Le triomphe de Tommy Robinson et l’humiliation des journalistes

Publié le 21 novembre 2018 - par - 36 commentaires - 3 693 vues
Share


Revenons au 23 octobre, journée mémorable pour Tommy Robinson comme pour tous ceux qui étaient venus le soutenir devant le tribunal Old Bailey à Londres. D’ailleurs, Tommy a déclaré que cette journée resterait inoubliable. C’est dire à quel point elle fut riche en émotions.

Ce leader charismatique tient un langage de vérité vis à vis de l’islam et a pris la défense des plus faibles, les gamines victimes des gangs de violeurs. L’acharnement du système pour éliminer cet « ennemi d’État » (titre de son livre autobiographique) ne l’a rendu que plus populaire. D’ailleurs, la ferveur du public en témoigne.

En effet, une foule enthousiaste l’attendait sous les fenêtres du tribunal devant lequel il a pris la parole. Au refrain « Hé Tommy, Tommy, Tommy Robinson », a succédé une chanson de Léonard Cohen que ses supporters ont entonné en chœur.

« Hallelujah » a été subtilement remplacé par« How they rule, ya », en français : « C’est comme ça qu’ils gouvernent, oui ». En l’espace de quelques couplets se dessine le tableau de la société britannique dans laquelle Tommy Robinson apparaît comme une figure héroïque.

« Les pédophiles sont célébrés
Tommy Robinson est incarcéré
Mais vous ne semblez jamais vous préoccuper des enfants, n’est-ce pas ?…
C’est comme ça qu’ils gouvernent, oui »  (x4)

Sur la porte du tribunal est inscrit ce précepte : « Nous défendrons les enfants des pauvres et punirons les malfaiteurs. » Ironie de l’Histoire qui n’a pas échappé à Tommy Robinson et dont il a dénoncé la contradiction. « Ils n’ont pas défendu les enfants des pauvres. Ils ont puni les gens qui parlent au nom des enfants des pauvres. »

La chanson aborde également le rôle des journalistes :
« Il y eut un temps où la presse vous faisait savoir
Qui arrivait vraiment sur vos côtes
Mais maintenant ils ne vous racontent jamais la vérité »…

Tommy Robinson n’a pas manqué de fustiger les journalistes. Il leur reproche d’abord de n’avoir pas fait leur travail : « Vous saviez tous ce qui arrivait à ces filles dans toutes ces villes et vous n’avez rien fait, vous n’avez rien dit. »

Ensuite, il ajoute : « Aucun de vous n’a rapporté que 3 autres journalistes, le week-end même où j’ai été emprisonné, 3 journalistes ont brisé  « la restriction de reportage » pour laquelle j’ai été emprisonné. Vous le saviez et aucun de vous n’a rapporté que j’ai été condamné pour ce que je suis et non pour ce que j’ai fait. »

Si Tommy Robinson est « l’ennemi d’État », il est devenu de facto l’ennemi des journalistes. C’est à qui se montrera le plus roué afin de le piéger. À cet exercice, Tommy est assez bien rôdé !

Jason Farrell de SKY NEWS l’a interviewé et a ensuite fait un montage en déformant ses propos leur donnant une tout autre signification visant ainsi à le discréditer. Flairant le piège, Tommy avait pris la précaution de filmer de son côté l’intégralité de l’interview et a pu ainsi apporter la preuve de leur malhonnêteté.

« SKY NEWS = FAKE NEWS », voilà une étiquette qui risque de leur coller à la peau pour longtemps.

https://www.youtube.com/watch?v=lOgY2QH6Jec

Sky news Jason Farrell LIES 6 times in 60 seconds in interview with Tommy Robinson !

Lors de ce rassemblement, on assiste à des scènes cocasses. Les journalistes de SKY NEWS arborent un air piteux tandis que les journalistes de la BBC sont hués par le public pour leur reportage mensonger (à partir de 7’55).

https://www.youtube.com/watch?v=WxKWBhtd17k

SKY FAKE NEWS HIDING AT THE OLD BAILEY

En réalité, il s’agit d’une guerre ouverte déclarée par la caste des journalistes.

Le philosophe britannique Francis Bacon disait en son temps : « Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose. » On peut dire que les journalistes ont pris son mot au pied de la lettre car cette presse vomitive déverse à longueur d’articles calomnies, insultes ou insinuations malveillantes sur sa personne.

