Le retour du service militaire, la solution !

Publié le 15 juin 2021 - par - 42 commentaires - 712 vues
Traduire la page en :

Depuis des années, et surtout ces derniers mois, de très nombreux débats tournent autour de cette violence des jeunes dans de très nombreux quartiers de ce qui était notre « Douce France ».

Bien sûr il y a ce « sentiment d’insécurité », pour le ministre de la Justice Dupond-Moretti, qui, pour nous, se traduit par des agressions très violentes, des vols à l’arraché, des coups de couteaux, des viols, des assassinats, et cela quotidiennement.

Plus précisément, et cela également devient quasi quotidien, des affrontements entre bandes rivales entre quartiers et même entre « pâtés de maisons » proches et, sur les chaînes de télévision les débats se succèdent, chacun se lamente et délivre son message : c’est la faute des parents, qui n’assument plus leur rôle « comme avant », c’est la faute de l’éducation, qui n’éduque plus « comme avant », c’est la faute de la police, qui ne fait plus peur « comme avant », c’est la faute des institutions, qui n’encadrent plus « comme avant », c’est la faute de l’État, qui n’est plus un État « comme avant », c’est la faute, c’est la faute, c’est la faute… et cela va se poursuivre encore durant quelques années, jusqu’à l’instant où, par la faute d’on ne sait quoi, cela va éclater, car cela éclatera !

Ce n’est plus la faute de qui, qu’il faut rechercher, mais comment  tenter d’y mettre fin, de trouver une solution, de réduire, autant que faire se peut, ces zones de non-droit, ces combats quotidiens et ces rodéos sauvages en pleine ville et quelquefois même meurtriers.

Il faut sortir toute cette jeunesse des rues où elle est abandonnée et où elle s’affronte physiquement.

La police ne peut pas agir, elle n’en a ni la possibilité ni les ordres, la justice n’agit pas, elle n’en a ni la volonté ni les moyens, les parents n’en parlons plus, ils sont dépassés par les évènements ; l’éducation ? De quelle éducation parlez-vous ? Quant à l’État, son gouvernement, ses ministres, ils ont d’autres chats à fouetter entre l’élection passée et la prochaine à préparer et les « Parole… parole… parole… ».

Bien sûr « avant » il y avait également des affrontements entre bandes rivales, des agressions, des vols, des viols et même des assassinats et l’on pouvait les traiter « de sentiment d’insécurité » mais pas « de cette insécurité réelle, quotidienne et gratuite » comme à présent.

Il nous faut donc agir.

L’une des premières solutions, déjà, est de débarrasser le pays des « mineurs isolés illégaux et clandestins », de les renvoyer à l’expéditeur, quels que soient les règlements européens et l’humanisme d’une autre époque, « d’avant » ! Et expulser les « étrangers » dès une première condamnation ferme.

Ensuite « débarrasser » les rues de nos villes et de nos villages de cette jeunesse abandonnée, sans éducation, sans travail, sans moyen, ou alors uniquement ceux fournis par le trafic de stupéfiants à « ciel ouvert et toléré ».

Avant 1997 cette solution existait et c’est Jacques Chirac qui a pris la décision absurde de la supprimer : « le service militaire obligatoire » qui était le dispositif d’insertion sociale et professionnel le plus adapté à cette jeunesse, en lui proposant formation professionnelle, sports, premiers secours, permis de conduire et, surtout, encadrement physique et militaire musclé.

N’oublions pas que, bien qu’en possession de l’arme nucléaire « Tout Français est soldat et se doit à la défense de la patrie ».

Le service militaire obligatoire a été, soi-disant, remplacé par un « parcours citoyen » tout d’abord, puis un « service national universel, non obligatoire » par la suite, et ce furent des échecs.

Bien entendu, ce service militaire obligatoire doit être adapté à notre présent. Il fut une époque où il bloquait le cursus universitaire ou professionnel de « l’appelé », il ne faut plus que ce soit le cas, il doit « encadrer » les jeunes, dès l’âge de 16 ans, ceux qui ne poursuivent pas leurs études ou ne bénéficient d’aucune formation professionnelle et n’ont, comme prévision d’avenir, rien d’autre que le chômage !

On pourra « tourner autour du pot (et d’une table devant les caméras) » durant encore des années, je ne vois pas qu’elle autre solution pourrait mettre un terme à cette situation qui devient explosive, avant qu’elle n’explose !

Mais comment demander à un président de la République, qui n’a pas connu « ce moment enchanté » que fut notre « service militaire », d’envisager sa remise à l’ordre du jour ?

Pourquoi ne pas en discuter avec ses généraux, avant que tous ne le quittent ?

