Le racisme des savants

Publié le 16 décembre 2018 - par - 35 commentaires - 1 230 vues
Share

Les docteurs de l’Université, tous les dénommés Connardus, Ballordus, Stupidus, etc., osent tout : c’est en cela qu’ils s’illustrent. Ils ont des prédécesseurs célèbres. Alors, jusqu’à la fin des années 1940, on faisait dans les universités ce que l’on appelle aujourd’hui, pour s’en démarquer, de l’anthropologie physique : théories raciales, hiérarchisation des races, distinction entre dolichocéphales et brachycéphales, examen de l’angle sphénoïdal et, bien entendu, eugénisme et obsession de l’euthanasie. Les deux plus illustres de ces docteurs en savantasserie ont été Georges Vacher (de Lapouge), militant du Parti ouvrier, puis de la SFIO, et Georges Montandon, docteur aussi, chercheur à l’École d’anthropologie de Paris, militant de la SFIC.

Entre 1939 et 1945, le nazisme a tué le racisme, l’islam et les migrations l’ont ressuscité.

Le succès que connaissent les mots migration et migrants (à la place d’émigration, émigrés ou d’immigration, immigrés) est éloquent. Jusqu’à une date toute récente, migration ne désignait que les masses de peuples qui quittent leur territoire pour s’établir chez les autres (sans demander leur avis, bien entendu) et surtout les déplacements des animaux. Aujourd’hui, il est devenu le sésame ouvre-toi de ces Connardus du monde entier que le pacte de Marrakech fait saliver. Pour les docteurs en anthropo-, socio-, ethno-, proto(histoire)-, etc. logies, ce pacte s’inscrit dans les 300000 ans (oui, vous avez bien lu : trois cent mille, un tiers de million) d’histoire d’homo sapiens, de laquelle on ne sait pas grand chose, cette ignorance nourrissant les délires des docteurs de la savantasserie. Depuis 300000 ans, homo sapiens migre, qu’ils disent. Migrer, c’est en lui, il a ça dans les gènes (et là où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir). Telle est la grande loi de la nature (donc, les écolos sont pour). On croyait que la culture était le propre de l’homme. Que nenni ! C’est la nature, les gènes, le sang, la race, les pulsions, l’envie, la prédation. L’homme est une proie pour le migrant. Une seule et même conclusion s’impose : il est inhumain de s’opposer aux migrations ; c’est même un crime contre l’humanité que de rejeter le pacte de Marrakech ; plions-nous à notre nature d’homo sapiens.

Examinons cela.

Le pacte de Marrakech s’étend sur 41 pages denses et serrées ; il comprend des centaines d’articles et de paragraphes. Les non-docteurs savent que ces textes sans fin, interminables et à allongeails cachent pièges, chausse-trapes, souricières et autres attrape-couillons, sans parler des clauses secrètes, qui, comme en août 1939, vont une nouvelle fois bouleverser le destin de l’Europe et de la France.

Les homo sapiens étaient des chasseurs cueilleurs. Au bout de quelques années, ayant épuisé les ressources de leur territoire de chasse et leur population croissant, ils sont allés au-delà, puis au-delà encore et en quelque trois cent mille ans, ils ont peuplé la terre. Ainsi font les meutes de loups. À la fin des années 1980, des militants écologistes ont détruit les clôtures d’un élevage de loups des Abruzzes qui se trouvait sur le versant italien du col de Tende ; les loups se sont disséminés dans la montagne, d’abord dans le Mercantour ; puis les meutes croissant, dans les vallées voisines, etc. En trente ans, les loups ont colonisé les Alpes ; ils migrent dans les Cévennes et le Jura à la recherche de nouveaux territoires. L’épopée d’homo sapiens est celle de toute espèce vivant de la prédation.

