Le Rwandais est trop taré pour une GAV, mais assez pour l’internement !

C’est l’histoire d’un fou qui est fou, puis pas fou, trop fou pour la GAV mais pas assez pour l’hôpital psychiatrique…. juste comme ça convient à cette assemblée de sagouins que nous payons un pognon de dingue pour nous administrer.

Un siphonné qui est tellement timbré qu’il incendie une cathédrale (Attention, il n’a pas volé un scooter, c’est pire…)

Car en France, on laisse courir un dément. Les cinglés assassinent nos médecins (Docteur Halimi), nos prêtres, nos policiers (Xavier Jugelé, Stéphanie Monfermé, pour n’en citer que 2), nos enfants, nos amis. La France de macron, c’est un coupe-gorge ! Elle a raison, Marine :

L’arrogant macron, qui nous gave de clabaudages sur le sentiment d’insécurité, est à 100% responsable de cette tragédie directement liée à l’immigration de masse.

Je n’ai jamais dit que macron n’avait pas le droit de faire du jet ski pendant que les Français se font assassiner,

j’ai seulement dit qu’il ferait bien d’en profiter avant que la vengeance ne frappe.

Combien de criminels potentiels, circulent en liberté parce que l’insupportable fat ne veut pas les expulser ? Ce tueur aurait dû être renvoyé au Rwanda, au lieu d‘être dorloté par l’Eglise.

Il avait promis 15 000 places de prison, où sont-elles ? Il a préféré les faire vider. L’incendiaire y aurait eu sa place. Et le père Olivier ne serait pas mort. Seule sa propre sécurité lui importe. Saviez-vous, vous qui la financez de vos propres deniers, qu’en 2017 il a renforcé sa protection personnelle ? (De 77, il est passe à 127 policiers et gendarmes)

Et les Nantais pourraient encore savourer les concerts d’orgue dans leur cathédrale.

Un frénétique pyromane dangereux qui se déplace librement au volant d‘une voiture ! Qui en a les clés ! C’est qui, le responsable de la mort du prêtre ? Qui permet à un boutefeu névrosé de sillonner les routes de France, alors qu’il devrait être menotté, mis sous clé ?

N’en déplaise à vos affirmations, monsieur le ministre de l’intérieur, Abayisenga était parfaitement expulsable depuis 2019. AVANT qu’il n’incendie la merveilleuse cathédrale de Nantes.

Allez accrocher un lardon à l’entrée d’une mosquée et vous aurez Darmanin qui se rendra sur les lieux et l’arrogant président toute en repentance.
Je vous signale qu‘en plus de l’orgue qui a été réduit en centres, c’est la rosace qui est la plus grande perte, les vitraux dataient de 1600.

Je résume : on peut être fou pour de bon, ou seulement au moment des faits…..Par exemple, si on a bu. Ou qu’on s’est drogué. Dans le cas présent, l’assassin séjournant dans un couvent, il lui restait le vin de messe…… ?

Ce qui est abject pour le ministre – toujours sous le coup d’une accusation de viol – , c’est de récupérer  un meurtre abominable pour se faire des voix.

Les conditions juridiques ne permettaient pas l’expulsion de ce criminel récidiviste. Pourquoi? (Christine Kelly)

Parce que personne n’a pris le temps de l’expulser en 2019, Castaner avait autre chose à faire ! Se faire choper en boîte de nuit, pendant son mandat, par exemple, quand les Français le croyaient penché sur ses dossiers.

Le Rwandais a été placé dans un hôpital psychiatrique, son état psychologique étant jugé incompatible avec la garde à vue! Quant à nous, nous sommes encore plus incompatibles aux clandestins qui nous envahissent pour nous faire la guerre.

Le parcours du pyromane-assassin

Selon  La Croix, il est né en 1981, à Muhanga, au Rwanda. Issu d’une famille de douze frères et sœurs, père instituteur et mère qui les élève dans un catholicisme strict.

Arrivé en France en 2012 (dans un bateau affrété par le Programme alimentaire mondial ?). Quand il est arrivé, il était phobique, l’incendiaire? Non ? Il s’investit à la Croix-Rouge, au Secours catholique , et devient bénévole dans la cathédrale de Nantes, en 2019. Je conclus qu’il était parfaitement sain d‘esprit.

 

Ceci est une photo prise au hasard sur le net…..

 

Il sert également à l’autel lors de la messe du dimanche soir.

Durant ces trois ans à Nantes, il dit vouloir devenir animateur pastoral auprès des réfugiés, et commence une formation. (Normalement équilibré, ou détraqué ?). Au choix.

