Le procureur Annabelle Philippe me fait penser aux tribunaux d’exception

Je ne voudrais pas paraître lourd en faisant des comparaisons qui n’ont pas lieu d’être, des parallèles tirés par les cheveux, mais je suis bien obligé de faire des comparaisons qui bien sûr ne sont pas raison.

Tout comme moi, vous connaissez Antoine Fouquier-Tinville, né à Herouël, le 10 juin 1746, mort guillotiné à Paris, en place de Grève, le 7 mai 1795 qui envoya à la guillotine, des centaines d’accusés. Il y en eut beaucoup de ces magistrats qui perdirent tout sens commun, et se laissèrent aller aux meurtres par bourreaux interposés.

Tout comme moi, vous connaissez aussi l’utilisation des tribunaux correctionnels de Vichy, notamment contre la propagande clandestine, avec la création de tribunaux d’exception à vocation d’exemplarité sous l’occupation. Puis vint la généralisation de ces tribunaux d’exception avec l’idée d’une collaboration judiciaire avec les nazis, et contre l’ensemble des groupes paramilitaires résistants. Ce sont les tristement célèbres sections spéciales près les cours d’appel (en zone nord) et les tribunaux militaires (en zone sud).

Nous pouvons le constater, les magistrats ne sont que des femmes et des hommes et ceux-ci le plus souvent obéissent à des obligations alimentaires, et de leur déroulement de carrière.

Si comme moi, vous avez longtemps cru à la justice, vous savez désormais que celle-ci est non seulement humaine, divergente souvent, mais surtout idéologique suivant les pouvoirs politiques.

Car c’est bien de cela dont souffre cette justice française que je mets volontairement en minuscule. Il suffit pour s’en convaincre d’avoir affaire, même de très loin, à elle pour vite comprendre que la justice n’est pas égale pour tous. Sa balance est comme nos islamistes de rue, « déséquilibrée » ! Pour moi, qui ai eu affaire au tribunal administratif, il m’a été prouvé qu’il valait mieux être du bon côté du pouvoir ! Certes, ce tribunal ne coûte pas cher ! Il vaut mieux avoir un avocat tout de même, et vous armer de calme et de tempérance. Si vous n’êtes pas ravi par l’injustice administrative, vous avez le Conseil d’Etat ! Il vous faudra casser votre tirelire, car cette juridiction n’est pas donnée, tout comme les avocats spécialistes.

Tout cela pour dire, que si vous cherchez la justice, vous avez plus de chance de la trouver sous les tapis des Palais de justice.

Prenez la persécution effarante qui s’exerce sur Riposte-Laïque, sur certains de ses rédacteurs, sur Pierre Cassen par exemple. Réalisez ce que fut la justice expéditive faite à Sébastien Jallamion. Son exécution professionnelle, sociale, et financière ! Plus besoin de guillotine désormais. Les magistrats d’aujourd’hui ne s’embarrassent pas, ils ne fournissent plus la charrette, ni les éponges pour essuyez les échafauds. Certes, il est vrai que les Fouquier-Tinville ne tiraient pas la charrette non plus, ils tiraient juste à vue, juste en fonction de votre opinion réelle, ou supposée ! Le plus souvent aux ordres du pouvoir politique ! Pierre Cassen, tout comme Sébastien Jallamion, sont les victimes des Robespierre et autres Saint Just parisiens, ainsi que des collabos associatifs qui profitent le plus souvent de magistrats bien plus préoccupés de leur confort personnel, que de rendre la justice.

Je pense à Eric Zemmour, à ce Procureur du tribunal correctionnel de Paris, Annabelle Philippe qui s’était muée en militante politique au cours d’un réquisitoire stupéfiant contre celui-ci. Un réquisitoire sans nuance, sans appel sur Éric Zemmour : « stigmatisants et sans nuance » ayant « pour objet principal d’opposer les musulmans et les Français », et en ajoutant son doute, sur le funeste dessein d’Éric Zemmour de « mettre en place tout ce qu’il faut (pour arriver à une guerre civile) » Rien que cela ! Fouquier-Tinville vous dis-je !

