Le racket fiscal de la clique LREM

Voici l’histoire improbable, mythique, incroyable et pourtant bien réelle, de l’imposture LREM en tant que mystification politique issue des résultats controversés des élections de 2017. LREM a été inventée pour déclasser et détrousser les soi-disant riches retraités classés dans les catégories des nantis avec le scandale de la CSG de la honte. Mais en réalité, c’est pour faire en sorte de ruiner les classés par l’imposture LREM de soi-disant riches retraités de plus de 1 200 euros par mois, poussés le plus sûrement à la misère absolue !

La CSG de la honte est un scandale politique inventé par Macron qui assure l’hégémonie totalitaire de La Banque contre les retraités de plus de 1 200 euros par mois et les Français pauvres. C’est aussi une hégémonie LREM sans critique. Ce système de spoliation et de dépossession des retraités est promu par la plupart des initiés des super-profits de La Banque contre des Français dociles et soumis au racket fiscal.

Si le racket fiscal n’est pas un outil de mesure scientifique de la valeur du diagnostic en économie, c’est parce que les LREM utilisent le racket fiscal précisément comme un « moyen de parvenir à une fin ». Il s’agit de « classer les retraités » dans des catégories statistiques de la misère sans jamais faire l’effort de devoir les comprendre. C’est pourquoi le racket fiscal n’est pas, et ne peut pas être, un outil de pondération de la réforme en économie. L’histoire du racket fiscal et de la CSG découle de l’imposture de Macron en économie en tant que représentant de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme LREM. C’est pourquoi l’incompétent Macron ne peut produire, et ne produira, que des mystifications économiques à jamais.

Comment les irresponsables politiques LREM ont-ils pu utiliser tous les rouages médiatiques de la société moderne pour leur propagande écolo-fiscaliste mensongère contre les Français ? Comment les LREM ont-ils pu mobiliser les mensonges réchauffistes des activistes du GIEC du monde entier pour imposer une croyance dans le mythe réchauffiste et dans l’imposture scientifique du CO2 en tant que résultat statistique de l’ignorance des activistes du GIEC et de la course aux subventions des activistes du GIEC made in USA ?

Ce sont les retraités financent la gabegie socialiste qui résulte de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme LREM. La caste politico-médiatique des milliardaires qui décide des résultats des élections a imposé l’imposture LREM en forme de mystification anti-démocratique contre les Français. Comment a-t-on pu mobiliser autour d’un modèle UMPS opportuniste les rentiers politiques profiteurs et irresponsables du parti socialiste à l’agonie pour rejoindre LREM ? Mais quand la soupe est bonne, la belle affaire !

Alors qu’une grande partie du monde s’enfonce dans la crise, alors que les familles sont victimes des menaces de désintégration à des niveaux inégalés, alors que tant de jeunes choisissent l’alcool, la drogue ou le suicide par peur du lendemain, LREM impose la dictature fiscaliste de Bercy aussi dangereuse qu’inutile.

La politique des taxes LREM est une conception floue qui doit créer la confusion dans l’esprit des Français et croire traiter l’économie par des méthodes fiscalistes dignes du système de prédation soviétique.

On note un nombre impressionnant d’incohérences entretenues en France sous le terme d’économie par Macron qui résultent de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme du système LREM.

Conclusion : vouloir réformer l’économie est trop complexe pour Macron LREM car il n’existe pas de réponse socialiste convenable propre au trouble de l’économie en milieu libéral. Il s’agit donc pour Macron de la simple hypothèse que la solution d’un trouble de l’économie résulterait du recours au racket fiscal absurde. Il s’agit en réalité pour Macron de solutions qui n’en sont pas comme pour le coup des 80 km/h sauf pour vouloir contrôler le comportement des Français par les radars du système de punition inventé par LREM.

Les Français de province et de la périphérie sont traités comme des enfants irresponsables, comme ceux qui ne sont rien, comme les illettrés de Gad, ou comme les alcooliques du Nord qui sont quand même pour Macron des sortes de sous-hommes. C’est aussi le fichage LREM des Français pour le contrôle social des opposants par la loi LREM autoritaire des fake news en conformité avec le « principe de précaution ». Les Français sont traités comme des futurs « délinquants » et des électeurs à risque « supposés dangereux ».

C’est ce qui justifie de manière abusive le fichage LREM des Français.

