Le terroriste Anzorov a payé deux collégiens pour savoir qui était Samuel Paty

Publié le 21 octobre 2020 - par - 35 commentaires - 1 743 vues

On en apprend tous les jours sur l’ignominie inouïe, la barbarie de l’assassinat programmé, organisé et assisté financièrement de Samuel Paty.

Ce soir le procureur a indiqué que deux collégiens de 14 et 15 ans ont été déférés dans la perspective d’une information judiciaire pour avoir désigné le professeur à l’assaillant.

Le terroriste tchétchène Abdullah Anzorov a proposé entre 300 et 350 euros aux deux collégiens, élèves de Samuel Paty, qui ont accepté. Il est clair qu’ils sont des « chances pour la France » car qui d’autre aurait accepté de désigner son propre professeur à la vindicte islamiste ?

Judas Iscariote aussi avait accepté de trahir, pour une pièce de monnaie.

D’où Abdoullakh Anzorov tenait-il cet argent ? On ne lui connaît pas d’emploi pour l’instant. Qui a armé son bras et qui l’a assisté financièrement ? Qui l’a décervelé et radicalisé, à dix-huit ans seulement ?

Anzorov a affirmé à ces deux adolescents qu’il s’agissait de filmer le professeur pour l’obliger à demander pardon pour la caricature du « grand » prophète et aussi pour humilier Samuel Paty et également le frapper.

Humilier et frapper ceux qui ne croient pas en Allah, cela se trouve presque à chaque ligne dans le Coran, mais il se trouve certains collabos pour affirmer que le Coran est inoffensif et que c’est un livre d’amour et de paix.

Jean-François Ricard, le procureur, a précisé que ces collégiens, dont on ne donne bien sûr pas le nom, risquaient une inculpation pour « complicité d’assassinat sur personne dépositaire de l’autorité publique et d’association de malfaiteurs terroristes. »

Ce jour-là, les collégiens acceptent la proposition du Tchétchène et celui-ci, dès lors, leur verse une partie de l’argent. Mais ils ne vont pas se contenter de donner une simple description de Samuel Paty. Ils vont le désigner physiquement à l’assassin.

Les deux collégiens cherchent également à ce que leurs condisciples participent à cette chasse à l’homme, ce qui en dit long sur l’islamisation de ce collège.

Pendant une partie de l’après-midi, les collégiens vont rester aux abords de l’établissement scolaire, se cachant des caméras de vidéosurveillance ou évitant une patrouille de police qui passait devant le collège.

Lorsque Samuel Paty sort de l’établissement, les collégiens vont le désigner auprès d’Abdoullakh Anzorov. Le premier collégien récupère le reliquat de la somme d’argent promise, et quitte les lieux. Le terroriste part alors à la poursuite du professeur.

Les deux collégiens n’auraient-ils pas pu au contraire tout de suite parler d’ Anzorov au directeur d’établissement qui aurait alerté la police ?

En tout cas ils sont irrécupérables pour la France. Que faire de deux élèves qui acceptent de faire tuer leur professeur ? Leur acte est au-delà de tout ce qu’on peut imaginer. Que faire des familles qui les ont élevés ? Que faire des imams qui leur ont bourré la cervelle ? 

L’islamisme est bien un totalitarisme. Comme aux pires moments de l’URSS, ses adeptes utilisent la délation. On se souvient de Pavel Morozov, qui avait trahi ses propres parents, opposés à la collectivisation. Son histoire a été fabriquée pour des raisons de propagande par les services secrets soviétiques mais il n’en reste pas moins qu’il a été érigé en héros pour plusieurs générations.

Forcer deux collégiens à trahir un professeur, voilà bien le style islamique. Vont-ils être érigés en héros eux aussi auprès de leur « oumma » ?

Il faut insister aussi sur la vidéo d’Abdelhakim Sifreoui, le Marocain fiché S devenu français grâce à son épouse et qui fait de l’agitation depuis des années. Il a commis une vidéo honteuse dans laquelle, à plusieurs reprises, il traite Samuel Paty de voyou. Peut-on parler ainsi d’un professeur même si on le conteste ?

La participation de Brahim C. (on ne donne pas son nom exact) à la curée est elle aussi très claire. Il prétend que sa propre fille a assisté au cours, ce qui est faux, sa fille n’étant pas de cette classe-là et ayant par ailleurs été exclue pour problèmes comportementaux.

