Le vaccin en France ou le syndrome du fruit défendu

Lorsque Parmentier, qui a laissé son nom au fameux hachis, a voulu répandre la pomme de terre venue d’Amérique, un migrant en somme, le Gaulois de l’époque qui était déjà réfractaire et méfiant au regard de ce qu’on voulait lui imposer ne se précipita pas pour adopter ce tubercule suspect à ses yeux.

Toutefois, connaissant la psychologie du même Gaulois, il fit planter des champs de pommes de terre gardés par des hommes en armes, mais le jour seulement. Cependant le Gaulois, comme le blaireau, sort la nuit pour éventuellement chaparder, puis y ayant goûté, il l’adopta. On connaît la suite et notre gastronomie ne serait pas ce qu’elle est si elle n’avait été bonifiée par cette richesse venue d’ailleurs. L’essor et le succès de la pomme de terre sont dus au syndrome du fruit défendu en quelque sorte.

Eh bien, on peut constater un phénomène assez ressemblant aujourd’hui, à savoir l’engouement improbable il y a encore quelques mois pour le vaccin.

Le Gaulois du XXIe siècle a vite compris que la stratégie gouvernementale face à la crise sanitaire était orientée vers le vaccin. D’où une certaine réserve voire une franche réticence pour se faire vacciner. En plus, la synergie entre certains doutes réels ou fantasmés concernant la fiabilité des vaccins d’une part, et d’autre part les difficultés logistiques dont on ne voit pas la fin : approvisionnements, conservation, manque d’aiguilles, répartition en fonction des besoins, manque de personnels compétents, ont engendré une véritable crainte face à la solution gouvernementale perçue comme voulant être imposée.

On peut alors se demander si tous ces inconvénients, dont on ne fera le procès d’intention à personne de les avoir suscités, n’ont pas été une opportunité pour que le Gaulois qui a ainsi l’eau à la bouche en arrive à souhaiter et même vouloir à tout prix se faire vacciner. D’autant plus qu’il est toujours égal à lui-même et se révèle tel qu’il est. En effet, il y a des personnes à risque, prioritaires, les soignants en première ligne qu’il faut protéger au mieux et puis un classement selon l’âge, les plus de 75 ans, puis de 70, puis de 50 et les moins de 16 ans, un vrai Sudoku pour les béotiens qui attendent maintenant leur tour avec une impatience exacerbée par les difficultés elles-mêmes. Et, cerise sur le gâteau, on vient d’annoncer qu’il pourrait bientôt « tenter sa chance « pour se faire vacciner quel que soit son âge si après 16 heures des vaccins sont restés disponibles car non utilisés. Il n’est donc plus nécessaire d’essayer de tricher pour passer avant son tour. Là encore le syndrome du fruit défendu.

À la vue des files d’attente en certains lieux de vaccination, on ne peut s’empêcher de se souvenir de celles qui se tenaient devant la célèbre boulangerie de Poilâne dont le nom devint aussi fameux que son pain.

D’ailleurs à la grande époque de la toute-puissante Union soviétique, un journaliste d’investigation polonais, à la concurrence improbable chez nous, écrivit un article illustré par une photo de la Rolls des boulangeries avec ses queues interminables,  portant en légende « Il n’y a pas qu’en Pologne qu’on fait la queue devant les boulangeries ».

Sauf qu’un très récent sondage sur le vaccin obligatoire révèle que plus de 87 % des Gaulois y sont défavorables.

Comme quoi, un Gaulois peut en cacher un autre.

Général (2S) André Coustou

Pas encore vacciné

image_pdf
0
0

38 Commentaires

  1. Je ne sais si sur l’image que l’on voit ce sont des milliers de morts de l’esprit qui viennent glorifier la macronie en priant le ciel qu’ on leur injecte vite !!!vite !!, jus de poireau , de fétus humain ou de singe passé au mixer , la curiosité serait avant piqure de vérifier les dessous de ces gens jeune et vieux , entre se pisser dessus ou faire des pastilles au fond de leurs  » dessous  » de peur d’attraper cooovviidddeee ce serait une expérience malodorante mais tout de même curieuse , d’ailleurs l’Elysée , lareme et leur patron seraient surement heureux de se charger de cette vérification en attendant leur tour pour se faire piqouzer en coeur , ce qu’ils se garderont bien de faire bien entendu , et puis pour les bobos nazionaux-socialiste , un vaccin ça pu …beurk !!.trop populaire

  2. Il y a des années en arrière il y avait une blague qui courrait,qu’il faudrait un produit qui ne tuerai que les cons et autres abrutis:on y est !merci qui?

