Le racisme anti-Blancs n’existe pas, qu’ils disent…

Publié le 3 juin 2017 - par - 25 commentaires
Share

Le racisme anti-Blancs n’existe pas. Ceci est régulièrement asséné comme un dogme à chaque fois que l’on pourrait avoir l’ombre d’un doute. La chose est si bien entendue que l’on ne se donne même pas la peine d’argumenter.  Il suffit de le dire de façon péremptoire : le racisme anti-Blanc n’existe pas.

Quand Lilian Thuram demande à ses coéquipiers noirs de l’Equipe de France victorieuse de faire une photo entre eux, seul Franck Lebœuf émet l’ide que cela pourrait être une communautarisation  raciste de l’humanité.

Quand sur le plateau de Ce soir ou Jamais, Houria Bouteldja, parlant des Français crée le néologisme « souchien » puisqu’il faut bien leur donner un nom,  ce n’est pas une insulte, pas même le retour du refoulé ou l’ombre d’un jeu de mot lacanien.

Dans une conversation, tout au plus voudra-t-on bien reconnaître qu’il peut y avoir un racisme envers les Blancs mais il s’agit d’un racisme en retour, une réponse au racisme des Blancs, la métastase d’un cancer primaire en quelque sorte.

– C’est ainsi que l’on justifie  la tenue du festival Nyansapo,  ce festival afro-féministe, dont de nombreux ateliers sont interdits aux Blancs. C’est à qui, des Grandes gueules, des féministes et autres journalistes, redoublera d’ingéniosité dans les contorsions dialectiques pour justifier l’injustifiable.

-Dans l’émission les Grandes Gueules : le groupe dominant ne peut être victime de racisme, affirme-t-on, postulat incontournable  contredit  par des auditeurs peu sensibles aux arguties de ceux qui tentent de justifier l’injustifiable,  ceux qui vivent en banlieue, précisément et qui ne considèrent pas qu’ils sont majoritaires ou qu’ils appartiennent au groupe dominant

-Il y a du racisme en France, assure une représentante de l’une de ces associations féministes post-modernes. Mais le racisme anti-Blanc n’existe pas. Combien de fois faudra-t-il vous le dire !

-Enfin la palme de la rhétorique foireuse revient à coup sûr à une journaliste de Libération qui sur le plateau de Pascal Praud affirme sans rire: ce festival n’est pas interdit aux Blancs, il est réservé aux Noirs. Du maniement subtil de la litote élevé au degré de l’art.

Au tribunal d’une ville de province, quand lors d’une session ordinaire,  un jeune éthiopien comparaît pour avoir donné des coups de couteau à une passante à qui il demandait l’heure et qui ne pouvait lui répondre, l’hypothèse du racisme n’est jamais envisagée. Puisqu’on vous dit qu’il n’existe pas.

Aussi ne peut-on être que consternés mais pas surpris lorsque l’on apprend que dans un cas de viol accompagné d’actes de tortures sur une jeune fille de 18 ans, parce qu’elle est Française, que les Françaises sont des putes, dit l’un, qu’il n’aime pas les Françaises, dit l’autre, le tribunal et la famille ne veulent qu’il soit fait mention des déclarations de ces accusés, afin d’éviter toute récupération.

Laissons à leur communautarisme les joueurs de foot, à la haine les  Indigènes de la République et à leurs contradictions les féministes.

Mais la Justice, alors même que le motif raciste est théoriquement en France une circonstance aggravante, qui dans son aveu flagrant de partialité politique  admet ne pas rendre la justice au nom du peuple. Le plateau penche curieusement d’un côté et ce n’est pas du nôtre. Le meneur de ce groupe de criminels a vu sa peine de 30 ans de prison confirmée en appel. C’est ce que prévoit la loi pour les cas de viols avec torture et actes de barbarie. Le verdict aurait sans doute été le même si l’aspect raciste avait été retenu, mais il ne fallait surtout pas que cela fût dit.

