Le train buzzera trois fois

Publié le 25 mai 2014 - par - 692 vues
Share

L’information a déjà fait trois fois le tour de la planète et provoqué environ 54 décès suite à un fou rire intense y compris celle d’un astronaute de l’ISS. Nos futur TER sont trop larges pour rouler sur notre magnifique réseau ferré de France et de Navarre. 

trains_ter

En résumé à l’attention des habitants des exo-planètes pas encore informés, les rames commandées par la SNCF sont 10 centimètres trop larges par rapport aux quais et par conséquent il faut raboter 1300 quais, ce qui donnera une facture selon les uns de 50 millions d’Euros, 80 millions pour d’autres et largement plus pour certains autres. J’imagine que je fais partie des « certains autres », question d’habitude.

But alors ? Quid ? Hé bien il se trouve qu’un certainement énarque de la SNCF a passé un coup de fil à un collègue de promo de RFF (Réseau Ferré de France) pour lui demander quelle était la largeur des voies avant de lancer le contrat. La réponse a été: « Je regarde ça tout de suite et je te rappelle », Dossier transmis aussi sec le surlendemain à un ingénieur qui après trois jours de lecture transmet à un contremaître qui demande à un stagiaire « emploi aidé » de compulser un dossier garni de 30 années de poussières. La réponse était dans le dossier. Bonne pioche. Félicitations, on envoie la réponse après validation par un comité d’études et 43 notes de frais de restaurant et hop !

Notre énarque muni de la dimension exacte au millimètre (1435 mm) appelle donc le fournisseur, lui indique la dimension et hop!, les machines outils canadiennes se mettent en branle pour fabriquer 182 navettes pour la France. Contrat juteux et caisses de champagne à distribuer comme il est de convenance avec aussi du cranberry puisque tout est fabriqué par le groupe canadien Bombardier. Notre énarque a oublié que nous avions un groupe français tout a fait capable de fabriquer du matériel roulant et même très roulant parce que capable de fabriquer des TGV; Alstom. Tétéou Montebourg ?

On a donc 10 cm de trop, ça peut pas rouler sauf à désosser 1300 quais avec fermetures de gare et autres joyeusetés habituelles. J’en reviens à l’ISS, les Russes et une société privée américaine sont capables d’arrimer un cargo de ravitaillement à la station orbitale, le tout dans un environnement pas spécialement sympathique puisque la moindre micro fuite se transforme en catastrophe. Alors 10 cm … ça va pas le faire. Faudra raboter les quais.

Reste un petit détail dont la presse ne parle curieusement pas: C’est bien beau de raboter les quais mais qu’en est-il de la distance entre deux voies (l’entrevoie) ??? Celle ci est d’environ de 2 à 2 m10. Quand on croise un TER classique ça fait du souffle, si on fait se croiser 2 TER nouveau modèle on risque fort les étincelles. Le pire c’est que RFF refait tout à neuf pour un budget conséquent … mais sans modifier l’entrevoie.

Pour les curieux de nature je laisse un lien des politiques qui ont signé votre chèque et qui hurlent parce qu’ils se sentent floués. http://www.sudouest.fr/2014/05/21/ter-trop-larges-surrealiste-consternant-rocambolesque-1561925-4755.php.

A dimanche, dans la stricte intimité d’un isoloir. Bisous.

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.