Le progressisme conduit au carnage civilisé

STOPAUCARNAGE

Il est comme ça des mots qui sont d’emblée douteux et vénéneux, « progressisme et progressiste » sont du lot.

Avec « démocratie », ils sont les ingrédients de base du bouillon de onze heures quotidien pour l’humanité.

A entendre le mot « progressisme» dans toutes les caisses de résonance de la bien-pensance d’État, l’homme de la rue sent confusément qu’il y a un loup. Une tromperie sur la marchandise.

Et il a raison.

Pour comprendre l’étendue de cette arnaque mortifère, il est utile de s’imprégner de deux démonstrations.

Celle qui aboutit à faire accepter l’inacceptable à une masse abrutie. Dont chacun des décervelés est donc un abruti. Un abruti progressiste.

Comprendre la Fenêtre d’Overton

L’autre démonstration, corollaire de la première, est le constat qu’explique magistralement Ariane Bilheran, Dr en psychopathologie et psychologue clinicienne, dans cette vidéo à succès

« Seuls 3 types de profils résistent au déferlement totalitaire » – Aria…

« Soumission des masses et endoctrinement des foules »

On prête au philosophe richissime et dépoitraillé, toujours prêt à expédier les autres au casse-pipe, Bernard Henri Lévy, cette docte pensée : « Qu’est-ce que le goulag ? Les lumières moins la tolérance », or l’étourdi éternel entarté et entartré a oublié la majuscule à Lumières.

L’auteur de « La barbarie à visage humain », inspirée par son miroir, un matin en se rasant, n’a jamais pu s’émanciper de la question posée autrefois par Bernard Pivot dans un « Apostrophes » des années 1980 : « Les nouveaux philosophes sont-ils de gauche? »

De toute autre envergure est le point de vue exprimé dans « Progressisme ou Barbarie », de Guillaume Von Hazel, écrivain, traducteur, fondateur du site Fides Catholica, devenu Fide Post.

« Notre thèse soutient ici que le progressisme moderne, en tant qu’idéologie motrice des régimes occidentaux dits de « démocratie libérale », conduit par nature, non seulement à l’autodestruction de ses propres principes, mais aussi à la destruction de tous les aspects organiques de la vie humaine et plus généralement, de l’ordre naturel »

Autres extraits :

« les premiers libéraux furent aussi les premiers progressistes. C’est pourquoi on trouve les racines du progressisme chez les principaux auteurs et philosophes des Lumières »

« la révolution progressiste universelle ne s’est pas faite avec le peuple opprimé, ni avec les prolétaires, ni avec les paysans, ni avec les soldats, mais avec et par le révolutionnaire-consommateur, citoyen-nomade de la société occidentale d’après-guerre, acheteur compulsif de tous les slogans libertaires et électeur de toutes les propagandes néo-libérales lui promettant « l’augmentation infinie des niveaux de vie, la paix entre des peuples et les relations sociales et internationales fondées sur l’échange »

Exclu, chez l’individu « progressiste, toute remise en question, toute tentative de déterminer empiriquement si le progrès entrepris en est vraiment un, et s’il ne serait pas plutôt une régression, un mal sous apparence de bien, qui irait donc à l’encontre du sens même du mot progrès »

« Par exemple : le progressisme moderne est actuellement le vecteur qui mène le genre humain vers de nouvelles frontières anti-éthiques, anti-naturelles, en particulier le transhumanisme »

En guise de conclusion

« En clair, l’humanité, une fois encore, et plus que jamais, est placée devant deux options : Progrès chrétien ou barbarie progressiste »

Texte complet :

https://catholiquedefrance.fr/progressisme-ou-barbarie-guillaume-von-hazel/

Qu’est ce que le progressisme ? Le procédé indifférenciation à l’étude

Entretien – Guillaume Von Hazel ( Fide Post )

Ma rencontre avec Guillaume du Fide Post (26.02.2022)

LA RÉPUBLIQUE EST-ELLE L’ENNEMIE DE LA FRANCE ? AVEC ADRIEN ABAUZIT

« Il faut manipuler 2 émotions pour obtenir une soumission psychique »

Jacques CHASSAING

image_pdfimage_print
10

4 Commentaires

  1. J’ai entendu que les vols Paris-Marseille vont être interdits dorénavant…
    C’est sûr que ça va changer beaucoup de choses au climat (la France n’émet que 1% de la pollution mondiale) !
    Par contre, avec les grèves récurantes de la SNCF aux fêtes et en été, il n’y aura même plus le recours des avions.
    Par contre, il est bien sûr tellement plus important de se poser des questions sur ce qu’on a dans la culotte : suis-je un homme ou une femme ?
    Nous sommes passés du village à la région, de la région au pays, de l’Europe au monde, et maintenant du monde à l’interplanétaire. Mais les progressistes en sont toujours à se demander avec quoi ils vont s’accoupler : un compagnon hétéro, un bi, un homo ?
    Alors qu’il est de plus en plus urgent de trouver un plan B au cas où l’Iran voudrait utiliser sa bombe nucléaire. Sur les rails, nous coupons un fil en quatre pendant qu’un TGV nous fonce dessus.

  2. Quand vous faites des articles très intéressants mais…trop longs, il faut s’y prendre à plusieurs fois pour trouver le temps de tout lire parce que tout est vraiment intéressant ! Vous êtes un peu sadique…😜
    Et si le progressisme était un mirage ou une illusion insaisissable ?
    Un cauchemar pour les uns : ceux qui en prévoient la finalité, et un rêve qui se termine vite pour ceux qui ont eu le malheur d’y croire.
    Pour le moment, je constate que c’est une machine à revenir dans le passé et réinventer un faux départ. Une machine à perdre du temps car les enjeux de demain sont cruciaux et bien plus importants que ceux du passé. Le progressisme va nous ramener à la charrue… Quel progrès !

  3. y a pas de progressisme ça n’existe pas et ça n’a jamais existé dans la bouche d’un progressiste, un progressiste c’est un salarié de l’état qui va perquisitionner chez les gens du privé pour leur piquer SANS RAISON FONDAMENTALE LEURS BIENS LEURS PERSONNES ainsi que toute trace d’optimisme pour toute une vie, voilà ce que c’est un progressiste qui se dit en plus idéologue…….ceci dit mon Fils n’a toujours pas récupéré sa clé où il y a 700 K pour l’investissement, et il faut être cool serein et non meurtrier. pour qu’ils lui aient filé une médaille à l’autre c’est qu’ils ont sacrément la pétoche !

  4. le nationalisme c’est la guerre ,et le multiculturalisme c’est la guerre civile ;le premier a été étouffé , le second est cultivé avec les conséquences inhérentes ,par la pseudo élite qui y trouve son avantage comme avant dans le nationalisme qui envoyait des hommes chair à canon se faire massacrer; 200 000 Bretons !!!!

1 Rétrolien / Ping

  1. Marion Sigaut : le grand silence sur l’inhumanité des services sociaux à l’enfance  – Riposte Laique

Les commentaires sont fermés.