Le scandale de la PMA-GPA, le virus du mensonge pervers

Publié le 2 août 2020 - par - 10 commentaires

Après la gestion calamiteuse de la pandémie du Coronavirus par Macron et les clowns-experts LREM financés par Gilead, une autre bataille tout aussi cruciale continue de faire rage contre un virus tout aussi pernicieux et agressif : le virus du mensonge de Macron et des clowns-experts de la macronnerie vulgaire.

Face à aux mensonges pervers de la macronnerie vulgaire, des Français ont décidé de résister et de ne pas se résigner, motivés par la volonté de défendre le droit à la vérité sur le scandale de la PMA-GPA pour faire diversion de la gestion calamiteuse de la pandémie mortelle du Coronavirus par Macron-le-petit.

Ils ont décidé de s’opposer aux provocations de Macron-le-petit, l’arrogant totalitaire, et de combattre l’offensive de Macron-le-petit contre la souveraineté nationale pour défendre la survie de notre civilisation.

Valeurs actuelles, Michel Onfray : “L’Occident va disparaître !” Michel Onfray livre sa sombre vision du monde d’après, à l’abri des interruptions permanentes et du temps court des plateaux de télévision.

Déchristianisation, la fin d’un cycle civilisationnel” : Michel Onfray s’interroge sur la décadence de la civilisation européenne : “Il faut mettre l’Europe en relation avec le judéo-christianisme, ce qui rend possible l’Occident. Le christianisme ne fonctionne plus chez les chrétiens. Tout ce qui était dogmatique, tout ce qui supposait une foi a disparu. On a un pape qui est un boy-scout, qui nous dit qu’il “faut aimer ceci ou aimer cela”, “sauver la planète“. (Bergoglio) c’est Greta Thunberg sans la transcendance.

Ce qui fait le fond de notre civilisation est épuisé. Tout ce qui détruit est formidable. La France de Macron en est à un stade de coma et de mort avancé, (c’est) la décadence de la civilisation européenne. Nous allons disparaître, l’Occident va disparaître. Il n’y a aucune raison pour qu’il puisse continuer à durer. La déchristianisation et la mort de Dieu sont parmi les vecteurs du déclin de l’Occident.”

L’appétence (de Macron-le-petit et des clowns LREM-socialistes de la macronnerie vulgaire) pour la déconstruction (participe du déclin de la France). “Nous sommes dans une civilisation de l’épuisement. Nous n’aimons que ce qui nous déteste, tout ce qui nous détruit est perçu comme formidable” !

Macron-le-petit et les clowns LREM-socialistes ont la passion de la déconstruction. Il faut détruire la vérité. Il faut détruire l’Histoire. Réagissons : Il faut combattre cette décadence jusqu’au bout. Il faut résister, tenir debout, et refuser l’avachissement, la génuflexion. Macron-le-petit a rendu la France à un stade de coma et de mort avancé. L’état de barbarie de la France de Macron est en train de générer une autre civilisation, fruit d’une connivence entre ceux qui prétendent défaire l’ordre mondial, les idiots utiles du capitalisme, et les individus disposant d’une richesse planétaire.” (librement adapté de la Tribune Juive).

Chronique des cinglés : À l’instar de Macron-le-petit et des clowns LREM-socialistes, Netflix met en scène l’apologie odieuse de l’idéologie “transgenre”. Frank Schubert : “Netflix lance une offensive idéologique perverse visant les jeunes enfants sans méfiance. Un épisode de l’émission “Babysitter’s Club” a surpris les jeunes enfants avec l’introduction d’un personnage que les producteurs présentent comme “transgenre”. Le personnage est interprété par un acteur (garçon) de 9 ans qui lui-même prétend être une “fille transgenre“.

Pour les déglingo-transgenres, le garçon de 9 ans qui prétend être une “fille transgenre” n’est pas une fille, mais un garçon qui souffrirait apparemment d’une maladie (???) appelée “dysphorie de genre”. Netflix poursuit le scénario écrit par les groupes de lobbying LGBT selon lesquels le garçon est une fille, point final !