Quant aux parents, le temps n’est-il pas venu, de leur expliquer qu’en empêchant de nommer l’aspect raciste  du crime odieux dont leur fille est victime et qui l’accompagnera toute sa vie, ils ont empêché que justice  soit rendue, ils ont privé leur fille de bénéficier de ses droits, rien que ses droits, tous ses droits pour que réparation soit complète. C’est comme ne pas désinfecter totalement une plaie et laisser dans la blessure quelques scories. C’est aussi priver de futurs cas semblables d’être à leur tour pleinement reconnus pour ce qu’ils sont.

A l’inverse, on voit le nom des familles de victimes qui réclament justice épinglé aux Murs des Cons.

A l’inverse, on voit les familles d’agresseurs,  tels les Bernanos, venir soutenir les exactions de leur progéniture qui a mis le feu à une voiture de policier. Et la liste de cas semblables serait longue, très longue.

Dans notre monde orwellien, la victime est coupable, forcément coupable, ne fût-ce qu’indirectement: coupable de s’être trouvée là, coupable d’être elle et pas l’Autre, coupable d’être née.

Quand devant des cas aussi abominables, le plus important pour les institutions et pour la famille,  est d’éviter la récupération politique, force est de reconnaître d’une part que la situation est grave, d’autre part que notre société est dans un état d’effondrement psychique sans précédent.

Florence Labbé

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
asterie85

pour une fois que je met un post , je ne le vois pas ?? pourtant il etait correct .

Chicoumi

Vous avez raison Mme Labbé, la situation est grave et les mille huit cents prochains jours ne vont rien arranger! Les British commencent tout juste à s’en apercevoir et il va leur falloir quelques temps pour comprendre que leurs dirigeants sont dépassés et qu’ils ne pourront même pas leur offrir le minimum vitale. Et puis, ce sera notre tour car le sept mai dernier, nous avons fait le choix de tendre l’autre joue tout en expliquant au monde que nous n’étions pas des gens du passé ni rancuniers, que nous étions ouverts à l’autre. Ce qui a dû bien faire… lire la suite

Une résistante

Lisez La France Orange Mécanique de Laurent Obertone. C’est une encyclopédie qui regorge de ce genre de « faits divers » !!!

Anne-Marie G

Il y a quelque chose de pourri dans notre civilisation. Et cela depuis la fin de la 2ème guerre mondiale. La cause principale me parait être la défense systématique des minorités au détriment de la population autochtone parce que majoritaire. Certes il ne s’agit pas de tolérer des représailles après chaque attentat islamiste. Mais au moins le gouvernement devrait prendre des mesures de protection de la population en limitant l’immigration massive de musulmans comme cela se faisait avant et pendant la guerre susnommée. On ne le fait pas en niant que cela puisse avoir des effets sur l’occurrence des attentats… lire la suite

angora

justement SIIIIIII il faudrait des représailles apres chaque attentat.
eux descendent bien dans la rue par milliers cassent brulent pour de simples caricatures
et nous on devrait se contenter de poser fleurs bougies doudous????bin m….alors!

kimono24

D’accord avec vous Angora !

Anne-Marie G

Non pas d’accord car cela déclencherait la guerre civile. Mieux vaut prendre des mesures préventives telles que l’arrêt de l’immigration musulmane démentielle en cours .

AFMC98000

Il faut cesser d’avoir peur d’eux et craindre la guerre civile. Il savent bien que notre civilisation avancée n’est pas violente et appliqué une justice réfléchie et tolérante.
Mais c’est bien la que le bât blessé. Nous n’avons pas affaire à des personnes qui ont notre recul culturel. Ils agissent comme des primitifs, des barbares, venus de pays avec la charia pour loi.

Anne-Marie G

Apparemment, votre définition du mot représailles n’est pas la mienne. Les représailles ce sont des actes de violence qui répondent à d’autres actes de violence, il ne s’agit pas d’attaquer en justice qui relève du droit et non de la force.

