Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam, par Ivan Bartovski

Un nouveau  livre en ligne sur l’islam qui prend de manière globale en considération tous les aspects de cette religion (ou secte) :« étude historique, ethnologique, sociologique, politique, géopolitique et militaire (de conquête) de la communauté musulmane et de son influence sur les sociétés humaines depuis sa création jusqu’à nos jours. »

L’auteur, Ivan Bartovski, a étudié l’islam pendant de longues années et porte un regard lucide et objectif sur cette partie de l’humanité qui se veut, de façon très utopique, à la fois élue, différente, supérieure, suprématiste et ayant pour vocation, ou « mission divine », et pour dessein de faire disparaître de la Terre tous ceux qui ne lui ressemblent pas et ne lui sont pas soumis.

L’auteur aborde ce sujet dans sa plus grande universalité.

Cet ouvrage contient ses propres observations et réflexions, renforcées par son expérience de vie et de travail en terre d’islam et avec des musulmans.

Mais c’est aussi un ouvrage participatif, accueillant des textes d’autres auteurs et qui contient de nombreuses citations et des liens vers des articles, des textes et des vidéos sur le sujet.

C’est une bonne source d’information pour comprendre l’islam dans toutes ses dimensions et pour comprendre tous les conflits actuels liés à la présence musulmane partout dans le monde.

C’est une étude, un travail de recherche et non pas une simple critique de l’islam et des musulmans à l’emporte-pièce.  Musulmans que l’auteur considère d’ailleurs, pour leur plus grande majorité, comme des victimes vivant la tragédie inéluctable de cette idéologie politique liberticide et mortifère.

L’ouvrage est, par ailleurs, préfacé par le Docteur Sami Aldeeb que nous connaissons tous et dont les compétences dans les domaines du monde arabe, de la langue arabe et du droit musulman ne sont plus à démontrer.

L’auteur a fait le choix de publier son ouvrage gratuitement et uniquement sur le web dans le but de le rendre accessible au plus grand nombre, mais aussi afin que les nombreux liens internet soient immédiatement accessibles au lecteur.

L’auteur entend ne jamais toucher un seul centime sur cet ouvrage qui va bien au-delà d’un simple « bouquin » ordinaire de profit commercial.

Je recommande la lecture ou au moins la visite de cet ouvrage important et très documenté qui mérite de figurer en marque-page dans votre navigateur habituel. Le téléchargement est libre et même recommandé, car, comme beaucoup d’autres textes sur ce sujet, il pourrait être un jour interdit et supprimé du web.

Texte de la quatrième de couverture :

« Ce livre présente une étude et une analyse pertinentes et sans concession de l’idéologie musulmane, affranchies de tous les filtres sociétaux habituels et de toutes les censures. L’auteur présente l’islam comme une des nombreuses tentatives de l’homme pour soumettre les peuples par la contrainte physique et psychique et de l’échec permanent et sans issue de ce modèle de gouvernance.

L’islam se confronte depuis toujours, par la brutalité, aux autres sociétés humaines, à leurs cultures et à leurs civilisations, défiant la raison et instituant le déni de l’homme et de la femme en tant qu’êtres libres et pensants et celui de leur droit naturel de vivre leur existence entière dans un monde de paix et de concorde, dans la liberté de leurs propres choix.

Le titre de cet ouvrage « Les ravages civilisationnels régressifs de l’islam » ne sous-entend pas que l’islam puisse être ou avoir été une civilisation mais bien au contraire que l’islam a entraîné dans la chute et dans la régression des peuples entiers qui étaient ou avaient été de grandes civilisations antérieures à l’Hégire, comme l’Egypte.

L’auteur, qui n’a publié jusque-là que des articles sur différents sujets de société, de politique ou de géopolitique, reconnaît simplement défendre la paix, la vraie démocratie, la laïcité, les droits de l’homme et la liberté de chacun d’adhérer à une philosophie ou à une spiritualité douce et pacifique qui élève et grandit l’homme et l’éloigne de ses instincts les plus primitifs. »

Martine Chapouton

Le livre est hébergé sur cette page : http://jenmore.free.fr/index.htm

image_pdf
0
0

18 Commentaires

  1. Est-il un besoin vital d’aller décortiqué ce dogme jusqu’en son tréfonds,et pondre une thèse pour arrivé à l’ultime et unique conclusion qu’un pochetron peut tout autant développer,de la merde qui génère des merdes, un fumier stérile qui ne sera jamais fructueux puisque contrairement aux autres religions qui globalement demandent à leurs ouailles de lutter contre leur nature première et tendre à élever leur esprit, alors que ce salmigondis emprunté aux autres croyances et resservi en un pudding putride d’exhortation à la bassesse,au meurtre.à l’esclavagisme,au fanatisme le plus décérébré comparable aux thugs : est accepté par nos élites pédophilesques et criminelles (ce qui disons le: leur fait deux raisons de connivence)!

