1

Le projet Zemmour : je dis banco !

 

1 – IMMIGRATION

  • Référendum sur les principales réformes à mettre en place
  • Suppression du droit du sol
  • Suppression du regroupement familial
  • Expulsion des étrangers condamnés à une peine de prison
  • Obligation faite à leur pays d’origine à les « reprendre ». En cas de refus : suppression des aides au développement et des visas
  • Déchéance de nationalité pour les binationaux auteurs de crimes ou de délits successifs
  • Non-automaticité du renouvellement des titres de séjour (notamment pour les chômeurs et les parents d’enfants délinquants)
  • Fin de la régularisation des clandestins
  • Suspension de l’espace Schengen et création de garde-frontières pour contrôler nos frontières nationales.

2 – SOCIAL

  • Suppression des allocations non contributives (RSA, APL, allocations familiales) pour les étrangers qui ne paient pas d’impôt (même en situation régulière)
  • Restriction de l’Aide médicale d’État (AME) aux soins urgents uniquement
  • Fixation de l’âge légal de départ à la retraite à 64 ans
  • Octroi d’un 13e mois pour les salariés au SMIC (mais pas d’augmentation du SMIC hors augmentations indiciaires liées au coût de la vie).

3 -ÉCONOMIE, INDUSTRIE, COMMERCE

  • Baisse des impôts de production
  • Assouplissement du dogme concurrentiel bruxellois, qui s’oppose à la constitution d’entreprises nationales puissantes
  • Progressivité plus importante de l’impôt sur les sociétés
  • Création d’un haut-commissariat à la simplification administrative, directement rattaché au président de la République
  • Suppression des droits de succession sur les transmissions des entreprises familiales
  • Autorisation de favoriser les entreprises françaises pour la commande publique
  • Recherche : l’objectif 2027 est de viser à 3 % du PIB le budget alloué à la recherche et au développement
  • Pas de rétablissement de l’ISF et exonération de la résidence principale dans le calcul de l’IFI
  • Programme de construction de 14 nouveaux EPR à horizon 2050
  • Blocage des accords de libre-échange signés par l’UE
  • Mise en place d’un « Patri-score » pour identifier la « francité » des produits
  • Œuvrer à la mise en place d’une taxe carbone aux frontières européennes.

4 – DÉFENSE, POLITIQUE ÉTRANGÈRE

  • Sortie de la France du commandement intégré de l’Otan
  • Augmentation « massive » du budget de l’armée
  • Indépendance vis-à-vis des États-Unis (lutte contre l’extra-territorialité du droit américain)
  • Méfiance et prudence avec la République Populaire de Chine
  • Levée des sanctions contre la Russie.

5 – ÉDUCATION

  • Retour de l’uniforme à l’école
  • Rétablissement des classes de niveaux
  • Interdiction de l’écriture inclusive
  • Suppression du collège unique avec mise en place en parallèle de la filière générale, de filières professionnelles en alternance dès 14 ans
  • Relèvement du niveau du baccalauréat
  • Suppression des allocations familiales aux parents qui ne « sanctionnent pas leur enfant » perturbateur.

6 – AUTRES

  • Suppression du permis à points
  • Retour de la limitation de vitesse à 90 km/h sur les routes nationales
  • Réforme constitutionnelle pour que le droit national l’emporte sur le droit européen
  • Prendre des distances vis-à-vis de la Cour Européenne des Droits de l’Homme
  • Privatisation de l’audiovisuel public et suppression de la redevance TV
  • Baisse des subventions à la presse.

Si ce programme est celui d’un homme qui n’aurait pas l’étoffe, qui serait en​ plus misogyne, xénophobe et raciste, je veux bien me faire pendre. Pour ma part je reste convaincu que cet homme aime la France et, confronté à son dépeçage, entend la sauver du désastre que nos vieux briscards de la politique ronronnante et mondialiste, nous sifflent dans les oreilles depuis cinquante ans.