 

 

 

 

 

Messieurs les gardes, faites venir la charrette ! Emmenez-le sur la Place de la Concorde qui au nom de la justice soumise à l’islam, devrait être rebaptisée Place de la Révolution islamique. C’est la même qui vit tant d’exécutions : Marie-Antoinette , la princesse Élisabeth de France , Charlotte Corday , madame du Barry , Georges Danton , Camille Desmoulins , Antoine Lavoisier , Maximilien Robespierre , Louis de Saint-Just et Olympe de Gouges .

Malheureusement pour Madame le Procureur Annabelle Philippe, les temps ont changé ! Nous ne sommes plus en 1793, pas même en 2018 en Arabie Saoudite ! Nulle tête tranchée possible. Éric Zemmour est sorti libre du tribunal, pire, la Cour de Cassation, l’équivalent judiciaire civile du Conseil d’Etat, lui aussi au prix fort, a préféré trancher en faveur d’Éric Zemmour.

Que dit Éric dans une interview ? Face au peuple, à la Droite Nationale, à tous ceux qui revendiquent notre culture judéo-chrétienne, nos us et coutumes, et qui refusent de baisser les bras face à ce rouleau compresseur judiciaire, au service d’une islamisation galopante, et qui se veulent comme ce courageux chinois anonyme, debout face au char de la Place Tiananmen à Pékin en juin 1989.

Le procès politique c’est l’arme principale utilisée dans le cadre d’un combat visant à faire taire les opposants. C’est la terreur du pauvre. On emploie la justice pour imposer le silence. Le réel n’intéresse pas ceux qui me font des procès. Pour ces gens, le réel n’existe pas, il n’est qu’une création du verbe. Ils pensent d’ailleurs que je n’exprime pas ce qui existe réellement, mais que j’essaye d’endoctriner les Français, qu’il suffirait de me faire taire pour que la réalité n’existe pas. Mais je ne suis qu’un messager.

Il y a vraiment des femmes et des hommes de courage dans nos rangs, dans nos sites de réinformation, des résistants qui comme dans d’autres temps, continuent le combat et ne baissent pas les bras malgré la persécution judiciaire. Cette persécution si douce quand il s’agit des antifas qui tentent de brûler des policiers, des zadistes bafouant les lois de la propriété, les violeurs, les voleurs de la diversité, des politiciens véreux, et de ces magistrats auteurs du « mur des cons » qui ne sont toujours pas jugés.

Cette persécution ne s’adresse qu’envers la Résistance à l’islamisation. Alors il ne faut pas chercher bien loin pour comprendre qui est à la tête de ses bras armés judiciaires. Ceux qui financent l’immigration et son corollaire l’islamisation.

Gérard Brazon (Libre expression)

image_pdf
0
0

34 Commentaires

  1. j’espère que cette pétasse rencontre un jour un de ces petits protégés islamistes

    ils aiment bien les pétasses

  2. La justice est le bras séculier de la démocratie ;quand elle fait défaut,nous sommes dans une dictature plus ou moins affirmée .

  3. « Quand l’Injustice est devenue la règle de Droit au service du Pouvoir », Ite Missa est !
    En 1793, la Justice était rendue « au nom du Peuple ». On vu le résultat !
    En 2018, elle rendue Contre le Peuple ! On verra le résultat !

  4. Ces dindes et ces dindons ont pris la grosse tête parce qu’ils ont fait l’école de la magistrature. Ils ont la tête farcie de droit et d’idéologie !
    Par contre, ils n’ont toujours rien compris sur ce qui se passe dans la réalité. Ils ne se sont toujours pas intéressés à l’idéologie islamique…
    Ils pensent avoir une tête bien faite alors qu’ils ont une cervelle de moineaux !

  5. A pratiquement chaque post vomitif écrit par Mr Brazon, il en va de sa civilisation « judéo-chrétienne », vous arrivez d’où Mr Brazon ou quel est votre but pour nous ressortir à chaque fois autant d’inepties ?
    Par ce que nous FDS, sommes d’origine Celte et de culture Gréco-romaine, les 3 religions qui au passage ne sont pas une culture mais un avilissement de l’humanité sont juste un détail de l’histoire qui sera bien vite oublié…

    • Vous vous trompez ;la chrétienté a vivement imprégné nore civilisation,notre culture,notre société …Vous croyez que les bâtisseurs de cathédrales ont avili l’humanité ?

