Le secrétariat aux Anciens combattants privatise des écoles laïques pour militaires invalides

C’est une grande braderie qui s’annonce. La laïcité est là aussi menacée.
Une décision scandaleuse se précise.
L’Office National des Anciens Combattants avait en gestion publique depuis la guerre de 14-18 huit Ecoles de reconversion professionnelle (ERP) : à Roubaix, Metz, Rennes, Toulouse, Limoges, Lyon, Bordeaux, Oissel (Une 9e existait à Narbonne et avait été fermée : elle formait des Harkis et des enfants de Harkis depuis 1963).
Ces Ecoles publiques et laïques formaient au départ des militaires invalides puis des travailleurs handicapés qui y reçoivent une formation qualifiante pour accéder aux diplômes de l’Education Nationale (CAP – BEP – Baccalauréat Professionnel – BTS ). Les personnels et les enseignants y sont des fonctionnaires d’Etat.
Il est tout simplement décidé de fermer ces établissements publics et laïques d’enseignement professionnel et de les privatiser en confiant leur gestion à une Fondation privée !!!
C’est une nouvelle atteinte à la laïcité de l’Etat qui ferme des établissements publics pour les brader à des intérêts privés.
Christian Guérin

image_pdf
0
0