Le service public au service de Macron : les preuves par le débat d’hier…

 En branle. Les merdias continuent leur offensive à l’endroit des candidats patriotes. A ce petit jeu, le service public montre des qualités inégalables. 

 

On savait que Ruquier état un militant anti-patriote, anti-eurosceptique, anti-droite et, disons-le, anti-France.

 

On a vu comment Pujadas s’est farci, à moins d’une semaine d’intervalle, François Fillon (par Angot interposée) et Marine Le Pen.

 

Epinglé sur TV Libertés par l’excellent Jean-Yves Le Gallou :

 https://www.youtube.com/watch?v=8NXjSjy0scY

 

Fils d’interprètes espagnols, Pujadas a le parcours d’un ecclésiatique : passé par Sciences Po, à l’époque où cette école n’avait pas encore été démolie par le bobo Descoings. Ses camarades de classe : Jean-François Copé, Anne Roumanoff et Isabelle Giordano et Jean-François-Copé. Voilà qui donne le ton.

 

Après son diplôme au CFJ, le Centre de formatage des journalopes, il intègre TF1. Cinq ans plus tard, il est présentateur sur LCI ; et à trente-trois ans, le voilà rédacteur en chef, et donc présentateur, du JT de France 2.

 

En clair, côté Pujadas, la précarité journalistique constitue un sujet de reportage, pas une réalité.

 

Dans le reportage de 2012 Les Nouveaux Chiens de garde, qui traite de la collusion entre le pouvoir et les médias, il  est cité à plusieurs reprises.

 

https://www.youtube.com/watch?v=KJv37eirrjo

 

Ses dîners mondains avec les magnats de la finance sont désormais de notoriété publique.

 

https://www.youtube.com/watch?v=QgNAu2d-wFg (à 19:48)

 

Rien d’étonnant à ce qu’il marche aux côtés de ceux qui veulent couronner Macron, destituant la fonction présidentielle désormais dévolue à celle de grand orateur de la bien-pensance.

 

Ce ne serait pas si gênant si cet inquisiteur moderne n’officiait pas sur un service public dûment payé par nous tous.

 

Hier soir, dans le débat à onze, le site de Francetv Info poursuit dans la propagande de régime. Dans son fil d’info en parallèle de la diffusion du direct, les journalocrates traquent la moindre erreur de Marine et en grossissent les traits.

 


Moment le plus révélateur : lorsque la présidente du FN juge que le CICE n’a apporté aucun emploi. Les propagandistes contre-attaquent avec un article du Figaor… qui, malgré son titre trompeur, conclue en fait qu’on ne peut calculer le réel impact de la mesure…

 


 

Où se trouve la magnifique remontrance de Dupont-Aignan, qui lorsqu’il apostrophe Macron lui rappelle son double emploi de fonctionnaire et banquier ? Perdue dans les poubelles numériques de France télévision ? Bloquée dans un câble électrique bouchonné ?

 

Ah non, le voilà.

 


Bizarrement, les journalocrates ne vont pas vraiment au fond du sujet… Et donnent tout crédit aux explications fumeuses de leur protégé.

Voici l’affaire détaillée :

 

https://www.tvlibertes.com/2017/02/11/14520/macron-fonctionnaire-banquier

France télé, une vrai Pravda, que nous payons tous avec nos impôts.

 

Les dirigeants s’étonnent ensuite que la chaîne dévisse… 

 

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/audiences-tv-chute-historique-pour-france-2-en-mars-du-mieux-pour-tf1-03-04-2017-6821871.php#xtor=AD-1481423553

 

Remarquez, si c’est pour partir sur TMC avec Yann Barthès, on comprend mieux. L’endoctrinement est le même, mais au moins, il est jeune et on s’amuse bien ! A votre bon cœur…

 Lou Mantely

image_pdf
0
0

6 Commentaires

  1. Réseaux sociaux: Berlin veut frapper fort contre les propos haineux:

    « L’Allemagne a décidé mercredi de frapper un grand coup contre les contenus haineux en ligne en menaçant les géants de l’internet d’amendes pouvant atteindre 50 millions d’euros, un sujet sur lequel Berlin se veut en pointe en Europe. »
     »
    Et cela ne concerne pas seulement l’Allemagne, a jugé le ministre de la Justice, Heiko Maas, porteur du texte. « Nous avons besoin de solutions européennes pour les sociétés qui opèrent dans toute l’Europe », a-t-il jugé. »

    http://actu.orange.fr/monde/reseaux-sociaux-berlin-veut-frapper-fort-contre-les-propos-haineux-CNT000000FVvSh/photos/angela-merkel-le-5-avril-2017-a-berlin-973237f309f215cb93087dc9ef44547f.html

    Faites vous envahir, zigouiller, et… fermez la bouche.

  2. Ce soutien du service public envers Macron est lamentable. Ce dernier est vraiment le candidat du système, le chouchou des médias. On se demande bien pourquoi tant les discours de Macron sont confus, vides de tout sens, le néant intersidéral accompagné d’un bégayement et d’un ton hésitant. Bref, la parfaite copie conforme de François Hollande. On pensait qu’après un quinquennat aussi catastrophique, les français ouvriraient un peu les yeux. Peine perdue apparemment puisque le peuple de France risque bien d’élire le papier carbone d’Hollande en pire.

  3. Dans les faits il y a truquage des heures imparties par le CSA aux candidats lors de la campagne électorale Présidentielle.
    Ouvrez une Radio ou une TV et vous constaterez que les journalistes, « experts », invités, artistes, chroniqueurs ect… sont tous contre le FN particulièrement. Les français entendent ces gens toute la journée et chaque jour.

    • Et puis il faut tenir compte également des réponses des pseudos interviewés notamment sur les radios à qui on demande pour qui ils vont voter. Réponse très rarement en faveur de MLP, comme par hasard…
      Ce genre de propagande devrait être également comptabilisée comme temps de parole.

Les commentaires sont fermés.