Le réchauffement climatique, les deux causes supposées

A picture taken on August 17, 2019 shows bergy bits and growlers floating in front of the Apusiajik glacier, near Kulusuk (aslo spelled Qulusuk), a settlement in the Sermersooq municipality located on the island of the same name on the southeastern shore of Greenland. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)

Préambule.
En 2 siècles, ceux de l’ère industrielle, la température moyenne sur le globe terrestre a grimpé de 1,5°C, ce qui est considérable à l’échelle humaine…

 Le débat est vif sur les causes du réchauffement climatique.

Certains y voient la simple conséquence de l’évolution de l’orbite terrestre autour du soleil et du comportement de la Terre par rapport au plan de l’écliptique de son orbite (le plan de l’écliptique est le même pour toutes les planètes du système solaire).

Les autres considèrent que la cause en revient aux gaz à effet de serre, principalement le gaz carbonique CO2 et le méthane CH4.

 Chacun avance ses preuves, allant les chercher dans tel ou tel article scientifique qui traite souvent de façon partielle du sujet sans le prendre dans son ensemble.

Je vous propose de traiter complètement et successivement des deux causes supposées des évolutions thermiques que subit notre planète. Je vais tenter de le faire de façon aussi simple que possible dans la limite des mes capacités…

Bien sûr la Terre a connu des périodes de glaciation et de réchauffement, les scientifiques en ont établi l’histoire sur 23 millions d’années. Il y a 750 mille ans, la terre était alors une boule de glace, une vie embryonnaire subsistait dans quelques sources chaudes.  Elle a fini par sortir de cet état.

https://lejournal.cnrs.fr/articles/quand-la-terre-etait-une-boule-de-neige

Plus près de nous, à l’échelle de l’espèce humaine, il est souvent traité de l’alternance de glaciations et de réchauffements. C’est ce qui nous intéresse…

Effet des fluctuations astronomiques.

Le comportement de la Terre par rapport au soleil, les 3 paramètres astronomiques de Milankovitch.

Une vidéo de 5 min les explique très bien et je reprends en commentaire l’ensemble de façon à ce que vous puissiez mieux évaluer l’influence de chaque paramètre sur le climat.

https://www.youtube.com/watch?v=FTzmqjDNMmM

Le phénomène global se confirme comme cyclique (ou périodique), ou plus exactement, par la superposition de phénomènes cycliques de périodes différentes. Il s’agit de les démêler si possible…

Pour résumer, les paramètres décrits par Milankovitch.

Le premier paramètre, l’excentricité de l’orbite terrestre.

L’orbite terrestre est une une ellipse, un de ses 2 foyers est occupé par le Soleil. Ses foyers se comportent comme les extrémités d’un ressort, d’où la périodicité, l’orbite terrestre voit ainsi son excentricité varier lentement, croître puis décroître. L’orbite terrestre s’étire puis se contracte pour se rapprocher alors du cercle. Sa périodicité est de 413 000 ans… Mais pour faire compliqué, d’autres éléments viennent perturber la « vibration » principale (sont de l’ordre de 100 000 ans).

L’excentricité intervient dans le calcul de l’insolation moyenne globale annuelle reçue sur Terre. Elle est inversement proportionnelle à la racine carré de (1-e2). Elle augmente très légèrement quand l’excentricité augmente pour la Terre, ses variations restent limitées. L’excentricité de l’orbite terrestre est actuellement faible, de l’ordre de 0,017, avec une insolation proche des plus faibles !

L’obliquité ou inclinaison terrestre est le deuxième.

L’axe de rotation de la Terre sur elle-même varie de 22,1 à 24,5° par rapport au plan de l’écliptique (plan dans lequel l’orbite des planètes se tient, toutes les planètes du système ont la même écliptique mais pas la même obliquité) ==> angle qui correspond aux tropiques, ainsi la latitude des tropiques fluctue. Sa période est de 41 000 ans. Actuellement l’obliquité est de 23,4°, nous sommes à équidistance des deux extrêmes, donc dans une position moyenne. L’obliquité est à l’origine des saisons. Quand l’obliquité croît, chaque hémisphère reçoit plus de radiation du soleil en été et moins en hiver, les étés sont plus chauds, les hivers plus froids.

Le troisième, la précession.