Promouvoir cette idéologie dans cette fiction est dangereux pour les jeunes enfants sans méfiance et pour la société dans son ensemble. Un des grands groupes médicaux pédiatriques aux États-Unis, l’American College of Pediatricians, prévient que la promotion de l’idéologie transgenre a des conséquences graves sur les enfants. À mesure que l’épisode avance, le garçon qui prétend être une “fille transgenre” tombe malade et est transporté à l’hôpital. Une grave préoccupation concernant le “transgenrisme” est révélée.

Le personnel de l’hôpital récupère le dossier médical et constate qu’il est un garçon. On intervient avec force pour soutenir “l’identité de genre” et les corriger : “Il n’est pas un garçon, et en la traitant comme tel, vous ignorez complètement qui elle est.” C’est ce que tout bon progressiste doit faire dans la culture d’aujourd’hui, mais ce faisant, on met en danger la santé de la fille transgenre” qui est en réalité un garçon.

Dans de nombreux États américains, il est illégal de conseiller la “fille transgenre” qui est en réalité un garçon contre l’affirmation d’un mode de vie transgenre. Au lieu de cela, l’enfant sera incité à poursuivre sa transition (dangereuse) de garçon à fille et à prendre des médicaments antipubertaires, suivis de l’utilisation d’hormones croisées. Cette combinaison rendra l’enfant stérile. Si l’enfant a la permission de sa mère (une névrosée déglingo-perverse), la même personne qui a encouragé l’enfant à s’habiller et à apparaître comme une fille, il peut subir une chirurgie à l’adolescence pour créer l’apparence de seins féminins. À 18 ans, il subira une chirurgie pour modifier ses organes sexuels masculins pour créer des organes génitaux féminins.

Pour le reste de sa vie, le garçon qui prétendait vouloir être une fille transgenre” devra prendre des médicaments et des hormones puissants pour conserver une apparence féminine. Le conflit quotidien qu’il devra endurer, la lutte sans fin pour concilier la virilité biologique physique avec le désir d’être une femme aura très probablement un impact émotionnel. Le taux de suicide chez les transgenres est très élevé. Une étude réalisée en Suède a révélé que le taux de suicide chez les adultes transgenres postopératoires était près de vingt fois supérieur à celui de la population générale. Mais pas question pour Netflix d’envisager une émission sur la façon d’aider les enfants à éviter le piège dévastateur de l’idéologie transgenre ! (ifamnews)

En clair, avec le scandale de la PMA-GPA, tous les défenseurs de la dignité humaine, des droits de l’homme et de la vie humaine devraient agir pour empêcher la réélection de Macron gay-fiendly en 2022 !

  1. Douglas Clark, ifamnews : Protéger les droits sacrés et rejeter les (exigences des) pseudo-droits, c’est le projet de rapport de la Commission des droits inaliénables. Parlant le 16 juillet 2020, à Philadelphie, l’endroit où la Déclaration d’indépendance a été publiée plus de deux siècles plus tôt, le secrétaire d’État Mike Pompeo a réaffirmé sans équivoque les droits inaliénables qui y sont mentionnés, en appelant au retour aux principes fondateurs de l’Amérique et en présentant le projet de rapport de la Commission des droits inaliénables. “Les fondateurs de l’Amérique n’ont pas inventé les “droits inaliénables“, a-t-il expliqué.

Mais ont déclaré très clairement dans la Déclaration d’indépendance qu’ils sont considérés comme “évidents” que les êtres humains ont été “créés égaux” et “dotés de droits inaliénables“… parmi [lesquels] il y a la vie, la liberté et la poursuite du bonheur. C’est la déclaration la plus importante des droits de l’homme jamais écrite. L’Amérique tire sa force de ses idéaux fondateurs et notre politique doit être fondée sur ces idéaux“, a-t-il poursuivi. C’est pourquoi j’ai demandé au professeur [Mary Ann] Glendon de former une commission composée de certains des universitaires et acteurs les plus éminents.

“Ils doivent donner des conseils sur les droits de l’homme fondés sur les principes fondateurs de notre nation et les principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Car sans cet ancrage, nos efforts pour protéger et promouvoir les droits de l’homme ne sont pas enracinés et voués à l’échec.”

