Le rap, ou le glas de la France qu’on aime

Publié le 13 février 2020 - par - 37 commentaires - 1 187 vues


Il fut un temps où la musique adoucissait les mœurs… Mozart, Puccini, Vivaldi, Ravel, pour les mélomanes, Trénet, Aznavour, Dalida, Piaf, puis encore Sardou, Whitney Houston, Johnny Hallyday, et même pourquoi pas Michael Jackson…

Et puis vint le rap… Je me rappelle la perplexité qui s’empara de nous, avec quelques amis qui fréquentions le Palace dans les années 80, quand nous entendîmes les premières notes de cet étrange tintamarre. Et encore, à l’époque, un MC Solaar avait un zeste de poésie dans les textes.

Et puis, le rap quitta la marge de ses débuts et entama son empire sur les ondes, écrans, iPhone et MP3… C’est devenu le genre musical le plus porteur, l’étendard « culturel » de la jeunesse des banlieues : normal que le rap envahisse tout, comme disait Engels “à partir d’un certain nombre, la quantité devient une qualité”… si l’on peut parler de “qualité” à ce propos. Pas besoin de citer des textes de cette “musique” pour savoir que notre gauche bien-pensante accepte de ce courant “artistique” dix fois plus qu’elle ne tolère de n’importe qui d’autre, qu’il s’agisse d’apologie de la violence, machisme, sexualisation du corps féminin réduit au statut d’objet, homophobie, misogynie, apologie du terrorisme, appel au meurtre, racisme et appel au génocide racial (voir Nick Conrad)…

Le rap, c’est le témoin le plus bruyant, le plus effrayant de ce que l’époque fait endurer à notre pays. Il sonne, pour nous Français enracinés, le glas de notre soumission à l’immigration de masse, à l’islam, au communautarisme, mais aussi au paganisme de ces « teufs » où des « meufs » à moitié nues agitent leur popotin devant des « grosses caisses », allemandes, de préférence… Le glas aussi d’un certain art de vivre à la française, à la fois convivial et raffiné, mélange de bonne franquette et de salon chic…

Et comme si tout cela ne suffisait pas, en plus du son, il nous faut endurer l’image : celle de ces faciès patibulaires, ces rictus sordides, ces gueules animales bavant la haine. Il nous faut subir le spectacle des rixes publiques et surmédiatisées entre « stars » de la sauvagerie, hier Booba contre Karis et leurs gangs respectifs en plein Orly, puis Rohff contre le même Booba, aujourd’hui Sadek contre Bassem… sans parler de MHD, en prison pour meurtre.

Idéal, pour l’image internationale de la France : ça doit donner envie au monde entier de venir voir notre Hexagone et son accueillante population, une vraie carte postale touristique, vous ne trouvez pas ? J’entendais l’autre jour Rokhaya Diallo se gargariser que l’immigration ait porté la France au sommet du rap dans le monde : c’est peut-être la pire des choses qu’elle nous ait jamais faite…

Olivier Piacentini

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Hans

Quand on voit toutes ces sales gueules de parasites, qu’est-ce que ça apporte à la France tous ces déchets? pollution puissance 100000….

Gilles Gillinoui

Ouais… le rap est un genre musical qui comme n’importe quel genre musical génère 95% de merde et 5% de musique intéressante. Souvenons-nous dans les années 60 ou 70 ce que la radio diffusait, c’était consternant de nullité. Que le rap sois gangrèné par l’islam c’est évident et c’est condamnable, attaquer le rap parce qu’il serait intrisèquement mauvais, c’est une autre affaire. Personnellement je ne suis pas fan de rap, ce genre musical ne m’intéresse que rarement.

5%, ça surestime l’intérêt de ce spectacle pour psychopathe d’un facteur 100…

Phil93

les années 60-70 la grande époque où des dizaines de jeunes chanteurs français apparaissaient essayant de singer les chanteurs anglo-américains en piquant leurs musiques et en allant jusqu’à prendre des noms à consonance de leur pays (dick rivers , johnny halidays…). De la merde mais au moins c’était de la musique…

Carter

Peu importe le nombre d’albums qu’ils vendront, les millions qu’ils gagneront, AUCUN rappeur ne passera à la postérité. Qu’est-ce qu’on entend, 50 ans après ? Hotel California, Bohemian Rhapsody, Brown Sugar, Let It Be, Dancing Queen, et ainsi de suite. AUCUN rappeur n’a jamais pondu le moindre tube, ni même un commencement de début de mélodie qui pourrait rester dans les esprits. Le rap n’est voué qu’a une chose: finir dans les chiottes de la production musicale, d’où il n’aurait jamais dû sortir d’ailleurs.

Phil93

bien vu bien dit ;-)

Hans

Rapsodiarrhée un bon qualificatif pour cette diarrhée sonore vraiment nauséabonde! je crois qu’on n’a pas fait plus nauséabond dans le passé!