  3. Pas de vaccin pour moi …Je viens d’entendre Mr Attal qui vient de dire : » Quand on va doucement, on va plus loin »? Ma copine n’arrête pas de me le dire ! Où on est là, c’est une dictature où on oblige à être vacciné? L’article 1110-4 du code de la santé interdit à quiconque de connaître notre état de santé, sauf s’il est médecin ! Alors on change la loi ? F…..

    • J’ai écouté sur Bd Voltaire la vidéo du Pf aoult, je n’écoute que lui et corruptions les sommes a payer, merci Raoult, on sait que tout le gouvernement prend la chloroquinie, grosse commande avait été faite lors des militaires contaminé sur le Charles de Gaulle.

  4. Le Gaulois réfractaire est désorienté, il essaie de cocher toutes les cases « en même temps », histoire de ne pas être pénalisé par un seul choix, telle est la tactique de tous ceux qui ne peuvent avoir des idées claires dans une situation donnée. Il est tantôt convaincu quand les medias parlent dans une belle unanimité, puis le doute le reprend quand d’autres considérations sont exposées telles que l’incohérence des mesures gouvernementales durant la pandémie, l’interdiction bizarre faite aux généralistes de prescrire l’hexachloroquine, la mise en place du confinement alors que les frontières sont maintenues ouvertes pour les migrants, le vaccin quasi-obligatoire avec le pass vaccinal en discussion… La démocratie se délite depuis des années avec la censure croissante du CSA et des Gaffa.

  5. Peut-être que cet « engouement » est surtout lié à la soumission au principe du pass sanitaire : à savoir, être enfin autorisé par le gouvernement à retrouver une partie de ses libertés (alors que ces libertés, par définition, lui appartiennent en tant que citoyen d’un pays paraît-il démocratique !). beaucoup de témoignages vont dans ce sens : les gens sont lassés de la situation actuelle, ils ont été eus « à l’usure » par le gouvernement. Je ne suis pas sûr que l’attirance supposée du Français moyen pour le « fruit défendu » soit la raison principale de cet « engouement ». C’est plutôt une lassitude, une forme de crédulité vis à vis de la propagande mensongère du gouvernement sur fond d’inculture scientifique, et pour finir un lâche soulagement.

  6. Bon quand le général Coustou se fera vacciner alors j’irai aussi. Au départ j’attendais les Japonais mais finalement je vais suivre l’évolution générale.
    Gaulois réfractaire

    • Il est très têtu..vous allez pouvoir attendre longtemps..ce qui est bien pour vous..attendons de voir les résultats chez « les vaccinés » dans quelques mois..

  7. Un vaccin expérimental, aux vertus peu certaines, et présentant des risques prouvés, est absolument à déconseiller à toute personne raisonnable. Des traitements existent, pourquoi courir des risques, fût-ce sur le conseils d’un toubib qui en la matière n’en sait pas forcément plus que son patient?

    • Si des traitements efficaces existent contre les virus alors c’est le Nobel de médecine pour le « découvreur »…

      • Le premier vaccin au monde a permis de lutter contre un virus, qui est maintenant éradiqué de la planète.

        Il n’en reste plus que dans la chambre forte que quelques laboratoires dans le monde.

      • @jeano heu , comme ça en passant , vos propos sont ambigus un peu collabo caché ? non ? vous trouvez pas ??
        Vous n’avez pas fait l’armée vous ça se voit , un peu de Nivaquine , je vais voir si il m’en reste …

  8. 87% de vrais gaulois, ça fait plaisir à lire !!!!! il n’y a pas que des moutons en France !!!!!!!!!!!

    • 87 % de vrais Gaulois cela me parait enorme ,lorsque nous voyons le nombre inimaginable de covidiots masqués dans la rue , et même dans les bois .Soit ils ont peur du PV soit du covid .
      Quand au  » soit disant vaccin  » certains vont y adherer pensant retrouver la liberté et d autres par peur du covid .
      Les MERDIAS sont forts pour LAVER LES CERVEAUX .
      Et nous les éveillés « complotistes  » comme ils disent , nous n accepterons JAMAIS de servir de cobayes ni d être pucés et surveillés .Enfin je l espere FORTEMENT.

