Le racisme défensif contre le racisme de conquête

Publié le 8 décembre 2018 - par - 19 commentaires - 1 391 vues
Share

Dans cet article le terme de « racisme » doit être compris selon l’emploi qu’en font les textes de loi actuels dans nos dictatures démocratiques, c’est-à-dire en termes de différences culturelles ou religieuses et en aucun cas de races puisque les races humaines n’existent plus. Le terme de « racisme » exclut par conséquent ici toute allusion à un profil ethnique ou à une couleur de peau. Indépendamment de cet aspect légal, j’appelle expressément à éviter tout amalgame, d’autant plus que des régions où le quotient intellectuel se situe en dessous de la moyenne ont néanmoins donné des hommes remarquables.

Une culture comprend de nombreuses composantes dont certaines sont secondaires – traditions locales culinaires, folkloriques, dialectales, religieuses – et d’autres primordiales – lois et règlements, langue officielle, comportement individuel… Ce sont ces composantes primordiales, je dirais essentielles, qui permettent d’unir le groupe culturel, d’assurer la cohésion et la paix au sein de la population.

Lorsque des éléments extérieurs au groupe perturbent cet équilibre culturel, le déséquilibrent, notamment en tentant d’imposer des valeurs incompatibles et/ou une religion hostile, ils provoquent naturellement une réaction de rejet. Lorsque par leur comportement ces migrants sont identifiables, cette réaction de rejet est alors qualifiée de racisme.

Cette réaction de rejet est pourtant naturelle puisque défensive – non seulement de défense d’un territoire mais aussi et surtout d’un système de valeurs, d’une culture, qui n’est autre que le logiciel qui permet au groupe de fonctionner et dont les individus sont intimement imprégnés. Il s’agit d’une réaction de survie non seulement humaine mais animale face au risque de chaos et de disparition, face à un danger d’ethnocide. Le racisme chez soi est une fonction naturelle indispensable pour la protection du groupe comme des individus qui le composent.

Aussi le racisme chez soi doit être encouragé au lieu d’être diabolisé, ce qu’il est par des pouvoirs incapables de nommer les causes et d’en combattre les effets, souvent en raison d’intérêts extérieurs ou personnels, ou sous la pression d’idéologies totalitaires. Multiculturalisme, mondialisme, universalisme, droit à l’immigration, au prétexte de droits humains, sont des slogans qui bafouent précisément les droits humains des populations envahies, lesquelles, par leur culture, sont parvenues chez elles à un équilibre social et démographique qu’elles entendent préserver. C’est aux autres cultures de se développer dans leurs pays d’origine, ou alors de s’assimiler aux cultures d’accueil par une adhésion sans réserve et l’abandon de toute valeur et de tout comportement pouvant heurter ses hôtes. Dans le cas contraire ceux-ci sont en droit de chasser l’intrus de chez eux.

En résumé, le racisme chez soi est un mécanisme naturel d’autodéfense qui doit être encouragé pour des raisons de survie et proclamé comme un droit inaliénable sur son propre territoire. Inversement, le racisme de conquête doit être évidemment fermement combattu, et ce pour exactement les mêmes raisons.

En ce sens le « Pacte de Marrakech » est une véritable condamnation à mort de la civilisation occidentale. Je n’ai pas compris pourquoi.

Jean Ducluzeau

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Marnie

Sarkozy encore une raclure de la fausse droite.

vivelarepublique

la culture n’est pas attachée biologiquement à la race. C’est le communautarisme propre à des gens vivant entre-eux qui est en cause.
Un musulman pris séparément n’a pas de pouvoir de nuisance juste parce qu’il est né ainsi, et s’occidentalisera au contact de la majorité européenne (d’où la nécessité du contrôle des migrations).

Lisianthus

C’est bien pour ça que les musulmans vivent en majorité entre eux en France en refusant absolument de s’assimiler.

DUFAITREZ

Le « racisme » n’est plus un Mot, mais une « Arme » !
Mot « barbelé » comme disent certains lexicologues, frontière entre le Bien et le Mal.
On met au pas le Camp du Bien… sinon des Saints !

sitting bull

Tout est dit excellent

Allonzenfan

Les gilets jaunes viennent occuper opportunément le devant de la scène pour occulter l’acte de forfaiture auquel Macron entend se livrer en signant avec le diable onusien le pacte sur l’immigration prétendument « non-contraignant » !
Ce sont les clefs de la banque qu’on donne aux frères Rapetout…

Djeno Charles

Comme toujours les analyses de Jean DUCLUZEAU sont percutantes et pertinentes. La signature de ce. Pacte honteux par le charognard de l ‘Élysée entraînera la France dans les abysses Il faut destituer cet usurpateur.