Il y a trente mille ans, ou plus, vivaient sur le territoire de l’Europe actuelle des Néandertaliens. Des dizaines de milliers d’hommes, de femmes, d’enfants ont disparu de la surface de la terre concomitamment à l’arrivée de ces migrants. Comment expliquer cette disparition massive ? Les Néandertaliens sont-ils suicidés ? Ou ont-ils été suicidés d’un coup de poignard dans le dos ? Des maladies nouvelles les ont-ils éliminés ? Les docteurs en sciencerie ont leur réponse qu’ils assènent partout : métissage, métissage, métissage. Se sont-ils métissés à la suite de viols ? Nul ne le sait. Le fait est que 2 à 3 % de leurs gènes se retrouveraient dans les gènes des populations européennes actuelles. Dans trente mille ans, les docteurs de l’Université d’alors (si tant est qu’il y en ait encore) clameront partout que les populations du Yiddishland se sont métissées avec les migrants venus d’Allemagne entre 1939 et 1945. Et ils brandiront la preuve :  de 2 à 3 % des gènes de ces populations disparues se retrouvent dans les gènes de nos très lointains descendants.

À ce retour de la prédation généralisée, imposée par le pacte de Marrakech, s’opposent quelques réalités.

L’humanité a échappé à la nature ; elle s’est donné des lois, elle a établi des règles, elle est devenue politique. On débat, on ne se mange pas (du moins pas encore). On raisonne, on ne fait pas résonner les hamdoulillah ou les allahu akbar. Réduire l’humanité au destin des meutes de prédateurs, c’est renverser des siècles d’histoire. Un destin auquel on n’échappe pas, c’est cela le racisme, messieurs les docteurs et autres doctorants, post-doctorants, doctorisables de l’Université. Jadis, on s’évertuait à ne pas faire de l’homme un loup pour l’homme ; désormais, le loup est le seul destin de l’homme.

L’humanité vivait il y a trois cent mille ans de la chasse et de la cueillette. Aujourd’hui, elle ne le peut plus : il faudrait multiplier la faune par plus de cent mille pour nourrir sept milliards d’êtres humains. La prédation et la migration qui y est consubstantielle sont impossibles, sauf à vouloir la fin de la nature et la disparition de l’humanité.

Dans les années 1920-1930, les docteurs ont préparé le grand désastre. Un siècle plus tard, ils sont près de renouer avec leurs démons.

Etienne Dolet

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
André Léo

On ne peut à la fois être croyant de « l’un des trois monothéismes » (Rires) et vouloir la fin de l’explosion démographique. ‘Croissez et multipliez est l’antienne de ces 3 obscurantismes nés de l’exode des Juifs vers Babylone il y a 28 siècles. Il est déjà trop tard pour endiguer ce raz de marée humaine, de plus en plus inculte, de plus en plus malheureux, de plus en plus misérable. Et ce ne sont pas les mondialistes qui apporteront le remède. Après la COP 21 hollando-macroniste, la COP 23 vient de montrer l’incurie des « dirigeants de la planète. Chacun pour soi… lire la suite

Winston

Alors là , la rengaine des 3 monothéismes et du « croissez et multipliez vous » commence à me courir.
Réfléchissez bien.Ce que vous êtes en train de dire,c’est que sans ces monothéismes les humains ne se multiplieraient pas.
En d’autres termes,sans Torah,sans Bible,sans Coran,les humains ne bai…..ent plus (ou pratiqueraient massivement la sodomie contraceptive?).
Moi je veux bien,mais ça me paraît quand même un peu relou !!!

DUFAITREZ

Voilà un de mes sujets favoris, souvent développé ici.
Homo Sapiens descendait de l’arbre, y est remonté parfois… Parti vers l’Est avec raison.
Néandertal, moins voyageur, a crevé de faim, peu d’outils, dominé, exterminé.
Histoire trop ancienne ! Adam et Eve ???
Les migrations ont toujours été le moteur de la Démographie, base de tout !
Quant à parier que les européens seront les prochains Néandertaliens ? Pas loin !
On s’en fout finalement ! L’Humanité périra par son nombre ! RV au Ciel ! Lequel ??????

