Le ségrégationniste Robert Ménard est de retour !

En ce mémorable mois d’août 2021,  Ménard est venu faire sa pub et celle de sa Feria sur Sud Radio! Il  a raconté beaucoup de choses, dont un énorme bobard: celui de l’obligation du passe dit sanitaire pour pouvoir assister à une messe. Il fallait oser.

A moins que ce soit lui qui ait inventé un arrêt municipal inique…

Ah qu’il est content de lui, notre Robert! C’est un bonheur de l’entendre vanter, en détail, son processus sophistiqué de discrimination. Il affiche une autosatisfaction presque contagieuse.

Donc six mille Biterrois se sont précipités pour applaudir les mises à mort, cependant, auparavant, ils avaient été triés, comme le bétail et les taureaux.

Chaque spectateur a eu droit à un bracelet-étiquette, toutefois, celui des non-vaccinés est d’une couleur différente. Il tient absolument à récompenser, honorer et privilégier les doublement vaccinés, cette nouvelle élite. Et ne s’en cache pas!

Il va plus loin que Macron, sa nouvelle idole, et va peut-être faire école. Hélas, il n’a pas pensé aux puces RFID pour mieux surveiller ses troupeaux. Il aurait dû écouter Attali sur Public Sénat qui, dès 2010, en vantait déjà tous les mérites et applications en matière de surveillance humaine.

Ne nous nous trompons pas. Ce n’est nullement par bienveillance ou parce qu’il pense être (dangereusement) allé trop loin que Ménard refuse que sa police municipale contrôle les passes dits sanitaires. C’est uniquement parce qu’elle beaucoup trop de boulot par ailleurs, il tient à le préciser, afin de ne pas être confondu avec ces démagos de maires RN, d’Hayange, Beaucaire ou Fréjus.

Que ce soit le meilleur retournement de veste du quinquennat Macron, nous le savons désormais et cette émission le corrobore.

https://ripostelaique.com/robert-menard-nest-meme-pas-un-traitre-juste-une-lamentable-girouette.html

Il est très spontané, très sincère. Certes, Ménard a manifesté des sincérités très différentes… Un coup très à gauche, un coup très à droite, un coup très Macron…

En l’état actuel, il adhère totalement à l’injection pour tous et la discrimination de beaucoup de quelques uns. Robert l’affirme sans ambages.

Il triomphe  et ne regrette vraiment rien, il en veut même plus et encore! Il est tellement pressé, notre Robert. Il ne vise pas l’unanimité mais l’immunité, qu’on se le dise.

Il y eut toujours des collabos plus ou moins zélés lui, c’est un champion hors catégorie.

Nommé chevalier de la légion d’Honneur en 2008, Ménard mérite une très grosse promo et Macron va certainement lui offrir.

C’est ça la méritocratie!

Mitrophane Crapoussin

https://www.youtube.com/watch?v=0twkkTwtb6Y

 

image_pdfimage_print

40 Commentaires

  1. faudra que les biterrois et biterroises se souviennent de Ménard et de ces « écarts » lors de la prochaine election municipale en 2026 !

    • Converti de quoi? Élu grâce aux soutien du RN, aujourd’hui il fait cavalier en duo avec sa bourgeoise. Mais il fait du bon boulot à Béziers. Dans les limites autorisées par les lois gouvernementales iniques. Je ne partage pas ses points de vues sur tout mais il faudra bien un jour acter que la santé publique n’a pas de couleur politique.

      • « la santé publique n’a pas de couleur politique »…. C’est beau… !

        Le bisounours dans toute sa splendeur qui nous assène un de ses poncifs pour décérébrés…

        Ces types là sont un régal pour la propagande… !

  2. Nous lui aurions donné le bon dieu sans confession !!.lui et bobonne nous  » niquent  » bien

    • Comme tous les cathos tradis. Leurs bondieuseries n’a d’égal que leur propension à tirer les marrons du feu à leur avantage. Des fourbes!

  3. Ménard le traître et collabo ! Homme de gauche ayant renié sa famille politique par opportunisme et lâcheté, tout comme les ex Bleu Marine tel que lCollard….ex PS.

    • Collard a expliqué qu’il a fini par comprendre ce qu’était la gauche : la manipulation de jaloux et magouilleurs, ou de naïfs, par des politicards sans scrupule et sans autre conviction que leur propre intérêt. Exemples : Miterrand ou Fabius, et tous les socialos qui ont rejoint Les Rapaces En Mouvement en 2017.

  4. Traître, c’est une vocation. C’est celle de Ménard.
    C’est tellement une vocation qu’il pourrait être LR, socialiste ou LaRem.
    D’ailleurs il est moralement tout ça en même temps. Une outre gonflée de vent.