En voici quelques exemples :

VICE média titre : « L’histoire de Tommy Robinson, le héros haineux de l’extrême droite britannique » (1)
THE GUARDIAN : Selon Owen Jones, Tommy Robinson n’est pas « un martyr de la liberté d’expression » mais un « criminel de carrière », sur lequel il crache lui aussi son dégueulis de mouton bien-pensant. (2)
MAILonline : « Le voyou d’extême droite profite du soleil de Tenerife avec l’islamophobe allemand interdit en Grande-Bretagne » (3)

Faute de pouvoir détruire le message, il faut évidemment détruire le messager, quitte à le harceler, lui et sa famille. Dans cette boue merdiatique, Tommy Robinson se débat comme un beau diable.

En août, un journaliste du DAILY MAIL est venu sur son lieu de vacances à Tenerife pour l’espionner dans sa vie privée. Mais la situation va curieusement s’inverser : Tommy poursuit le journaliste pour obtenir des réponses à ses questions.

https://www.youtube.com/watch?v=UYrYfOHTsYg&t=27s

Tommy Robinson DESTROYS Daily Mail « Journalist »

C’est l’histoire du harceleur harcelé dont voici quelques extraits édifiants :

TR : Comment justifiez-vous de me cataloguer comme extrême droite ?
Journaliste : Vous avez exprimé des idées contre l’islam et l’extrémisme. C’est également votre association avec des gens qui se rendent à ce genre de manifestations…
TR : Les gros titres de vos journaux me traitent de « raciste ». Pour quelle raison ?
Journaliste : Je ne veux pas ajouter autre chose…
TR : Pensez-vous que ce sera bien d’avoir d’ici 20 ou 30 ans une population à prédominance musulmane ?
Journaliste : Je ne pense pas que cela va arriver. Je ne vois pas pourquoi vous me posez la question…

Évidemment, il ne connaît rien de l’islam. Il avoue n’avoir pas lu le Coran, rien en ce qui concerne la vie de Mahomet et n’est pas capable d’anticiper le futur. Parmi ses idées : « Je pense que c’est bien pour nous de vivre dans un pays de mixité avec un autre genre de personnes. » C’est clair, nous tenons là un piètre journaliste mais un grand bobo des beaux quartiers.

Quant au procès des 61 hommes accusés d’exploiter sexuellement des gamines dans la petite ville de Huddersfield, bien sûr, ce n’est pas bien. Mais manifestement, cela ne fait pas partie de ses préoccupations ou de ses priorités.

Dans cette caste de journalistes du vivre-ensemble, Andrew Norfolk est un des rares qui se détachent de la meute. Il a dénoncé ces gangs de pédophiles musulmans et a réussi à s’imposer par son honnêteté et son professionnalisme. Son courage mérite d’être signalé. (4)

Enfin, toujours devant le tribunal mais à l’extrémité de la rue, se trouvaient les antiracistes avec leurs pancartes « Non au nazisme – Non au fascisme » ou encore « Ne laissons pas les racistes nous diviser ». Ceux-là sont également lobotomisés par des décennies de propagande antiraciste.

Tommy est sorti libre du tribunal. Mais la sanction ne s’est pas fait attendre car sa liberté a un prix. Le 8 novembre, Tommy apprenait que son compte PayPal était fermé et son argent bloqué pendant 180 jours. Or, cet argent lui sert à financer son activité, ses reportages et ses collaborateurs. Je lui laisse le mot de la fin :

« Ils essaient de me réduire au silence et d’arrêter les gens qui parlent des gangs de violeurs musulmans qui terrorisent notre nation… Le monde entier sait maintenant que notre gouvernement, nos services sociaux et nos services de police ont sacrifié des générations de nos filles sur l’autel du multiculturalisme… Nous ne sommes pas l’extrême droite et nous ne sommes pas dans l’erreur extrême. »

Cécile de Bussches

(1) https://www.vice.com/en_uk/article/bj3xav/the-story-of-tommy-robinson-hateful-hero-of-the-british-far-right
(2) https://www.theguardian.com/commentisfree/2018/sep/28/far-right-sky-news-tommy-robinson
(3) https://www.dailymail.co.uk/news/article-6067371/Far-Right-thug-Tommy-Robinson-soaks-sun-Tenerife-bail.html
(4) https://www.youtube.com/watch?v=D7xhNYJV430
Tommy Robinson This guy should be knighted (Andrew Norfolk (Times)