Marcus

Fin de mon propos ci-dessous : on lui a dit que sa plainte n’était pas recevable car elle risquait de « stigmatiser » les gens issus de l’immigration, et elle ferait le jeu du Front National. Donc effectivement, le racisme anti-blanc, qui dans les faits est largement le plus répandu en Europe, n’existe pas pour ces gens là.
Le pire c’est qu’il y a encore des gens, notamment des jeunes gauchistes incultes et endoctrinés, qui militent pour ces imposteurs idéologues.

Marcus

L’anti-racisme actuel est une imposture. Arguments :
– SOS Racisme existe depuis 35 ans. On dit que le racisme est en constante augmentation. Alors à quoi servent SOS Racisme et toutes les associations grassement payées par nos impôts ? Que font ils depuis 35 ans ?
– Réponse : ils créent du (présumé) racisme partout où ils peuvent. Il faut qu’il y en ait le plus possible pour que ces parasites continuent à vivre de l’argent public sans travailler.
– Autre chose : ces gens là ne luttent pas contre tous les racismes. Ils défendent les noirs et les arabes, mais pas les blancs ni les asiatiques, par exemple.
Un de mes amis a été agressé par un islamo-racaille et il est allé voir SOS Racisme. On lui a dit que

patphil

raciste, injure suprème quii dans l’idéologie soviétique devait fermer la bouche des gens.

Allonzenfan

Vous devez confondre avec « fasciste » ou « nazi »… mais c’est la même chose !

Marnie

Vouloir remplacer un peuple par un autre ça c’est du racisme et un véritable crime contre l’humanité. Ceux qui ont mis cette machine, ce machin, en marche doivent payer très cher cette trahison.

Gaulois réfractaire

Le pire racisme est l’antiracisme.
Il est à l’aguet de la moindre parole, du moindre regard, du moindre geste qui puisse justifier son existence. C’est un cancer qui se nourrit de la bonne et mauvaise conscience des peuples européens.

mat blendel

Bravo Jean de reprendre à la base la valeur du mot, devenu depuis déjà longtemps intraduisible tant il représente uniquement maintenant la définition de ce qu’il y aurait de pire.. Que chaque Multiculturaliste ,de notre pays héberge dorenavant dans son appart » une petite famille d’une autre culture ,à temps plein avant que de nous juger de vouloir préserver en notre sein nos propres valeurs,unique distinction de ce que nous sommes et voulons rester à tout prix

Stratix

Non, le racisme n’est pas le fait d’aimer ou non telle ou telle race ou telle ou telle religion mais c’est le fait de ne pas accorder les mêmes droits à des citoyens au prétexte qu’ils ne sont pas de même race ou de même religion. Ce serait totalement idiot d’obliger les gens à aimer tout le monde ( toutes les religions, toutes les coutumes, toutes les races etc..). Chacun a le droit d’aimer qui il veut !! De toute façon aucune loi ne pourra nous obliger d’aimer des gens que l’on n’aime pas.

BobbyFR94

Les gens qui veulent vous l’imposer « veulent votre bien » !!
Ca, c’est la bonne raison…

Maintenant la VRAIE raison :
La réalité c’est que ces gens « veulent VOS biens », là, vous avez compris la nuance ?

Comment faire ? La réponse, vous l’avez sous le nez,…

et quand ces gens « comprennent », et disent  » ah, on en veut plus ! »

Alors que vous, vous dîtes « ah, on n’en veut plus !!  »

Mais, phonétiquement parlant, seul le mot « plus » est prononcé différemment !!

C’est en fait tout l’art de noyer le poisson !!!

ahje

La définition du terme « raciste » qui vous agrée est une reddition sans combat: I_N_A_C_C_E_P_T_A_B_L_E

Lisianthus

Ce qui est inacceptable c’est l’islam.

Marnie

L’Islam c’est le racisme le plus laid et le plus abject.