Manuel Gomez

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Patator06

A l’instant T, je ne partage pas votre avis sur le Service National. Vous avez probablement connu la guerre d’Algérie et vous avez vu l’efficacité de l’armée française (lutte contre le terrorisme, victoire sur les fellagha, succés de la formation des harkis). Je ne reviendrais pas sur l’échec politique de cette guerre. Mais là on est dans un contexte bien différent, avec des mentalités qui ont énormément évoluées en pire. Nous (les nouvelles générations)ne sommes pas fait du même bois que nos ancêtres, nos enfants sont soumis à une doxa tout à fait différente que les générations de français ont connus jusqu’à 1968.Si on rétablit le service militaire, même avec un écrémage important, les jeunes européens vont être soumis par les CPF, et on va former gratuitement nos futurs adversaires…

Laurent Droit

Les racailles musulmanes auront tôt fait de transformer les casernes en mosquées !!
On ne peut pas envisager un service militaire avec des musulmans. Ce serait impossible.
Déjà, les engagés musulmans jouent à part dans l’armée, refusent de combattre et font chier tout le monde.
Seule une guerre civile pourra faire changer les choses. Mais je ne sais pas dans quel sens ça se terminera…

Eric Hartley-VI Fletcher

J’ai servi dans la Marine après mes études d’ingénieur ; “Honneur-et-Patrie”-“Valeur-et-Discipline” !

Feisstritz

D’accord pour un service militaire à nouveau obligatoire, mais mieux adapté à notre époque que ne l’était le précédent. Une période fructueuse d’insertion dans la vie citoyenne, un sentiment d’avoir la responsabilité de défendre la nation, quoiqu’il en coûte, surtout plus de distribution de paquet de cigarettes Troupe, dès la sortie des fameux 3 jours dits de sélection. ou, pour les hésitants, objecteurs de conscience, une autre forme de service civil, jugé équivalent.
C’est ce que j’avais fait en 1968, lorsque je pus choisir le VSNA (Volontaire pour le service national), devenu en suite le CSNA (Coopérant du service national), afin d’être envoyé comme enseignant dans un établissement scolaire du Burundi. 16 mois au lieu de 12 pour le service militaire. Mais quelle bonne expérience.

Bruno De Montcalm

c’est trop tard, l’Armée n’a pas vocation à redresser la racaille de merde des cités, elle ne va pas faire du social avec ces cas-sociaux et ces dealeurs, ces consanguins racistes qui n’aiment pas la France mais qui prient pour un dieu qui n’existe pas !

Paskal

“encadrement physique et militaire musclé”
Aujourd’hui, il faudrait qu’il soit vraiment très musclé. Sinon ce qui se passe dans les écoles se passerait dans les casernes avec des armes à portée de main.
“Il fut une époque où il bloquait le cursus universitaire ou professionnel de l’appelé”
Il y avait les sursis.
” ce moment enchanté”
N’exagérons rien !

durandurand

Bonjour exact , ceux qui poursuivaient leurs cursus universitaires ou professionnels leurs incorporation était reportée pour x temps et il faisait quand même leur SN , j’en ai connu quelques uns comme ça en 80 .

Argo

Un vrai service militaire! Pas cette guignolade de substitution actuelle! Retour à la caserne, an di an di, en avant arche, m’ferez quatre jours! Gade à vous! R’pos! M’en vas vous dresser, moi bande de limaces! J’ai fait douze mois, le peloton sous-off, j’en suis pas mort!

Service Militaire

” Pas besoin de service militaire, surtout avec des français de papiers, les franc-mac veille aux grains, c’est bien ça mon cher Xavier Bertrand ou bien monsieur vincent Peillon” seul le catholicisme romain peut résoudre des problèmes insurmontables…Le catholicisme authentique est un répulsif face aux ennemis de la France.
Comme la charcuterie est répulsif pour les porteurs de babouches, foulant le sol Chrétien !
A vous de choisir entre l’islam ou la chrétienté mes amis…arrêtons de tourner en rond….

François BLANC

pour apprendre aux musulmans à se battre, cela paraît être l’idée la plus stupide de l’année

glasnost

LA SOLUTION, c’est effectivement la France aux Français, et les bougnoules de l’autre côté de la Méditerrannée !
Je propose de faire monter dans l’avion Mr Gomez, qui n’aura qu’à y retourner au lieu de venir dire ses conneries sur ce site.

Theodore

Avec un pseudo coco comme le votre ( merci Mikhaïl Gorbatchev avec sa Glasnost et sa chere perestroïka..) je propose de vous envoyer en russie avant… ( je sais pas si il existe toujours des colonies de vacances / goulags ? )
Je vais en parler a poutine et ses tchetchenes. ;)

on croit rêver !

