Le prophète Attali veut terrasser la bête hongroise !

Publié le 14 septembre 2015 - par - 26 commentaires - 2 824 vues

attalimmigresDans les  colonnes de l’Express, M. Jacques Attali fulmine contre la Hongrie, coupable de résister à la déferlante migratoire. « C’est la honte de l’Europe », lance l’imprécateur médiatique qui en appelle aux sanctions les plus drastiques contre le trublion de la classe européenne.

A lui, qui verrait bien Jérusalem capitale universelle d’un monde unifié, personne n’osera demander si Israël doit être jeté dans le camp des méchants qui font honte à l’humanité, vu que l’Etat sioniste construit un mur sur sa frontière orientale pour empêcher les migrants de passer et que son fougueux leader maximo martèle qu’il n’est pas question que son pays soit « submergé par l’immigration illégale » ?

Mais M. Jacques n’en est pas à une incohérence près. C’est même sa spécialité, mieux encore, c’est son fonds de commerce.

De l’art du marketing intellectuel

Depuis le début des seventies, il assène, par vagues, des prophéties bidon, qu’il contredit la décennie d’après, avec toujours le même aplomb. Apôtre, en sa jeunesse, de l’anti-croissance, de la socialisation des moyens de production et admirateur de la Chine maoïste, il fait partie de ceux qui nous ont concocté la catastrophe économique et sociale des premières années du règne de Mitterrand.

Pas de quoi décourager notre homme, il est désormais le penseur officiel de la dérégulation, de la mondialisation heureuse et de la croissance salvatrice. Ses talents de visionnaire, toutefois, n’ont pas impressionné les Anglo-Saxons qui l’ont viré, sèchement, de la présidence de la BERD, (la banque censée enseigner l’économie de marché aux ex-pays communistes dans les années 90), pour dépenses somptuaires et injustifiées : prophète, certes, mais certainement pas ascète.

Toujours malin dans ses audaces intellectuelles très calculées, il devient, bien évidemment, dans les années 90, un ardent partisan de la monnaie unique européenne. N’affirme-t-il, dans un débat télévisé, où il se confronte alors avec Marie-France Garaud et Chevènement, que la « France serait foutue » sans l’euro, car seule la monnaie unique lui permettra de faire pièce à la domination germanique sur le reste de l’Europe et lui permettra de jouer un rôle de premier plan sur la scène mondiale.

Bien vu, non ? Vingt ans après, Mme Mémerkel fait la pluie et le beau temps en Europe, la France est à la ramasse et l’Europe du Sud en déroute ! Merci qui..?

Mais, la vérité n’est pas un sujet pour Attali, ou plus exactement, elle est à géométrie variable. Après tout, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas. Son truc à lui, super Mme Irma de l’économie, c’est de mettre en musique l’air du temps, avec un subtil dosage de techno culture et de prophétisme qui lui donne un air savant et visionnaire, et de sortir le bouquin au bon moment pour être le premier dans les starting blocks pour préempter le sujet à la mode. Les journalistes, incultes et complaisants, prennent ce marketing intellectuel pour la pointe avancée de la pensée moderne.

Tout s’oublie si vite. Personne n’ira lui rappeler publiquement la pertinence bouffonne de ses prophéties passées. N’affirmait-il pas en 1990, dans un nième bouquin, que  rien, en Amérique, n’annonce (entre autre chose) « … ni la mise au point de produits nouveaux, ni une volonté commerciale conquérante ». Une sentence balancée à l’aube de la révolution internet qui allait faire des Etats-Unis les maitres de l’innovation technologique et de l’économie mondiale !

Une Diva ombrageuse

Pourquoi se priver, quand tous les plateaux vous sont d’avance acquis et les colonnes ouvertes ? Sur la scène du grand théâtre médiatique, Attali Jacques est un acteur de premier plan. Comme Duhamel, BHL ou Minc, il fait partie, depuis des décennies, de la petite famille des commentateurs tout terrain du royaume des médias.

Et visiblement, il aime ça. Dans la multitude des conférences où il prophétise, il adore être porté par la salle. Le public, bon enfant, rit franchement de ses petites vannes téléguidées qu’il ressort à chaque prestation (Il a un faible pour l’allégorie sur la réunion des alcooliques anonymes au bar à vin du coin et celle du pantalon à une jambe).

C’est un showman qui garde encore en lui la fragilité du premier de la classe pas beau que les filles ne regardaient pas. Quand le public rigole à ses plaisanteries de matheux, il sourit d’un air heureux qui le rend presque touchant.

Mais attention, l’homme n’aime pas qu’on le contredise, il ne supporte que le béniouiouisme. Diva ombrageuse, il fusille du regard, hoquette d’indignation rageuse ou quitte le plateau quand on le contrarie. Naulleau en sait quelque chose, ainsi qu’Onfray qui, grand fou, commit l’impudence de lui dire que ses livres (ceux d’Onfray, bien sûr) étaient peut-être pas bons, mais que lui, au moins, «ils  les écrivaient lui-même » ! On a vu des morts médiatiques pour moins que ça.

