Le rêve de la « destitution » de Macron, l’arrogant juvénile

Publié le 8 janvier 2019 - par - 14 commentaires - 822 vues
Share

Fiscalité absurde généralisée contre les retraités, les familles et les classes moyennes, économie en berne, chômage en hausse, violences policières ordinaires de Castaner LREM contre le mouvement des « Gilets jaunes », modèle politique agonisant, la France devra bientôt tourner la page Macron l’arrogant juvénile.

Macron l’arrogant juvénile venu soi-disant sauver la France n’a fait que l’enfoncer. Sera-t-il le premier président destitué de la Ve république après le mandat catastrophique de son mentor Hollande, le président déchu en 2017 ? Macron l’arrogant juvénile vit dans la peur depuis les manifestations des « Gilets jaunes » contre son gouvernement LREM totalitaire. La route du déclin de la France est largement ouverte et conduit le gouvernement LREM à sa fin. La voie des réformes consensuelles de Macron l’arrogant juvénile est fermée. Pendant ce temps, les parlementaires se déchaînent contre lui dans l’Assemblée ationale et au Sénat.

La classe moyenne ruinée s’est associée à la révolte des classes populaires qui votaient à gauche, à deux reprises, pour Hollande et pour Macron. La brutalité et l’injustice du racket fiscal des classes populaires et des classes moyennes par Macron l’arrogant juvénile frappent le peuple de plein fouet. Et en même temps, il a coulé les comptes publics avec les subventions somptuaires à l’Algérie et aux exploiteurs des pays africains, et ses dépenses de prestige d’un luxe inconsidéré, allant bien au-delà du raisonnable, et mettant en danger un budget du pays. Malgré cela, on n’a pas de preuves de détournement d’argent ni d’enrichissement personnel pour constituer un dossier de corruption politique. La question de la régularité de ses comptes de campagne et des éventuels dépassements financiers de sa campagne électorale n’est plus évoquée.

Mais avec la justice socialiste LREM, il y a souvent deux poids, deux mesures. Quoi qu’il en soit, une majorité de Français est favorable à sa destitution. La France reste extrêmement divisée. Les partisans de Macron l’arrogant juvénile, les riches profiteurs de la gauche caviar, sont encore nombreux dans un pays qui a toujours penché à gauche, mais rares sont ceux qui croient encore en lui. Officiellement, Macron n’a pas encore démissionné. Mais un retour en grâce semble très peu probable. D’autant que depuis l’affaire Macron-Benalla, la face sombre du personnage est apparue au grand jour. La plupart de ses soutiens à gauche l’ont abandonné, compte tenu de son arrogance, de ses colères noires et de son incapacité à gouverner.

Selon une enquête non publiée, Macron l’arrogant juvénile humiliait ses proches, insultait les gueux, multipliait les colères irrationnelles, y compris contre ses propres alliés comme Gérard Collomb. Il aurait donc trahi ses amis politiques, les godillots de son propre parti, et les principaux soutiens de sa coalition Modem.

Les langues se délient aujourd’hui. Macron l’arrogant juvénile incompétent n’écoute personne, il ne sait pas dialoguer, il ne sait pas gouverner. Il veut tout centraliser. Il est devenu un fardeau pour ses amis. On décrit la brutalité avec laquelle Macron l’arrogant juvénile décide de tout. Incapable d’écouter et jamais élu avant sa candidature et mal préparé au pouvoir, Macron l’arrogant juvénile devra payer le prix de ses erreurs.

Comme beaucoup de ses soutiens à gauche, les socialistes opportunistes LREM sont navrés de la situation actuelle et de l’humiliation que constitue la destitution prévisible de Macron l’arrogant juvénile.

Le pays n’est plus gouverné. Macron l’arrogant juvénile est devenu inaudible. Il a perdu le soutien du peuple et de l’opinion. Ça ne peut plus durer. Macron l’arrogant juvénile incompétent est mort politiquement avant de l’être juridiquement, étant enfin définitivement démis de ses fonctions. Il n’y a pas d’autre solution.

Le peuple rêve de voir destitué le président incompétent et retourner au monde des affaires après le prononcé de sa « destitution » par la classe politique unanime pour le peuple. Si on peut, au contraire, imaginer un pouvoir LREM-Macron traînant en longueur et s’éternisant, c’est ce qui prolongerait l’agonie du système politique français. C’est pourquoi beaucoup pensent que des élections anticipées seraient finalement la meilleure solution, alors que les élections européennes sont prévues pour 2019. Mais le rêve se réalise.

Depuis la crise des « Gilets jaunes » et le rêve de la « destitution » de Macron l’arrogant juvénile, la police politique bloque tous les accès de l’Élysée contre le peuple en colère. Macron s’est retranché derrière les barrières et les cars des CRS, alors que journalistes et cameramen attendent l’annonce de sa démission.

Les victimes du racket fiscal de Macron l’arrogant juvénile sont tous vêtus de « gilets jaunes ». Ils sont aussi les plus bruyants. Ils sentent que pour avoir provoqué l’effondrement de la démocratie en France après Hollande, la fin de l’usurpateur est proche. Toute la nuit, les chaînes de télé vulgaires sont en édition spéciale. Et enfin, au milieu de la nuit LREM, l’affaire Macron est pliée. Dans le ciel de Paris et des grandes villes de France, des feux d’artifice sont lancés : la page Macron l’arrogant juvénile incompétent est tournée.

Macron a suivi la scène du rêve du vote pour sa destitution depuis l’Élysée. Comment a-t-il réagi ? On apprendra plus tard qu’il a dîné en tête à tête avec Benalla, spécialisé pour les actions violentes de rue.