  1. Douglas Clark : C’est une description de la parodie dangereuse déguisée au nom des droits alors même qu’elle menace les droits inaliénables des individus et du groupe naturel et fondamental de la société, la famille. “L’effort pour mettre fin au débat légitime en refondant les préférences politiques contestables en tant qu’impératifs incontestables des droits de l’homme favorise l’intolérance, empêche la réconciliation, dévalorise les droits fondamentaux et nie les droits au nom des droits”, indique le projet de rapport.

Selon le sociologue Gabriele Kuby, c’est “la destruction de la liberté au nom de la liberté” par une “révolution sexuelle mondiale [qui] affecte tout le monde”. Cette menace est insidieuse contre les droits (de l’enfant et les droits) de l’homme et se répercute dans les couloirs du pouvoir à travers le monde et à l’ONU.

“L’expansion prodigieuse des droits de l’homme” dans “de nombreuses agences des Nations Unies, systèmes régionaux des droits de l’homme” et “des dizaines de traités, des centaines de résolutions et de déclarations, et des milliers de dispositions codifiant les droits de l’homme individuels… s’est affaiblie plutôt que de renforcer les revendications des droits humains et de rendre les plus défavorisés plus vulnérables. “La révolution des mœurs a souvent arboré le drapeau de la liberté (anarchiste) et provoqué une dévastation spirituelle et matérielle d’innombrables êtres humains, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.”

Face aux mensonges pervers de macron et de la macronnerie vulgaire, il n’est pas étonnant que le projet de rapport ait attiré les critiques des déglingo-gauchistes pervers LGBT libertaires contre la création, la composition et le travail de la Commission elle-même qui seraient inappropriés et ses efforts malavisés. Ils se sont opposés au “faux récit créé” par le secrétaire d’État et perpétué par les membres de la Commission.

“L’IOF [International Organization for Family] applaudit le leadership du secrétaire Pompeo et le travail de la Commission qu’il a créée, une initiative historique aussi audacieuse et opportune que l’était la création de la déclaration d’indépendance elle-même par les courageux délégués du deuxième congrès continental qui ont osé affronter la puissance extrême de l’Empire britannique.

Mis en péril par des forces puissantes à travers le monde, ces droits doivent être protégés de toute urgence. Nous pouvons faire la lumière sur les abus en disant la vérité, a déclaré le secrétaire Pompeo, et nous devons insister sur le bien-fondé et la pertinence des principes fondateurs de l’Amérique“.

La peste droit-de-l’hommiste des déglingo-LREM-GOF-LGBT pervers de la macronnerie vulgaire n’est pas une maladie du passé, parce que la peste des déglingo-gauchistes pervers LGBT libertaires hante toujours le monde moderne. La peste de la loi bio-non-éthique imposée par Macron et la dictature gay des loges déglingo-maçonniques LREM-GOF-LGBT n’est pas une maladie du passé car cette peste socialiste n’a jamais vraiment disparu. La tyrannie gay des loges maçonniques LREM-GOF-LGBT n’a jamais été éradiquée.

Moralité : Dans La Peste d’Albert Camus une épidémie touche la ville d’Oran en Algérie : “Écoutant les cris d’allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu’on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste (LREM-GOF-LGBT) ne meurt ni ne disparaît jamais, qu’il peut rester pendant des dizaines d’années endormi dans les meubles et le linge, qu’il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l’enseignement des hommes, la peste (LREM-GOF-LGBT) réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse.”

Moralité : Une éradication de la peste socialiste LREM-GOF-LGBT est quasiment impossible !

Eh Macron ! La PMA sans père, le bricolage des embryons, tout ça va laisser des traces !

Marguerite Yourcenar : “Je condamne l’ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties” !

C’est dire si tout cela est fait par Macron-le-petit, avec le plus grand sérieux !

Que peut-on attendre de ces gens-là, ces activistes du lobby GOF-LGBT nantis et ces repus de la gauche caviar et Macron gay-friendly incompétent, mystificateur, lâche et manipulateur ?

La France soumise aux activistes du lobby GOF-LGBT brûle, et pas seulement avec ses églises.

