Le ramadan ou la preuve de la nouvelle bigoterie de la gauche

Il suffit de vivre quelque temps dans un pays torride pour comprendre qu’on y travaille tôt, avant le lever du soleil et tard après son coucher. Logiquement, pendant les heures chaudes du jour on se tient tranquile, à l’ombre, on sieste… Dans ces conditions jeuner n’est pas un problème, d’ailleurs, manger deux fois par jour suffit amplement. 

Mais si pendant ces deux repas on s’empiffre, tout le bénéfice du jeune est perdu et  la surcharge brutale devient nocive pour l’appareil digestif… En fait, moins on mange, mieux ça vaut, pourvu que ce soit équilibré.

Par contre dans nos contrées on travaille de 8h. à 18h. justement pour profiter de la chaleur et de la lumière du jour. On a même introduit l’heure d’été pour  exploiter le plus possible la période diurne.

Dans ces conditions jeuner du lever au coucher du soleil devient un problème car  l’hypoglicémie peut entraîner de graves conséquences. La déshydratation, quant à elle,  constitue un véritable danger mortel.

Si dans les homes pour personnes âgées, qui ont une activité physique pratiquement nulle, on insiste pour que les pensionnaires boivent au moins deux litres d’eau par jour, on peut immaginer combien de litres doivent boire des sportifs ou des ouvriers sur des chantiers.

Les personnes, qui jeunent dans ces conditions, mettent leur santé en danger, mais souvent aussi celle d’autres personnes.

Attend-on un accident avec la mort d’une dizaine d’adolescents pour avoir une bonne excuse pour oser interdire le ramadan?

Les personnes qui encouragent ou cautionnent ou participent à ces rites commettent-elles de la non assistance à personnes en danger? Ou même de l’incitation à comportements à risques?

Et les médecins qui ont prêté le serment d’Hippocrate et se taisent?

Comme le disait Gandhi: “qui voit un problème et ne dit rien devient une partie de ce problème.” D’autant plus que “Dieu n’impose à aucune âme plus qu’elle ne peut” et que dans toutes les religions “à l’impossible nul n’est tenu”… En cas d’accident pourra-t-on accuser le gouvernement d’avoir autorisé si pas encouragé des comportements qui sont devenus la cause de cet accident?

Parallèlement dans nos sociétés l’obésité est devenue une plaie qui entraîne de lourdes conséquences sur la santé publique.

Entre le jeune fanatique et l’obésité, la voie du milieu est faite de bon sens, mais pas d’extrémisme religieux, ni d’opportunisme politique.

Le problème de la tenue vestimentaire est semblable. Dans les pays torrides il est indispensable de se couvrir pour se protéger du soleil, par contre dans nos contrées un ensoleillement suffisant est indispensable à la fixation du calcium dans les os et ainsi prévenir le rachitisme, l’ostéoporose et bien d’autres troubles. Une plante privée de lumière devient toute pâle et puis elle meurt… Nous savons aussi que trop de soleil peut causer des cancers de la peau et quand le soleil tape, il vaut mieux porter un chapeau.

Mais, au lieu de couvrir les femmes de la tête aux pieds pour des « raisons morales », ne devrait-on pas éduquer les hommes en les libérant de leurs tabous et frustrations sexuelles? D’un autre côté, les parents qui autorisent leurs petites filles à des tenues vestimentaires provoquantes, n’ont-ils pas leur part de responsabilité quand leurs enfants subissent des violences?

Une fois de plus, la voie du milieu repose sur le bon sens.

Les religions ont été les premières à fournir des règles aux humains pour leur permettre de mieux vivre. Si les règles d’hygiène cessent d’évoluer ou devienennt des idéologies politiques elles ne sont plus une aide mais deviennent un carcan.

Quand j’étais jeune, la gauche était contestataire, d’avant garde, athée, anti cléricale; pour quelle raison, aujourd’hui, donne-t-elle dans un nouveau bigotisme?

Zemmour dirait qu’elle a perdu son électorat ouvrier et se refait chez les immigrés… Cette explication est insuffisante et la droite fait pareil…

Je crois qu’il faut chercher une explication auprès de feu le colonel Kadhafi qui pendant un discours à Amman a dit qu’il était temps que les femmes arabes se débarassent de leurs loques et deviennent des femmes modernes dans un monde moderne… Que se passerait-il si les immigrés et leurs enfants devenaient des gens modernes dans un monde moderne et se mettaient à secouer notre vieux monde somnolent avec toute l’énergie provenant de leur monde?  

Quelle concurrence pour nous et nos enfants qui avons perdu le feu sacré, qui traînons nos cartables et n’avons même plus la force d’affronter la compétition sur nos bancs d’écoles? Quelle catastrophe si tous ces gamins de périphérie se lançaient à l’assaut des  grandes écoles, des arts, des lettres, des sciences, etc avec autant d’ardeur que celle qu’ils gaspillent à jouer aux caïds de banlieue?…  

Si tous ces gamins se battaient pour devenir premiers de classe, premier prix de conservatoire, danseuse étoile, médaillés olympiques etc… Que se passera-t-il le jour où tous ces gamins seront capables de lire les livres d’histoire, la littérature, et  vont, eux-mêmes, se mettre à écrire … Quelle menace pour tous les petits connards intellos en col cravatte fils à papa… Non, non, pourvu que les niktamères n’apprennent pas à lire, qu’au lieu de devenir des gens modernes dans un monde moderne, leur idéal soit de vivre comme des bédouins réactionnaires… J’ai vécu suffisemment au Congo et au Pakistan pour savoir que les « nègres » et les « arabes » sont des bombes d’énergie, d’intelligence, de fantaisie et de renouveau qui n’attendent que l’occasion pour exploser et secouer le vieux monde engourdi… C’est là qu’on comprend pourquoi nos bobos leur disent: “ non non, ne pensez pas à être premier de classe, concentrez-vcous sur vos “pratiques tribales ancestrales…”

Le comble: on est même parvenu à les convaincre que leur nom de nègres ou d’arabes étaient des insultes…  le comble de l’auto-négation… de l’auto-castration…  quel terrible cynisme… L’islam n’est pas une menace pour l’occident. Ce qui est une menace pour l’occident c’est quand les nègres et les arabes voudront vivre comme des personnes modernes dans un monde moderne… Ce jour là, mes chéris bobos, il va falloir se retrousser les manches…  La concurence va être rude… car ces types sont intelligents… et puisqu’ils proviennent d’un back-ground différent, ils ont une intelligence différente, fraîche, nouvelle  dans nos contrées. Quand ils auront appris à parler avec un bel accent français, qu’ils auront assimilé notre culture, ajoutée à la leur, qu’ils seront devenus les nouveaux gentleman, ces types vont être séduisants car, par dessus le marché, bien souvent ils sont, aussi, vraiment beaux… La jeune génération d’acteurs et de chanteurs, ou de créateurs de mode africains,  n’est-elle pas en train d’annoncer la couleur?

Donc, aussi longtemps qu’on parvient à les focaliser sur leurs ramadans, mosquées et  burqas, on est tranquilles… mais, le jour où ils troqueront leurs djellabas pour des diplômes … alors là mes cocos… on va devoir se bouger les fesses… En conclusion: je me demande si, en réalité, le Multiculturalisme & Co,  ne tient pas du complot raciste.

Anne Lauwaert

image_pdf
0
0