Le sénateur Malhuret aux GJ : vous ne ferez pas la loi sur les ronds-points

Publié le 13 décembre 2018 - par - 11 commentaires - 2 301 vues
Share

L’ancien maire de Vichy qui n’a pas hésité une seconde pour troquer ses indemnités locales contre un train de vie de sénateur vient d’adresser un sermon aux Gilets jaunes. Il s’est offert une tribune de huit minutes délirante des platitudes et de formules creuses qu’il aime tant placer en toutes circonstances et même en rire tout seul : « La France est le plus révolutionnaire des pays conservateurs », « Je hais donc je suis ». 

Claude Malhuret, à qui visiblement sa cure de 28 ans dans l’ex-ville reine des eaux thermales n’a pas fait le plus grand bien, nous l’a jouée façon repentance : « la crise politique et sociale qui nous guette depuis 30 ans est arrivée »,  « Cette colère, nous l’avions sentie venir. Et pourtant année après année, nous n’avons pas su relever le défi. Par lâcheté peut-être. Par faiblesse sûrement. Par renoncement c’est certain ».

Sur la grande concertation pare-feu annoncée par l’encore Premier ministre Philippe :  « Si elle devait consister à noyer le poisson, à mettre la tête dans le sable en attendant des jours meilleurs,  alors la colère d’aujourd’hui ne sera rien en comparaison avec celle qui saisira les Français qui depuis longtemps n’en peuvent plus des autruches ».

Un corps expéditionnaire contre la révolte du peuple exprimée par les Gilets jaunes

Archétype usagé des politiciens que de plus en plus de Français vomissent, le sénateur Malhuret défend d’abord ses privilèges et son bout de gras en voyant dans les Gilets jaunes : « un mouvement qui pense que sans aucune organisation et grâce à Facebook on peut se passer de la représentation nationale, voire demander sa disparition », alors qu’un pays « ne peut se diriger par les réseaux sociaux ». Qu’est-ce qu’il en sait le bougre, qui ferait mieux d’admettre qu’avec le développement d’Internet il est de plus en plus difficile de cacher les scandales et les gabegies d’État qui éclaboussent de fait nombre de parlementaires.

L’une de ces plus grandes gabegies étant les sommes vertigineuses octroyées à l’immigration, payées par le contribuable français, donc raflées dans la poche des Gilets jaunes. Lesquels d’ailleurs font de plus en plus le lien entre accueil des migrants et paupérisation. La signature du Pacte de Marrakech par le secrétaire d’État de Macron cette semaine prouve que le président de la République et son gouvernement sont de surcroît des traîtres à la Nation française. Ce pacte voulu par l’ONU ne fait évidemment pas sourciller l’ancien médecin sans frontières proche à l’époque de Bernard KOUCHNER, administrateur de l’Onu au Kososvo.

De quoi comprendre donc que le sénateur Malhuret évite de discuter sur les ronds-points  des Gilets jaunes qu’il abhorre, de peur aussi qu’on lui parle de la pléthore de parlementaires et de ses faramineuses indemnités. Indemnité, le mot même qui pudiquement remplace revenus et à-côtés confortables cumulés, les irrite.

La loi se fait au Parlement, pas sur les ronds-points ! dixit

Le sénateur de l’Allier a ensuite adressé un message de fermeté au peuple : « La loi se fait au Parlement, pas sur les ronds-points ! »

Claude Malhuret, craintif quand même, n’en n’ironise pas moins en ne voyant que deux issues possibles au mouvement : «  Soit l’insurrection, soit, en cas de pourrissement, la dispersion d’un mouvement et l’oubli de ses objectifs dont il ne resterait pas plus que ce qu’il reste d’un moineau ayant traversé un ventilateur ». 