Pour connaître les paroles de la chanson écrite par Owen Benjamin :
https://www.youtube.com/watch?v=70y9i5i-LtU
Tommy Robinson Song « How They Rule Ya » Coddington Bear Cover

Print Friendly, PDF & Email
Share

36 réponses à “Le triomphe de Tommy Robinson et l’humiliation des journalistes”

  1. Français de souche dit :

    A partir d’un certain nombre, la quantité est une qualité, les muses sont si nombreux qu’ils peuvent très bien être trop nombreux pour que l’on puisse être en mesure de les évincer…

  2. Marion dit :

    « Les pédophiles sont célébrés
    Tommy Robinson est incarcéré », triste réalité. Comment ceux qui nous gouvernent peuvent-ils ne pas s’en mordre les doigts alors même que c’est de leur devoir de nous protéger???

  3. Anne-Sophie dit :

    « Pensez-vous que ce sera bien d’avoir d’ici 20 ou 30 ans une population à prédominance musulmane ? »

  4. Anne-Sophie dit :

    <> Telle est la question. Il parait difficilement compréhensible que les journalistes ne s’interessent pas à cette question, alors même que le terrain montre une islamisation croissante

  5. Patriote dit :

    Entre médiacratie et médiocratie, les populations occidentales sont soumises à des informations déformées par les médias de masse. Ces derniers sont contre les intérêts en l’occurrence de l’Angleterre. Dans 10 ans, la situation en raison de l’Islam, sera si grave, qu’un retour en arrière semble hautement improbable

  6. Pierre dit :

    Tommy R. fait un travail remarquable…je me demande qui en France serait capable de faire la même chose. Nos médias/journalistes sont-ils aveugles ou le font-ils exprès de ne pas voir la gravité de la situation en face? Au plus cette situation dure, au plus elle s’empire

  7. André dit :

    Je pense que tous les peuples européens doivent s’unir contre l’injustice ayant pour origine l’invasion musulmane. L’union fait la force

  8. Mariane dit :

    Dieu emmènera Tommy au paradis, ne vous en faites pas

  9. Phillipe dit :

    Mme de Bussches, vous avez d’excellentes qualités rédactionelles qui nous permettent enfin de mieux saisir la gravité de la politique pro Ilsam outre-Manche

  10. Gérard dit :

    Merci Mme de Bussches, cet article nous éclaire bien sur la situation catastrophique en Angleterre, ilôt perfide complaisant avec les ennemis de la République

  11. Mohammed dit :

    Moi, Momo, je soutiens Tommy Robinson

  12. Antoine dit :

    Je vous salue Tommy, vous êtes l’incarnation du bien en combattant le vice. Vous êtes vertueux.

  13. wika dit :

    Nous avons les mêmes journalistes lobotomisés en France.
    Quand on écoute leurs « analyses », discussions et échanges, aucun ne dira jamais que les Gilets jaunes et les autres en ont assez de toujours et encore payer pour ceux qui sont déjà arrosés dans les banlieues ou dans les logements sociaux. Aucun ne dira que nous protestons aussi contre ces clandestins à cause de qui les taxes et impôts augmentent

  14. Spipou dit :

    Mais il doit encore repasser devant le tribunal, si je ne me trompe pas ?

    Le verdict du 23 octobre n’annulait pas la condamnation elle-même, mais demandait un nouveau jugement ?

    Merci d’avance pour les précisions.

    • CECILE dit :

      Effectivement, c’est une affaire à rebondissements.
      D’autres accusations ont été rajoutées lors du procès du 23 octobre. Le juge n’a pas tranché et c’est maintenant au tour du procureur général !
      Le procureur général a 5 à 6 mois pour statuer…

  15. DURADUPIF dit :

    Le silence étourdissant de la Couronne d’Angleterre. La monarchie anglaise n’est plus ce qu’elle était. La menace intérieure est grave et on n’entend pas une mouche volée. Sauf cet admirable garçon qui défend la terre des Angles avec bec, ongles et immense courage. Oh ! les Windsor vous ne voyez rien venir ?

