Le sport, foyer de radicalisation islamique

Publié le 13 décembre 2019 - par - 24 commentaires - 2 790 vues

Un article du Canard Enchaîné, Radicalisation : le sport botte en touche, met en cause la ministre des Sports, la transparente Roxana Maracineanu, pour son peu d’empressement à faire remonter le rapport des députés Poulliac (LaREM) et Diard (LR). Après avoir reçu les deux députés, Édouard Philippe aurait passé un savon à l’ancienne nageuse (en eaux troubles ?).

Les deux hommes reprochent à la dame « de ne pas avoir pris toute la mesure de la gravité de la radicalisation dans le milieu sportif. La peur de remettre en cause les résultats ou la crainte d’interférer avec l’organisation de grands événements (comme les JO de Paris) expliquent sans doute en partie sinon une forme de déni, à tout le moins une tendance à minimiser le phénomène ».
Et la crainte d’être traitée d’islamophobe n’expliquerait-elle pas aussi ce comportement dangereux ?
Selon les services de police, une trentaine de sportifs de haut niveau seraient sous surveillance.

Le sport censé, pour les bonnes âmes, apporter éducation et intégration, est un des principaux lieux de la radicalisation islamique, un immense nid de vipères prêtes à mordre, des centaines de racailles sportives (surtout sports de combats, clubs de tir et foot) se musclant pour pouvoir hurler “Allahu akbar” au moment opportun.
L’an dernier, 829 cas de radicalisation ont été signalés dans les clubs français.
Et 2019 battra certainement ce beau record.

Les clubs sportifs sont les premiers foyers de radicalisation devant les associations pro-musulmanes et les mosquées.
Sur le site de BFM, on lit que l’an dernier à Lagny-sur-Marne, deux entraîneurs d’un club de football local ont été suspendus par la municipalité après la découverte de leur proximité avec les milieux islamistes radicaux.
« Natifs du quartier, les deux jeunes hommes, qui avaient progressivement gravi les échelons, étaient très écoutés par les jeunes joueurs sur lesquels ils exerçaient une grande influence. Or, tous deux étaient connus des services de renseignement, dont l’un pour une affaire de terrorisme. Ce sont des scènes de prières au beau milieu des terrains de foot qui ont mis la puce à l’oreille de la préfecture. »
Certains emmènent les jeunes à la mosquée à la place de l’entraînement. Avec l’aide d’Allah, podium assuré sous les applaudissements des 72 vierges ?

La région Île-de-France, qui comptait 18 % de sportifs radicalisés en 2017, semble particulièrement touchée.
Médéric Chapitaux, auteur du livre Le sport, une faille dans la sécurité de l’État (un cadeau de Noël pour Roxana Maracineanu !), explique dans une interview donnée au Point en mai 2019 : « Le sport devient une faille à cause de l’absence de compréhension des problèmes de sécurité par le ministère des Sports. (…) on retrouve le sport comme marqueur fort chez tous les auteurs d’attentat depuis 2012. On constate aussi une présence marquée des sports de combat et arts martiaux, qui sont une façon de se préparer physiquement au combat. Les sports comme le football et le futsal sont aussi concernés à cause de leur succès, notamment dans les milieux populaires, en particulier dans les quartiers dits sensibles, cela permet un recrutement plus large.
Pour tout le monde, le sport est censé apporter des solutions à tous les problèmes. Envisager que le sport soit aussi un lieu de déviance, c’est le placer aux antipodes de ses valeurs premières et reconnaître une forme d’échec. C’est difficile de faire bouger l’ordre établi. Dans ce domaine, chacun veut protéger son périmètre. Cela fait partie du fonctionnement très particulier de l’administration du ministère des Sports.
»

Comment éviter de parler, dans un article sur le sport, d’Earvin Ngapeth, star de l’équipe de France de volley, surnommé le “Nicolas Anelka du volley”.

