Le salaire de Martinez plombe une maternité locataire de la CGT

Publié le 22 mars 2019 - par - 29 commentaires - 4 325 vues
Share

C’est encore une sale affaire de copieuse rémunération des dirigeants de la centrale syndicale dans le fromage que se partagent les leaders des appareils syndicaux ultraminoritaires de France.

Après le retentissant scandale de l’ex-secrétaire de la Confédération générale du travail, Thierry Le Paon, et son recyclage, c’est au tour du sosie de Joseph Staline, Philippe Martinez, d’être épinglé, ès qualité. L’enquête dira si les faits sont avérés.

https://www.lepoint.fr/politique/cgt-thierry-lepaon-a-trouve-son-point-de-chute-14-04-2016-2032251_20.php

Au fond, il lui est reproché d’étrangler pécuniairement une maternité parisienne, celle des Bluets qui loue l’établissement… à la CGT. Le site Capital nous livre en effet quelques éléments de compréhension sur la bonne paye de Martinez : « Philippe Martinez est rémunéré par la fédération de la métallurgie, dont il était à la tête avant de prendre la direction de la CGT, qui se ferait ensuite rembourser par la confédération nationale, précise l’Express. Un connaisseur du dossier explique : « La CGT a pour l’habitude de rémunérer ses représentants en calquant la politique salariale de l’entreprise à laquelle ils sont rattachés ». Or, un employé, technicien et agent de maîtrise Renault, comme l’est Philippe Martinez, obtient en moyenne entre 5 500 et 6 000 euros de primes dans l’année. »  https://www.capital.fr/economie-politique/le-salaire-de-philippe-martinez-alimente-par-le-loyer-dune-maternite-a-la-derive-1332357

Notons au passage que le prolétaire de base du Tous ensemble, Tous ensemble, ouais, trouvera saumâtre que les élites de la centrale si empreinte d’humanité et d’Humanité, pourfendeuses du capitalisme et du patronat, auraient un peu tendance à se comporter comme les Thénardier de Victor Hugo.

Voici donc ce que nous enseigne L’Express L’Entreprise

« C’est peu connu : la CGT gère aussi des « filiales », comme une entreprise privée. La puissante fédération des métallos – dont est issu son secrétaire général, Philippe Martinez – possède ainsi la maternité parisienne des Bluets et trois centres de réadaptation professionnelle (CRP). Ces quatre établissements sont gérés au travers de l’association Ambroize Croizat (AAC), présidée par un proche du chef de file de la CGT, Yves Audvard. 

Les crises financières s’y succèdent et la gestion de la maison mère va souvent à l’encontre de ce que prône la CGT au niveau national. Les établissements étaient au bord du gouffre financier fin 2018. La directrice générale de l’AAC, Jacqueline Garcia, évoquait un risque de redressement judiciaire, voire de liquidation. Un plan social a été mis en œuvre et on a demandé aux salariés de se serrer la ceinture ».

L’État-providence vole au secours du business de la CGT

« Le loyer de l’hôpital finance la CGT. La faillite a été évitée grâce à l’agence régionale de santé (ARS) qui a injecté un million d’euros dans les caisses de l’hôpital fin 2018 et lui aurait concédé une avance de trésorerie de 1 657 000 euros le 1er mars. Cette perfusion d’argent public ne passe pas auprès des équipes des Bluets. Selon ces dernières, la mauvaise santé financière de la maternité est la conséquence du coût trop élevé du loyer reversé au propriétaire des murs, la fédération des métallos : plus d’un million d’euros par an… »

La totalité de cet article est sur https://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/remuneration-salaire/les-droles-de-salaires-de-la-cgt_2068134.amp.html

Cerise sur le gâteau, l’Inspection générale des affaires sociales relève dans son rapport : « sur les méthodes de gestion de l’AAC, en particulier en ce qui concerne la maternité des Bluets. Et selon ce rapport, l’établissement financerait donc, indirectement, le salaire de Philippe Martinez. ».

L’entreprise de Philippe Martinez, qui n’a rien vu venir de la révolte des Gilets jaunes, mais qui tente comme un vulgaire Mélenchon de se l’accaparer, est dans la tourmente depuis des lustres mais, utile aux gouvernants, elle est toujours gavée de subventions publiques.

https://ripostelaique.com/gilets-jaunes-pourquoi-les-syndicats-ne-vous-soutiennent-pas.html

Où sont-elles donc passées, les grandes gueules gauchistes des syndicats dit représentatifs ? À force de trahisons du monde laborieux, toute une partie de la population a enfin compris l’imposture des pontes du commerce syndical grassement subventionné. Après la CGT de Thierry Lepaon, c’est au tour de FO d’être épinglée.

