Le troc de Macron avec l’Inde : oxygène contre ivermectine ?


Macron ne manque pas d’air. Il a même de l’aplomb, car il a osé affirmer : « Je n’ai aucun mea-culpa à faire, aucun remords, aucun constat d’échec » !
Mais Macron, c’est l’hôpital qui se moque de la charité !

L’Élysée a donc annoncé dimanche 25 avril que la France allait « apporter dans les prochains jours un soutien significatif en capacités d’oxygène » à l’Inde, dont le système de santé serait dépassé par la flambée des cas de Covid, enregistrant près de 350.000 personnes contaminées en une seule journée et 2.767 personnes décédées du Covid-19 en 24 heures.
https://actu.orange.fr/monde/covid-19-la-france-va-aider-l-inde-submergee-par-l-epidemie-magic-CNT000001ApKwV.html

Cette aide française devrait se traduire par l’envoi de respirateurs à oxygène dont l’Inde manquerait cruellement.

On aimerait imaginer Macron préparant une opération de troc, oxygène contre ivermectine.

Car Macron et sa clique sanitaire n’ont toujours que du paracétamol à proposer aux Français contaminés, qui risquent de passer de vie à trépas en réanimation où la situation est plus que tendue. Comme en Inde.

Quand on a vu la déplorable gestion de la crise sanitaire, aux conséquences incalculables sur l’économie et l’humain, avec une mortalité covid effroyable, causée par le refus de soigner précocement les malades, on se demande si Macron et sa clique d’incapables connaissent la situation épidémique de l’Inde, bien moins catastrophique que celle de la France.

Car l’Inde recommande officiellement l’ivermectine et la distribue massivement aux malades, conformément à l’avis de l’OMS selon lequel ce traitement « est sans danger et peut être utilisé à grande échelle ».

La conclusion de nombreuses études à travers le monde est que « au stade précoce l‘association ivermectine/azithromycine évite l’hospitalisation dans l’immense majorité des cas, et ramène la mortalité à 1 cas sur 2.700 », alors qu’en France où la politique sanitaire refuse de soigner précocement, c’est 50 morts pour 2.700 contaminés covid.
https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/02/25/ivermectine-mon-amour/ 

Car les chiffres sont têtus et traduisent la catastrophe sanitaire française avec une surmortalité effroyable, faute de cette politique de santé publique qui aurait dû faire du traitement dès les premiers symptômes sa pierre angulaire, en testant, isolant et soignant. Comme en Inde.

En Inde où l’on constate qu’au 25 avril le nombre de morts s’élèvent à 192.000 pour 1,3 milliard d’habitants contre 102.000 en France pour 67 millions !
Il y a donc 10 fois plus de morts en France qu’en Inde où il a été distribué, depuis l’été 2020, des dizaines de millions de tablettes d’ivermectine.

 

En Inde où l’on constate que les taux d’incidence sont comparables à ceux relevés en France :

Paris à 469 comme New Delhi,
Bobigny à 590 pire que Bombay à 565,
Quimper à 89 comme Calcutta,

sauf dans l’État de l’Uttar Pradesh, le plus peuplé avec 200 millions d’habitants, où la distribution d’ivermectine devrait limiter la mortalité globale qui restera, à n’en pas douter, bien inférieure à celle de la France.

Et avec les respirateurs de Macron, l’Inde est sauvée !

Le constat d’échec est fait. Macron en porte une lourde responsabilité. Il a tout foiré, mais n’a aucun remord.
Et il continuera à s’enfoncer dans l’échec. Et comme d’habitude, il en prendra conscience très tardivement avant de réagir.

D’autant que Boris Johnson, Premier ministre du pays d’Europe où on a vacciné le plus, vient de jeter un pavé dans la mare du tout vaccinal.
Il vient de dire qu’à l’automne, les Anglais infectés pourront être soignés à domicile avec des médicaments.

Ce qui jette plus qu’un doute sur l’efficacité des thérapies géniques et des vaccins !