Angie

Ou comment détruire l’ humain civilisé. Association islam brut barbare financier (pétrole)-et lobbys occidentaux pour avoir des masses participantes- esclaves. Déni des cultures occidentales pour une bouillie sans nom avec cris au racisme quand l’ accueillant veut défendre qui il est. De l’ accepter, sous couvert de grandeur d’ âme, c’ est se prostituer gratuitement. Ou s’autocoloniser. C’est nouveau, ça vient avec multiculturalisme.

pif

Merci pour cet article et son analyse caustique.
A regarder également, si vous en avez le temps:
Vidéo qui montre la panique mentale chez des gaucho-scientifiques anti-spécistes face aux découvertes récentes en terme de génome humain …
http://www.fdesouche.com/1104341-lantiracisme-doit-il-craindre-la-notion-de-race
=
https://youtu.be/ymLnfHEbkGw

HARGOTT

L’article ne « vomit » pas le métissage: il explique seulement que 2 à 3% de gène Neandertal pour 97% d’Homo Sapiens ne peut pas être appelé métissage!

Arthur’

Au passage, c’est toujours bien plus que dans le cas du métissage si on en vient à la génétique. Savez vous à combien certains estiment la différence de patrimoine génétique entre les « races » ? Non et bien renseignez vous et vous comprendrez réellement pourquoi les théories raciales ne sont pas un sujet dignes de l’intérêt scientifique. Et sans aller bien loin, juste en lisant quelque commentaires de ci de la, voire quelques articles sur RL, vous comprendrez aussi que le nazisme n’a pas tué le racisme.

Arthur’

La réponse quand même : 0,1% au grand max. Alors le métissage entre « races » c’est pas si terrible que ça vu de la génétique.

saintongeais

L’extermination des Néandertaliens fut le premier grand génocide de l’humanité. Nos ancêtres Homo sapiens sapiens possédait l’arc et la flèche, Homo sapiens neandertalensis n’avait que des épieux. C’est clair que la lutte était inégale. Et pour quelle raison avons-nous toujours quelques gênes de Neandertal? C’est très simple. On tuait les hommes mais prenaient les femmes comme esclaves sexuelles (comma l’a fait Mahomet avec la tribu juive).

Paskal

Les Néanderthaliens ont ils été exterminés ? Possible mais on en sait rien. A croire que vous y étiez !
Pour ce qui est de Mahomet, cela n’excuse rien mais d’autres ont fait pareil avant lui.

crap2sp

Migration 100% musulmane,le bon terme serait plutot colonization,donc d’apres cette gauche nous aurions puisqu’il l’accepte sur le territoire europeen,du garder les colonies,et Israel aurait donc raison,a mediter.Pour ne pas vivre en dhimmitude,nous faudra donc trouver une terre,tres peut peuplee,y arriver en nombre consequent,payer des mercenaires pour y prendre le pouvoir,et y refaire une civilization,un etat, un pays.persone n’aura rien a redire,puisqu’ils l’auront approuver dans ce qui fut chez nous.

BERNARD

Très joli billet que j’approuve totalement,
Pour paraphraser (mal) Mr Onfray : refaire les cerveaux c’est d’abord leur inculquer un nouveau langage.
En se reproduisant comme des lapins sans prédateurs, l’homme (ou l’humanité, je ne sais plus vraiment quel terme utiliser) court directement à sa perte, mais je crois (un peu ) à la théorie Gaïa : la Terre saura réguler tout ça !.. en effet je rappelle que « le jour du dépassement » est en ce moment au 1er Août…
https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/08/01/a-compter-du-2-aout-l-humanite-vit-a-credit_5167232_3244.html
Comme je me plais à le dire, l’humanité crèvera d’abord de faim, largement avant de crever de chaud !

Verdammt

D accord monsieur Bernard.
Depuis que la vie existe, la vie a presque disparu a chaque ère de notre planete.
Depuis le précambrien, tout a commence: Aire primaire, secondaire, tertiaire et la notre le quaternaire. L humanité est condamne a la famine et les guerres grâce aux idées malsaines des gauchistes et musulmans.
Il renaîtra un autre monde sans gauchistes et musulmans,
mais on ne le verra pas.
Gaia, la terre va réguler ce désordre.