À l’Élysée, on prépare précipitamment le départ de Macron et les voitures officielles quittent l’Élysée devant les huées du peuple en colère. Toutes les télévisions collabos vulgaires s’agitent alors qu’apparaissent des manifestations populaires spontanées contre Macron l’arrogant juvénile incompétent, manifestations que la police politique de Macron s’efforce d’empêcher. La population est en ébullition. Les places et les rues de Paris sont illuminées comme pour un soir de 14 juillet, après la prise de la Bastille-LREM totalitaire.

Cette nuit-là, le peuple a compris que c’était l’une des pires erreurs de l’histoire politique de la France que d’avoir voté Macron. Il n’a laissé aucune chance au petit peuple, aux familles et aux retraités. Le peuple de France est amer et blessé. On parle d’un coup d’État-LREM anti-démocratique contre le peuple. C’est pourquoi Macron l’arrogant juvénile a voulu faire croire à une conspiration des « Gilets jaunes ».

Les bourgeois de la gauche caviar LREM se lamentent : « Les choses n’auraient pas dû se passer comme ça. Macron l’arrogant juvénile a perdu tout soutien politique. Depuis quelques temps, nous étions tous mobilisés pour tenter d’empêcher la destitution. Mais cette nuit-là, nous ne pouvions plus rien faire. »

« Le soutien populaire était inexistant. Il avait besoin d’un soutien politique. Il ne l’a pas eu. »

Le nouveau gouvernement d’union nationale devra exclure tous les proches de Macron l’arrogant juvénile, car la réputation des LREM est gravement entachée, pour baisser les taxes, renouveler les aides aux familles, ce qui doit contribuer à améliorer le pouvoir d’achat et à la baisse de la pauvreté dans le pays.

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
BOURGOIN

Macron a été mis en place pour provoquer la guerre civile et ensuite la répression merde fait hier ! ! ! Il est totalement illégitime car comme Landé Sarkozy ils ont piétiné dès le départ la loi électorale mais il a les pouvoirs financiers et militaires pour lui! ! ! ! Apparemment les choses ne sont pas aussi simples car Macron détient toujours le pouvoir de faire intervenir des forces armées y compris d’ Europe et il semble bien que ce beau moment des gilet jaune qui est légitime ait été créé de toutes pièces par le système précisément afin… lire la suite

Charles DALGER

Si nous le voulons, ce ne sera plus un rêve.

Faisons nôtre cette célèbre phrase de Théodore HERZL !

Car, bien sûr, le peuple Hébreu est avec le peuple Français, contre la vermine mondialiste incarnée par la macronette des merdia et ses pantins.

Richard Mauden

L’Etat juif de Theodor Herzl
La démocratie, sans l’utile contrepoids d’un monarque, est sans mesure dans l’approbation comme dans l’improbation, conduit au bavardage parlementaire et à la vilaine catégorie des politiciens professionnels. Et les peuples actuels ne se prêtent pas à la démocratie absolue, et je crois que, dans l’avenir, il s’y prêteront de moins en moins. La pure démocratie suppose des mœurs très simples, et nos mœurs se compliquent de plus en plus avec le développement des communications et la marche du progrès. « Le ressort d’une démocratie est la vertu », a dit le sage Montesquieu.

Richard Mauden

L’Etat juif de Theodor Herzl
Je ne crois pas à notre vertu politique, parce que nous ne sommes pas autrement que les autres hommes modernes, et parce que, dans la liberté, nous ne tarderions pas à lever la crête, comme on dit vulgairement. Je considère le référendum comme absurde, car, en politique, il n’y a pas de questions simples, qu’on puisse résoudre par un oui ou par un non. D’ailleurs, les masses sont encore pires que les parlements, accessibles à toutes les croyances erronées et toujours bien disposées à l’égard de tous les braillards.

gabriel

Vous pouvez continuer de rever je pense…

Nuch

Il faudrait que plusieurs Mariani se regroupent autour du RN pour donner une force supplémentaire au mouvement et une grande chance de l’emporter au prochaine Européennes

zoé

Il nous faudrait en plus un François Asselineau, personnalité imposante qui a la carrure d’un Président.

senechal

J’ai entendu l’an dernier, çà et là, dire « Macron est intelligent », et bien pour ma part, je pense qu’il est très con et abruti, bref, un imbécile arrogant, suffisant, cynique et dangereux tout comme son ramassis de bons à rien et de vauriens qui lui sert de gouvernement!.

Georges S

En attendant les antifas allemands ont agressé Frank Magniz de l’AFD Bremen, ce dernier a été amené a l’hospital dans un état grave merci la gauche caviardesque
https://www.breitbart.com/europe/2019/01/08/german-populist-party-chairman-hospitalised-in-assassination-attempt/?

C’est eux les vrais nazis, cette graine hitlérienne, les SA modernes!

Dupond

Une droite forte se met en place !!! l’arrivée de Thierry Mariani est un plus et en lisant sa fiche WIKI il devrait etre un atout interessant avec des visées plutot a l’est que vers les chameaux ……
https://fr.wikipedia.org/wiki/Thierry_Mariani
http://www2.assemblee-nationale.fr/instances/fiche/OMC_PO675791

angora

moi je m’en méfie.

Viktor

@angora
Vous avez raison. Rappelons que le 06/02/2008, Thierry Mariani a voté pour le Traité de Lisbonne. Il déclarait : »Le Traité de Lisbonne permet de débloquer les institutions paralysées depuis plusieurs années ». Encore un qui sent le vent tourner ! Tous ces politicards on en veut plus !

Marnie

LR ont toujours été pour l’immigration de remplacement. LR c’est une fausse droite plus centriste de gauche que de droite.