Le système social français à l’épreuve du pacte de Marrakech

Publié le 24 décembre 2018 - par - 22 commentaires - 1 343 vues
Share

 

La France compte officiellement six millions de chômeurs, dix millions de pauvres, un déficit public cumulé qui a dépassé maintenant 100 % du PIB.

Les transferts sociaux représentent plus de 600 milliards par an.

Charles Prats, ex-magistrat de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude (DNLF) au ministère du Budget, ancien juge d’instruction, ancien inspecteur des douanes à la Direction nationale, estime le nombre d’affiliés frauduleux à notre système social à 1,8 million.

Ce chiffre est énorme, la fraude annuelle serait estimée, elle, à 20 milliards.

Xavier Raufer, criminologue, qui a analysé le rapport d’activité de la gendarmerie sur les vols et violences en  2017 en France, estime, lui, que le pays est livré en toute impunité au pillage de toutes les mafias mondiales.

Vols de matériaux sur tous les chantiers, d’œuvres d’art, pillage dans les fermes de matériels, d’animaux et de stocks de produits agricoles, pillage des églises, châteaux, résidences secondaires et monuments historiques.

L’insécurité règne partout, les filles du trottoir se font tabasser, violer et voler leur recette par des gangs nigérians, albanais et autres étrangers qu’aucun policier n’est en capacité d’arrêter, le trafic de stupéfiants a été abandonné aux forces de la rue et les voyous se promènent tranquillement, mitraillette en bandoulière, dans les banlieues tandis que les guignols de l’Intérieur s’alarment des ronds-points.

S’y ajoutent les dégradations en tout genre, incendies de voitures, de médiathèques, de gymnases, d’écoles dans les banlieues musulmanes dont la majorité des habitants refusent la Constitution française, la déclaration de 1948 sur les Droits de l’homme et les valeurs que ces textes véhiculent, ces allogènes moyenâgeux rejetant tout ce qui représente les Lumières, la connaissance, la culture, l’esprit critique et le droit de l’exprimer qui conduisent à l’émancipation et à l’indépendance de pensée du citoyen, tout ce que haïssent les musulmans qui ne jurent que par le Coran et la charia, les Mein Kampf arabes qui réclament le génocide de la partie du globe non islamisée.

Avec la classe politique, les juges se sont mis aussi du côté des voyous comme vient de le montrer de façon archétypale l’affaire de Strasbourg : à même pas trente ans, 27 condamnations au compteur avec violences, un musulman peut encore, en toute liberté, assassiner sur un marché de Noël, tout comme la gare Saint-Charles de Marseille a pu être le théâtre d’un autre double assassinat de jeunes filles par un de ces innombrables musulmans criminels toujours libres, le couteau à la main dans l’espace public.

Ces mêmes juges qui embastillent les victimes quand elles osent seulement se défendre.

Et tous les spécialistes des Droits de l’homme, les éditorialistes, les commentateurs, les syndicalistes-juges et les politiciens qui viennent sur les plateaux TV, le regard fataliste, nous raconter que l’on est dans un État de droit pour justifier la liberté des criminels, incapables de s’apercevoir que l’on est passé de l’État de droit tout court, que respecterait tout citoyen, à l’État de droit du voyou et de l’assassin, qu’aucun citoyen n’a à respecter.

Ce n’est pas seulement à manger que réclame le Gilet jaune, c’est aussi la justice, la vraie, celle qui protège l’honnête homme et ostracise à vie au besoin le délinquant qui coûte un pognon de dingue à la nation, y compris le patron-voyou.

Ce visage de la France d’aujourd’hui explique qu’un groupe de généraux et d’officiers à la retraite se déclarent disponible pour toute opération de redressement du pays car la clique politique actuelle en est incapable.

C’est dans ce contexte qu’un obscur secrétaire d’État vient de ratifier le pacte de Marrakech, acte qui a conduit ces officiers à considérer Macron comme traître à la nation.

On peut même conjuguer comme la valse à plusieurs temps, il a trahi,  il continue jour après jour à trahir, il va encore trahir demain.

Mais Macron n’est que le chef actuel de la trahison, toute la classe politique de gouvernement depuis 40 ans a trahi : socialistes, républicains, écologistes, communistes, modérés qui n’ont pas du tout été modérés dans la trahison.

