Le terroriste de proximité

Publié le 15 août 2018 - par - 18 commentaires - 1 319 vues
Share

Dans le crime de masse, il appartient à la branche artisanale : c’est l’auto-entrepreneur de l’attentat, l’assassin du quotidien ; appelons-le le terroriste de proximité. Lui, il ne tue pas en se réclamant de Daesh, il n’a même pas besoin de crier : « Allahou akbar ! ». Non, lui, il va acheter un couteau de cuisine à Carrefour, et il poignarde sa voisine de quatre-vingts ans.

Avant, il a fait ses armes dans la drogue et la prédation, et s’est mêlé à d’autres ambitieux qui tuent le temps en tuant des individus isolés. Ils en choisissent un, blanc, lui demandent une cigarette, lui reprochent de les avoir regardés et lui tombent dessus à sept ou huit, le tabassent et le laissent pour mort après lui avoir volé son smartphone et vingt euros. Si Anne-Sophie Lapix en parle, le lendemain, ce sera pour évoquer une « rixe » ou un « crime gratuit ».

Encouragé, notre homme lance donc sa petite entreprise. Encore une fois, ce n’est pas lui qui se fera sauter dans une salle de spectacle ou foncera dans une foule avec une estafette louée ; non, lui, il travaille dans le local : il essaie de violer une lycéenne à la sortie d’une boîte de nuit et poignarde le jeune homme qui l’a défendue. Si Laurent Delahousse en parle, le lendemain, ce sera en évitant de dire son nom, sa nationalité, en indiquant qu’il est « déséquilibré » et en rangeant son attentat Leader Price parmi les faits divers.

Ce terrorisme artisanal, qui s’est tellement banalisé que nous ne voyons plus qu’il est du terrorisme, s’étend partout désormais ; on le trouve à Périgueux, à Mons, à Châtellerault, à Dunkerque, à Aix, à Metz – partout, donc. Il continuera de prospérer tant qu’on le considérera de façon isolée, seul dans son genre, alors qu’il se produit tous les jours en France, tant qu’on jugera ces tueurs comme s’il s’agissait de types qui ont provoqué une bagarre dans un bal du samedi soir après avoir trop bu, tant qu’on refusera de les voir comme les membres du terrorisme islamiste dont ils occupent un segment de marché, en apparence moins spectaculaire que celui de leurs « grands frères » de Daesh, mais qui se révèle, jour après jour, plus meurtrier.

Bruno Lafourcade

Le terroriste de proximité

Print Friendly, PDF & Email
Share

18 réponses à “Le terroriste de proximité”

  1. Anne-Marie G dit :

    La situation est déprimante car tout franchouillard qui a côtoyé les masses urbaines s’est rendu compte avec un sentiment plus ou moins diffus que l’insécurité était son lot et qu’il devait filer doux devant l’immigré « visible » sous peine d’être coupable en passant sous son couteau de cuisine, car ainsi en ont statué les zélites qui causent dans le poste. Le pire est que le franchouillard à force de culpabilisation permanente a acquis la mentalité d’un mouton de l’Aïd, son ennemi étant le radar.

  2. Calamity jane dit :

    Excellent ce terme de terrorisme artisanal, qui complète le terrorisme industriel,.Pernicieux, insidieux, plus discret et hop, les médias dhimmis ne se sentent pas obligés d en parler.
    Equipevez, soyez sur vos gardes, le terrorisme musulman peut vous égorger n importe quand.

  3. DUFAITREZ dit :

    Les vrais Artisans ont leur Chambre…
    Eux, c’est la Chambre de la Mort ! La Mort aux trousses…
    Délit de faciès interdit ? Délit de Blanchitude autorisé !

    • Marie d'Aragon dit :

      @ DUFAITREZ. Très juste !
      Les pauvres « Faces de craie » que nous sommes commencent à broyer du noir ! … Heu pardon ! Si le sujet n’était pas aussi grave, nous aurions pu en sourire !
      Jamais nous n’avons eu autant d’outils d’analyse, et jamais nous n’avons si peu compris !
      Bien à vous,
      Marie

  4. lafronde dit :

    Vu hier sur TMC replay reportage 90′ de TF1 sur l’action de la Police en banlieue agitée. Dès lors qu’il y a résistance groupée et violente, la Police décroche ! pour éviter les dommages collatéraux, nous dit-on. Je ne critique pas, mais ce replis révèle les ordres peureux du Ministère : peur des émeutes ethniques. Dès lors qu’ils abandonnent les policiers ne sont plus respectés, ce que les voyous allogènes affichent volontiers. Moralité l’Etat perçois l’impôt, mais ne protège plus la Société !

  5. lafronde dit :

    Seule la Presse de réinformation nous alerte sur les innombrables violences et meurtres commis à travers l’Europe par ces criminels le plus souvent musulmans, JAMAIS européens !. Qui pourrait nous protéger de ce terrorisme de proximité ? Sinon une Force de Sécurité dont le décideur se trouve justement à proximité ! Tel un Maire. Les reculades de la Police nationale face aux émeutiers démontrent que la Sûreté N’est PAS un mission régalienne, mais une Liberté de la Société civile. Art. 2 DDHC 1789

  6. patphil dit :

    faudra t-il que chaque famille soit touchée pour que les français réagissent?
    les couteaux fous, les voitures folles, le djihad par tout les moyens! lisez le coran!

  7. Jill. dit :

    Ces petites entreprises ne connaissent pas la crise mais ont au contraire un fort potentiel.

  8. Allonzenfan dit :

    Ce sont les « gagne-petit » du terrorisme islamique : le jour venu, il peuvent constituer une armée… et le gouvernement le sait parfaitement mais ne fait rien !

  9. Louise dit :

    Oui, c’est évident que le peuple commence à réagir. Et ça va faire mal. Très, très mal aux agresseurs et aux traîtres qui les encouragent et les soutiennent

    • Duroc dit :

      Vous rêvez, rien ne se passera la police politique veille, notre éradication est inéluctable, l’islam a gagné la partie grâce à la gauche…

  10. Emilie dit :

    Moi c’est fait. Je me suis armée. Que tous en fassent autant. Nous aussi, on a des couteaux. (Et des voitures)

    • Denis dit :

      Vous pouvez acheter des matraques ou des tazers en libre-service dans les armuries… J’ai une matraque télescopique

  11. Pierre dit :

    Eh bien puisque la police refuse de nous protéger, protégeons nous nous mémé. Allez, compagnons, armez vous !

  12. BobbyFR94 dit :

    Bruno, c’est exactement ça !!!! empêcher toute connexion, toute rapport entre les évènements, c’est une chose que je fais depuis toujours, en plus du fait qu’avec le NET, il est beaucoup plus facile de vérifier, de mettre en comparaison chaque pièce du puzzle…

    On pourrait appeler les DEGENERES en question, les « tueurs aux puzzle », comme dans la saga  » SAW « , sauf que là, le « motif » n’est surement pas de faire en sorte que les gens prennent conscience des erreurs qu’ils font…

  13. sitting bull dit :

    oui c est le jihad de proximité

  14. violette dit :

    oui c’est subtilement analyse mr lafourcade mais les francais sont si stupides,lessives par la tv c’est dingue! j’ai supprime toute discussion avec ces tristes sires,c’est trop deprimant….
    je prefere lire c’est plus mieux.