Il a été arrêté lundi à Belo Horizonte (Brésil) pour avoir mis une main aux fesses d’une jeune femme dans une salle de spectacles. Pour sa défense, ce charmant bambin a prétendu à un malentendu, il aurait confondu ces fesses-là avec d’autres fesses. Celles de son épouse peut-être ? Et il a tenu à préciser « qu’en France toucher les fesses d’une femme n’est ni une agression ni une offense ». J’espère que Marlène Schiappa en a pris note.

Earvin Ngapeth n’est pas un inconnu des tribunaux, même si ceux-ci font preuve d’une grande mansuétude quand cette chance pour l’équipe de France de volley passe devant les juges.
En 2010, alors âgé 19 ans, il a été débarqué de l’équipe de France en plein Mondial en Italie pour avoir insulté le sélectionneur de l’époque, Philippe Blain.
Pour une rixe dans une boîte de nuit en août 2013, il a été condamné à trois mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Montpellier. Puis relaxé.
En novembre 2015, en rentrant à 3 h 30 du matin d’un match de Ligue des champions, il a percuté trois piétons dans un virage près de Modène en Italie.
Il a été condamné en 2016 à trois mois de prison avec sursis pour avoir frappé un contrôleur SNCF qui refusait de différer le départ du train parce que les amis de Monsieur étaient en retard. Puis relaxé.
Au Brésil, il vient d’être libéré après versement d’une caution de 10 000 euros. Il est certainement en vol vers d’autres cieux. Plus cléments ?

Il serait peut-être temps de démissionner Roxana Maracineanu pour nommer une personne moins sensible aux charmes de la diversité et plus soucieuse de la sécurité des citoyens.
Faudra-t-il qu’une chance sportive massacre toute une équipe de France pour que le ministère des Sports prenne enfin conscience d’un problème islamique dans son domaine ?

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
HARGOTT

La radicalisation semble “naturelle” et consubstantielle” au sport: le sport est, presque par définition le paradigme du fascisme: militarisation de l’individu, culte du chef, du dirigeant, exagération maladive de la “performance”, volonté d’être toujours au dessus, le premier, le plus fort, obligation de réserve (l’arbitre a toujours raison, surtout quand il se trompe). Quoi d’étonnant que le milieu sportif soit un terreau naturel pour la radicalisation dans le nazisme musulman?

a.hourquetted'are

Lassé, vraiment lassé de tout ces membres du gouvernement qui n’ont pas le niveau requit pour leur mission! De plus, il faut être issu du terrain, être passé par les municipalités et ainsi de suite… pour sentir les mouvances et avoir des appuis.

Godart du Planty

Il faut avouer que la ministre des sports est une lèche-babouche, elle soutient le voile islamique dans le sport, or dans le domaine sportif, il est gangréné par l’islamisme voir peut-être le djihadisme. Heil daesh

joseph d arimathie

encore une tbcpf tres belle chance pour la france ! on est sur le bon chemin . LA MINISTRE DU SPORT S EST FAIT SORTIR D UN MATCH DE FOOT SOUS LES CRIS DE MICRON DEMISSION !

JEAN

Depuis 1989! L’année des 3 foulards de Creil. On a vu arrivé des mecs en djelabbas, qui faisaient la priére pendant l’entrainenement, qui ne voulaient plus prendre la douche avec nous. L’année d’avant ces mêmes personnes étaient “normales”.
1989, l’année du grand basculement….

dan52

Chez moi,dans un petit club de foot, ils ont commencé par faire la prière sous les tribunes….ensuite ils ont viré les FDS du club et maintenant ils sont à la direction…..

vikinglenormang

Le sport parlons en mois maintenant à part le cyclisme et le sport de neige comme le biathlon ou sera reste Blanc comme neige,regarder le foot l’équipe de France des jeunes ,PAS UN BLANC que des noirs voile le grand remplacement.