La nouvelle armée professionnelle est déjà largement pourrie d’éléments venus des banlieues et des cités, et il faudrait en plus re-créer un service militaire pour incorporer ceux qui restent ?
Sans parler de ce que coûterait au contribuable cette armée-bis de conscrits inapte aux opex et inapte à la défense du territoire en cas de conflit.
Re-créer la conscription juste pour apprendre le français et la politesse aux jeunes branleurs des cités ! Les bras m’en tombent !
Monsieur Gomez, je ne sais pas si c’est le covid, mais va falloir penser à consulter.

glasnost

Vous vieillissez, Mr Gomez, ça se voit.
Si c’est ça vos propositions, et si c’est ça, votre solution, franchement il vaudrait mieux ne rien dire.
Le point de vue développé dans votre article est à ce point simpliste que vous discréditez le site RL.

Mais bon, si on vous laisse publier…

kouffar

l idée est bonne mais pas l époque , bonne journée

kouffar

pour une fois pas d accord voici pourquoi, le service militaire comporte le maniement des armes du renseignement des techniques de déplacement d
et different code militaire .Devant l islamisation galopante nous formerions des combattants contre nous, déja que l Armée de métier comporte en son sein des individus qui ne veulent pas porter le feu contre leurs “fréres ” de religions lors d opex.E n ce moment les volontaires adjoint ne sont pas forcé a “faire des pompes car c ‘est une atteinte aux droits de l homme,evidemment le niveau s en ressent.Pour l exactitude aprés l affaire d ‘Ouvéa les ressortissant des tribus n étaient plus autorisés au stage commandos contenant entre autre travail sur les explos. Tous les “bidasses ne sont pas aus cuisine ou au “casernement” l idée est bonne

DEPALRAC

La suppression du service militaire par Chirac n’a eu qu’un seul but: ne pas islamiser l’armée, et pas par soucis de faire des économies!

gentil

CE N’EST PAS FAUX

Theodore

Totalement faux et mensonger…!

Le service militaire obligatoire a été supprimé sur un désir de vouloir professionnaliser le monde de l’armée et pour qu’ainsi la France dispose d’une armée de métier composé de professionnels compétents…c etait l idee de base !
La face cachee c est que l armee ne souhaitait plus ( c est toujours le cas ) faire le travail d encadrement des conscrits lambdas… ce qui a cree 8 a 10 ans plus tard ( souvenez vous de 2005 ) des emeutes de banlieues…

Donc chirac etait un con ! Il a pas vu plus loin que son nez…

adler

Si les “Djeunes” des banlieues, chances pour la France sont intégrés, s’en est fini de l’armée et de la nation. Le ver sera complètement dans le fruit : mutineries, sabotages, voire pire.cela accentuera la guerre civile qui est proche. La police, la Gendarmerie, les administrations sont déjà fortement envahies par la 5° colonne. La, ce sera la totale.

Et alors !

Bien sûr il faut reconduire le service militaire pour tous ces djeunes qui nous pourrissent la vie ; faut leur apprendre la politesse , la propreté , la ponctualité , le respect , la vie sociale et surtout à se faire tout petits devant la grandeur de la FRANCE .
Pas de téléphone portable et quelques coups de pied au cul pour marcher droit , voilà ce qu’il leur faut !

boule de gomme

Ce qu’il leur faut, c’est un billet d’avion pour retourner au maghreb.

Regard

SEULEMENT POUR LES AMOUREUX DE LA FRANCE !!!

Colonel Napoléon de Guerlasse

Il faut quand même sélectionner et rejeter les Français de papiers récidivistes (et les déchoir de la nationalité dans les règles). Ce qui suppose de donner un avantage conséquent à ceux qui vont effectuer leur service, par exemple avancer l’âge de la retraite d’un an. Ca ne coûte rien sur le moment. Même en attente du déclenchement de la Guerre de France, nous n’avons besoin de former que 200000 soldats par an. Trois mois suffisent pour les hommes du rang, pour les sous-officiers et officiers c’est plus long. J’ai fait personnellement 21 de service + réserve (les convocations étaient rémunérées au grade), ça devrait donc le faire.

gentil

Pas idiot !!!

amril

Pourquoi aller chercher des solutions si compliquées alors qu’il suffit après avoir analysé les effets de supprimer la cause.
De plus former nos ennemis au maniement des armes me parait aller exactement dans le sens des traîtres qui nous les imposent.
Ils sont pour certains déjà suffisamment formés au tir de précision dans les quartchiers, ‘ce n’est pas la peine d’en rajouter’.

Joël

“débarrasser le pays des « mineurs isolés illégaux et clandestins », de les renvoyer à l’expéditeur, quels que soient les règlements européens et l’humanisme d’une autre époque”
Ben l’UE veut faire tout le contraire, aller les chercher directement :
David Sassoli, président du Parlement européen, a plaidé pour qu’une mission d’ampleur européenne soit mise sur pied pour secourir les migrants en Méditerranée.

https://francais.rt.com/international/87820-president-parlement-europeen-plaide-pour-mission-sauvetage-des-migrants-en-mer

Quant au service militaire, je vois mal l’armée, réduite à peau de chagrin, gérer les taulards multi-récidivistes que la justice ne veut pas traiter.