Le 18 juillet 2020, il est le dernier à sortir de la cathédrale et donc le premier suspecté. Il avoue avoir incendié la cathédrale  .

Cherchant à tout prix à accuser les gaulois de sa descente aux enfers (J’ai lu que c’étaient les méchants français qui l’auraient rendu dingue. Qui l’ont abandonné ! Ils sont les seuls responsables), les médias s’empressent de repêcher une vieille affaire (deux ans avant l’incendie) qui semble avoir marqué sa relation avec l’édifice religieux.

Il raconte en effet (A ce moment, il n’était pas névrosé pour un sou….) s’être fait agresser le soir du réveillon 2018.  Selon ce qu’il a rapporté (en pleine clarté d’esprit) à la police, il était 19 h 30 et il était en train de refermer la porte de la cathédrale.

«J’ai cru au départ que c’était un agent de sécurité de la cathédrale, je lui ai dit que je ne pouvais rien faire pour lui, raconte-t-il.  C’est alors u’il s’est jeté sur moi, m’a mis une veste sur la tête et m’a repoussé en arrière.»

Comme tout cela sonne parfaitement juste, la police le croit !

Blessé lors de sa chute, lunettes de vue brisées et appareils auditifs perdus (A cette occasion, on apprend qu’il était mal entendant ?), il prend ses distances avec la cathédrale de Nantes.

Il évoque même dans un mail devoir «sécuriser» la cathédrale, «en y cherchant et en faisant sortir ce diable». Donc, complètement siphonné. C’était le moment de fouiller sa chambre et de lui confisquer ses allumettes !

Un événement qui, dit-il, le hante par la suite. Serait-il possédé, le bénévole? Celui que le psychiatre a laissé sortir libre de l’hôpital le mois dernier ? C’est comment, son nom , à celui-là?

Emmanuel Abayisenga est issu d’une famille hutue. Leur comportement pendant le génocide de 1994 est entouré d’un halo mystérieux. Il n’a alors que 13 ans. Sa famille fuit son village. À leur retour, en 1996, son père est assassiné. Il sera ensuite jugé post-mortem par les tribunaux populaires rwandais, et condamné pour participation au génocide. L’oncle de l’assassin du prêtre purge, quant à lui, une peine de prison à vie.

 Il a une lourde hérédité, le bienveillant auxiliaire. Il est donc complètement fou, obsédé, hanté, exalté, et n’avait pas à circuler librement et à disposer des clés d’une cathédrale abritant des trésors historiques. Merci à l’Evêché qui a protégé l‘incendiaire et en a fait un assassin … Ce qui se passe dans notre pays est d’une gravité sans précédent : c’est la faillite complète de l’Etat et de Gérald Darmanin »

 

Anne Schubert

0
0

19 Commentaires

  1. Excellent ! Comme vous, je pense en effet que l’Eglise a manqué à ses devoirs aussi bien à l’égard de sa responsabilité matérielle que spirituelle. Et pourtant, elle prétend que si c’était à refaire, elle recommencerait et qu’elle n’a aucun tort ! Au fond, elle est complice de l’Etat qui veut brader l’identité française, la nation et changer son peuple. Elle devrait s’interroger sur ses devoirs spirituels au lieu de prétendre à la charité évangélique, laquelle doit tenir compte des réalités et du contexte. Le Bon Samaritain se dévoue pour un étranger blessé, mais il ne prétend pas l’accueillir chez lui pour la vie. Et la confiance est certes un acte de charité mais à condition de ne pas en faire payer le prix à la collectivité.

  2. Il est à remarquer que ce sont toujours des français et des françaises qui font l’objet des attaquent de ces salopards qui sont considérés comme des « malades » mentaux alors que ce sont tout simplement des haineux. Jamais ils s’attaquent aux musulmans (noirs ou pas). Pa si fous que ça les dits psychopathes.

    • Exact !.. des déments et des débiles mentaux déclarés irresponsables de leurs actes délictueux et criminels multirécidivistes parce que Arabes, Africains, Maghrébins, Afghans, Albanais, Tchétchènes…etc…
      et tous des Mahométans ayant entendu l’appel d’Allah
      pour égorger et décapiter ces Kouffars de Français
      et déclarés innocents et mêmes victimes par ces gouvernants mondialistes-immigrationnistes, collabos-traîtres à la Patrie et à la Nation
      et qui sont à la fois les fossoyeurs des Français comme de la France

  3. Puisque nous sommes certains de ce qu’il a commis, peine de mort dans les plus brefs délais. Ainsi nous protégeons de futures victimes et donnons un signal très fort pour les autres.