Très compliqué à comprendre. La Terre n’est pas une boule parfaite et ne peut l’être, elle est renflée à l’équateur et aplatie aux pôles, elle se comporte comme une toupie, elle voit son axe de rotation (ou axe des pôles) se déplacer, cela prend de 19 000 à 26 000 ans…

La précession conduit à des déplacements dans le temps des solstices et des équinoxes… L’orbite terrestre tourne sur elle-même en somme !

Actuellement le solstice d’été dans l’hémisphère Nord aurait lieu à proximité de l’aphélie (de l’orbite terrestre), ce qui tempérerait les étés et créerait avec des hivers moins rigoureux.

Représentation de l’excentricité à laquelle il faut associer l’obliquité et la précession.

L’aphélie (ou apogée de l’orbite, le point le plus éloigné du soleil), inversement le périhélie (ou périgée, le point plus proche du soleil).

Si on se fie aux données exposées ci-dessus, l’état actuel du système solaire n’est pas celui d’un réchauffement climatique important.

Quel est l’influence de chaque paramètre par rapport au temps ?

– Le premier, l’excentricité un phénomène sur plus de 400 000 ans !!! Et on traite d’un sujet qui porte sur l’ère industrielle uniquement, en gros 2 siècles qui ont vu une augmentation moyenne des températures de 1,5° !

2 siècles c’est 1/2000 de la période de l’excentricité !

– Quant à l’obliquité, nous sommes dans une position médiane. 2 siècles représentent 1/200 de la période de l’obliquité !

L’obliquité a une grande influence sur l’amplitude des températures hiver/été dans les hautes latitudes et pratiquement aucune en zones équatoriales.

– La précession joue sur l’amplitude climatique entre été et hiver. Nous sommes actuellement dans une situation moyenne… 2 siècles, c’est 1/100 de la période de la précession.

Question en conclusion, ces phénomènes sont très lents à l’échelle humaine, comment peuvent-ils expliquer l’emballement thermique du climat en 2 siècles ?

Je laisse à chacun sa réponse… j’ai la mienne, je ne crois pas à l’hypothèse d’un réchauffement climatique rapide lié à des causes astronomiques !

Mais ce qui nous mettra tous d’accord, chaque milliard d’années, l’activité solaire augmente de 7 %, à la fin le Soleil deviendra une géante rouge avant de tout brûler puis de s’éteindre en s’effondrant sur lui même pour donner un pulsar…

Ne vous inquiétez pas, nous n’aurons plus mal aux dents, ni même les descendants de notre espèce !

Jean-Paul Saint-Marc

Fin de la 1re partie.

 

image_pdfimage_print
10

35 Commentaires

  1. Il y a 750.000.000 ans pour la terre boule de neige (glaciation Granger) et ça a duré 100.000.000 ans

  2. Les paramètres de Milankovitch ont été validés par l’analyse des isotopes des glaciers, la cyclostratigraphie des sédiments marins carbonés et, sur des périodes plus courtes de l’ordre de 10.000 ans la dendrochronologie.
    Mais on sait aujourd’hui que les vagues électromagnétiques des éruptions solaires et éjections de la masse coronale ont un impact déterminant sur les changements climatiques.
    Ainsi une forte éruption solaire n’augmente l’irradiance) que de 0,1%, ce qui est considérable à l’échelle astronomique, mais surtout elle amplifie les émissions de longueurs d’onde UV, radio et rayons X. Et cela a pour effet la production d’isotopes cosmogéniques 14C (carbone 14) => froid, et 10Be (béryllium 10) => chaud dans l’atmosphère.
    Enfin les particules énergétiques du Soleil créent aussi des oxydes d’azote qui réduisent notre taux d’ozone, dont la variation n’a rien à voir avec les sprays CFC et autres.

  3. Non, le soleil ne donnera pas un pulsar, il n’est pas assez massif. Juste une naine blanche.

    • Merci pour ce développement qui semble le plus acceptable de tous. Cela n exclut pas notre devoir de respect à l égard de la terre et de ses autres formes de vie.