Tous ces adeptes de la grande RATP (religion d’amour, de tolérance et de paix) ont participé au lâche assassinat de Samuel Paty. Cet assassinat n’est rien d’autre que l’application de la charia, en France.

On peut difficilement faire plus dans l’organisation d’une chasse à l’homme. Samuel Paty est allé au-devant de la mort sans deviner ce qui l’attendait. Forcément, il avait la conscience tranquille. Et que dire de sa hiérarchie, qui ne l’a soutenu à aucun moment ?

Et il existe des gens pour applaudir à son égorgement suivi de décapitation et trouver cela très bien, comme les actes terroristes de Merah.

C’est ainsi que commencent toutes les guerres civiles : par une guérilla suivie  d’actes barbares et de bains de sang. C’est ainsi que nous nous dirigeons vers la guerre civile.

Mais certains continuent à trouver qu’Allah est grand.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Hasso

Cette affaire prouve surtout qu’il y a des tueurs prêts dans toute la France, appelés par des groupes n’importe où, qui leur apportent une logistique toute prête pour exécuter n’importe qui.
Une affaire de réseaux professionnels, de type services secrets, avec en finale des mineurs chargés du ciblage, qui risquent moins en justice. Cela fait quarante ans qu’ils ont organisé tout cela.
Et dire que les islamo-collabos français les prennent pour des demeurés ignares !
Il suffit de connaître l’efficacité et la cruauté des services secrets des pays musulmans pour les comprendre.

Emile

Qu’Allah et ses sbires aillent rejoindre leur dieu, satan en enfer et qu’ils quittent tous sans exception notre France avec tous les collabos.

GAVIVA

Sur BFM, gros titre: 14 ans et en garde à vue. SNIF SNIF!!! Quelle honte, pauvres enfants. Nourris par la caf ces merdes ingrates. Comme les autres, tous les autres!

Hellène

“Forcer deux collégiens à trahir un professeur”.
Etre forcé, c’est agir sous la menace ou n’avoir pas d’autre possibilité. Ces deux- là auraient pu donner gratuitement le renseignement ( et l’ auraient certainement fait!)
Mais ils ont été grassement payés pour le faire. Et c’est bien plus grave.

Civis Gallicus

L’assassin (un pauvre malheureux, un réfugié tchétchène sans le sou), a donné 350 euros à chacun des deux délateurs qui lui ont désigné sa future victime. Total : 700 euros, en liquide bien sûr.
Vous connaissez beaucoup de gens, vous, des retraités, des smicards, des chômeurs, ou même des professeurs d’histoire, qui se baladent dans les rues avec 700 euros dans les poches ? Il venait d’où, cet argent ?

musulman = Islam

musulman = Islam
Robert Menard cette fois -ci se trompe les musulman sont le terreau de l’Islam…
il suffit de lire le Coran…ensuite quel intérêt de provoquer les musulmans avec des caricatures, sachant que cela est évident que ce genre de chose excite certains individus.
Les islamistes sont des musulmans impatients !
ils vous imposent leurs idées et vous convertissent ou ils vous liquident et prennent votre place !

yvank

Il y a une petite erreur. Samuel Paty n’a pas provoqué les musulmans avec des caricatures. Il a fait son travail d’éducateur, en respectant et prenant toutes les précautions. Mais la volonté de faire le mal de nuire est inhérente l’islam. Il n’y a qu’a se souvenir de l’action du CCIF que notre république à autorisé, à déferrer devant les tribunaux toute personne déclarant sa détestation de l’islam trop imprudemment. Ne pas aimer cette boucherie dite islam devenait islamophobie et punie par les inquisiteurs du prophète pédophile. Vouloir plaire à ces déchets de la soumission c’est tuer sa liberté. Sans honte, les islamistes parlent du droit de pratiquer leur religion, quand ils le refusent aux autres. Le nombre d’églises en Arabie Saoudite?

Denys

Quel intérêt ? Les remettre à leur place pour continuer à vivre comme on l’entend je dirais. Ça se tient non ?

BERNARD

Les “enfants” ont peut-être touché 300 € pour désigner la cible..c pas bien

Mais nos politiques infatués, bedaine remplie bien en avant (Larch-ère bachelotte, pas clair mon ferrand…) lors de la cérémonie de femmage, pouvant absorber tant de balles de kalach tellement ces bedaines pourraient les amortir, ils ont vendu le peuple français aux immigrés muzz pour beaucoup plus cher..

Ce sont eux qui devraient être placés en premier dans la charrette allant vers la guillotine.