Ce sont maintenant des millions d’allogènes que ces traîtres politiciens ont laissé piller les richesses de la France, conduisant à la mise en péril de tous nos systèmes sociaux.

Ce sont maintenant des millions d’ennemis musulmans que cette traître classe politique a laissé s’installer comme une cinquième colonne derrière nos lignes, dans notre pays.

En 1917, sur le front, à Verdun, des hommes ont été fusillés pour moins que cette intelligence avec l’ennemi.

Le pacte de Marrakech, c’est l’obligation pour le pays recevant d’accorder les mêmes ressources que celles allouées aux habitants des pays hôtes.

On peut résumer en pratique qu’un retraité français qui a cotisé 42 ans pour toucher un petit truc en fin de vie devra en lâcher une grande partie pour ceux qui arrivent mais n’auront jamais rien cotisé dans le pays d’accueil.

On va donc probablement vers les 30 millions de pauvres en 5 ou 10 ans.

Le pacte de Marrakech, c’est aussi l’engagement d’un regroupement familial.

Vu le nombre de jeunes mineurs errants isolés maghrébins, arrivés on ne sait dans quel coffre de voiture en France, le regroupement familial va conduire à encore dégrader notre balance commerciale par les importations obligatoires à venir.

Le système social et redistributif  français ne va plus tenir 10 ans maintenant : retraite, gratuité de l’hôpital, scolarité gratuite, remboursements médicaux, tout ce système va nécessairement être l’objet d’énièmes vastes réformes de financement.

Avec 2 300 milliards de dettes, une année 2019 qui est déjà considérée par les économistes comme l’une des plus périlleuses car la France est obligée de lever 200 milliards de nouveaux emprunts sur les marchés cette année à venir, un risque accru d’année en année de dégradation de la note du pays, le mur est devant nous.

Les macroniens, traîtres à la patrie, ne font rien pour sauver le pays, il continent d’en creuser le déficit, ouvrent les frontières aux ennemis et laissent les cinquièmes colonnes musulmanes dans nos banlieues s’armer en toute quiétude.

Les généraux auraient raison, ça sera bientôt un devoir même, d’interner toute la classe politique actuelle en forteresse le temps de la mise en place de tribunaux militaires chargés de juger comme en temps de guerre, ce qui est le cas, et de groupes de citoyens chargés de l’audit en profondeur de la gabegie des deniers publics, y compris les transferts de fonds qui se cachent sous le sceau du « secret défense » bien commode.

Les macroniens n’ont pas l’air de saisir toute la haine dont ils commencent à faire l’objet.

Ils cumulent le ressentiment qui a commencé  à naître sous Mitterrand et n’a cessé de croître sous Chirac, puis Sarkozy. Hollande nous avait fait croire que le maximum était atteint.

Mais l’autisme macronien  a repoussé les limites, ainsi que les mesures pro-riches qui n’ont fait que les décupler avec les nouveaux prélèvements qui touchent les plus pauvres.

Cette haine sera bientôt incontrôlable, on n’y peut rien, les macroniens y peuvent mais ne le comprennent pas.

Probablement, les historiens, plus tard, pourront dire d’eux qu’ils ont été depuis le début à côté de la plaque.

La propagande des forces économiques nous les a vendus comme représentants de la société civile, mais assurément ils ne sortent pas de la société civile majoritairement pauvre du pays.

Bref, c’est encore une caste ou, au minimum, les chiens de garde d’une caste qui a été élue, et c’est pour cela que la démocratie directe commence à travailler les gens : ils ne veulent plus être trahis, cela se comprend, et comme dit le proverbe, « on n’est jamais si bien servi que par soi-même ».

Léotard, dans une récente interview, nous alerte sur la période délétère qui s’ouvre : « Qui finance ces mesures ? La dette. Cela va créer de l’inflation. Et qui seront les principales victimes de l’inflation ? Les Gilets jaunes. Il ne faut pas oublier que c’est l’inflation qui a créé Adolf Hitler. […] »

On peut pronostiquer sans douleur que ce n’est pas l’inflation mais toute la classe politique française pétainisto- collaboratrice avec l’occupant, trahissant sans vergogne la nation depuis 40 ans, qui va être l’auguste accoucheuse de l’homme ou de la femme providentiel(le) qui va mener un jour une épuration du pays comme en Allemagne dans les années trente.