Carter

Le rap, où l’art de faire de la diarrhée sonore

Lucien RATEL

On ne peut pas parler de musique en citant le RAP, la musique peut être transcrite en notes, pas le RAP qui est une sorte d’aboiement sans aucune musicalité. Quelqu’un avait dit en parlant du RAP : “c’est de la diarrhée sonore”.

POLYEUCTE

Paroles d’un Musicien.
La Musique est faite de création, d’accords, de justesse, d’harmonie, réunis dans une ….
Partition !
Le RAP n’est que Partition au sens strict !

Phil93

il y’a de l’harmonie aussi dans le rap : insultes, propos obscènes, appels au meurtre , au viol , racisme , dégradation de la femme etc
tout cela ne va t il donc pas bien ensemble ? oui “de l’harmonie”…
et puis les rappeurs abordant les mêmes thèmes sont aussi “d’accords” !
ils échappent aussi de “justesse” à la justice qui voit dans leurs chants barbares de l’art” , donc de la “création”… ;-)

POLYEUCTE

J’avais envie de développer ainsi. Vous l’avez fait, ? Merci !

Patapon

Rythme,mesure et harmonie…Erato ,muse ancienne,déplore et languit de qui viendra titiller ,o musicienne,la chaste ouïe.

jev

A ce jour, le rap n’a démontré qu’une seule chose, et qui est que… Ceux qui le pratiquent, ceux qui l’écoutent, que ce soit le public ou les rappeurs eux mêmes, ce ne sont que des cervelles de colibri… Leur musique de la M…e, et les paroles que des mots débiles, insultants, sans âme… Ne faisant que baragouiner des mots avec une musique à la c…n…
Adieu la poésie, les alexandrins, and so on… Sans oublier leurs sales gueules…

Phil93

le rap c’est tout ce qui peut sortir des CPF islamisées!
comme tout ce qu’ils touchent se transforme en merde , le rap en fait partie !
57 pays musulmans et pas un seul pour pouvoir fabriquer ne serait ce qu’une mobylette !
le rap est le summum de ce qui peut sortir d’un cerveau bercé par le coran. Aussi pénible à écouter que la musique arabe traditionnelle.
On ne construit rien avec la haine. Le rap en est un vecteur pour la jeunesse, une jeunesse fanatisée, haineuse, prête à bruler vif du flic,à tuer du mécréant et à violer la femme blanche quand ce n’est pas tuer les bébés blancs dans les crèches.
Que du bonheur, de l’amour , de la paix et de la tolérance. c’est pourquoi les juges et politiques laissent ce genre non musical se développer aussi surement que les mosquées radicales!

malein

bien sûr que les rappeurs sont des artistes accomplis, comme moi d’ailleurs, mais moi mon art c’est la peinture ; je place une toile vierge sur mon chevalet, je renifle fortement et RRRRAAAAKKKKPPFFUIT, j’envoie un superbe cramelard sur la toile, je recommence cette opération une demie douzaine de fois et j’ai réalisé une superbe oeuvre d’art qui,à mon avis, devrait ravir Rokhaya Diallo (le contraire serait étonnant) et je pense que tous les “artistes” cités plus haut se feront un véritable plaisir de venir visiter ma gallerie.

le Vieux Autodidacte

C’est notre faute car….le jour ou ‘Nique ta mère ‘ est apparus …nous aurions due leurs couper les couilles et….nous avons acheter leurs disques de merde !!!

Hagdik

Dans la classification, le rap c’est très simple : c’est juste après le pet, entre le pet sec et le pet glaireux.

Montana

Le rap c’est de la daube ,haineuse pour certains,mais avez vous déjà vu un rappeur durer plus de 5 ans ?ca prouve bien que c’est de la m….

toni

Les gens normaux n’écoutent ce machin que par inadvertance, quand je tombe sur ça la première chose qui me viens a l’esprit ce sont les aboiements des gros chiens genre Rottweiler ou Dog Argentin noyés dans une confusion de bruits.

jirel

vos grands parents disaient la même chose du jazz, cette musique de n..gre

malein

Et nos arrières-petits-enfants diront la même chose du %*#(+)ùç, cette musique de m.rtiens.

Carter

Vous comparez ce qui n’est pas comparable. Il ne s’agit pas de musique de n..gre, il s’agit de diarrhée sonore. Le rap, même fait par des blancs – Eminem – c’est de la diarrhée sonore. Certains noirs ont fait de la bonne musique, par exemple les guitaristes de jazz Charlie Christian, George Benson, ou encore les musiciens noirs de blues, etc… Le rap c’est à la base de la merde, c’est le niveau zéro absolu de la musique, ce n’est même pas d’ailleurs de la musique, qu’il soit fait par des jaunes, des rouges, des blancs, des noirs ou des martiens, ce sera toujours de la diarrhée sonore et rien d’autre.