Le site Contrepoints lui, que l’on ne saurait taxer d’extrémisme, apporte un éclairage intéressant : « Ce sont les poids lourds du socialisme institutionnalisé, les « corps intermédiaires » qui ont repris la main sur le gâteau de l’argent du contribuable et vont pouvoir continuer à régenter la vie des gens et à présider à l’intérêt général comme ils le font depuis des décennies… 

Comme d’habitude, ce sont les Français qui vont payer l’addition. Les Français, tous les Français. Bon, certes, certains un peu moins que les autres : les syndicats, les hommes politiques, les journalistes (et aussi le nombre grandissant chaque jour de ceux qui ont choisi l’exil)… Comme d’habitude. Jusqu’à la prochaine vague. Qui ne tardera pas. »

https://www.contrepoints.org/2018/12/12/332264-gilets-jaunes-circulez-il-ny-a-rien-a-voir

« Un hélico prêt à exfiltrer le chef de l’État »

D’après une information du « Canard enchaîné », l’Élysée prenait très au sérieux, le 8 décembre, la menace qui semblait peser sur Emmanuel Macron.

« On imagine sans mal Emmanuel Macron, reclus au cœur du palais présidentiel, craignant pour sa vie… Comme le rapporte Le Canard enchaîné ce mercredi 12 décembre, les autorités avaient mis en place un dispositif particulièrement imposant pour éviter que la vie du président ne soit menacée, samedi 8 décembre dernier, à l’occasion de la mobilisation des « Gilets jaunes », notamment à Paris. »

« Un hélico prêt à exfiltrer le chef de l’État »

« D’après le journal, « 500 gardes républicains du premier régiment d’infanterie, plus une petite centaine de flics et de gendarmes du Groupe de sécurité de la présidence de la République ont rappliqué » à l’Élysée, équipés de « lances à eau », de « drones », « tandis qu’à l’extérieur, un hélico était prêt à exfiltrer le chef de l’État ».

« Le palais présidentiel était isolé au centre d’un immense no man’s land, baptisé « bunker institutionnel », englobant le ministère de l’Intérieur, la place de la Concorde et l’Assemblée nationale », précise l’hebdomadaire, qui ajoute que l’Élysée, « croyant dur comme fer à une déstabilisation russe sur les réseaux sociaux, a d’ailleurs déclenché, le jour-même, une enquête de la Sécurité intérieure » :  https://www.valeursactuelles.com/politique/helicoptere-no-mans-land-macron-effraye-par-les-gilets-jaunes-101657?fbclid=IwAR2-t3x-qX-kWnqadkf_XXFEXXKckVsLFmAQk7kD-umTccoJAdM8XY_l7GA

L’imposteur des pauvres, Jean-Luc Mélenchon, vole lui aussi au secours de Macron et a fait ovationner Édouard Philippe à l’Assemblée nationale

Comme le sénateur Malhuret, le député Mélenchon a fait chorus avec les corps intermédiaires (ceux qui entendent monopoliser et canaliser l’expression populaire).

https://youtu.be/FiL-TQRWAHc

https://www.contribuables.org/2018/01/577-deputes-pour-quoi-faire-tous-contribuables-5/

Repères Malhuret

Sénateur de l’Allier, ancien président de Médecins sans frontières, secrétaire d’État de Jacques Chirac, il a quitté Les Républicains pour prendre la présidence du groupe Les indépendants – République et territoires : https://www.nossenateurs.fr/claude-malhuret

Né le 8 mars 1950 à Strasbourg, médecin, avocat.

Repères sur le train de vie des sénateurs 

https://www.vanityfair.fr/actualites/story/mais-quel-train-de-vie-menent-nos-senateurs-/114#vacances-sur-lile-de-re-3

https://www.contribuables.org/2018/05/nos-impots-financent-les-obseques-des-deputes-et-senateurs/

https://www.contribuables.org/tag/parlementaires/

INA : Claude MALHURET  (ex) directeur Médecins Sans Frontières

https://youtu.be/U2CIt6dYoc0

MSF interviews des principaux fondateurs 

Xavier EMMANUELLI, Président du Samu social de Paris, Claude MALHURET, Bernard KOUCHNER, administrateur de l’ONU au Kososvo

https://youtu.be/XzHqO_cnSOk

À Vichy, l’après Claude Malhuret ou le verre pilé laissé

https://www.ville-vichy.fr/journal-cest-a-vichy

https://www.lamontagne.fr/vichy/politique/allier/2018/04/20/la-parole-aux-tenors-de-l-opposition-municipale-a-vichy_12819428.html

https://ripostelaique.com/vichy-va-neutraliser-ses-delinquants-avec-des-armes-non-letales.html

https://www.lamontagne.fr/vichy/economie/commerce-artisanat/2017/07/22/le-bail-signe-pour-leur-boutique-n-a-plus-de-valeur-des-commercants-de-vichy-face-a-l-etat_12493273.html

http://www.vichybleumarine.fr

Jacques CHASSAING

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
DUFAITREZ

Encore vivant ce dinosaure ? Je l’avais oublié.
MM. les écolos, l’extinction n’a pas eu lieu !