  5. S’il en avait , il aurait annuler la corrida pour ne pas entrer dans le système de contrôle du troupeau ….

  6. Une vraie girouette ce Ménard (d’ailleurs je constate qu’il est toujours le bienvenu dans les meRdia de propagande et de désinfo )
    celui qui n’arrêtait pas de cracher sur MLP hier ,aujourd’hui l’encense (un faux-cul de première sachant très bien qu’elle ne sera jamais élue Présidente de la république et que le psychopathe dont il approuve de plus en plus les idées sera réélu (cet opportuniste aux dents longues ce rêve ministre sous macronescu) de toute façon je n’ai jamais eu aucune confiance en ce personnage trouble
    https://www.valeursactuelles.com/politique/ils-la-plombent-robert-menard-tacle-lentourage-de-marine-le-pen/

  7. Comme Mimi ,milicien un jour, résistant le lendemain, comme tout gauchiste de base, poche de gauche ou de droite, peu importe les deux peuvent contenir de l’argent. Le seul but est peut-être de faire parler de lui.

  8. J’ai résilié mon adhésion à boulevard voltaire mi juin .
    J’étais un adhérent depuis quasiment le début .
    ménard est un politique comme tous les autres .
    C’est à dire un opportuniste comme dupont aignan qui est interviewé par riposte laïque (SIC) .

  9. Ménard a reçu la proposition de Macron d’être le Ministre de la désinformation du gouvernement prochain macronien. Le bâton de Maréchal nous voilà !

  10. Je pense tout bonnement que notre bon Ménard a contracté le syndrome de Stockholm au contact avec la majorité musulmane de sa population. Il a mis beaucoup d’eau dans son vin et de goute en goutte, il s’est transformé progressivement en patriote demi-teinte, prêt par charité chrétienne à toutes les compromissions avec ses administrés majoritaires démontrant au passage une perte de repères.
    L’adhésion à la vaccination obligatoire justifiée par… son ignorance avouée sur le covid m’a estomaquée puis dégoûtée du personnage. Il a manifesté à cette occasion une grande veulerie intellectuelle et morale en cherchant à entraîner la population dans ses sinistres conséquences. Pour cette raison, je ne peux lui pardonner ni désormais lui accorder ma confiance. Exit Ménard.

  11. complètement déconnant RL avec le vaccin et le passe. Débat idiot face à l’islamisation du pays et débat qui ne fait que diviser les anti immigrationnistes. Du coup, je me demande si je n’ai pas tort de m’opposer à l’immigration. Nous ne sommes pas prêts à réellement protéger notre pays. Nous allons vers le chaos généralisé sans que rien qui puisse l’arrêter.

    • certains seraient prêts , mais cela en vaut-il la peine? très peu suivront.
      pour aller à l’abattoir, les veaux ne font pas de difficultés, ils y vont en remorque, plus besoins de marcher

  12. Bel article ! Pertinence affichée !!! Ménard est un bœuf qui lèche la main de son maître ! Du reste il s’est toujours engagé à minima et bien souvent il reculait sur ses engagements politiques !!! C’est un gros bourgeois repus qui ramène avec sa femme dans les 10 000/mois. Il bande mou!!!

  13. trou du cul trotskyste quand il était journaleux sans frontière, il est retombé dans son état initial

  14. Ménard tantôt de gauche , tantôt de droite , macroniste surement , il nous le prouve , c’est une girouette .

  15. en ce qui concerne menard il suffit de voir sa tronche
    il n a qu à faire un procès à ses parents si ils sont encore en vie

  16. Il faut qu’il rejoigne Bayrou pour compléter l’équipe des traîtres-girouettes qui bouffent à tous les rateliers !

  17. Pas fiable le gugusse, depuis des mois ça saute à la vue comme un coup de pied en pleine gueule…ce qu’il mérite d’ailleurs! Girouette permanente, tente de se refaire une virginité auprès des merdias etc… Une anecdote: le Comte de Paris et la Princesse déjeunant chez des amis, il a fait le forcing pour y aller, serrer la pince et que lui présente le Prince! Voyez la catégorie du gugusse! …ça ne vaut RIEN…même pas un coup de cidre!…un politicard comme les autres jouant les gros bras de macho dans « ma ville » de Béziers!!! Un pauvre type finalement.

  18. Traitre une fois , traitre toujours
    Le minuscule Ménard en est la parfate illustration

  19. Ce n’est pas un retournement de veste, il a simplement remis son uniforme trotskiste à l’endroit !

Les commentaires sont fermés.