La CGT aime les gros sous, rappelez-vous en 2016 : https://ripostelaique.com/gilets-jaunes-pourquoi-les-syndicats-ne-vous-soutiennent-pas.html

https://www.capital.fr/economie-politique/droit-du-travail-la-cgt-trainee-en-justice-par-ses-propres-salaries-1332277

https://ripostelaique.com/les-cadeaux-complices-de-macron-aux-syndicats.html

https://ripostelaique.com/gilets-jaunes-attention-aux-recuperateurs-politiciens.html

https://ripostelaique.com/sncf-limiter-limpact-financier-pour-les-grevistes-pas-pour-la-population.html

https://ripostelaique.com/loccupation-80-collabos-venaient-de-gauche.html

https://ripostelaique.com/delegue-cgt-dair-france-vire-une-diversion-du-pouvoir-socialiste.html

https://ripostelaique.com/200-cegetistes-stephanois-reclament-des-sous-au-conseil-municipal.html

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
benedictum

Ne faites pas confiance aux syndicats, il y a longtemps qu’ils travaillent contre le peuple.

Ganne

Il me semble que le gouvernement se cache lui aussi!!La France souffre avec tous ces voleurs

DUFAITREZ

Les Assos (Syndicats, Partis, etc…) devraient être financées par leurs seuls membres.
Imaginez les économies pour Nous et les dégâts pour Eux !
Ils jouent au Chat et à la Souris avec le Gvt…
Mais là, la Souris bouffe le Chat !

senechal

Martinez a appelé à voter macrocon, c’est un faux cul et un vendu, ce type est détestable!.

PIstou

Tel vals ou hidalgo l’Espagnol martinez est venu se gaver en france.

VIRIL

Les travailleurs blancs et hétérosexuels ne peuvent pas compter sur ces syndicalopes gauchiasses pour les défendre. Riposte laïque et Civitas devraient créer un syndicat de droite qui défendrait uniquement les catholiques de souche Française contre les lobbys francs-maçons et LGBT qui veulent les féminiser.

Marie

Pour info des ouvriers et employés, les cadres supérieurs de toutes les entreprises sont en relation directe avec tous les représentants syndicaux.
Surtout lors des conflits………
Tous complices contre les travailleurs !

patphil

et ensuite ils s’étonnent quand les gens ne se syndiquent plus

senechal

Ces représentants des classes laborieuses comme ils aiment se nommer sont en fait des escrocs de hauts vol.
Ces syndicats de merde qui vivent aux crochets de ceux qui bossent, triment et suent du soir au matin possèdent un parc immobilier qui ferait pâlir d’envie Trump lui-même!.
Combien de châteaux sont la propriété de ces profiteurs?.
Et le train de vie que mènent ces oiseaux là, n’en parlons pas!

AFMC98000

Les secrétaires généraux de la CGT, d’FO et probablement d’autres syndicats sont des personnages sulfureux qui n’ont aucun scrupule. Ils sont très loin d’avoir une exemplarité d’éthique sociale. L’opacité de la gestion des syndicats sont à l’exemple de la grande époque des communistes du Monde entier. « Faites ce que je vous dis mais pas ce que je fais » est leur devise. Leurs adhérents, qui se rarifient, sont des cocus consentants. On découvrira d’autre scandales, comme le CE d’EDF qui finance la CGT.

Syndicat-caca

La CGT ne représente que 2% des salariés : 700 000 adhérents. Riposte laïque et Civitas en comptent beaucoup plus! Ce n’est pas pour rien si le Rassemblement National remporte toutes les élections.

ven85

bravo les idiots utiles qui cotises pour nourrir ses faineants la, et donnez a MARTiNEZ plus de 7000 euros,plus logements gratuit,voiture avec chauffeurs,repas rembourses ect… et en plus aussi avec notre argent car la cgt est subventionne par l’etat, car il ne pourrait vivre avec le peu d’adherants qu’il a ,tous pourris,je commence a comprendre les gilets jaunesqui en ont marres de ses parasites qui vivent sur le dos du peuple