  4. Autres causes supposées : l’activité solaire, les tâches solaires, les modifications dans le champ magnétique terrestre qui peuvent rediriger l’énergie des vents solaires vers un pôle …
    Avec 0,04 % de CO2 atmosphérique, accuser ce gaz relève d’une manipulation. D’ailleurs pourquoi ne pas accuser la vapeur d’eau tant qu’on y est, vu que toute combustion produit CO2 + H2O, et que la vapeur d’eau est 10 plus « à effet de serre » que le CO2

  5. C’est parfait d’avoir rappelé que le soleil augmente progressivement son activité. Sa durée prévue restante est d’environ 5 milliards d’années, mais les calculs montrent que dans environ 500 000 000 d’années, ce rayonnement solaire sera incompatible avec la vie que nous connaissions car nous aurons alors un vrai réchauffement !

    Il y a aussi très certainement d’autres causes qui nous sont encore inconnues, aucun programme (informatique) ne réussit à faire des simulations correctes au niveau climat.

    Ma question porte sur le Groenland, d’il y a 1200 à 1500 ans ou on s’accorde à dire qu’il y avait des animaux qui broutaient. Pourtant, de même que pour 200 ans, ces durés sont proportionnellement faibles par rapport aux périodes de 400 000 ou même 26000 ans. De ce fait, cette température élevée qui y régnait ne pouvaient pas non plus être attribuées principalement aux cycles de Milankovitch

  6. n’oublions pas que les « experts » du giec ne sont que des fonctionnaires délégués par leurs pays d’origine, beaucoup de scientifiques ciomatologues au zimbabwé ou en afghanistan par exemple

  7. Le CO² est plus lourd que l’air. Il ne peut donc pas monter pour faire effet de serre!

  8. A voir jusqu’au bout pour un petit bêtisier. Pour lutter contre la SECHERESSE En France : Arroser les terrains de golf OUI, Arroser son potagers NON ???
    J’ai imaginé les petits gestes quotidiens qui pourraient contrer les pénuries.
    La sécheresse, nous allons la vivre pendant plusieurs années. Pénuries d’eau et perturbations climatiques. l’aberration des mesures dans la politique écologique mondiale…
    Même si le sujet est tourné en parodie, il reste extrêmement préoccupant. L’humour sert à dénoncer les choses et éveiller les consciences.

    VIDEO D’INGRID COURREGE

    https://www.facebook.com/courregesingrid/videos/ya-plus-deau-parodie-de-color-gitano-kendji-girac/627706605606016/

  9. Sciences et vie junior.
    Heureusement qu’on vous a une fois terminés le cahiers de mots croisés un jour de fermeture de la maison de la presse

  10. Juste un petit détail : des sondes et des observations sur d’autres planètes du système solaire ont permis de découvrir que d’autres planètes se réchauffaient AUSSI faiblement (encore le CO²?). Mais non, le maitre de la vie sur Terre, c’est le soleil ! La NASA ment : « le rayonnement solaire n’a pas changé », OK on vous croit entièrement puisque vous êtes américains ! D’autre part, il semble que l’orientation spatiale de l’axe de rotation de la terre ait bougé (moi qui regarde l’endroit exact où le soleil se lève toutes les années au même mois, j’ai vu un changement…). En pratique, cela va entrainer quoi ? (Une période glaciale dans l’hémisphère sud au mois de juillet ? Renseignez-vous !) https://numidia-liberum.blogspot.com/2022/07/letendue-de-la-neige-en-amerique-du-sud.html

  11. j’aimerais qu’on m’explique ce qu’est la température moyenne de la Terre, comment elle se mesure et comment on la mesurait en 1789, par exemple.

    • j’insiste : le rédacteur de l’article peut-il répondre à ma question?

  12. Le CO², cause de tous nos malheurs d’après la propagande officielle, ne se mesure pas en % dans l’atmosphère, comme les autres gaz, mais en ppm (particules par million). Je crois que ça veut tout dire, pour qui est muni d’un cerveau fonctionnant normalement.
    Le problème, c’est que les mensonges, matraqués à longueur de journée sur tous les médias du système, finissent par devenir des vérités, surtout dans la tête des incultes (80 % de la population). La véritable raison de tout ça : l’écologie officielle est en réalité un immense business : éoliennes, panneaux solaires, véhicules électriques, etc.