      • Il n’y a pas à l’acheter, il est gratuit. Et il n’est pas au format papier, il est numérique (fichier au format PDF tout ce qu’il y a de plus ordinaire) comme l’écrit Martine dans son article. Et elle précise à la fin de l’article le lien où on peut télécharger ce fichier PDF (environ 450 pages):

        http://jenmore.free.fr/index.htm

  2. Merci Martine de nous avoir fait connaître cet ouvrage.
    La 4ème de couverture est à elle seule un concentré de ce que tout le monde devrait savoir. L’islam est un destructeur de civilisations, un obscurantisme génocidaire, un fascisme. Ses conquêtes militaires barbares ont entrainé la disparition de centaines de peuples aux cultures millénaires. En 2017, l’islam politique en est toujours à vouloir asservir les peuples par la cruauté et le terrorisme aveugle, à les contraindre de subir leur obscurantisme inhumain. Une haine contre nature de la vie, la leur et celles des autres.

  3. Merci à l’auteur pour ce très gros travail, surtout quand on découvre en plus qu’il a été fait dans un but altruiste sans le moindre retour financier. Merci à Sami pour sa contribution et son soutien à travers la préface… Et merci Martine pour nous avoir fait part de ce nouveau livre qui mériterait une large promotion qu’il n’aura hélas certainement pas. Donc il faut que nous tous, sur RL, sur RR, sur Dreuz, etc. le lisions… et le faisions partager autour de nous car comme l’a écrit Anne ci-dessous « il n’y a que ceux qui ont besoin de lire ce genre de livres (et il en sort tous les jours) qui ne les lisent pas ».

    On peut aussi conseiller à l’auteur de le diffuser (au même prix, gratuitement) au format Kindle sur Amazon pour toucher un beaucoup plus large lectorat intéressé.

  4. L’islam n’est pas régressif,il est immuable et figé depuis 14 siècles.Le monde a avancé dans tous les domaine sans cette terrible organisation politico-religieuse .

    • Il faut comprendre « régressif » comme « faisant régresser les civilisations qu’il touche (et dès qu’il les touche) ».

  5. Imaginées par les hommes de pouvoir, les religions sont des voleuses d’identité, de vie et de liberté qui, en se servant de dieux imaginaires, de prophètes tout aussi imaginaires, manipulateurs géniaux ou malades mentaux, entendent imposer des règles sociales servant le pouvoir et créant une nouvelle classe sociale parasite: le prêtre, l’imam, le ravin etc. L’islam est de loin la pire de toute et constitue dans ses fondamentaux une incitation à la haine de tout ce qui n’est pas « halal ». Ceux qui l’endossent et pire qui la propagent, propagent une idéologie similaire au nazisme par certains aspects, idéologie qui constitue un crime contre l’humanité.

  6. il n’y a que ceux qui ont besoin de lire ce genre de livres (et il en sort tous les jours) qui ne les lisent pas.

  7. Bravo, monsieur Ivan Bartovski, et merci !
    Je télécharge votre livre et le l’ irai avec attention

  8. L’islam opère un véritable lavage de cerveau.Il est violent par essence et génère souffrance et hypocrisie dans les sociétés qui y ont été assujetties. Les musulmans n’ayant pas la possibilité d’y renoncer sombrent dans une totale hypocrisie de crainte de se faire laminer les uns par les autres.Le système islamique veut que chaque musulman soit le geôlier des autres. La société musulmane est un tribunal pour chaque musulman.Un musulman ne se sent jamais libre de s’avouer athée ou anti-islam. Même quand il vit dans un pays non musulman, il redoute le jugement et le rejet de sa communauté.
    La mort de cette idéologie qui a l’affront de se dire religion viendra du courage de chaque musulman à affirmer son indépendance d’esprit et son esprit critique vis à vis d’elle.

Les commentaires sont fermés.