Pour le salut de la patrie.

Car, c’est plus qu’humain, un citoyen patriote aura toujours du mal à continuer à vivre avec des traîtres, dussions-nous en revenir à 40 millions de Français, vrais Gaulois réfractaires, pour retrouver l’homogénéité.

Sparte et Athènes nous l’ont enseigné, même en infériorité numérique, ce qui compte, c’est l’homogénéité quand on est en guerre.

Et nous sommes en guerre.

Je suis sûr qu’au Mali ou au Tchad, sous la tente, des officiers ont leur Histoire grecque ouverte à la page des Thermopyles, aux 300, à la plaine de Marathon et guettent un signal de retour au pays.

Car la guerre, c’est ici et maintenant.

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
madeleine

Excellent article de Jean d’Acre. Puisse t-il ouvrir (enfin) les yeux à ceux qui ne veulent pas voir la réalité. J’ai choisi, dans cet article, la phrase suivante : « Probablement, les historiens, plus tard, pourront dire d’eux qu’ils ont été depuis le début à côté de la plaque ». Non, Jean d’Acre, ils ne sont pas à côté de la plaque du tout. Si les médias français sont complices, par nécessité « alimentaire », des voyous qui nous gouvernent, certains journaux étrangers ne se gênent pas pour clamer la vérité dans leurs articles ou même sur des plateaux TV. Il y est dit,… lire la suite

madeleine

(suite et fin) que la politique de la France doit correspondre à celle que, eux, les pays pétroliers arabes, choisissent et imposent. Voilà la vérité. Dans les années 40, nos politiques islamo-collabos et traîtres à la Patrie auraient été passés par les armes ou pendus pour haute trahison. Macron est hébergé à St-Tropez dans le domaine que possède le même milliardaire français qui y invitait également Hollande. Ah ! ils doivent bien se marrer, champagne aidant, devant le « spectacle » hilarant (pour eux) des GJ crevant de froid sur les ronds-points. Ils se réjouiraient moins au bout d’une corde assurément.

antidote

Il serait tant que des miliaires prennent la main avant qu’une guerre civil vienne dévaster la France . Leur silence devient assourdissant .Comment se tenir à l’écart d’un tsunami .Ont ils peur d’un soulèvement au sein même de l’armée où des sympathisants radicaux seraient en mesure de se soulever contre le commandement .Cela engendrerait l’abandon de toutes nos valeurs patriotiques et serions pris dans un engrenage d’un changement de populations hétéroclites nous obligeant à revoir notre constitution et nous plier au pire à reconnaître la charia !!!

saurer

Superbe article, qui n’oublie rien, qui fait le tour complet du problème majeur que l’on va affronter. Oui, à l’incarcération de toute cette boue qui gouverne, oui au jugement de ces indignes devant un tribunal militaire, oui à la mise en place de gibets hauts et cours pour exécutions immédiates des sentences. Entasser toute cette pourriture dans de grandes fosses communes, comme les déchets que l’on enfoui. Voilà notre première tache, celle de notre survie. Après, s’occuper de la vermine musulmane, et là, les grands moyens, pour laver et purifier sans concession, ni états d’âme …

One, two, truie…

L’Algérie enfin numéro 1 en quelque chose

DUFAITREZ

En ce jour de Noël, las de distribuer des éléments d’économie…
Nativité ? Pauvres enfants… Amen !

Hovidus

Le pire est le versement de retraites en Afrique à des gens morts depuis des décennies pendant que nos retraités modestes crèvent de faim.

ven 85

mais ce sont vous,certains francais qui voter pour les traites de la droite et de la gauche depuis 40ans, et qui avez diaboliser et voter contre le FN ET RN,n’ayant jamais ete au pouvoir,eux ne sont pas responsable,le seul parti qui veut redonnez le pouvoir au peuple mais continuez les idiots utiles,la france est en faillite et bientot fini le chomage,les allocs et autres,l’etat n’a plus d’argent,vous touchez au portefeuille vous fera peut etre reflechir,reflechissez,tout les autres partis vous ont trahis,sans cela la mort de la france arrivera,plusieurs milliers de jeunes francais qittent la france chaque annee,qui va payez votre… lire la suite