Eric des Monteils

Le rap est la pire merde qui puisse s’entendre, qui se revendique d’être de la musique : ma machine à laver en essorage, fait beaucoup mieux !
Elle est la marque d’un retour à la barbarie ; face à la musique occidentale qui a inventé l’harmonie, la musique polyphonique. Des millions de fois plus subtile.

Marcus

Comme dit l’article, ça fait bien chez les bobos… Je connais personnellement une vieille peau soixante-huitarde qui fait l’apologie du rap, qui explique à tout le monde que c’est le moyen de s’exprimer des jeunes “défavorisés”, que c’est de la très belle poésie, bla bla bla bla. Le plus marrant, c’est que chez elle, il n’y a aucun disque de rap. Car en réalité cette femme n’écoute que de la musique classique.
L’hypocrisie gauchiste dans sa plus belle forme !

Hans

A qui le dites vous! que des trous du cul ces bobos gauchistes à deux balles, et les pires ce sont ces vielles peaux soixante-huitardes toujours à répandre leur pseudo-morale de dégénérés, disant qu’ils ont tout connu, tout vécu, et qu’ils ont la science infuse, alors que ce sont les premiers à se vautrer devant la fange et lécher de la babouche (plus ça pue le bled mieux c’est!), ils ont surtout la science infusée de merde; il faut vraiment être une daube pour aimer et défendre le rap, qui n’est effectivement que ce que peut produire cette vermine de dégénérés et de parasites, du gros vomi sonore à la sauce coramerde bien merdiatisée pour masses ignares.
Voilà le tableau de l’époque, Il est beau l’avenir!

Patapon

Graeme Alwright vient de nous quitter,a 93ans.”Ca me fait de la peine,mais je dois m’en aller…”Tous les folkeux de ma génération ,les guitarreux des feux de camps,savent de qui je parle.

Bharata

Comment peut-on qualifier ces borborygmes de ‘musique’ ? La musique certes suppose un rythme, mais aussi une mélodie. Le rap n’est qu’un des signes de la décrépitude de la civilisation rendue aux barbares, aux ignares, à tout ce qu’il y a de plus vil, de plus décadent. C’est l’anti-musique par excellence, du bruit rythmé qui, au lieu d’élever l’âme comme la véritable musique, la plonge dans l’océan des Enfers.

relou

relisez la definition du dictionaire . il n’est question nul part de melodie .

Patapon

Le Rap,c’est juste ce qui vient apres le tamtam…

Jon-Erik Harper

Le rap c’est de la merde !

Cran

Écouter du rap c’est comme bouffer de la merde en se persuadant que ça a le bon goût du chocolat.
Exaltations de la violence, appels au meurtre des blancs, déballages de culs et de seins, exhibitions de débauche et de fric, tout ce qui fait rêver le pékin crétin infantilisé, le rap c’est bien le reflet de la décadence de la société qui s’enfonce dans la fange et le dégoût d’elle-même.

Hans

“Écouter du rap c’est comme bouffer de la merde en se persuadant que ça a le bon goût du chocolat.” Blier n’aurait pas mieux dit!

David

Oui ce RAP que beaucoup de nos jeunes Francais écoutent et non pas seulement que en banlieue.Les jeunes d’aujourd’hui écoutent cette musique pour racailles en fumant des drogues car pour eux ça fait méchant garçon de ce qu’ils disent. Des jeunes issues des quartiers populaires aussi qui s’assimilent aux racailles. Il y a même des jeunes qui se disent patriotes qui écoutent cette merde de musique qui n’alimente que la violence et la haine du blanc.

Hans

1 Toute une génération de crétins et d’abrutis pour la plupart, ou de ce qu’on en a fait (lavage de cerveaux, nivellement par le bas, postures du crétinisme et débilitante portée haut devant,niveau culturel 0 ou si peu, travail de sape de l’éducation nationale modifiant- ou effaçant, c’est selon- l’enseignement de l’histoire afin de rendre cette jeunesse sans références avec l’histoire et le patrimoine national -ce qui à fait la grandeur de la France et de l’Europe- etc…), la prochaine étape , déjà bien amorcée, le mixage à tout va pour un modèle de familles multico-ethnico-tout ce que que vous voulez tant que c’est épicé et coloré, et tant qu’a faire, on y viendra, ni père ni mère attitré, des foyers où les enfants seront en communs, les groupes d’adultes étant tous leurs parents à

Hans

2 égalité; ajouté à cela un peu de clonage, et voilà le modèle de citoyens que l’on veut nous imposer; Huxley n’est pas loin!

Hans

3 De la main d’oeuvre idéalement gratuite et corvéable pour le grand patronat, les industriels, des corps pour le bon plaisir et les fantasmes des élites, et des cerveaux vides, lessivés, pour bien dominer et manœuvrer les masses… désolé on s’éloigne du sujet rap (c’était juste en commentaire à celui de David)

Lire Aussi