    • Toutes les religions, y compris les cretineries paganistes antiques sont un abrutissement et une aliénation de l’homme qui n’a plus son libre arbitre.

  6. Heureusement, Eric Zemmour est très connu, en France et à l’étranger, a le statut de journaliste et, je suppose, le moyen de se payer un bon avocat, ce qui est rarement le cas du patriote moyen. Les juges vont probablement hésiter à le condamner à cause de sa notoriété, mais ils vont aussi avoir la pression du pouvoir….Impossible de savoir de quel côté penchera la balance.

    • mais il a déjà été condamné sur d’autres procès ! et en 1ere instance il a été condamné jusqu’au moment où ils se sont aperçu d’une erreur .. et d’autres ont été condamnés

  7. le « choc du mois,il y a deja plusieurs annees, »a ete mis en faillite par une amende de 180 millions,pour avoir reproduit un texte paru,pourtant dans le monde

  8. Il ne comprend pas que Zemmour, et beaucoup d’autres (comme moi à mon petit niveau) nous n’avons pas d’agenda idéologique, nous combattons les idées fausses et dangereuses lorsqu’elles sont en discordance avec le réel

    Et donc les idéologies, ces systèmes d’idées abstraits qui sont toujours en discordance avec la réalité, car conçus a priori « dans la tête » et plaqués sur la réalité – l’inverse de la démarche scientifique qui part du réel pour élaborer une théorie et y revient pour la lui confronter, la soumettre à l’épreuve des faits observables.

    Alors que l’idéologue lui soumet à l’épreuve, punit (par le déni) le réel qui ne veut pas se plier à son schéma, son système préconçu – et surtout ceux qui ne veulent pas y adhérer (là par la persécution et l’élimination physique)

  9. On imagine en effet que l’autre fonctionne de la même façon que soi-même, on projette en lui sa réalité intérieure à soi.

    Or le sous-intellectuel gauchiste essaye bien lui d’endoctriner les Français, et il pense qu’il suffit pour cela de manipuler le langage, en-dehors de tout lien avec la réalité.

    Il vit en effet dans un monde mental imaginaire, il est auto-intoxiqué par une idéologie fumeuse qu’il prend pour le monde réel (c’est donc un névrosé)

    C’est pour cela qu’il imagine que Zemmour fait de même, qu’il n’est comme lui qu’un idéologue et un propagandiste avec un agenda qui veut endoctriner, mais avec une idéologie adverse.

  10. « Pour ces gens, le réel n’existe pas, il n’est qu’une création du verbe. Ils pensent d’ailleurs que je n’exprime pas ce qui existe réellement, mais que j’essaye d’endoctriner les Français, qu’il suffirait de me faire taire pour que la réalité n’existe pas. »

    C’est tout à fait normal, car c’est çui qui dit qui est. Comme disait déjà Lao-Tseu, on juge autrui d’après soi-même. Ce que j’appelle « l’effet miroir », ou projection de soi-même, de sa propre façon de penser et de fonctionner sur les autres.

    Autrement dit, on interprète les actes et les paroles d’autrui en se mettant à sa place, en s’ imaginant en train d’agir comme lui et en en déduisant ses motivations, ses pensées, qui seraient identiques à celle que soi-même on aurait eues si on avait agi de même.

  11. Eric Zemmour n’est pas pour autant sorti d’affaire… Son cas sera re-jugé !

  12. Malraux, 1948, postface des « conquérants »
    les techniques discursives du stalinisme, c’est d’abord de déshonorer l’adversaire, rendre impossible la discussion, attaquer surtout sur le plan moral, il faut que l’adversaire soit un scélérat.
    le son unique de cette propagande c’est l’indignation, la fin qui justifie les moyens…

  13. « …..pire, la Cour de Cassation, l’équivalent judiciaire civile du Conseil d’Etat, lui aussi au prix fort, a préféré trancher en faveur d’Éric Zemmour. » On aimerait connaître la réaction de cette procureure !