Jill

La justice est halal, tous ceux qui ne relèvent pas de cette engeance ont vocation à en subir les
foudres… sans compter qu’être victime peut être
un facteur aggravant.

aubert

la caf++ la cpam quand ils attrapent les fraudeurs muzzs ils volent des sommes énormes mes ils ne sont jamais PUNIS LES JUGES LES LAISSENT REPARTIRENT LIBRE ET NE REMBOURSE JAMAIS JE DIT BIEN JAMAIS LES JUGES LEURS INVENTENT TOUTE sorte de pretexte MES PAR CONTRE QUAND CES DES FRANCAIS/ES LA ILS PAYENT POUR LES RATS MUZZS LES JUGES N ONT PAS LES COUILLES POUR LES FAIRE REMBOURSER la justice et pourrit comme l ETAT COMME ON DIT DEUX POIDS DEUX MESURE ELLE ET BELLE LA JUSTICE DE MERDE TOUT LES SALES RACES HAINEUX EUX ILS CE CROIT CHEZ EUX… lire la suite

montecristo

Excellent article ! … qui n’oublie rien !
Il serait temps d’instaurer un autre régime qui renverserait la vapeur et repartirait à la conquête, comme au temps béni des colonies … pour la sécurité du monde !

Dominique Paquet

Ah oui… J’oubliais… Chez nous, ILS sont déjà chez eux…

Dominique Paquet

Le Pacte de Marrakech… Sorti tout droit des cerveaux onusiens… Ah, l’Onu ! N’est-elle pas censée assurer la protection et le développement des individus, mais dans leur PROPRE pays ? Quelque chose est en train de m’échapper, là…

Dominique Paquet

Ce commentaire était destiné à l’article précédent sur Thierry Henry. Il n’a rien à faire là. Désolé. Mon doigt a ripé. La conséquence d’un réveillon familial et agréablement festif, sans doute, porté par l’euphorie d’un moment rare… Tant qu’on peut encore y goûter… Ne nous gênons surtout pas… Tiens ! Cette année, j’ai glissé quelques « Camp des Saints » de Jean Raspail sous le sapin…

Dominique Paquet

Lilian Thuram fut un grand défenseur. Aujourd’hui, son intransigeance et son côté « donneur de leçons » sont insupportables. Le fait d’avoir affublé l’un de ses fils du prénom de Kephren, pharaon noir d’Égypte, traduit, une fois de plus, cet obscurantisme (sans jeu de mots) mental qui le caractérise et qui suinte de toutes ses prises de position. Quant au « bricolo » de Monaco… Son rôle en équipe nationale belge ? Néant ! Romelu Lukaku est toujours aussi mauvais. Quant à ses compétences d’entraîneur…. Il en a autant que de poils sur le caillou… Henry à Monaco ? Un nouvel exemple d’une belle… lire la suite

Martine DESBOIS

Très bel article. Bon Noël

voronine

Je pense depuis longtemps que pour rétablir la souverainté de la Nation , il faut procéder à la mise au rebut de 500 000 parasites: financiers, politiques, députés, journalistes, people, associatifs…. La France dispose de l’ un des plus vastes territoires maritimes , il y a de la place aux kergelen, et puis, on pourrait louer à V.V.POUTINE une ile sur le cercle artique sibérien pour loger le surplus: le climat y est très sain , l’air vivifiant , et exempt de pollution

Blackjack

Va falloir qu’ils trouvent des bonnes planques tout nos ex dirigeants depuis 40 ans, sûrement en Argentine comme les nazis….Macron y a été faire un tour il y a deux semaines….un samedi, en fuite ou en reperage

Gretsch

Très bon résumé.

patito

Vous être trop pessimiste ; voyez le bon coté coté des choses : quand nous seront africanisé ils n’auront plus rien à piller

BERNARD

Oui exact, une autre façon de voir les choses !

BERNARD

Désolé, mais le mur n’est plus devant nous : nous avons franchi le mur du con… et l’avion crie « allo papa tango charlie  » ou plutôt « delta charlie delta »