Le saindoux, arme absolue des Ukrainiens contre les soldats tchétchènes ?

 
Alors que l’offensive russe en Ukraine ne faiblit pas, pas moins de 10 000 soldats tchétchènes ont été mobilisés par le terrible président Ramzan Kadyrov et se tiennent prêts à combattre aux côtés de l’armée russe. Appelée « les Kadyrovtsy », cette unité spéciale en uniforme noir est réputée redoutable.
 
La Garde nationale ukrainienne a réagi à leur arrivée en postant une vidéo sur les réseaux sociaux, montrant ses combattants enduisant leurs balles de saindoux… pour effrayer les militaires tchétchènes, très majoritairement musulmans.
 
Il s’agit des combattants [du régiment] Azov de la Garde nationale  « qui ont lubrifié les balles avec de la graisse de porc contre les orques de Kadyrov », peut-on lire en légende de cette vidéo diffusée sur le compte officiel Twitter de la Garde nationale. Anciennement connu sous le nom de bataillon Azov, ce régiment est une unité formée de volontaires ukrainiens aux références nazies… Il est placé sous le commandement du ministère ukrainien de l’Intérieur et a été créé en 2014 pour combattre les rebelles de l’est ukrainien, qui refusaient de reconnaître les autorités issues du coup d’État de Maïdan. 
 
Ces néo-nazis, sans foi ni loi, face à des combattants musulmans partageant les mêmes valeurs… vont-ils triompher grâce à la force du saindoux ?
 
Volodomyr Zelensky n’étant qu’un zigomar promu Président, il n’est pas surprenant de voir se multiplier les pitreries, y compris dans un tel contexte.
 
Grâce à Macron, les Français n’en seront pas choqués, tant ils sont habitués aux délires élyséens.
 
Daphné Rigobert
 

https://www.youtube.com/watch?v=3wLsNbzXkfs

Les soldats tchétchènes de Kadyzov
 
image_pdfimage_print

15 Commentaires

  1. Quelle pitié d’avoir de pareilles croyances après le Siècle des Lumières, qui n’a manifestement pas dissipé ces ténèbres que propage la «pierre-noire» de l’islam. Enfin, si ça peut les terroriser, tant mieux. N’empêche, de bonnes rillettes chaudes sur un quignon de pain frais, c’est infiniment plus digeste qu’une balle de suif dans le cul.

    • Pour info le suif est de la graisse de mouton le saindoux de porc. Il est recommandé de ne pas juger, de ne pas prendre parti dans un conflit extérieur à nos frontières afin de ne pas déclencher un conflit mondial qui serait la fin de notre monde. Merci Le président de la Russie ne fait que son devoir vis à vis de ses ressortissants, on l’a méprisé en ne l’écoutant pas par rapport au traité de Minsk depuis 8 ans.

      • Vous confondez «suif» (générique de graisse animal) et «suint» (matière sébacée spécifique au mouton). Nonobstant, vous seriez bien inspiré de respecter vos propres recommandations de ne pas prendre parti dans un conflit extérieur à nos frontières : «Merci Le président de la Russie…».

  2. Je ne sais plus dans quelle bataille passée, il faudrait que je recherche, un chef de guerre avait fait enduire les balles de ses combattants de graisse de porc t menacé d’enterrer les corps des ennemis avec des carcasses de porc. Il paraît que cela avait été très efficace. >A vérifier bien sûr, mais pourquoi pas après tout.

    • Comme quoi quand tu veux être très très con tu deviens musulman, cette race est vraiment difficile à comprendre et le mieux c’est que la balle finisse au centre de la tête 🤡

    • C’étaient les Anglais en Inde qui se servaient de nouvelles cartouches enduites de graisse de porc pour mieux fonctionner dans un nouveau fusil (révolte des Cipayes en 1857). De nos jours, ce sont des têtes de cochons jeter sur les mosquées ou des tranches de jambon ou de saucisson mêlés aux produits alal dans les supermarchés (« nous sommes en guerre » !)

    • Bonjour
      Madame Aude, vous voulez dire « peste » noire je suppose !
      Monsieur Marc, guerre d’Algérie contre le FLN….

    • les archéologues ont relevé un détail à la bataille du gué jacob où les templiers ont été massacrés par une armée musulmane très nombreuse.
      Des carcasses de porcs ont été jetées parmi les cadavres des templiers.
      Pour les rendre impurs pour l’éternité je suppose.

  3. Il faut frotter les balles avec de l’ail. Ça effraie les diables.

    • Exact je pratiquais ainsi vers 1968 au Tchad en intervention avec l’armée française !

  4. Pas d’hier
    Le 10 mai 1857, des Cipayes, ou soldats indiens des armées britanniques, refusent d’employer des cartouches suspectées de contenir des graisses animales. C’est le début de la principale insurrection contre la domination britannique.
    Aux musulmans ils faisaient croire graisse de porc et aux hindous graisse de boeuf.

  5. Je suppose que si les Tchéchènes attrapent vivant un porteur de munitions aux rillettes il risque d’avoir un traitement particulièrement soigné….

  6. Dire de cette affaire de saindoux que c’est une pitrerie c’est ne rien connaître à l’islam.

    Ce qui n’enlève rien au fait qu’une partie des fondateurs de l’Ukraine étaient des collabos au sens entendu par les Français,voire même des nazis. Et qu’une partie de l’armée ukrainienne vénère ce passé dégueulasse.

    Je me pose la question : Y- a-t-il alliance des bruns (néonazis)et des verts (islam) sachant que Lezensky favorise grandement islamisation de son pays.

    Autrement dit l’unité est loin d’être atteinte dans ce pays.

  7. ces Nazis-Ukrainiens du régiment Azov sont d’immondes porcs qui finiront en méchouis
    pour les chiens des combattants Tchétchènes restés fidèles à leur président Vlad’Poutine

  8. les combattants Russo-Tchétchènes Eux ont des balles Halal
    et qui feront des trous de balles aux nazis UK d’Azov !..

Les commentaires sont fermés.