Mimi

A quoi servent les projets éducatifs sur la citoyenneté le respect d autrui et l amour du prochain ??c est comme le nettoyage des rivières par les élèves qui passant devant moi plus tard balancent leur emballage individuel de jus de pomme au sol…du vent du vent de l esbrouffe en permanence…

jeannot

Les complices d’abdullah on the rocks ne risquent rient. Cette affaire va faire pschitt, comme d’habitude. Ils vont laisser pourrir le dossier et ressortiront l’affaire dans 3 ans quand les veaux auront oublié. Jugement dans les 15 jours, sinon ç’est du blabla !

ISA

Je n’aimerais pas être professeur ou élève dans ce collège à la rentrée des vacances, quelle ambiance !

Vent d'Est, Vent d'Ouest

La délatrice en herbe dont le père a porté plainte contre Samuel Paty n’était pas dans le cours de ce dernier et a diffamé le prof au regard des mensonges des élèves qui avaient assisté à son cours. Une chose m’étonnera toujours : de façon générale comment un flic de service peut-il accepter n’importe quelle plainte sans discernement, et, en l’occurrence, accepter des dires d’un parent d’élève sans vérification de la qualité ou non d’élève du prof et si cette dernière en a été directement témoin ou a rapporté les faits issus de rumeurs ?

patphil

encore une fois une marche blanche, des beaux discours, des bougies et des fleurs
mais aucune réaction encore, aucune expulsion aucune arrestation, rien que du blabla habituel

BobbyFR94

Sophie, très bon article, mais il ne s’agit pas d’une guerre “civile”, parce que 2 types de population opposée dans leur valeurs, leurs lois, leurs mentalités, se trouve sur le même sol !!!

Non, il faut parler de guerre d’invasion, inter-ethnique, rien d’autre !!! en fait, c’est DEJA une guerre d’invasion, mais elle est soigneusement cachée par les TRAÎTRES et leurs laquais, les MERDIAS !!!

Quand aux déchets, les 2 élèves, c’est un bon défonçage de gueule qu’ils méritent, une déchéance de nationalité et retour au bled de toute la smala, et leurs lardons !!!

Je le réécris, un jour, il y aura le ou les ” morts de trop ” !!!

2021, avec le “grand reset” pourrait bien être le déclencheur de cette guerre OFFICIELLE avec les adeptes du NAZISLAM !!!

Sophie Durand

@Bobby
Certes c’est une guerre contre l’envahisseur. Mais c’est AUSSI une guerre civile, nous nous battrons contre les collabos, les “journaleux gochiasses”, les hommes et femmes politiques dévoyés antipatriotes pro immigrationnistes, tous ceux qui ont permis cette invasion par leur lâcheté, leur idéologie vivrensembliste, leur déni de réalité, leurs jugements laxistes, etc.

BERNARD

On connaissait l’histoire des 30 deniers de Judas, on connaît maintenant les 300 € de la CAF.

Samuel a joué à un jeu dangereux : le jeu des CPF.. et comme bien souvent, il a perdu, n’ayant pas suivi les conseils de la française des jeux.. enseigner dans une classe à majorité muzz, ça craint, mais bon, lui aussi a peut-être espéré la prime de ZEP ?

Aux dernières nouvelles les gamins ne risquent rien, ils sont libres… .. leurs parents sont atterrés (comme black lives m’atterrent et m’enterrent !)

Mais bon, tant que ce sont des blancos qui crèvent, ça va encore…

J’aimerais bien savoir quel seront les réactions très prochaines lorsque ça sera pas un blanco.. histoire à suivre très bientôt… peut-être ??

labellejardinière

La crapulerie n’attend pas le nombre des années, en islam !
Photo d’illustration emblématique : pauvre bête, innocente parmi les innocents, victime de la barbarie rigolarde de deux gamins irrécupérables !
Un peu plus âgés, on en trouve dans cette affaire sinistre de Conflans-Ste-Honorine deux “remarquables”, ados de 14 et 15 ans, élèves du bientôt poignardé, puis décapité SP.
Il a bien fallu au Tchétchène de ces “petites mains” du crime religieux, parce que, même muni d’une photo de Samuel Péty (mais Chnina, le père d’élève se répandant sur les réseaux sociaux, avec son pote “prédicateur”, n’en avait pas mis), n’oublions pas que le prof, “républicain” dans l’âme (c’est-à-dire servile), était… masqué….
Dire que la bien-pensance sanitaire a failli contrarier l’oeuvre pie d’Anzorov…

