Le rapport explosif du Sénat sur l’État macronisé et les cabinets conseils

Il faut absolument lire, au moins parcourir, le remarquable rapport de la commission d’enquête du Sénat sur les liens opaques et tentaculaires entre l’État macronisé et les cabinets de consulting. C’est un impératif pour les abstentionnistes ou ceux qui hésitent à voter Macron.

L’on y découvre le  volume invraisemblable de ces missions, fréquentes, souvent inutiles, pour des rémunérations hallucinantes: un milliard d’euros  pour  2021.

On y lit aussi des soupçons de corruption, de connivences, de conflits d’intérêts, de fraudes fiscales, de faux témoignages, de concussions, de délits de favoritisme, etc.

Le scandale a vraiment éclaté lorsque l’on a appris que McKinsey, fournisseur privilégié de l’État, n’avait payé à la France aucun impôt sur les bénéfices depuis dix ans ! Lesdits bénéfices remontaient intégralement à la maison-mère dont le siège social est situé au Delaware, célèbre paradis fiscal, dont Biden fut sénateur seize ans… Comme le monde est petit…

L’on vérifie aussi  les accointances de ses dirigeants  avec le plus haut niveau de la Fonction publique. De ce fatras de connivences, de pantouflages gratifiants et de liens familiaux, nous n’évoquerons que le cas Fabius.Victor est donc directeur associé du même cabinet dont le père, président du Conseil constitutionnel, valide les textes de lois inspirées par McKinsey… Comme le passe sanitaire ou le passe vaccinal…

Contraint de s’exprimer quant à ce rapport sur France 3, Foutriquet a asséné avec  son arrogance ordinaire  une suite d’affirmations invérifiables, outré que la probité étatique soit mise en cause : « Il faut être très clair, parce que là on a l’impression qu’il y a des combines : c’est faux, il y a des règles de marchés publics. S’il y a des preuves de manipulation, que ça aille au pénal. »

Qu’il y ait des combines n’est pas qu’une impression, d’où l’enquête du Sénat… Certes, les marchés publics ont des règles, dont celle de vérifier que l’entreprise ayant répondu à l’appel d’offre a effectivement payé ses impôts depuis trois ans…

En déplacement à Dijon, Foutriquet a encore essayé de désamorcer le scandale, avec autant de morgue que de nouveaux bobards : « On a dit beaucoup de bêtises ces derniers jours. On a parlé du milliard. Je vous invite à regarder le détail. Les trois quarts, même plus, ce sont des recours à des prestataires informatiques et à des entreprises pour financer le cyber et l’évolution aux nouveaux risques. L’État a parfois besoin d’avoir des compétences extérieures.»

« L’argument du chef de l’État est fallacieux », conteste Arnaud Bazin, le président LR de la commission d’enquête du Sénat. « Il faut d’abord rappeler que le milliard d’euros que nous avons identifié ne regroupe qu’une partie seulement des dépenses de conseils. C’est une estimation minimale. Nous n’avons évalué que les dépenses des ministères et celles de 44 agences de l’Etat (Pôle emploi, Caisse des dépôts et consignations, etc.), soit seulement 10 % des opérateurs »

« Sur 893 millions de dépenses en conseil effectuées par les ministères en 2021, 445 millions sont des conseils en stratégie et en organisation, 448 millions sont des conseils en informatique, soit la moitié (et non les trois quarts). Ils avaient aussi une dimension stratégique mais moindre. »

Sur la défensive, Macron affirme qu’il n’allait pas « justifier de chaque contrat », assurant également qu’en matière de conseil, ce quinquennat « a beaucoup moins dépensé qu’il y a 10 ans ». « Sur la tendance, il y a eu une augmentation (liée) au covid parce qu’il y en avait besoin et parce qu’on a augmenté l’équipement cyber », souligne-t-il.

Pour Arnaud Bazin, les propos d’Emmanuel Macron « traduisent une grande fébrilité sur cette question ». « Ce n’est pas le covid qui a fait bondir les dépenses jusqu’à 1 milliard en 2021. Nous avons identifié 41 millions d’euros liés à la crise soit 5 % de la dépense annuelle. » 

Macron ne sait que truander et mentir… Quand avec mépris il nous enjoint d’aller au pénal, comme si le pénal était un lieu précis… Il continue à nous insulter, nous prenant pour des crétins.  L’intouchable sait que la justice ne fera rien. Le PNF a fait son élection grâce à la procédure fulgurante lancée contre Fillon, pour peu de choses. Et, depuis cinq ans, il préserve toutes les prévarications de la Macronie, muselant le dossier Alstom et la plainte pour corruption  et  détournement de fonds publics…

https://www.marianne.net/economie/la-liste-de-ceux-qui-ont-croque-dans-la-vente-d-alstom-general-electric

Toutefois, ces magistrats ont trouvé le temps d’intervenir à nouveau dans une campagne électorale, contre Fabien Roussel et Jean-Luc Mélenchon. En revanche, concernant le monumental scandale d’État  que constitue l’affaire des cabinets conseil, les autorités de poursuite demeurent obstinément muettes pour préserver Manu et ses malfrats.