Un prophète New-Age au rayon Bien être

Attali, même quand il enfile des perles en agitant les poncifs de la vulgate moderniste, prend un air grave et inspiré qui relève à la foule le génie des profondeurs. Il faut le voir, dans l’émission de Frédéric Taddeï, pontifier sur sa nouvelle philosophie de l’altruisme et de l’ouverture à l’autre comme facteur essentiel de réalisation de soi, avec une rhétorique rabâchée de magazine féminin dans la rubrique bien-être. Tout ça, sous l’œil narquois de Zemmour qui bouillonne sur son siège dans l’attente de planter ses banderilles.

Son look ébouriffé de prophète New-Age ne le libère pas de cet air de supériorité facilement méprisant qui trahit encore la haute idée qu’il a de lui-même. Il pérore avec aisance, mais il ne peut débattre qu’en position de donneur de leçon, bien au-dessus de la bêtise qui l’interpelle. Ses arguments, pense-t-il, foudroie l’adversaire, comme un jet de Bégon vert sur un moustique.

Sa posture de vieux sage apaisé, cache mal les fureurs messianiques qui travaillent son esprit. Le schéma est bien connu, si le monde actuel ne se range pas du côté de la sagesse Attalienne (mon programme pour sauver le monde est en vente dans toutes les bonnes librairies), ses folies égoïstes le conduiront à sa destruction par des guerres apocalyptiques, d’où sortira une poignée de survivants d’élite qui rebâtiront –vivement la gouvernance mondiale- un monde harmonieux et prospère. Un monde attalien en quelque sorte ; débarrassé enfin des méchants hongrois !

Dany BOUME

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
ania

« …l’allongement de la durée de la vie n’est plus l’objectif souhaité par la logique du pouvoir. Dès qu’il atteint 60-65 ans l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte cher à la société. En effet du point de vue de la société, il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement plutôt qu’elle ne se détériore progressivement… L’euthanasie sera dans tous les cas un des instruments essentiels de nos sociétés futures, dans tout les cas de figure…Des machines à tuer permettront d’éliminer la vie lorsqu’elle sera insupportable et économiquement coûteuse. Je pense donc que l’euthanasie sera la règle de la société future. »

Jacques Attali 73 ans à largement dépassé la date de péremption et s’il commençait à s’appliquer sa grande idée sur l’euthanasie ?

Campistron Jean

Contradicteur né, cet ancien major d’homme du sultan Mitterrand, cherche par tous les moyens à trouver des auditeurs, mais je doute fort qu’ile y parvienne , champion de la ZIGZAGODROMIE!

Laetitia

Merci Hugues. je relève une phrase incroyable (pourtant je n’ai pas d’illusion sur lui, ayant essayé de le lire et l’ayant parfois écouté) dans le texte d’Attali mentionné en Réf:
«Il faut avoir l’honnêteté d’admettre que l’Islam est une des dimensions fondatrices et positives du passé et de l’Avenir de l’Europe».
Du passé? on cherche toujours…De l’Avenir? on est en train de le voir arriver.

hathoriti

Les milliards, vous faites pas de bile pour ces gens-là, ils en ont à la pelle…et depuis longtemps…! Ce type est immonde…comme ceux qui lui ressemblent. Je ne peux pas les voir.

Respectvaleurs

D’autant que, “en tant que socialiste”, ‘il prône dans un de ses livres l’euthanasie pour les plus de 60 ans (je ne plaisante pas).Chose que l’on ne devra bien sûr pas appliquer aux castes supérieures dont il fait partie… Laid de corps et d’esprit, sur toute la ligne.

jo

titre du livre svp, qu’on puisse vérifier en bibliothèque !

manu

mon commentaire n’a pas passer la censure ?

Yves ESSYLU

Attali ou la déchéance de celui qui est plus gauchiste que juif au point de trahir à la fois la France et Israël, qu’attend le Mossad pour “traiter” ce traitre

Yves

Il retrouvera Bhl et tant d’autres dans le box des accusés ? ! Ou vont ils trouver les milliards nécessaires (entre autres) à la construction des milliers de mosquées supplémentaires :) ?

Anne Marie

Ce type est un charlatan mais un charlatan dangereux et méprisant ; je ne peux pas le voir en peinture ! Quand il dit que la France est un hôtel entre 2 aéroports, c’est une injure faite aux français ; monsieur hors-sol adore s’écouter parler mais dans une émission en face de Zemmour honnête, d’une grande culture et réaliste, il bafouille et se décompose ; merci à Éric pour ce petit moment de pur bonheur !

manu

Jérusalem capitale du monde … là bas ils ne s’embarrassent pas avec les migrants immigrés réfugiés http://www.lalibre.be/actu/international/israel-libere-des-centaines-d-immigres-dans-le-desert-55dd8df135708aa437c092b4

pi31416

Je l’ai toujours dit et répété: pendant qu’Attali chante la mère d’Attali quête.