BERNARD

Je dirais juste que la théorie Gaia est juste une extrapolation de la loi de Lentz issue même des lois de Newton mais généralisées ! A savoir qu’à toute action entraîne une réaction et ça, aucune politique ne pourra rien y changer..
J’aime bien l’image de la « boîte de Pétri » dans laquelle on met une solution nutritive définie,, puis des bactéries et qu’on la referme…Après que les bactéries se soient reproduites et bouffé tous les nutriments..elles se bouffent entre elles… puis progressivement, elles disparaissent.. c’est probablement ce qu’il va arriver si on laisse proliférer sans contrôle la population humaine.

Arthur’

J’aime bien cette jolie théorie Gaïa. Lisez Colère de Denis Marquet si vous n’êtes pas contre un roman d’anticipation qui ne parle ni de la gauche ni des musulmans. Après, relier Gaia a Newton on voit l’idée meme si cette extrapolation est plus d’ordre philosophique que scientifique.

Arthur’

Vous croyez aussi que les dinosaures ont disparu a cause des gauchistes et des musulmans ?

Shaytan

L’islamopithèque en passe de remplacer le musulmandertal avec l’aide du macron-magnon.
Le problème c’est que chacun des trois prend comme seule et unique référence idéologique les élucubrations d’un chamelier notoirement pédophile, et préconisant l’épuration ethnique comme La solution aux problèmes de migration.

Arthur’

C’est quoi cet article qui se tire une balle dans le pied ?! Sans les savants dont vous parlez si mal, vous ne pourriez même pas écrire votre article parce que vous ne sauriez même pas ce qu’est un néandertalien ou un homo sapiens ! Qu’est-ce qui vous est arrivé pour nourrir autant de ressentiment : vous avez loupé votre doctorat ou avez été refoulé de la fac ? Ça sent le règlement de compte. « Le nazisme a tué le racisme » pas sur d’avoir saisi votre pensée profonde.

HARGOTT

Les savants de Marseille n’ont pas l’air eux non plus de savoir grand chose, car leurs théories changent toutes les semaines: l’homo sapiens existait naguère depuis 20000 ans, 300000 aujourd’hui, 1 million l’année prochaine!
« Le nazisme a tué le racisme » (« scientifique », le racisme de certains savants), cela veut dire qu’ils ne peuvent plus être racistes comme avant la guerre, ce racisme étant devenu horrible pour tous après que les nazis aient perpétré tant d’horreurs en son nom.

HARGOTT

Ce n’est pas du ressentiment, mais de la déception qu’on éprouve, quand la science, au lieu de constater la réalité, en tire des conclusions destinées à soutenir une quelconque idéologie politique. C’est le sens de l’article: vous avez le droit de ne pas en partager l’opinion, (c’est un peu mon cas) mais à condition de faire un effort pour en comprendre la signification, avant de lâcher votre mépris.

Arthur’

Je lache plutot ma perplexité, voire ma consternation en fait.

HARGOTT

Malade! On ne peut espérer de gens comme vous que le mépris et la con-sternation, jamais la réflexion.

HARGOTT

Si vous ne comprenez pas, inutile de commenter!
 » Le nazisme a tué le racisme « , cela veut dire que le racisme prôné par le nazisme a été une telle horreur que plus aucun scientifique aujourd’hui ne peut défendre les théories racistes, c’est à dire qu’elles ont été tuées par l’utilisation abominable que les nazis en ont faites.

HARGOTT

R. P. a « approuvé mes messages précédents. Pourtant, ils ne figurent pas ici, en réponse au pauvre Arthur, qui croit dur comme fer en une « science » dont les théories fluctuantes changent sans cesse, et qui les utilise pour propager une idéologie politique.
Il me semble important de souligner les biais et des perversions des sciences humaines, destinés à fabriquer l’opinion et la croyance.

Arthur’

« Théories fluctuantes ». Lisez un peu de philosophie des sciences ça vous éclairera : La structure des révolutions scientifiques de Kuhn j’avais bien aimé même si c’est peut être un peu dépassé. « Propage une idéologie politique » : profitez en aussi pour lire Sciences et pouvoirs de Stengers. Ensuite on pourra avoir réellement une discussion intéressante meme si vous me voyez comme le pauvre Arthur, naïf et inculte. La vérité c’est que vous faites de la projection. Ici la réflexion est relativement relâchée, vous êtes meilleurs en revanche en histoire et aussi en histoires de toute sorte.