  4. Et c’est un danger public !
    Troubles d’une gravité exceptionnelle et répétés a l’ordre public, intégration totalement impossible à jamais !
    On se demande qui peut encore laisser importer ça et surtout pourquoi ?
    Sans blague, c’est sexuel ?

  5. Il parait que le Pape François recherche des Evêques Noirs !
    Pourquoi pas Lui ?
    En signe de Charité !

  6. ce qui est curieux , ce n’est jamais un imam assassiné ou une Mosquée brulée , mais toujours des curés et des églises , question ?

  7. L’origine de tout ça est au Rwanda en 1994 quand les Hutus ont massacré 70% des Tutsi en 3 mois (plus de 800 000 morts) alors que la France regardait obstinément ailleurs. Puis ensuite l’ONU a puni les Hutus. Notre « fou » avait 13 ans. Maintenant qu’il a grandi, il punit la France et surtout les Catholiques, qui sous la conduite de l’anti-pape jésuite missionnaire, sont en train de se suicider. La mort de ce prêtre est autant un suicide qu’un meurtre. Le problème est que toute un bande de mondialistes-progressistes amis du pape fou et fous eux-aussi, comme les fous de Bruxelles, veulent nous entraîner de force dans leur idéologie suicidaire.

  8. Histoire (presque imaginaire).Je suis clandestin, je me rapproche de ceux qui me permettent de rester en France mais, car il y a un mais, dès que j’apprends que je suis expulsable, je commets un délit (incendie d’une cathédrale, beau symbole si je suis musulman) pour devenir inexpulsable et pour éviter la prison, je me fais passer pour fou.
    Les psychiatres me trouvant sain d’esprit me relâche, plus qu’une solution, commettre un meurtre (d’un prêtre, beau symbole pour les islamisées) et pour finir me faire passer encore pour un déséquilibré. Les associations qui m’aident sont formelles : les fous, en France, ne sont jamais condamnés « coupables » et leurs casiers judiciaires restent vierges et, cerise sur le gâteau français, se retrouvent en liberté rapidement…

  9. Qu’est ce qu’on attend pour le renvoyer dans son pays il n’a pas encore commis de délits .Pauvre france.

  10. Ce que j’admire le plus dans notre beau pays ,c’est qu’on puisse y vivre dix ans sans papier, sans argent et sans avoir à payer ni loyer ni charge de propriété .

  11. Le Rwandais assassin a été protégé, car il est Noir. On n’a pas le droit de le dire. S’il avait été Blanc, ça ne se serait pas passé comme ça.
    Les élites veulent en finir avec le peuple Blanc. Il ne faut pas toucher à la diversité.

  12. Encore un qui va devenir « victime » d’une bouffée délirante et qui sera pénalement irresponsable.
    L’avantage avec l’asile, c’est que le délai de remise en liberté est beaucoup plus court qu’en taule.

  13. Mais voyons ! puisqu’on vous dit que police et surtout ‘justice’ ont bien fait leur boulot : l’expulsion a été prononcée… Bon d’accord comme les autres elle n’a pas été mise en oeuvre mais les coupables vous diront en coeur : c’est pas moi c’est l’autre… Bande de monstrueux incapables et surtout de traîtres !!!

  14. Les expulsions sont passées de 22 % à 15% selon les dernières statistiques.
    µ s’était engagé sur 100%.. mais ça c’était AVANT !
    Oui on peut porter une pancarte en mettant µ dans la liste des traîtres.

    Mais les francons vont probablement croire à nouveau à son boniment ainsi qu’à celui de son gouvernement..

    Il avait dit aussi poiur attirer le vote des anciens : « c’est moi ou le chaos ».
    Ben oui, on le voit bien tous les jours, surtout le chaos.

    • Depuis Macron il n’y a plus d’expulsion. 90 000 demandes d’asile / an ( à mon avis bien plus ) les 3/4 seront accordés et pour le reste = dans la nature partout en France ils ne repartent pas, ne sont pas expulsés. Vous voyez pourquoi nous avons de plus en plus le sentiment de vivre dans un mays musulman, dans un pays du tiers monde, dans des villes transformées en cours de miracles. MAIS BON, les français ne se sentent pas concernés et préfèrent les loisirs. Qu’ils se dépêchent de bien savourer leurs loisirs dans peu de temps c’est pas Macron le cinglé avec son covid qui va les obliger à rester cher eux MAIS bien cette racaille camée envahissante qui cherchera du fric pour sa dose !!!

      • Apropos de macron : noter le numéro du jet ski sur lequel il fait le cacou …TL0666 ! ne me dites pas qu’il s’agit d’un hasard , ça n’existe pas !

Les commentaires sont fermés.