André Léo

Tu mélanges tout, bonhomme! La défense des salariés est une de nos libertés, chèrement acquise. Il n’est pas dans les attributions des syndicats de « faire de la politique », c’est à dire prendre parti ouvertement pour la gauche VS CGT -PC et CFDT -PS, ou pour la droite molle VS CGC , FO -UMP. La collaboration ouverte de FO puis de la CFDT avec le patronat sous couvert « d’apolitisme » y est pour beaucoup, leur réformisme a affaibli la classe ouvrière. Le RN comptant aujourd’hui 2/3 des ouvriers dans ses électeurs, on peut en déduire que la gauche a failli depuis sa… lire la suite

ven85

DROLE DE DEFENSE DES SALARIES , qui vivent commes de parasites sur le dos du peuple, des syndiacats dont la cgt qui demander a voter macron, est ce son role de syndicats,je croyait qu’ils etaient la pour defendre tout les francais

Brocéliande

saloperie de CGT

André Léo

Chassaing: Au moment où « Forbes » publie les fortunes des 20 premiers milliardaires de la planète avec Arnaud, 4ème de la liste, sa fortune de 76 milliards de dollars et son LVMH qui habille gratos la squatteuse de l’élysée, votre attaque contre les prolos est indécente, immorale, ignoble. Quoi qu’on pense de Martinez, le salaire d’un ouvrier classé P2 de la région parisienne, c’est trop pour un représentant national? Comme la réfection d’un appartement de fonction occupé par le « patron » de la CGT afin de le rendre habitable, c’était trop? Voyez plutôt l’écolote chef du « débat » qui continue à toucher ses15.000€… lire la suite

Chassaing Jacques

À André Léo
Ayant été délégué CGT en 1994 vous ne m’apprendrez rien des vendus à la tête de la direction de la CGT et du Parti communiste, pas plus que sa
mainmise sur la Presse et sa distribution et le mépris des aristocrates de cette branche envers les pigistes.

Anton

« La bande des quatre » syndicats issus de la mainmise communiste sur la France de 1945 (merci mon général !) ne vivent que des subventions de l’Etat vu qu’ils ne défendent plus les ouvriers depuis longtemps, la mondialisation les ayant tués. Et ils défendent leur près carré en faisant interdire la création de syndicats libres. Avec à peine une moyenne de moins de 10% d’adhérents, ils ont le culot de vouloir récupérer le mouvement des GJ: honte à eux !

Dugenou

Ils ont même des châteaux en épargne!

PANDRE

On comprends beaucoup mieux pourquoi les syndicats sont à la solde du pouvoir. Quant ils manifestent, c’est en ordre, au pas cadencé, il n’y a pas de casse.

jan le Connaissant

C. G. T.
Confédération Générale du Trafic…
:-)

Mains Propres

En FRANCE les représentants syndicaux sont devenus un « remède contre le Syndicalisme » ; il ne faut pas s’étonner du faible taux d’adhésion . Ne restent que les  » rentiers » , tel un mien ami qui ne peut pas « ne pas être » affilié au syndicat du Livre , tel un autre casé au chaud en mairie . . . Clientélisme obligé !

AFMC98000

Les salaires des ouvriers et la main mise sur l’édition par le syndicat du livre (CGT encore) sont un scandale dont on n’entend jamais parler. Il serait pourtant nécessaire de l’étaler sur la place publique.

Blackjack

Cgt escrocs et bandits comme nos politiques

Blackjack

Rien de neuf cgt les pires bandits et escrocs…bien devant les politiques

Ubersender

Qui se demande encore pourquoi Martinez a appelé à voter Macron en 2017 ? Absent du mouvement social, disparu des radars, on pensait que « le phoque » avait été placé par sa centrale en résidence surveillée auprès des ours blancs sur la banquise … Que neni, il est toujours aux affaires juteuses du syndicat véreux qui ose prétendre représenter les travailleurs de ce pays et qui, de temps à autre, vient envahir une manif. Gilets Jaunes de ses drapeaux tout rouges et tout neufs payés à grands coups de subventions européennes, histoire de tenter d’exister un peu. Lamentable !

kabout

je me demande encore en 2019 a quoi servent les piétres syndicats en France ?? peu ou plus d’adhésions par les nouvelles générations,ces syndicats a part mobiliser 1 journée pour une gréve c’est tout ce qu’ils savent faire et encore ! donc pour moi les syndicats devraient disparaitre ils ne servent plus a rien.

Dupond

kabout
+100000000000000000000000000000
Il ne représentent que 8% des salariés et pourtant la gauche s’obstinait qu’a s’en remettre a eux pour prendre ses décisions ….de ce fait ils sont devenus de petits nobles du systeme bien rémunérés

Dupond

Camarade syndiqué « a toi la salade a moi le poulet »