Selon France Inter, la hausse du prix des carburants serait le fait de l’industrie pétrolière et des cours sur le marché à l’international. C’est pourquoi la propagande de France Inter veut faire croire que le scandale des taxes LREM sur le prix du gasoil ne serait pas la « cause » du renchérissement des prix à la pompe contre une majorité de Français. Mais en réalité, pour les Français, le poids des taxes et impôts nouveaux LREM n’est pas de nature inconnue mais de nature idéologique. C’est l’idéologie réchauffiste faussée du GIEC avec la croyance ignare aux méfaits du CO2 qui est instrumentalisée par Macron pour saigner à blanc l’économie et les Français. C’est bien Macron qui est la « cause » certaine du renchérissement du prix des carburants.

Le CO2 existerait comme tel, c’est-à-dire sans effet de nature pathologique sur la planète, même si le comportement de Macron était fiscalement normal, c’est-à-dire non prédateur. Voilà la guerre idéologique du CO2 contre la logique de la raison déclarée par LREM et les bureaucrates de Bercy, par le recours abusif à ce concept faussé des taxes et impôts nouveaux LREM pour ruiner les Français et saigner à blanc l’économie.

Pourtant, l’esprit des Français n’aime guère se plier aux diktats de Bercy. Qu’a donc à dire Macron à propos des bienfaits du CO2 sur le scandale de la fiscalité LREM ? Rien ! La vraie science de l’économie prend généralement soin de définir son champ d’investigation et d’en préciser nettement les limites. En clair, la méthode scientifique respecte la logique de la raison. Selon l’imposture écolo-LREM et la logique faussée de Bercy, il faudrait aussi taxer les vaches dans les prés qui émettent plus de CO2 par an qu’une voiture !

Le concept faussé de l’économie selon l’incompétent Macron ignore les règles de l’économie et la méthode de l’économie scientifique. C’est pourquoi la méthode de Macron est obscure, douteuse, embrouillée et inintelligible à l’époque de l’économie scientifique moderne. Le concept faussé du racket fiscal est imposé par un diktat de Macron, par LREM et les bureaucrates de Bercy, contre la logique de l’économie comme une évidence idéologique anti-scientifique. Si la critique de l’opposition dérange les magouilles LREM de Bercy, c’est qu’elle met en cause cette évidence écolo-fiscaliste purement idéologique et qu’elle bouscule en France les fausses certitudes tranquilles des bureaucrates contrôleurs des taxes et impôts nouveaux de Bercy.

C’est pourquoi le racket fiscal et la CSG de la honte vont au-delà de la logique de la raison. Avec les manipulations des prix des carburants, les mensonges LREM de la guerre idéologique du CO2 ne font que créer de nouvelles zones d’incertitude. Le modèle de la fiscalité idéologique ne convient en aucun cas à la saine gestion de l’économie. Assiste-t-on, avec l’arrivée de Macron, à une sorte de dématérialisation de la science de l’économie ? On croit rêver. Nous voulons faire découvrir les coulisses de cette dérive fiscaliste incroyable de Macron au travers d’une réflexion scientifique acquise à la nécessité de promouvoir une fiscalité meilleure. La réflexion scientifique s’inquiète de l’affaiblissement de la France minée par le racket fiscal LREM qui découle de l’imposture de Macron en économie, le représentant de l’incompétence, de l’impuissance et de l’amateurisme LREM. Une économie moderne est pourtant plus que jamais indispensable à l’équilibre social de notre société. Pour avancer dans ce débat critique à propos du racket fiscal et de la CSG de la honte de Macron nul en économie, il faut pouvoir explorer d’autres voies que LREM en politique dès 2019, avant 2022.

Thierry Michaud-Nérard

 

image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. Le vrai problème est ailleurs que dans l’alignement de la CSG: dans des salaires et des retraites trop faibles pour beaucoup trop de gens d’une part, dans des dépenses de l’Etat devenues folles et inefficaces, allouées en dépit du bon sens économique

    En commençant, et là vous avez raison, par le coût démentiel d’une immigration délirante qui n’est une chance que pour les immigrants venus vivre à nos dépens.

    • Et pour les banquiers d’affaires, les milliardaires du cac40, c’est y pas une chance? pour faire baisser les salaires, casser le code du travail, augmenter le nombre de chômeurs, diviser le peuple français?
      Ton idole arnault, il est plus futé que toi, il te fait payer les dégâts qu’il provoque pour s’enrichir et toi t’es content. 73 milliards d’euros ton copain bernard. T’as raison, protège bien sa fortune, il t’en est reconnaissant, mr ulysse l’économiste.