Silène

Ce monsieur Attali dont la prétention, l’assurance de lui-même et la fausse bonhomie dégoulinent vicieusement le long des rides d’un ingrat visage et des commissures accentuées de ses lèvre, preuve d’une amertume qui paraît être inguérissable est le chouchou d’ El Krief de BFM TV qui semble avoir pour le personnage les yeux tragiquement énamourés de Chimère pour Rodrigue et, offense au romantisme, ceux de Juliette Capulet pour Roméo Montaigu, sévit tout azimut sur les chaînes de télévision que le pouvoir entretient et protège à grand renfort d’injustices, de malhonnêtetés et d’iniquités, où il est très souvent invité en qualité de Pythie économico-philosofico-politique de France.

Il en va également ainsi du Grand Rendez-vous d’ El Kabbach, Darmon et Leparmentier sur RTL Europe 1 où le cirage des pompes du même Attali exaspère jusqu’à l’écœurement.

Dès qu’un problème semble susceptible d’amoindrir notre pays ou, à l’inverse une décision capable de le redresser, l’économiste “distingué” et sûr de lui se mue en politicien moralisateur-démolisseur oubliant, s’il ne l’a d’ailleurs jamais su, que, comme l’écrivait Albert Camus ( je cite de mémoire ) ” la morale est un succédané décharné de l’amour”.
J’ajouterai prétentieusement que quels que soient les efforts des journalistes avec lesquels il a partie liée, Attali n’est qu’un ectoplasme inconsistant de la politique française, une mouche du coche dont les battements de pensée sont entachés de vacuité et un philosophe dont les concepts absurdes ne trouvent pas beaucoup d’écho dans le monde des gens de bon sens qui réfléchissent.

Monsieur Attali fait ainsi partie de ces économistes dont Nicolas Chamfort disait ” Les économistes sont des chirurgiens qui ont un excellent scalpel et un bistouri ébréché opérant à merveille sur le mort et martyrisant le vif.”

Il faut donc s’en méfier comme de la peste si l’on ne veut pas mourir.

JEAN PN

Il ne faut pas confondre instruction et intelligence. Non seulement ATTALI n’a que l’instruction et en plus il est con et dangereux.
Cet homme n’aurait jamais dû naître car nuisible pour la France et pour Israël. Je serais intéressé de savoir comment ce juif serait reçu par Israël s’il y allait.

Themis

Attali est le type même du parasite : aussi inutile que nuisible et rampant ! Qu’il soit d’origine juive n’a rien à voir avec mon commentaire.
L’expérience m’a souvent montré que des cons il y en a dans toutes les origines et aucune n’en a le monopole !

Hugues

C’est méconnaître à la fois leurs ambitions et leur domination.

Themis

Cher Hugues, de qui parlez vous exactement et pourriez vous développer ?
Merci d’avance

Jaja

Je vais reprendre ce qu’a dit bedos en parlant de ce grand monsieur qu’est Robert Ménard mais petit ne va pas pour attali je dirais donc “GROS CON”.
Ah si il pouvait fermer sa gueule (comme dirait Sébastien) ça ferait du bien à la France, la vraie pas celle des rigolos qui nous sabordent.

Dany posey

Pas du tout fan d’Attali , à éviter, je regarde pas la télé .Et qu’il ait encore émis une bulle contre les hongrois cette fois c’est grotesque pour un mort vivant qui a raté son euthanasie.
Mais pas du tout d’accord avec vous sur le mur en Israël, Jérusalem….le complot sioniste …dont j’attends les preuves.
Pour la destruction d’Israël vous serez bientôt satisfait et alors ?

jean-marc

Le plus fin,le plus brillant et le plus drôle portrait d’Attali que j’aie jamais lu complété d’un remarquable commentaire de Silène.Bravo!

lommel

les hongrois ont en vu d’autres ce ne sont pas les imprecations baveuses de ce moderne Attila des merdias qui va les faire trembler !

Fg

Il faut d’une part faire la difference entre l’intelligence des individus et leur capacite à enregistrer et accumuler des connaissances.On peut être ultra diplômé mais con et genial sans diplôme. Attali est assurément du 1er groupe.
D’autre part il faut savoir eviter de toujours mettre en avant les origines juives de certains abrutis.
Enfin je ne sache ni que Attali soit si pro israelien,ni qu’il prone l’hegemonie de Jerusalem.

BAILLY

Vous ne le saviez pas????
C’est Madame Soleil des socialo-communistes, un économiste rêveur
comme les Kouchner, Valls et autres bobos, Dati, Belkacem, Bedos Hélas tous anti français!
Avec les soi-disant réfugiés si nombreux nous n’aurons qu’embêtements, islamisation, imposition de leur genre de vie
de leur nourriture, avec eux nos éleveurs de porcs sont voués au suicide!!
Que font-ils de leur Indépendance ces gens qui ne sont pas fichus de défendre leur patrie!!
Hélas les vrais Français ne comprennent encore pas que les patriotes doivent s’unir et amplifier le mouvement nationaliste comme en Hongrie.
VIVE MARINE VIVE LE FRONT NATIONAL
Georges

Noway

Attali fait partie des crasses qui gravitent autour des politiques depuis trop longtemps, il est temps de faire le grand ménage.

Lire Aussi