Gabriel

Ces ministres fifres qui disent assumer, n’assument rien. Les seuls à assumer les conséquencences de leur lâcheté, leur inconséquence, leur trahison et leur soumission à la secte coranique, c’est nous. Et cette ex-nageuse de talent n’échappe pas à la règle. Une vraie anguille nageant en eau trouble. Mais il est vrai que la dame est plus concentrée sur les insultes arbitrairement qualifiées d’homophobes dans les stades de football.

Muller

Y’a longtemps que cela existe !! C’ est surtout les clubs dirigés par des arabes !!!

POLYEUCTE

“Du Pain (allocs) et des Jeux (sport).” Toujours d’actualité depuis la Rome antique !
Tiens ! Roxana s’est faite virer d’un Stade hier ?
Ca bouge !

zéphyrin

elle ne peut pas faire autrement Roxana…imaginez le souk si elle donnait un coup de pied dans la fourmilière du non dit.
elle serait remerciée sous les insultes des richesses pour la France.
on ne peut même plus dire à un sportif black en équipe de France “hé que racontes tu à l’étranger ? c’est normal en France de toucher les fesses des inconnues.? tu t’excuses auprès des journaux du pays où tu as sévi, sinon, on trouvera un remplaçant pour l’équipe..
nul n’est irremplaçable, même chez les malapris
comme disait manu el blanco “quelle image pour la France à l’étranger”

plouc

mais le sport est le support de la politique d’immigration à majorité afro arabo musulmane en France !!!! et les diverses équipes de ” France ” composées à majorité d’envahisseurs africain et maghrébin représentent la vitrine de cette nouvelle société multiculturelle que l’on nous impose par la force !!!! je me demande comment réagirait le général de Gaulle si il revenait parmi nous ??????????????????????????????????????

ADLER

En FRANCE, tout est déjà bien vérolé. Les services publics, la sécurité de notre pays, les administrations, le commerce, tout.

Marie

TOUS les milieux sont métastasés.
Regardez le nombre de grands frères qui s’occupent des collégiens et des lycéens.
Et comme par hasard, ce sont ces grands frères qui serviront de médiateurs la plupart du temps.

Allobroge

la ministre des sports démissionnera dès que ses retraites seront assurées mais le fromage est tellement bon !

Almatho

Il y a longtemps que le sport est vérolé par la peste verte cela a commencé par la boxe, les sports de combats, le foot, et le basket maintenant cela s’étend à toutes les disciplines sportives, même dans le rugby ce cancer commence à propager ses métastases!

Le Blob

Oui, déjà au début des années 80.

Qu.

Hélas vous ne soulevez pas le vrai problème dans le sport,
celui des employés municipaux (gardiens de gymnases,
gestionnaire d’équipements sportifs)
qui sont des cacheurs que vous laissez travailler en paix

patphil

les clubs sportifs… pierre cassen nous en avait parlé lorsque le gouvernement a saisi son fusil de chasse !
apparemment les ministres ne savent pas que allahou akbar n’est pas un slogan sportif!

Jean

Faudra-t-il qu’une chance sportive massacre toute une équipe de France pour que le ministère des Sports prenne enfin conscience d’un problème islamique dans son domaine ?…. Oui et encore ils sortiront les bougies et diront que c’était un déséquilibré….. Les collabos ont quelque jours devant eux avant que les éléments s’en mêlent

Michel de Belcourt

Le mondial en Afrique du Sud n’aura pas servi d’exemple ?déjà les Anelka, Benzema, etc avaient commencés à prêcher la bonne parole.

Anton

Ne pas oublier ce prétentieux d’Evra, un des pires.

Antikon

Cette bonne femme a grandi en Roumanie sous Ceausescu. Tout comme chez la grosse bertha est-allemande, le régime soviétique a laissé des traces.

zéphyrin

les bougies c’est un bon début, n’oublions pas les nounours , la marche populaire (j’évite de dire blanche) et le slogan “vous n’aurez pas ma haine”.
et là croyez moi , les terroristes vont commencer à avoir peur (sourire)

Lire Aussi