HARGOTT

Un peu dépassé, Duc? La vérité excusez, j’ai oublié la majuscule= Arthur. Je vous pains sincèrement. Quand vous ne savez quoi dire, vous balancez votre mépris en guise de pensée: j’aimerais vous le dire face à face: vous êtes réellement un pauvre type, et ce n’est pas nouveau.

Arthur’

Vous commencez à me plaindre et me faire passer pour un simplet. Je vous lance une petite pique et vous prodigue quelque conseils de lecture et vraiment de bons livres de philosophie des sciences. Vous finissez dans l’insulte. Là c’est plutôt moi qui penses que vous ne savez plus quoi dire.

Arthur’

Ah ok !!! Les théories racistes ne sont pas si mortes que ça visiblement. Lisez certains messages à propos de la race blanche ici ça vous instruira. C’est sur en tout cas que ce n’est pas le fait de savants.

Jigsaw

Même sans le nazisme je ne vois pas bien ce qu’il y aurait eu à dire dessus.

BERNARD

J’ai hésité à répondre, mais bon.. oui le nazisme a tué le racisme.. J’essaye de synthétiser en disant qu’il est des races d’hommes autant qu’il y a de races de chiens ou de chevaux, et que chacune des races a ses talents et ses handicaps.. voir par exemple les liens rushton https://www.intelligence-humaine.com/perspective-comparative-rushton/#rush4 En voulant mettre à égalité tout le monde (antiracisme suite justement au nazisme), on s’empêche de mettre en valeur les talents de chacune des races (au sens génétique).. Pour exemple : un yorkshire et un dogue allemand ont chacun leur qualité propres, c’est (heureusement ou malheureusement, ça j’en… lire la suite

Arthur’

Bernard, vous avez mis le doigt sur un point important. C’est que justement la notion de face chez les chiens, les chevaux, … reposent sur des différences génétiques qu’on ne trouve pas entre les « races » d’hommes. Voilà entre autres pourquoi les théories raciales sont plutôt considérées comme sans support biologique aujourd’hui. Je vous mets un lien si ça vous intéresse vraiment : https://www.franceculture.fr/sciences/le-concept-de-race-peut-il-sappliquer-lespece-humaine

Fradth

L’eugénisme est un des secrets honteux de la science moderne, l’époque ou on voulait appliquer le darwinisme de manière active à l’homme qu’importe l’éthique est comme une honte dont on ne parle pas souvent.
Et bien ce que les scientifiques n’ont pas pu achever sous le régime nazi, les sociologues vont réussir à le faire.

Philippe@9.3

Lhomme trouvant beau que les gênes déficients survivent et se reproduisent, un peu de darwinisme contraint ou plutot planifié cest un peu reconnaitre une certaine raison a la nature. Aucune sélection signifie plus de pathologies, plus de pognon pour la medecine, plus de telethons. tout ça pour avoir des gênes pourris.
Avec l’espoir, pour les plus riches, de la programmation génétique parfaite. financé par les gj, qui seront exclus et dégénérés.
Leugénisme pourrait presque etre un angélisme à côté de ce que l’ont fait aujourdhui.

Jigsaw

C’est pour ça que pour s’en sortir l’humanité a remplacé la chasse et la cueillette par l’agriculture et l’élevage.

Philippe@9.3

cest la sedentarisation qui signe la fin
de la migration climatique.
Ca nest pas que positif, puisqu’accompagneé dune explosion demographique.
lagriculture et lelevage ont aussi leur limites. la demographie que l’on ne peut remettre en cause, associée au bio extensif. Je vous laisse deviner à quoi mène le programme bobo de macron. et la migration ne fera au mieux que repousser lecheance et mettre un maximum de personnes dans le bateau qui coule. le post humanisme comme disent nos post penseurs de la post modernié. pas de la post merde par contre.