  2. Par ailleurs je suis étonné de voir que les mêmes qui hurlent contre les inégalités en matière d’impôt et de retraites, qui réclament que les fonctionnaires soient soumis au même régime (mais sans réévaluer bien sûr le salaire inférieur au privé à qualification responsabilité et charge de travail égale), refusent de payer le même impôt que les autres, et de voir leur niveau de vie baisser comme celui des autres.

    [étonnamment rhétorique, en réalité je connais trop bien la capacité de myopie de l’être humain qui voit toujours ce qu’il a en moins et jamais ce qu’il a en plus, plus toujours légitime à ses yeux et qu’il ne faut donc pas prendre en compte]

  3. Une question pour mesurer votre degré de compétence économique, qui ne me paraît pas évident au vu de votre prose purement « diatribesque » et sans aucune démonstration ni argumentation: êtes-vous pour le rétablissement de l’ISF, cet impôt de neuneus?

    Considérez-vous aussi comme les Insoumis que sa suppression est « un cadeau fait aux plus riches »?

    (pour votre information je suis économiste, n’espérez pas m’enfumer, je connais mon sujet)

  4. Le racket fiscal ne date pas de Macron. C’est une tradition française, surtout depuis la gauche et son funeste ISF, l’impôt le plus débile et le plus con jamais inventé, une aberration économique qui explique une bonne part (probablement la plus grande) des résultats désastreux de l’économie française depuis 40 ans.

    Et que Macron a eu le courage d’enfin supprimer, contrairement à ses lâches prédécesseurs qui savaient tous les dégâts qu’ils causaient dénoncés depuis trente ans par la Cour des Comptes (pas complètement puisqu’il a laissé l’IFI, tout aussi débile puisque fondé sur les mêmes principes erronés à la Gribouille qui dénotent une incompréhension crasse de la science économique que vous vous plaisez à convoquer).

    • T’as raison ulysse, paye tes impôts et tes taxes avec ton salaire de misère pour épargner les 73 000 millions d’euros de bernard arnault, il t’en remercie, et macron aussi. Et dis toi que pendant que tu dorlotes tes nouveaux migrants avec ton pognon, arnault lui il rigole, parce que toute cette invasion que tu subis c’est à lui qu’elle profite et c’est toi qui la finance, économiste de mes deux à la botte du système.
      Ils recrutent à BFMTV, tu devrais postuler. Ouuaarrff!

  5. Micron n’est pas con, il sait très bien ce qu’il fait, et il faut trouver de l’argent coûte que coûte, l’Etat est à sec, surtout si on veut se conformer au oukases de l’UE… , les « migrations seules » nous coutent « en net » 75 millards par an (85 dépenses, 10 recettes), le payement des inutiles des dizaines de milliards, l’Europe 7/8 Milliards, il faut rincer le con qui bosse et évidemment le retraité..

    Ce n’est pas terminé : dans les tuyaux prochains
    ** mise en place du loyer fictif
    ** prise en charge des soins en fonction « des revenus »
    ** révision de la fiscalité des successions.
    BON COURAGE !

  6. Purain, ça fait du bien de lire un tel réquisitoire !
    Problème je fais parti des victimes. (mais je ne voudrais surtout pas de la médaille ….)
    Je paie toujours plein pot ma taxe d’habitation qui a très légèrement augmenté, il ne faudrait pas que je me trouve en face d’un ces de ces cons qui racontent devant des micros qu’elle a été supprimer, je ne lui permettrait pas de pouvoir le dire une fois de plus.

    • vous savez combien coute un clandestin :4 000 euros par mois,,1 etranger supplementaire toutes les 2 minutes,aide medicale d’etat : 1 milliard d’euros par an, 8000 nuits d’hotels chaque jour, 4 000 euros par jour pour les mineurs isoles, 833 euros de retraite pour un refugie,n’ayant jamais cotise en france,j’arrete++++combien de temps des francais vont ils ouvrir les yeux, avertissez les,car nous sommes entrain de mourrir,,le temps est compter,arretez de voter pour les traites qui nous detruisent,tout les partis sont responsables,sauf le FN ET RN,qui vous a avertit depuis 40 ans,le seul choix ou la fin de la france

Les commentaires sont fermés.