Bien sûr qu’il est plus que nécessaire de considérer les sondages comme étant pipés à 80 % dans le but d’influer sur les choix de nos compatriotes encore indécis.
Ces braves gens qui confondent charité et perles aux pourceaux, qui n’arrivent pas à comprendre que lorsque le compatriote est malade ou en danger, ce n’est pas en offrant des médicaments et des prières de bienséances à ceux qui nous tuent et nous pillent, qu’ils rétabliront un équilibre vivable et constructif.
C’est pourtant ce que nous taraudent nos politiques actuels asservis et aveuglés et certainement achetés, par les adeptes du mondialisme qui bien tranquilles outre Atlantique, poussent et traficotent leurs pions, ancrés sur le sol européen. Une tour en ALLEMAGNE, un fou en FRANCE, une reine en Angleterre, et des soldats un peu partout ailleurs. Ils attendent le   » Et MAT » pour sortir l’Europe de l’échiquier. Ces maroufles viennent de s’apercevoir qu’en France, en Pologne, en Hongrie il reste des pièces maîtresses. Chez nous un ROI, des chevaux, des soldats fort bien placés qui risquent sérieusement de retourner le score en leur défaveur.
Alors ces gros pleins de DOLLARS commencent à flageller dans leurs chausses. Ils activent, plein pot, leurs cellules tricheuses dont Macron est le chef en notre pays, pour continuer leurs coups tordus. Bien évidemment les instituts de sondages font partie intégrante de leur armada de poseurs de mines ; sauf que les Russes champions d’échec surveillent la partie, et nous ouvrent les yeux sur les coups fourrés de nos soi-disant alliés.
Alors les sondages… J’ose à peine leur conseiller où les mettre, au risque de tomber dans la trivialité. Comme d’ailleurs leur dernière trouvaille d’un viol commis par E/Z… Allez, encore un petit effort… et vous nous trouverez bien dans votre imaginaire de dégénéré une présence troublante d’un homme lui ressemblant étrangement, faisant les cent pas devant une école maternelle.
Mais comme j’ai coutume de le dire, nous avons en France un électorat à ce jour encore biscornu, mais qui donne déjà des signes de polissages encourageants… Les indécis le sont de moins en moins, les sans-opinions commencent à se corriger de leur spécificité, et vous remarquerez le reniement de ceux qui hésitaient, certes encore timides, mais animés d’une volonté farouche de se sortir de cette torpeur.
Il faut dire – et c’est providentiel – que les inconditionnels du mondialisme nous en fabriquent une nouvelle tous les jours, si bien que les quelques hésitants, à force de se prendre des décoctions de bastonnades à longueur d’année, commencent sérieusement à se lasser.
Continuez mes gaillards, dans quelques mois nous verrons bien ceux qui riront les derniers !!!… Et je doute fort que l’assouplissement des contraintes  » COVID » vous soit bien profitable. Car pour vous décoller de la peau cette ignominie, fallait-il déjà ne pas la déclencher. Une fois la faute commise, permettre pour le moins aux médecins de soigner librement, et ne pas faire régner un climat de terreur qui comme par miracle va prendre fin à une portée de mousquet des élections.
Le scandale du sang contaminé que le tartuffe de JARNAC semblait ignorer, et la pandémie covidienne, comi-tragique de la présidence Macron vont peser très lourdement dans les urnes, cette-fois-ci…
Ah ! J’oubliais… l’incendie de Notre-Dame, les églises brûlées ou vandalisés à l’image des voitures un premier de l’An ne seront pas oubliés non plus par l’électeur écœuré.
Le touchant mais stupide baroud d’honneur de la gauche, en élisant la » TAUBIRA » comme épouse officielle du mariage des gauches réunies est véritablement comique, surtout avec la présence d’un Mélenchon comme père « Gnafron » dans la corbeille nuptiale.
Il ne manquera plus que la candidature « Flamby » pour finir de nous tordre de rire.

Cher Éric  Zemmour, je crois que tu tiens le bon bout !!! Nous sommes avec toi !  J’avais parlé dans un de mes vieux papiers de « plébiscite ». J’ai espoir que nous n’en sommes pas si éloignés que ça !…

Claude Allard