    • Répondre à Marcus: Je suis d’accord. Juste une petite rectification PPM signifie exactement Parties Par Million (et non particules). 1 PPM, ce qui peut se matérialiser par : 1 cm3 dans 1 m3 de gaz, la dernière fois que j’ai fait une mesure, on était à (env) 500 ppm de CO² dans l’air en ville… Pour que vous voyez ce que cela représente, l’air expiré par l’homme (en fin d’expiration) contient PLUS de 10 000 ppm de CO² … ON NOUS MENT !

    • J’ai demandé à une cinquantaine de personnes, tous bac ou plus, qu’elle était la proportion de CO2 dans l’air. A part 2 tous m’ont répondu n’importe quoi, de 5% a un record de 400%

  13. Entre 1812 et 1840 c’est le Petit Age glaciaire, mis sur le compte de l’explosion du volcan Tambora, bien qu’une comète soit une hypothèse plus vraisemblable.
    Remonter de 200 ans pour démontrer le réchauffement, c’est comme la banque qui vous parle des performances de vos SICAV en référence avec la pire année.

  14. Pourquoi ne parle t’on jamais de la déforestation de la planète alors que les arbres et toute végétation a une importance énorme sur toute vie, par l’humidification de l’atmosphère, l’absorption du CO2, libération d’oxygène…etc.?? L’industrialisation par usines aux effluents non filtrés, par l’agriculture intensive avec disparition des bosquets,a aussi une influence majeure.

  15. J’ai fait l’observation suivante: nous vivons dans un monde de fous, de décérébrés et dirigés par des imposteurs avec des QI de 45 qui sont ovationnés et plébiscités par 80% d’abrutis! !

    • elle sert à ça l’immigration massove, à ce que le qi global d’un pays s’adoucisse drastiquement au niveau du choix imposé de ses importés, t’auras beau entourer 2 q1 de 120 par 20 ambitieux de 45 très vite les qi de 120 doivent s’adapter pour établir un point de jonction et du coup perdent immanquablement leurs acquis pour ne pas avoir à passer pour des racistes.

  16. La respiration humaine émet 1043 grammes de co2 par jour et par individu. Multipliés par 365 jours, ça fait 380 kilogrammes par personne. Remultiplions par huit milliards de bipèdes, 3040 000000000 kilos ou
    Trois milliards quarante millions de tonnes expediées dans l’atmosphère. Ajoutons à ça le méthane des flatulences de la population mondiale… La respiration humaine représente 4% de la pollution globale mondiale. Vivons en apnée pour sauver la planète ! 😂😂😭

    • OUI, OUI, OUI !
      Je propose depuis longtemps que les escrologistes arrêtent de respirer 2 ou 3 heures par jour jusqu’à baisse des températures !

  17. Merci. J’ai ecrit ici il y a qques mois qque chose de plus simple et moins argumenté, mais qui revient au même:
    « Le changement climatique terrestre existe indépendamment de l’homme depuis l’origine de la terre. Mais ces changements s’étalent sur des 100 de milliers d’années. Partant de là, la probabilité qu’il soit concomitant « par hasard » de l’activité humaine pile en ce moment est nulle ». Donc la cause de ce que l’on observe est bien l’homme. Mais il se trouve encore beaucoup de cretins qui refusent de l’admettre…

  18. Pour faire partie du GIEC, il faut être préalablement réchauffiste convaincu et considérer que les 30 000 spécialistes de physique du globe, géophysiciens, astronomes et autres climatologues climatosceptiques sont des demeurés, des incultes, des abrutis.
    https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_r%C3%A9chauffement_climatique. Jean JOUZEL est LE dieu de la climatologie alors que David Archibald, scientifique australien, spécialiste de l’activité solaire est un crétin au dernier degré.

  19. « Question en conclusion, ces phénomènes sont très lents à l’échelle humaine, comment peuvent-ils expliquer l’emballement thermique du climat en 2 siècles ? »
    Bien, mais ce cas comment expliquer les variations fortes et soudaines connues sous les noms d' »optimum climatique médiéval » (réchauffement supérieur à l’actuel, qui a permis l’établissement de colonies scandinaves, + de 6000 personnes avec un évêque, sur les côtes du Groenland en l’an 1000) et de « Petit Age glaciaire » (qui faisait geler la Seine et l’eau dans les verres au Palais de Versailles)? C’était AVANT l’ère industrielle……..

Les commentaires sont fermés.