1

Le ras-le-bol de Macron aurait-il fait reculer la peur de Marine?

10 04 2022 : Marine Le Pen assure qu’elle sera « la présidente de tous les Français »

Je ne sais pas.
Ce que je sais, c’est qu’une partie des Français qui adulaient Macron ont commencé à réaliser qu’il était un monstre et le plus grand destructeur et fossoyeur de la France et que, de l’autre côté, ces mêmes français qui traitaient Marine de nazie ont déjà largement commencé à voter pour elle…

Grandeur et décadence…
Les peuples sont versatiles.
Les urnes nous ont bien démontré, une fois encore, la vanité, l’inconséquence, la fausseté et l’inutilité des sondages et des statistiques de quelques sources que ce soit.
Ce sont des affaires qui relèvent du domaine de la magie et de la boule de cristal et il faut arrêter de s’y intéresser.
Pour ce qui est de l’honnêteté, je suis sûr que Macron a triché d’une façon ou d’une autre, car c’est dans sa nature profonde et il est en position de le faire sans risque, Comme Biden. Mais il restera à le prouver…

Passé le moment naturel de déception de ce premier tour dont je n’attendais pas grand-chose d’autre, pour ma part, je pense qu’il va maintenant falloir aller de l’avant et confirmer ce vote patriotique pour la présidente du RN.

Aller de l’avant devra consister à faire ce que la plus grande partie des français un peu doués de raison et de discernement attendent, virer Macron, ce monstre abject dont le seul but et la mission qui lui a été ordonnée est de détruire la France et de la rayer de la carte de l’Europe, anéantissant ainsi son peuple.

Je ne sais pas si nous y parviendrons, mais je l’espère.
Macron encore 5 ans et nous sommes tous foutus.
Pour ma part, j’ai déjà choisi mon pays d’expatriation. 
Car avec Macron, croyez-le bien, le ton se durcira terriblement, Il n’y aura plus aucune liberté d’expression et tous les opposants à ses décisions politiques seront arrêtés et emprisonnés et beaucoup assassinés discrètement.
Que peut-on attendre d’un homme qui force sa police à verbaliser les patriotes porteurs de drapeaux dans les rues… ?
D’ailleurs, je n’ai pas remarqué que ses fans, lors de ses meetings, tous porteurs et agitateurs de drapeaux, aient été verbalisés…

Macron va poursuivre son action aux ordres des USA contre la Russie pour que l’Ukraine entre dans l’OTAN (autre nom des USA) et que les USA puisse installer des bases de lancements de missiles en Ukraine.
On ne joue plus, là.
Ce sont bien les prémices d’une nouvelle guerre mondiale que nous préparent les USA pour restaurer leur toute puissance dans le monde, avec des centaines de millions de morts à la clef.
Car les USA font toujours le guerre chez les autres, jamais chez eux…

Et même si Marine Le Pen est loin d’être la personne idéalisée que nous aimerions voir à la tête de la France, je pense et j’espère qu’elle ne sera pas commanditée par les mondialistes et qu’il lui restera peut-être au cœur un peu d’amour pour son pays pour ne pas le laisser sombrer davantage.
Mais elle aura fort à faire et une tâche immense à réaliser : sauver une nation.

Cela dit, Si Zemmour n’est plus dans la course à l’Élysée, j’espère aussi que Marine, si elle est élue, saura prendre Zemmour auprès d’elle pour gouverner à ses côtés.
Et ce serait légitime, car c’est la peur de Zemmour pour beaucoup, notamment les gauchistes, qui a provoqué une partie de ces basculements d’opinions.

Par la suite, il restera aussi à réviser toute la partie de la Constitution qui traite des élections présidentielles, au niveau de l’âge (pas moins de 50 ans !), de la blancheur (morale et judiciaire) des candidats, de leur véritable expérience politique avec des résultats très positifs vérifiés pour le pays et de leur patriotisme incontestable.
Il faudra aussi modifier le code électoral pour que pas plus de 6 candidats, au maximum, soient présents au premier tour.
En effet, comme on vient de le voir encore, la multiplicité des candidats rend les élections compliquées par la dilution des suffrages vers des candidats qui n’ont pas de projet ni de vrai soutien populaire et faussent les suffrages vers les candidats plus « sérieux » (ce qui est une manière de parler).
Les professions devront aussi parler des vrais problèmes qui remontent du peuple, des solutions détaillées, plausibles et réalisables que les candidats proposeront et, bien évidemment, des budgets et des sources réelles de ces budgets pour parvenir à les réaliser et non pas des « on verra » ou des « on fera tourner la planche à billets… »

Un budget doit toujours être présenté, détaillé et défendu et aucun groupe humain sérieux, entreprises ou associations ne peut exister et travailler autrement.

Actuellement, les discours, campagnes et projets des candidats sont la plupart du temps complètement vides, absurdes, farfelus et incohérents.

Il faudra aussi un jour parler des vrais sujets, ce que j’appelle les sujets « cadres et critiques » dont la réelle prise en compte seule peut permettre de faire avancer le pays et de faire vivre la démocratie.
Et ils sont des sujets « cadres » parce que rien d’autre ne peut être réalisé efficacement tant qu’on ne les a pas réglés.

Et parmi ces sujets cadres dont tous les candidats auraient dû parler et ne l’ont jamais fait par lâcheté et pas démission anticipée, la paix sur notre territoire, la violence ahurissante qui règne en France, la sortie de l’UE, la fermeture de nos frontières, l’arrêt total de l’immigration arabo-africaine musulmane, l’interdiction de l’islam en France, l’abolition du Pacte de Marrakech, Le redressement de notre économie, la réindustrialisation de la France, la création de 30 nouvelles centrales nucléaires, le renflouement de notre armée, la réforme et le renforcement maximal de notre système de santé et la restauration de notre instruction publique pour la ramener à un niveau d’efficacité équivalent à celui des années 50 et 60.

Il reste évidemment de nombreux autres sujets, mais il me faudrait beaucoup plus de place que je n’ai pas ici…

En bref, je ne vois pas d’autres solution, aujourd’hui, que celle de voter pour Marine Le Pen au second tour.
Qui sait, peut-être cela la boostera-t-elle et lui permettra de nous révéler des talents de dirigeante nationale que nous ignorions.
Il est vrai qu’elle n’a jamais eu l’occasion de montrer ce qu’elle était capable de faire. Et en tout cas, comme je le dis souvent, ceux qui crachent sur le RN ont tort, car aucun de ses membres passés ou actuels n’a jamais dirigé le pays et ne lui a donc fait le moindre tort…
La ruine actuelle de la France est le pur produit de la gouvernance des présidents précédents, depuis les années 60.
Le RN aura là enfin une occasion de nous montrer ce qu’il sait faire.

Laurent DROIT