la jungle amazonienne pendant 6 ans:
        « Ces livres sont des histoires de « desperate housewives dans la jungle »
        C’est particulièrement méprisant, si l’on tient compte du fait qu’Ingrid Bettancourt a été violée, et que sa collègue a accouché dans des conditions effroyables en pleine jungle, que son enfant lui a été enlevé, et que le père de l’enfant a été exécuté par les FARC à l’âge de 19 ans, pour le punir de s’être attaché à une otage.
        J’aimerais bien voir comment le chétif Zemmour résisterait 6 ans en tant qu’otage malmené, violé et affamé dans la jungle. C’est facile de se moquer quand on est sous les projecteurs des studios, avec une escorte policière 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, payée avec nos impôts.

        • @ Eva Mais bien sûr, il n’y a strictement rien à attendre de présidents dénués de moralité, notre pauvre pays en sait quelque chose. Le problème est de savoir de quels éléments on dispose pour se faire une opinion exacte. Ainsi les enfants d’EZ se sentent-ils offensés par la place de S. Knafo ? Il semble bien qu’ils soient présents à toutes ses conférences. Où en sont les époux Z, y a-t-il séparation de fait, instance de divorce ? La liaison extra conjugale en est-elle la cause ou pas?
          On sait très bien à quel point cette période pré-électorale est propice à toutes les boules puantes. Et tiens le curieux timing que voilà : c’est justement maintenant que sept femmes -sept, pas moins- accusent EZ d’agressions sexuelles, dont une au nez et à la barbe du père de l’une d’elle … Quant aux commentaires d’EZ sur I.Betancourt, j’avoue que je ne connaissais pas leur existence et je chercherai sur internet.

      • Ce n’est pas l’ensemble de la communauté de Zemmour qui a nazifié la famille Le Pen, obligeant Marine à diluer son discours jusqu’à le rendre insipide ?
        Mais dans ce cas, qui sont ces juifs qui ont résisté à l’islamisation du pays quand la famille Le Pen était nazifiée par cette communauté pour sa lutte contre l’islamisation de la France ?
        Qui sont les juifs qui ont pris la défense des patriotes catholiques ? Zemmour ? On ne l’entend que depuis que des musulmans massacrent des dames juives âgées, ou exécutent des écoliers juifs.
        Ces 40 dernières années, la communauté juive était soit active dans la nazification des patriotes de culture catholique, soit elle se taisait et laissait faire son élite médiatisée. Qui ne dit mot consent.
        Je pourrais vous opposer le même argument pour les musulmans: ils ne commettent pas tous des attentats, mais ceux qui n’en commettent pas ne s’opposent pas à ceux qui les commettent.
        Il faut tirer les conclusions qui s’imposent.
        Non seulement Zemmour n’a jamais soutenu ni Le Pen ni aucun patriote catholique, mais en plus, il vilipende Marine à présent, ce qui n’est pas une preuve d’intelligence de sa part.
        Zemmour va disperser les voix du camp patriote, et ce faisant, il risque de faire gagner Macron.
        Un véritable patriote ne prendrait pas ce risque.

  5. « Le verdict des attentats de Paris du 13 Novembre 2015 est attendu au mois de mai 2022, au moment même où se jouera le sort de la future élection présidentielle. » Est-ce cette date qui a déterminé la volonté de macron d’avancer celle des présidentielles, entre autres raisons inavouées et inavouables ?

  6.  » ces accusés, ce sont des hommes à l’allure banale qui ont pourtant commis l’irréparable. »
    c’est exactement comme les nazis, des hommes comme les autres

  7. Merci Sarah, Éric et tous les gens qui l’aident. Ils m’ont mis dans l’embarras car je soutiens une dame en bleu marine. En suivant l’actualité je verrai bien

  8. Merci Madame, pour ce remarquable réquisitoire, non pas avant le terme de ce procès de « cour spéciale », mais le réquisitoire de la faillite de cette djustice spectacle.
    Des années d’instruction, puis des mois de procès et encore des mois avant de rendre un verdict politisé, vous le notez en fin d’article, alors qu’une journée et une sentence auraient suffit pour condamner à la même peine maximale: la détention à perpétuité incompressible, tous les complices et acteurs de cette barbarie innommable. Ensuite, le pénal civil décidera, hors caméras et hors médiatisation politique, de l’aide matérielle et financière à apporter à TOUTES les victimes de cette monstruosité commise par le fascisme islamique.
    C’est au Peuple, désormais menacé dans son IDENTITÉ FRANÇAISE, qu’il revient de décider de SA Justice.

  9. BRAVO pour votre article « Caroline » – Et merci à « SARAH » de soutenir « Z » dans sa démarche DE SALUT PUBLIC

  10. Tout le monde a peur de l’islam, cette pseudo religion mortifère……..tous des sans couilles !

  11. Il faut nous tenir pret a passer a une autre phase avec d autres methodes dans le cas ou les patriotes ne puissent pas arriver au pouvoir via les elections qui seront vraisemblement volees comme aux Us. Personellement je ne reconnais plus la legitimite de l usurpateur actuel et de sa secte pedi satanique.

  12. Merci Caroline pour ce bel article qui montre que, même devant la description des faits, un représentant de la justice reste dans le déni. C’est insupportable et désespérant (ou peut-être a-t-il des ordres ?)
    J’avais écouté une interview de vous relatant que, prise en charge par des psys et autres personnes après l’attentat, on vous reprenait chaque fois que vous évoquiez la religion ou l’origine des assassins du Bataclan.
    La qualité de Zemmour est de mettre des mots sur le mal.

Les commentaires sont fermés.