  14. Sarkozy avait raison sur un point. Lorsqu’il évoquait les « corps intermédiaires hostiles » (journalistes, juges, profs, pseudo intellectuels auto programmes, sociologues etc). Depuis l’affaire du « mur des cons », le doute n’est plus permis, nous avons affaire à une justice à la Taubira, partisane et idéologique. Cette petite peste collabo d’Annabelle Philippe (une cousine d’Edouard) en est la parfaite illustration.

    • c’est marrant car tout le monde parle du mur des cons alors qu’ils ont récidivé en étant à la marche ( ou cavalcade ) pour l’affaire Théo

  15. C’est bien une dictature des juges dont il est question.
    Et l’assassinat pur et simple de notre liberté d’expression inscrite dans la constitution mais abolie par la loi Pléven…

  16. La justice française est devenue une balance à un seul plateau que l’on charge d’idéologie laquelle abouti forcément à la condamnation du prévenu condamné d’avance
    ou à la relaxe du délinquant islamique( de préférence ) qui est plus considéré que sa ou ses victimes .
    Que Zemmour ait été condamné en 1° instance sous l’impulsion d’une pseudo magistrate gonflée à l’idéologie coranique,ce ne serait pas trop grave …mais ce qui est dramatique pour l’institution judiciaire,c’est que cette condamnation a été confirmée en appel .

  17. nous ne somment plus en république mais en dictature , procureur = commissaire politique

  18. Très bon article comme d’ habitude !!!! Un jour viendra où les traîtres paieront ………..

  19. Très juste. L’immigration est un processus politique mis en route très consciemment par ceux qui en profitent et tant que les groupes qui en profitent restent associés celà durera…Pas besoin de complotisme: la convergence des intérêts suffit : les avantages des journalistes, le confort des universitaires, la stabilité des fonctionnaires, les gras revenus des députés-sénateurs et autres, etc…la chaîne cédera par son maillon le plus faible qu’aujourd’hui on ne connait pas…

  20. Au lieu de s’en prendre à des innocents, que cette cruche commence à lire les textes fondateurs de cette religion, notamment les passages en rapport avec la 2e et dernière phase de sa fondation à Médine indiquant aux muzs de convertir de force, dhimmiser, exiler, tuer les « mécréants » ( juifs, chrétiens, apostats, opposants, gays), ce qui représente du suprémacisme religieux, de la haine, de la discrimination, des incitations au génocide, etc. contre les « mécréants ». Qu’elle s’intéresse aussi à l’histoire islamique du 7e siècle jusqu’à nos jours et elle constatera que ces instructions médinoises ont été appliqués dans plus de 50 pays qui n’étaient pas muzs à l’origine.

      • appuyer vos arguments de faits et de démonstrations par les textes et n’oubliez pas l’évolution de chaque religion et doctrine….merci

        • Excellente réponse de Jill à Jirel: les Évangiles sont le socle du Christianisme.
          Jirel, un lobotomisé par les médias aux ordres de la ripoubelloblique?

    • Je partages. Une chose est certaine, cette justice et ses magistrats ne peuvent plus ignorer ce qu’est fondamentalement l’islam, son Coran et les Hadiths qui vont avec. En conséquence, ces magistrats seront les responsables de l’avenir de nos enfants, de la misère de nos femmes, soeurs et filles de demain à qui s’appliqueront des Sourate sexistes, des droits diminués et le marquage dans la rue par un voile liberticide et infamant pour leur dignité.

      • je ne suis pas totalement de votre avis, leur idéologie est tellement forte qu’elle ne s’embarrasse pas de réalité ! aussi je ne suis pas sûre qu’ils connaissent le moindre verset ou sourate .ce n’est pas leur problème , le problème est leur pouvoir, et j’en parlais avec une élue , qu’au fond ils font la pluie et le beau temps et dépassent du fait , la fonction et les prérogatives d’un Président de La République . Si les voyous sont dans la rue, que peut faire un président qui essaierait de sécuriser les citoyens ? c’est sûr que la justice est indépendante, mais les juges ne sont pas indépendants de leur état d’âme , de leur idéologie aujourd’hui car l’intelligence n’est plus de mise de nos jours

Les commentaires sont fermés.