André Léo

Centriste UMP puis LR , Malhuret a changé de bourrique en cours de mandat, enfourchant le macronisme. Tout fait ventre, comme on dit chez les carriéristes politiques UMPS. Il n’y avait pas assez de maroquins pour tous les jupéïstes, et ceux qui ambitionnaient un prolongement de carrière avec Macron ont trahi les LR, en fondant AGIR. Car Il est des leurs, le technocrate Malhuret, et comme beaucoup, il ne comprend pas pourquoi les 57% d’assistés ne votent, alors qu’ils sont gavés d’aides, d’alloc chômage et ne paient pas d’impôts. Les voilà qui descendent dans la rue « faire le travail des partis politiques et des syndicats ». Mais pourquoi? Parce que les politicards de métier n’assument pas leurs responsabilités: Écouter le Peuple et répondre à ses attentes. CQ…FD!

DURADUPIF

Pourquoi ne pas réformer, par lâcheté, quand tout va bien pour eux. Ces zélites du temps passé, qui rechignent à tendre vers l’avenir en ne s’inspirant pas du passé. Comme aurait dit Jaurès : « Il y a des maisons pour ça ». De nos jours :: »il y a des poubelles pour ça »

BOURGOIN

Nous faisons la loi où nous voulons et quand nous voulons car nous sommes le peuple et donc la loi ! ! ! C’est nous
qui l’ établissons et c’est nous qui la consommons ! ! !
Vous n’avez donc véritablement RIEN COMPRIS ! ! ! ! ! ! !

apocalypse now

je plussoie avec ou sans gilets jaunes.

patrice kalicki

un rond point ?sert a ralentir la circulation ?mais a quoi sert un depute soumie/voleur/profiteur/menteur/?espece de cretin tu te sent fort derriere un batallion de crs pour te proteger ?mais n oublie pas que le peuple lui ne t oubliras pas au moment de la grande lessive?

patphil

c’est vrai, la loi ne se fait pas sur des rondpoints!
mais l’expression des gueux fainéants, alcooliques, illettrés, des qui ne sont rien, de ceux qui ne parviennent pas à traverser la rue (et pour cause, ils restent au milieu) s’y exprime!
tous ces politicards devraient les écouter au lieu de répéter en boucle la voie de son maitre

gaston

Mélenchon et ses boys(es) sont restés bien assis sur leur cul quand l’assemblée rendait hommage aux forces de Police et Gendarmerie!
M Le Sénateur:  » On parle autrement aux GJ, on les respecte et n’oubliez pas que ce sont EUX qui vous engraisse ainsi que votre famille alors on ferme sa g…e et vous leur dites vous et Monsieur, Madame et vous dégagez non pas des ronds-points mais de votre poste!

Dupond

Vous ne ferez pas la loi sur les ronds points (mdr) il est gros comme rien et voudrait foutre la touille a des mecs qui ont des mains comme des battoirs ….c’est fou comme avec cinquante CRS a coté d’eux ces mecs se prennent pour des guerriers .Encore un de l’équipe des sacs de riz qui n’a pas compris que son regne etait fini et que son équipe au perchoir allait etre balayée comme feuille au vent ….profitez bien de vos nombreux mandats que vous volez sur le dos des GJ …..bientot vous allez courrir !!!

kabout

ce sénateur n’a qu’a aller demander a macron qui fait la loi !! plus de 130.000 personnes a manifester et c’est 1 sénateur qui décide ? encore un reveur.

CHASSAING

La vidéo de cet article : Le sénateur Malhuret aux GJ : vous ne ferez pas la loi sur les ronds-points
Publié le 13 décembre 2018 – par Jacques Chassaing
Discours du Président Claude Malhuret à la suite de la déclaration du Gouvernement portant sur la fiscalité écologique et ses conséquences sur le pouvoir d’achat
https://youtu.be/OFmSt_KlmyA