Requiem

Paty était un gauchiste qui prenait très à coeur son boulot, transformer des bêtes afro-musulmanes assoiffées de sang en gentils bisounours républicains.
Sauf que ça marche pas sur les non-blancs ce genre de bourrage de crâne.
Le hussard noir aurait fait des merveilles dans un établissement à majorité blanche, les natifs eux gobent bien les mensonges du vivre-ensemble.
Il aurait réussi à créer d’autres générations d’hommes sans colonne vertébrale qui baissent les yeux et rasent les murs, et de femmes prêtes à se jeter dans les bras des égorgeurs berbères.
Mais il avait la fibre missionnaire et voulait absolument convertir de l’africain ou autre.
Pas une grosse perte, et ce qui nous attend n’est pas une guerre civile mais bien raciale.
.

GIJIVE

Il a laissé sa vie au nom d’une ideologie agonisante… au fond cetait un puriste convaincu comme bcp d’enseignants de gauche qui se croient detenteurs de la vérité…

Denys

Gauchiste ? C’est vrai que la droite a été exemplaire. Rappelez moi à qui l’on doit le regroupement familial ou l’islam de France par exemple.
Sinon on ne voit pas le rapport entre enseigner à l’école de la république et être missionnaire. Paty n’a pas choisi sa classe et a suivi le programme scolaire. Et même les écoles privées catho accueillent des élèves musulmans.
Les non blancs qui seraient des ânes ? Vous avez au moins un siècle de retard.
L’école qui enseigne le fait d’être « républicain », je n’ai jamais connu ça. Un manque sans doute. Le français, les humanités (le grec et le latin), l’histoire géo, les sciences, les arts, la philo, … bref « l’instruction » ça ça me dit quelque chose.

Denys

« Et il existe des gens pour applaudir à son égorgement suivi de décapitation et trouver cela très bien, comme les actes terroristes de Merah. » Oui tout a fait même ici sous prétexte qu’il était gauchiste. Alors arrêtez vos simagrées avec S Paty car je ne me souviens pas vous avoir vu ne serait-ce que tiquer à la lecture de certains commentaires ici. Encore une chance que le gamin de Paty n’ait que 5 ans et ne prenne donc, je l’espère, jamais connaissance des commentaires injurieux ou de la fausse commisération à l’égard de son père. Ah ! Mais j’oubliais : la liberté d’expression est sacrée et rien n’arrête non plus la guerre sainte de l’islam ou contre l’islam. Donc no limit pour la tartufferie et l’indécence. Et dire que certains se croient plus civilisés que d’autres. La bonne blague !

Sophie Durand

@Denys
Même si Samuel Paty était un prof de gauche, avec tout ce que cela comporte, je désavoue personnellement tout commentaire ne le respectant pas.

lessentiel

la france est un pays rempli de traitres (gauchistes , electeurs UMPS , les medias …)

Dragon Rouge

Ils vont quand même en perdre la tête de toute façon.

incongru

comme dans un autre article : non, ce ne sera pas une guerre civile, car une guerre civile se fait entre même nationalité, ce qui n’est pas ; les F de papier n’appartiennent pas à la Nation

Sophie Durand

@incongru
Ce sera certainement une guerre civile contre les collabos et autres Français déjà soumis, contre les politiques béats et autres membres du conseil d’Etat, du conseil constitutionnel etc et leurs lâchetés. Peu de Français de papier chez ces gens-là.

jeannot

Une guerre civile ? Qui seront nos combattants ? Les vieux qui ont voté et revoteront macron ? ou les jeunes bien français qu’on voit dans les micro-trottoirs qui s’indignent de tant de “racisme” anti musulman en France ?

Sophie Durand

@jeannot
Nos combattants seront tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté. Je veux bien y aller.

patphil

tout juste ! pas de guerre civile, une guerre contre un envahisseur

nicolas bouchet

la photo devrait être censuré Riposte Laique, surveillez vous un peu il se peut qu’il y ait des personnes sensibles à ca. N’importe quoi ici parfois

Sophie Durand

@nicolas bouchet
Vous n’êtes pas choqué en premier lieu par le fait que certains entraînent leurs enfants lors de certaines fêtes à égorger des animaux ? Que cette photo ait pu être prise ne vous choque pas du tout ?

nicolas bouchet

cessons de banaliser la violence cela fera du bien, quand aux gosses sur la photo pas de ma faute si leurs parents sont tarés.

Corbendallas

Tu jubiles, hein !

BobbyFR94

A qui vous adressez-vous ?

Lire Aussi