  16. UltraLucide dit :

    Merci pour ces infos précieuses. On comprend bien que l’Europe tout entière est victime d’un véritable complot contre ses valeurs et sa civilisation. Nous sommes tous menacés.
    Les complices les plus actifs de ce crime collectif étant la grande majorité des médias. Un sacré bonhomme, ce Tommy. Chapeau bas!
    Comme dans Tommy des Who: « Smash the mirror », Fini le reflet trompeur….
    Finie l’illusion mensongère des bobos élitistes, collabos de l’infâme qui se prétendent légitimes pour diriger, alors qu’ils trahissent leurs nations et leurs peuples.
    Ecoutez ça, ça vient des années soixante, quand l’Europe existait encore et qu’elle était une civilisation créative et fière d’elle, capable de productions géniales inaccessibles aux muzzs:

  17. logique dit :

    Merci pour ces nouvelles du héros britannique. super vidéos qui remontent le moral du peuple et fait descendre le moral des bobos, des policiers fêlons et et politiques anglais

  18. DUFAITREZ dit :

    Espérons qu’il vaincra, comme un « Ray Sugar » d’un autre temps…
    Souvenons que Mohamet Ali fut musulman !!!

  19. Didier GIRARDOT dit :

    Un homme un vrai comme il en manque beaucoup ,merci à lui.

  20. Richard Friand dit :

    Juste un point de rectification de traduction : « How they rule ya », ça veut dire « Comment ils vous gouvernent » (« ya » est la phonétique d’un accent anglais [je me demande si c’est un des accents de la classe ouvrière] de la prononciation de « you »).

    • CECILE dit :

      Je vous remercie d’apporter cette nuance
      qui, pour le refrain, a quand même son importance…

    • Lucie dit :

      D’accord avec vous, Richard, ça peut très bien être la prononciation un peu « relâchée » de « you ».

    • UltraLucide dit :

      Oui, les cokneys (et aussi aux USA) prononcent « you » comme « ya ». How they rule ya, c’est en effet comment ils vous gouvernent. Merci.

  21. Richard Friand dit :

    Merci pour ce papier. C’est agréable et encourageant d’entendre un point de vue sur un événement auquel j’étais présent: impression de le revivre. Notre foule était joyeuse et profondément unie dans notre soutien pour Tommy, l’Ennemi d’un état profondément corrompu.

  22. patphil dit :

    rien dans les télés/radios françaises aux ordres.
    merci RL de nous réinformer

  23. katarina prokovich dit :

    la presse française que nous subventionnons ne parle pas des procès des violeurs musulmans, une gamine de 14 ans, qu’ils ont kidnappée pendant 12 ans, violés et mise enceinte plusieurs, plus de 8 avortements, ils ont tués cette enfant et découpé en morceaux et vendu dans leur kebab! circulez l’info, les gens doivent être au courant, car les kebabs, beaucoup sont de la viande invariée!

  24. Ulysse 67 dit :

    Je vous reprends: les gauchos ont totalement raison quand ils disent « non au nazisme, non au fascisme ».

    Et donc logiquement « non à l’islam ».

    Le problème des gauchos, c’est donc leur absence de logique, de cohérence, leur inconséquence et leur ignorance, ils ont une vision fausse et vague de l’islam qu’ils enjolivent et sur lequel ils sont pleins d’illusion car ils n’en connaissent rien, ou pire s’aveuglent pour pouvoir rêver et fantasmer dessus.

    En résumé ils sont comme des poules devant l’islam.

  25. Gaulois réfractaire dit :

    Il serait temps que les peuples d’Europe se reveillent. Le drapeau polonais dans la manif fait plaisir à voir, et nous rappelle que l’espoir est à l’est.

  26. zabou dit :

    franchement la première vidéo avec les chants ça fait chaud au cœur. Tommy Robinson méritait bien ça

  27. sitting bull dit :

    ben en Angleterre sa déconne autant qu’ en France ou en Belgique avec leur multi culturalisme ils sont tous passé du coté du mal , vive Tommy vive la résistance a l invasion , tous ces abruti anti raciste se réveillerons après un soulèvement des arabes qui égorgeront ,violeront , incendieront Londres , Birmingham , Luton ..quand les cadavres joncheront le sol …ils appelleront les américains au secours qui débarqueront en Angleterre pour nettoyer comme en 44 quand les anglais et Churchill ont pleurer pour l aide américaine

  28. Dominique dit :

    Que cette justice britannique… ressemble à la nôtre !

    • hathoriti dit :

      Dominique, c’est bien la preuve qu’une même main dirige …en sous-main , en vue d’imposer un gouvernement mondial !