ARthur68

Est-il possible techniquement d’encadrer, même militairement, des centaines de milliers de racailles anti françaises ?
Est-il souhaitable de leur apprendre à manier des armes ?

Marnie

La France est trop en danger pour que de tels ennemis soient massivement “obligés” de faire leur service militaire. Plutôt interdire cette religion de pets, de destruction et de guerre qui ne rêve que d’étendre sa mainmise sur notre pays qui est d’ailleurs bien engagée. Interdiction de cette politique et de ses imams, qui mettent en avant une idéologie létale et refusent de signer pour leur intégration dans les valeurs de notre pays. Dehors avec ces faux français qui nous imposent de force de tels salopards.

Stentor

Le SN n’a jamais eu d’autre raison d’être que de donner aux jeunes adultes une formation militaire nécessaire à la défense du pays en temps de guerre.

Vouloir se servir du SN comme d’un “dispositif d’insertion sociale et professionnel le plus adapté à cette jeunesse” est une idée de gauche.

Et c’est doublement une mauvaise idée.

D’abord parce que, je le répète, le SN ne sert pas à cela et n’a pas à service à cela, ensuite parce qu’il faut mettre un terme à l’immigration. C’est ça, LA solution, et il n’y en a pas d’autre !

Vouloir se servir du SN comme un moyen d’instruction civique des jeunes issus de l’immigration, c’est accepter l’immigration.

Stentor

Et je ne parle même pas du fait qu’un service militaire effectué par les jeunes issus de l’immigration leur permettrait d’acquérir des connaissances militaires qu’il n’est peut-être pas judicieux de leur donner.

Ils jouent déjà du couteau, vous voulez en plus leur apprendre à tirer au fusil ?

kouffar

et les explos MDR

glasnost

Encore une fois, bien vu !

Theodore

Vouloir se servir du SN comme un moyen d’instruction civique des jeunes issus de l’immigration, c’est accepter l’immigration./ dixit

Faux ! Jusqu a preuve du contraire il y a eu d autres immigrations en france depuis 1798 ( date de creation du SN) et cela parfaitement marche pendant 199 ans… ( italiens / espagnols / arabes / etc… )

Malheureusement pour vous ( il fallait reflechir avant ! ) les jeunes en question actuellement sont Francais que vous le vouliez ou non ! Donc plutot que d avoir des explosions dans les banlieues il est preferable avant d eduquer ey surtout de canaliser…( reperage des tetes fortes )

patphil

mon papa a fait son service dans la cavalerie , ça consistait à faire du tape cul des heures durant !
quand il a été mobilisé en 40, ils ont vu passer la wermacht alors qu’ils tiraient des canons avec des chevaux
vive l’armée

Tradi

Un service militaire certainement, mais que pour les véritables citoyens français dont nos futures élites. Pour les autres, binationaux et supporters de pays non-européens, un service de protection civile et de rattrapage citoyen.

jean pierre salvat

vous revez,j’aieu pendant la guerre d’algerie,a l’epoque on les appele les insoumis,il fallait se garder des fellagas et d’eux.

Theodore

Je partage entierement votre raisonnement, qui est mon cheval de bataille depuis longtemps…
La connerie de Chirac en 1997 nous revient depuis a la gueule en permanence comme un boomerang…
Service militaire OBLIGATOIRE ( 12 mois ) pour les plus de 18 ans

ravachol

Ah oui la grosse connerie de chirac encore une ! et puis avec tous ces allogènes ??? nos Militaires n’ont pas vocation a servir de “baby-siter” à cette vermine .

Theodore

nos Militaires n’ont pas vocation a servir de “baby-siter” à cette vermine ./ dixit

Voici le chant typique de l ancien militaire ou du militaire d active actuel…
L armee si vous ne le savez pas a fait ce travail de “baby siter” ( Instaurée par la loi Jourdan de 1798…) pendant toutes ces annees… 1798 / 1997…
Avec toutes sortes de populations…( vermines dans le lot )
L idee de M. GOMEZ me semble plus qu excellente…

Et vous que proposez vous ? Ah oui la quille !

glasnost

Et dire que des gens comme vous vont voter ! Pas étonnant que la France soit à la ramasse.

Patator06

Disons qu’avec la chute du mur de Berlin et la fin du Pacte de Varsovie, l’Otan et la France perdaient leur intéret pour des masses importantes de soldats et de matériel (blindés et canons). Je suppose que c’est un facteur idéterminant qui a fait redéfinir le role et la forme de l’Armée Française.

Lire Aussi