Comme le dit si bien h16 : Ce pays est foutu !

Assurément, tout ça va mal finir !

Thierry Michaud-Nérard

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
thierry

Ils ne sont pas devenus fous, ce sont des franc-maçons adorateurs de Lucifer. L’avortement est leur drogue, c’est une véritable jouissance pour eux de détruire ces petites vies innocentes et sans défense par centaines de milliers. Mais ils n’en ont jamais assez, il leur faut plus, toujours plus. La société Française n’est pas encore assez dégénérée pour eux. L’avortement à l’échelle industrielle ne leur suffit plus depuis longtemps. Il faut des gays, toujours plus de gays, il faut des familles gays, il faut des PMA, des GPA, de l’euthanasie, mais tout cela ne suffira plus lorsque ce sera devenu courant. Il vont faire descendre la société à un niveau de bassesse que vous ne pouvez même pas imaginer. Nous sommes perdus. S en aller ou supporter ca?

POLYEUCTE

Nuit du 1 août à l’Assemblée !
“Abolition du Privilège d’être Père” !

BOURGOIST

C’est marrant, tout de même, la connerie universelle:derrière une banderole “luttons contre la lesbophobie” (encore une nouvelle maladie ?), on voit uniquement des mâles blancs probablement hétérosexuels. Il sont vachement concernés !

"à la" poubelle !

Mr Michaud-Nérard, que signifie “G.O.F.”? Gay Friendly ?
Il semble exister une parenté entre l’euthanasie de Vincent Lambert, l’extermination des bébés à n’importe quel stade de la grossesse, et la quasi-déification de la tueuse d’homme Jacqueline Sauvage. C’est la même propagande à l’oeuvre !

zéphyrin

ne critiquez pas notre égérie nationale trop tôt disparue…
jacqueline est l’âme de “flingue ton porc”…la très vilaine vengeance est vaincue, remplacée par la “légitime défense différée”.
pour le choix d’enfants , gagnons du temps….vite le clonage humain qui permettra à des starlettes vieillissantes de regarder grandir leur double.
“regarde ma chérie, regarde comme j’étais belle”….on n’arrêtera pas la machine, on le sait bien. Il y aura des pays “bizness” pour l’autoriser , les autres suivront avec de nouvelles bonnes raisons génétiques.

didile

Les homos hommes veulent des enfants et vont faire faire des bricolages payants sur des femmes hétéros- sexuelles en mélangeant de la façon la plus écologique qui soit ,les ovocytes de l’une et l’utérus de l’autre .
Les homos femmes veulent des enfants en allant les chercher dans des congélateurs très écologiques également.
Pourquoi tous ces gens ne s’arrangeraient -ils pas entre eux ,sans contact ,par seringues interposées pour fabriquer artificiellement des enfants naturels qui sauraient au moins qui sont leurs géniteurs .
Le troc ,c’est très écologique ,en tout cas ,c’est un des premiers systèmes de paiement .

Leviet06

Oui mais on n’entend pas beaucoup la droite affairiste et molle représentée par les LR des grandes métropoles.
La possibilité d’IVG de grossesse menée à terme pour des raisons psycho sociales est un crime contre l’humanité et ses promoteurs sont des pourritures.

Druide

vous vous trompez , ils censurent quiconque s’oppose a leur projet sur internet , les réseaux sociaux sont cadenassées par le lobby LGBT , cela les perdra , ils n’ont pas d’arguments pour dire que c’est bien … la raison a toujours été une valeur sur , les Français ne comprennent plus … ils sentent que c’est mal et ne peuvent en âme et conscience adhérer a une telle horreur !

patphil

cette loi est sexiste au possible puisqu’elle exclue les homos de sexe non féminin!

La main de ma soeur.

La Loi sur la PMA pour toutes qui vient d’être votée, met en réalité en place. strictement, institue, La GPA pour les femmes.
Nos Tarés, au nom de l’égalité Femmes /Hommes vont dans quelques semaines Voter la GPA pour tous, Hommes et femmes. Une simple transposition du texte actuel pour les hommes. En réalité c’est la GCA qui sera installée.
La Gestation Commercialement Assistée.

Lire Aussi