Johnson a donc lancé un nouveau « groupe de travail sur les antiviraux » pour trouver et acheter des pilules que les patients infectés pourront emporter à la maison.
Comme en Inde où on soigne précocement avec l’ivermectine et où la mortalité est plus de dix fois moindre qu’en Angleterre ?
https://www.dailymail.co.uk/news/article-9491869/Coronavirus-Britain-pills-treat-Covid-autumn.html

Macron, qui a dit tout et son contraire, va-t-il oser dire que son échec, c’est le protocole paracétamol ?
Qu’il a des remords d’avoir refusé de soigner les malades, comme Brigitte et lui l’ont été ?
Qu’il fait son mea-culpa de n’avoir pas imposé le protocole tester, isoler et soigner ?

Mais la question essentielle reste posée, à qui a profité cette politique criminelle, et pourquoi ?
Les complotistes ne sont pas ceux qui la posent.

Alain Lussay

image_pdfimage_print

13 Commentaires

  1. Le profit c’est obtenir des rétribution plus tard avec les labos.. Vous verrez il gagnera beaucoup d’argent… Et on sait d’où il viendra…

    • Macron est un sale con qui ne sait pas ce qu’il dit sait,et faire à part d’insulter les français d’illettrés et de personnes qui ne servent à rien. La bonne nouvelle c’est qu’on a plus qu’un an à faire avec lui et ensuite bye bye.

  2. des respirateurs pour l’inde c’est bien
    mais mayotte en manque cruellement, les évacuations sanitaires vers la Réunion ou la france ne coutent pas un pognon de dingue !
    encore une fois les autres avant les notres (même si mayotte n’est des notres que sur le papier

  3. Cette photo n’est absolument pas encore une fois celle de Macron qui est probablement mort aujourd’hui ! ! ! !

  4. « Qu’il a des remords d’avoir refusé de soigner les malades, comme Brigitte et lui l’ont été ? »
    Dire que certains croient toujours que le couple présidentiel a été malade…
    C’était juste une infox, comme il y en a tant dans ces temps de plandémie !

    • Ils ont fait savoir qu’ils ont été malades, pour échapper à la vaccination.
      S’ils ont vraiment été malades, ils ont été soigné avec le protocole du Pr Raoult, comme toutes nos élites qui ne s’en vantent pas.
      S’ils doivent un jour être vaccinés, ils le seront à « l’eau de Vittel » , comme
      Castex et Véran !
      Les vaccins mortifères, c’est pour le populo …

      • Vaccins mortifères
        Ceux sont vos propos
        Qui sont mortifères
        En empêchant une population
        ( Pas QUE VOUS , petit vermisseau inculte
        Et auto proclamé  » sachant »;)
        Une vaccination est collective ou sinon ce n est pas une vaccination
        Une vaccination prévient la survenue
        D une maladie vis à vis de laquelle
        La population est immunisé

        Vaccination = prévention
        Ce n ‘ n
        est pas = guérison
        Ça n a jamais prétendu
        L être
        Mais peut être n avez vous jamais lu a propos de l histoire de la Médecine ?
        Vous préférez le zinc du café du commerce ?
        Cordialement

        • Peut-être n’avez vous pas lu ce qui est pourtant publié à peu près partout et contesté par à peu près personne ? Les vaccins actuels ne protègent pas contre la maladie, seulement contre leurs formes graves. Ils ne sont pas immunisants.

          Donc le vaccin ne protège que celui qui le reçoit (s’il échappe à la thrombose), et encore pas de tout. Notamment ça ne le protège pas contre le fait de rattraper le virus il peut donc continuer à contaminer autrui.

          Pourquoi croyez-vous qu’on continue d’obliger les vaccinés à porter le masque ? Vous avez un petit pois dans la tête, ou quoi ?

  5. Il y a donc bien des médicaments pour nous soigner …..d’ailleurs les politiques s’en sortent tous …eux ils reçoivent le traitement ,,,,peut être celui du professeur Raoult ….honte à tous ces gens là ….mémère À due en bénéficier …….

  6. On leur envoie aussi des Respirateurs !!!
    Je croyais qu’on en manquait pour augmenter le nb de Lits !

  7. Comparons les CHIFFRES de mortalité ( pris à même date)

                                          UTAR PRADESH                  FRANCE
    Population                         199,81 Millions                    67 Millions
    Décès cumulés                         8 924                               97 000
    Décès/100 000 habitants:           4,47                                 147

    Soit 33 fois plus de décès en France qu’en Utar Pradesh

    Le refus de soigner est CRIMINEL . Il y aura un jour ou l’autre un  » NUREMBERG  » du Covid

Les commentaires sont fermés.