Ce mutisme forcené prouve que la justice n’est plus qu’une force politique au service du système mafieux de Macron et de sa république bananière !

Daphné Rigobert

https://www.senat.fr/rap/r21-578-2/r21-578-21.pdf

https://www.senat.fr/rap/r21-578-2/r21-578-2.html

https://www.youtube.com/watch?v=3g96F73UMS0&t=4s

image_pdfimage_print
21

17 Commentaires

  1. Ouis mais contrairement à ce pauvre Fillon, le silence des journaleux est de rigueur sur les turpitudes de l’ escroc criminel macron

    • Les journaleux ont été très débordés par les 10 secondes dans le discours du Trocadéro. Les deux mots, scandés, ont été envoyés par un groupe de moins de 50 personnes, surement des macronistes de service.

      • Pas impossible « JACK » ! Sachant qu’impossible « n’est pas Français » ! Ici aussi « Z » a raison !

    • On retombe immanquablement sur la fonction de Young Leader de macron et l’hégémonie américaine.

  2. Omicronescu nous entubera… jusqu’à la dernière minute.

    Corléone était un saint en comparaison de cette pourriture immonde.

    • « Corléone était un saint en comparaison de cette pourriture immonde. » naturellement, car Don Corleone était un mafiosi, tandis que macron n’est qu’une marionnette mondialiste. Or les mondialistes, contrairement au gens de la mafia, ne savent pas ce qu’est l’honneur, ils ne connaissent que le profit !!

  3. « Cause toujours …je m’en fous! »
    Le sénat, dit « pouvoir législatif », n’a en fait aucun pouvoir, puisqu’en dernier ressort c’est le pouvoir exécutif -président et ministres- qui prend les décision, appuyé par les deux autres pouvoirs NON ÉLUS ceux là: le judiciaire et le médiacratique.
    Quand l’exécutif est manipulateur, conspirateur, vénal, sourd aux injustices et adepte des « conseils » privés et des magouilles secrètes …ses oukases sont encore plus anti-démocratiques.
    On l’a vu avec « l’ami » Benalla, avec « l’affaire Pr Raoult », les grands débats à haut débit de monologues contre les Gilets Jaunes…
    Les instances politiques françaises comptent 650.000 élus, des tas de cours, autorités, conseils, commissions… mais c’est Mac Kinsey, qui dicte sa stratégie mondialiste à macron!
    Contre NOUS, avec un « pognon de dingue », le nôtre!

  4. Le merdeux accessoirement porte parole du gouvernement vient de passer chez Ferrari, pas la rouge, la blonde, sur la question MCKINSEY, circulez, y a rien à voir, tout est net , tout est propre, sur l’affaire ALSTHOM et le patrimoine de macrouille, silence radio, ça va péter quand bordel?

  5. Et, c’est bien cela, que cette ordure devra rendre ompte , non pas devant une magistrature acquise; mais devant un tribunal Populaire.

  6. J’en remets une couche, excellent nouvelle, ce matin aux GG, sondage, l’affaire MCKINSEY peut-elle faire perdre macrouille, 3000 votes, oui à 79%, ça va ensoleiller ma journée.

  7. Ahahahah, et alors c’est la France, la France ça a toujours été dans la corruption et le mensonge. Mais bon faut quand même pas comparer la France et les pays noirs africains , pour qui la corruption est la seule politique. En France pour moins de corruption il faut moins d’impôts , un SMIC a 2000 euros et surtout, savoir que voter ne sert a rien tant que les hommes politiques seront payés

  8. « Rapport explosif », « scandale », « affaire d’état », oui et après? qu’est ce qui se passe? RIEN!! ou plutôt oui, il se passe quelque chose: la pourriture va être réélue dans quelques jours par ce peuple de moutons castrés et décérébrés.

  9. Vous savez enfin par qui vous êtes vraiment dirigés… et c’est grâce à votre pognon… Contents ?

  10. Tout ceci va faire pschitt….
    le poudré est autorisé à tous les excès, tous les abus mais par qui?
    C’est qui qui? Les milieux d’agent et de pouvoir!
    Il n’est pas arrivé là ou il est comme ça, par miracle………

1 Rétrolien / Ping

  1. Le rapport explosif du Sénat sur l’État macronisé et les cabinets conseils | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

Les commentaires sont fermés.