Le télé-travail pour tous, une arme anti-grève pour Macron

Publié le 4 octobre 2017 - par - 5 commentaires - 588 vues
Share

Commander c’est prévoir, car le diable se cache dans les détails !

https://www.village-justice.com/articles/vers-plus-teletravail-avec-les-ordonnances-macron,25868.html

A ce stade ce n’est plus de la prévision et de la préparation, c’est de l’anticipation. C’est un exercice de haute voltige. Sachant que des mesures, sur lesquelles nous reviendront, risquent de provoquer un blocage de la France façon Juppé.

(https://fr.wikipedia.org/wiki/Gr%C3%A8ves_de_1995_en_France)

Notre président met en place par avance le système anti-blocage. Réfléchissons, 95% des salariés travaillant à Paris, et spécifiquement à La Défense, ont des emplois de bureau avec ordinateur et smartphone (pourcentage à la louche, mais là n’est pas le principal).

Sachant que les visioconférences avec SKYPE, ou tout autre outil, ont atteint aujourd’hui un degré de maturité.

Sachant que tous ceux qui passent leurs journées à taper sur un clavier possèdent un smartphone et le regardent entre 1 à 3 heures par jour.

Si Moi, Président, je passe par ordonnance une loi obligeant les entreprise à favoriser le télétravail, alors, par essence, cette loi ou ordonnance aura pour but et finalité réelle la protection et le maintien des activités des entreprises, quels que soient les éléments extérieurs pouvant bloquer ou nuire au fonctionnement de celles-ci (vous pensez à des grèves, vous avez bien raison !).

Certes, des employés vont bénéficier de cette mesure, c’est vrai, mais pas que !!!

Le cadre légal en faveur des employés est en réalité le chemin obligatoire pour les DRH qui souhaiteront pérenniser le fonctionnement de leurs boîtes lors de troubles sociaux gigantesques.

C’est vrai, il nous reste aussi la pharmacienne du coin de la rue, le livreur dans son camion bientôt UBER, le vigile devant la banque et l’employé de restauration. Mais ces gens-là ne représentent pas la création de richesses. Ils sont des rouages à Paris, qui facilitent le bon déroulement d’une journée de travail. Ils ne sont pas l’accumulation et la gestion de richesses comme dans les grands groupes…

Emmanuel  Macron a donc préparé les grands mouvements de grève en permettant la continuation des activités de façon réglementaire en dehors des locaux des entreprises. Et le tout en faisant croire que c’est au bénéfice des salariés. Jolie présentation de ce « détail ».

Maintenant, qui ou quoi est capable de bloquer la France ?

Et bien toucher au statut des cheminots pour les amener à respecter un principe depuis longtemps mort, celui de l’égalité devant la loi ; l’égalité devant les droits et l’égalité devant les privilèges !!!!

Et cette triade d’égalités sera mise à toutes les sauces, sans oublier la très sainte solidarité, car… ceux qui ont donné la feuille de route à Monsieur notre président ne sont pas fous, ils savent que pour casser cette SUPER grève qui se profile, déjà présente dans les cartons, il faut séparer les « POUR » et les « CONTRE ». Et un des moyens sera de passer en boucle des interviews dans les journaux de 20h00 de ceux pour qui cette grève ne présente aucune gêne puisqu’ils travaillent chez eux !!! Le message subliminal pour les grévistes est alors simple : « Vous faites cela pour rien, puisque cela ne gêne personne !!!! » CQFD.

Répétée, matraquée, cette formule, « cela ne sert à rien car cela ne gêne personne », sera l’arme de destruction des motivations de la base et des anciens. Et ils perdront.

Cela s’appelle de l’ingénierie sociale, la même qui a porté Macron au pouvoir, parfait inconnu, jamais élu, mais déjà président puisque amené au second tour contre le repoussoir officiel et institutionnel depuis 30 ans.

Victoire assurée d’Emmanuel. Victoire préparée contre les cheminots qui seront matraqués, responsables d’un combat inutile et dépassé, dixit les médias qui nous expliqueront à l’occasion que les grèves suivant le modèle du blocage sont désormais inefficaces, voire ringardes et contre-productives pour les ouvriers !!!

La lutte sociale doit évoluer, vers quoi ??

Vous inquiétez pas, les journalistes seront pleins d’imagination.

Bref, regardons ensemble se mettre en place les morceaux du puzzle qui arrivera très vite car déjà l’effet Macron se dégonfle, comme  au Sénat, et cette mesure doit absolument être celle qui entraînera toutes les autres par l’argument de la solidarité et de l’égalité !!!

Vous ne pouvez décemment pas être contre la solidarité et l’égalité dans ce pays sauf à vouloir passer pour un dément, arriéré et, insulte ultime, d’extrême droite !

Je me hasarde à un calendrier pour cette mesure : soit Novembre pour que Noël, qui approche, casse les dernières résistances, soit mars-avril pour avoir le temps de préparer d’autres outils similaires.

Carl Pincemin

Print Friendly, PDF & Email
Share

5 réponses à “Le télé-travail pour tous, une arme anti-grève pour Macron”

  1. Alex dit :

    Je croyais que la grève était un acte des socialopes mélenchonniennes islamo-gauchistes. On m’aurait menti sur Riposte laïque ?

  2. Boudry dit :

    Mais bon sang,c’est bien sûr …..Quand les livreurs de pizzas feront la grève ,tu te feras livrer par internet !!!!

  3. dufaitrez dit :

    Carl Pincemin… Pince-moi !
    Je me Pince en vous lisant ! Le Télé Travail ? Oui dans le Tertiaire ! Pas tous, loin de là.
    Mais dans le Primaire et le Secondaire ?
    SNCF, Routiers, Usines, Commerce, etc…
    Obnubilé par le Smartphone ? Que je n’ai pas en prolongation de la main… Ouf !
    Parlez plutôt de la Robotisation et de l’intelligence artificielle !

  4. patphil dit :

    les syndicalistes qui ont voté macron et qui aujourd’hui lui reprochent de faire ce qu’il disait, m’insupportent!

  5. Anne Lauwaert dit :

    Article très intéressant! Hier soir un jeune m’expliquait son projet de repeuplement de nos villages grâce aux jeunes qui viendront non plus faire du fromage de chèvre mais installer des start up au bout de la fibre optique… ne plus subir les trajets et transports, travail à domicile = moins de voitures et de pollutions ! – et les grèves ? Il suffira de 1 hacker pour obtenir le même résultat qu’une grève générale.