MeraDil

Mieux vaut une guerre civile pendant que l’on est encore majoritaire en nombre car avec les vendus qui nous gouvernement, dans quelques décennies nous seront les minoritaires et là tu peux être sûr que soit on se convertira soit on mourra sans pouvoir se défendre

AFMC98000

Alors là c’est trop fort: ne pas tolerer des represailles, dites vous. Je rêve ?
Selon vous Il ne faut plus que la justice punisse les fauteurs de trouble, les casseurs, les incendiaires, les violeurs, les egorgeurs, les traficants, les voleurs’ parce qu’ils sont musulmans? Mais de quelle planète islamique venez vous?
C’est justement parce que nous avons été trop laxistes avec ces tristes personnages que nous en sommes la..
Si nous n’avions pas laissé faire n’importe quoi à cette population sans aucune education ils ne se seraient jamais permis d’agir ainsi.

MALI

Triste époque…

hoplite

A ce niveau d’abjection, notre civilisation n’a plus qu’à disparaître comme ont disparues des dizaines d’autres avant elle. Ite missa est!

Massilia

oui je suis d’accord. La messe est dite et nous allons disparaitre

Paskal

A gauche, il y en a quand même qui se posent des questions :
http://blog.mondediplo.net/2012-12-03-Le-MRAP-et-le-racisme-anti-Blancs-suite

angora

ça souffle le chaud et le froid.

Anglade

Bonjour … Oui cela devient vraiment une calamité cette justice franc-maçonnique dirigée par nos socialopes pour faire plaisir à tout ces pays du Maghreb et autres … Mais je pense qu’un jour ils vont tomber sur quelques irréductibles gaulois et là , la guerre civile va se déclencher ….D’ailleurs elle n’est pas très loin cette guerre par ce que tout les Français ne sont pas lobotomisés du cerveau …

daniel champy

la grande majorite des francais ont le cerveau laves par les mediats et la presse,ils sont devenus des zombis pret a se faire domminer par l’islam,des miiliiers d’immigrant arrive chaque jour en italie,tous jeunes africains et musulmans,alors apres avoir esperer que ses idiots utile elisent marine alors oui les francais sont devenus un peuple a etre domminer par l’islam qui eux sont pret a mourrir pour leur religion,le pen avait dit »un jour arrivera ou les francais,baisserons la tete et changerons de trottoir face a des musulmans,ce jour est arriver et la guerre civile bientot

Massilia

Non il n’y aura pas de guerre civile. Juste quelques mouvement de certaines populations pour vous montre qui est le maître. Et la France se couchera et se fera B……

kimono24

Vous avez hélas tristement raison !

Sinatra

La civilisation n’est pas seulement en déréliction, elle a déjà commencé à se putréfier.
N’accusons pas systématiquement les autres.
Notre race est pourrie de matérialisme des vers sortent de notre nez.
Les juifs ont été victimes de la Shoah.
Nous sommes nous même nos propres bourreaux.
Les quelques résistants restants n’ont que des claviers en guise de fusil et des pixels pour munitions.

Jon-Erik Harper

Non le racisme anti Blancs n’existe pas.

Quand on prépare un gâteau, on casse bien les œufs en séparant les blancs et les jaunes. Rires

THOR RAGANROK

désolé pour orthographe je suis danois.

THOR RAGANROK

DÉGAGER tous les musulmans de France vite un génocide terrible arrive a grand pas les islamiques sont des nazis des temps modernes non des victimes comme sous couverts de la takkiya ils savent si bien le faire croire plus il seront nombreux plus il y auras des morts du sang des larmes.IL TUE vos enfants vos bébé c’est monstres ne seront jamais vos amis il seront vos bourreaux futur.RÉVOLUTION seras votre dernière chance et elle appellera revolution antislamique sinon compter vos morts et attendez votre tour de morts vivants. Le grand Michel de Notre dame avez tout dit sur invasions… lire la suite

THOR RAGANROK

Oui cher Florence effondrement psychique des blanc de culture européen face a notre neo bourreaux de culture arabomusulman est total et je crains absolue. Notre futur nous blancs de souche seras être les juifs de 39 .45 des temps modernes les racistes neonazie en 2017 sont les arabes islamiques en très très grandes parties la majorité des actes de raciste arabo sahariens sur des blancs ou blanches françaises sont quotidiens alors que des actes de racismes sur des arabes sont très rare..Pour les media collabo nous font croire le contrere . STOP virer vite les musulmans de France avant le… lire la suite