  9. Quelques années de plus que l’auteur de cet article (hélas !), en relative bonne santé, je ne voulais vraiment pas me faire vacciner. Et puis mon toubib, jeune, très à droite, partisan du Pr Raoult, m’a persuadé de mon erreur, moyennant quoi, c’est lui même qui m’a vacciné à l’AZ, RdV dans son cabinet à 10h 15, ressorti à 10h 20 (!). Totalement indolore, et aucune réaction dans les 48h qui ont suivi, VRAIMENT RIEN ! Nouveau RdV pour la 2ème dose, déjà pris. J’ai un magnifique certif’ de vaccination, que je vais pouvoir convertir en QR code et ainsi pouvoir prendre l’avion et aller passer quelques jours en Grèce. Elle est pas belle la vie, même celle d’un vieux c*n !

    • Donc l’effet de votre vaccin s’arrête après 48h :voir peut être des effets secondaires avec la protéine spike? Renseignez vous à fond

    • Il est fier RIRI , ta pas chaumé toi au moins pendant le confinement , les poches pleines , la vie est belle , ce que tu ne sais pas riri c’est qu’en GRAISSE ,es tu es porteur du coovide malgré le jus de fetus qu’on ta injecté , et tu vas le refiler aux grecs , bravo !!! surtout quand les effets secondaires vont démarrer , reste la bas ..En plus tu es un menteur parce que ton toubib lui il a gagné 40 euros sur ta tete ,mais toi par contre tu es un hyper gauchiste adepte de macronescu puis tu l’as glorifié en te faisant  » pointer  » .

  10. Faut une sacrée dose de candeur pour croire encore en nos gouvernants. La Tribune des militaires avec les menaces de sanctions sont éloquentes de la bêtise au plus haut niveau.

    • Tout à fait d’accord. Mais monsieur Henri à dû louper quelque chose…

  11. « 87 % des Gaulois y sont défavorables. » ?
    Comme quoi les « Gaulois » seraient plus cons que les habitants des autres pays.

    • On peut être défavorable au vaccin obligatoire pour tous et être personnellement pour ,c est pas incompatible🙂

      • oui mais la GROGNACE il est toujours là pour chi…..sur les souchiens , pas grave , prozac et dodo…

  12. Selon un sondage* Odoxa-Backbone Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié jeudi 8 avril, 70% des personnes interrogées sont favorables à la vaccination. C’est près de 30 points de plus qu’il y a quatre mois.

    En décembre 2020, 42% des Français approuvaient la vaccination, ils étaient 56% en janvier et 61% en février. À noter que parmi les personnes interrogées, 19% ont déjà reçu au moins une dose, 30% ne l’ont pas encore eu, mais comptent bien y avoir recours. Une sur cinq (21%) le fera probablement. Elles ne sont que 14% à y être franchement opposées et sont sûres de ne pas se faire vacciner

  13. Je n’ai rien contre la vaccination mais j’ai horreur d’être pris pour un con… Je choisirai donc mon heure en prenant tout mon temps !

  14. Ils ont vacciné tous les prêtres près de chez moi dans leur maison de retraite, tous sont tombés malades et quatre en sont morts ! Un seul n’a pas été touché, celui qui n’a pas voulu du vaccin.
    Une autre personne me disait que sa belle soeur qui était en bonne santé, depuis le vaccin, a une vision double d’un oeil et perd l’équilibre. Bonjour les dégâts !
    Pour moi c’est clair, celui qui me piquera n’est pas encore né.

    • Dans la patientèle de mon médecin personnel: 40 personnes vaccinées à l’Astra Zeneca. 3 morts dans les 30 jours. Dont une fille de 25 ans sans aucune comorbidité.
      Mais ce n’est qu’un point de mesure. Pas forcément statistiquement significatif. Quoique.
      Moi aussi , le médecin qui me piquera (sauf peut-être au Sinopharm, beaucoup moins dangereux) n’est pas encore né.
      A moins de m’attacher, évidemment…

      • Ça veut au moins dire que la propagande du gouvernement selon laquelle tout va très bien, circulez y’a rien à voir, est mensongère. Même si on peine – et pour cause – à déterminer le niveau de risque de subir un effet adverse, leur existence est réelle et beaucoup plus importante que ce qu’on veut bien nous dire.
        De toute façon, rien que le fait que le gouvernement et ses relais médiatiques aient tout fait pour pousser la population vers le vaccin tout en mentant sur l’existence et l’efficacité de traitements précoces est révélatrice : ces gens n’ont aucun scrupule. Ils se comportent de plus en plus comme des mafiosi.

  15. Surtout que d après caste vacciné ou pas il faudra garder masque et distanciation. Ils nous auront menti du début à la fin. Et ce n est pas fini.

Les commentaires sont fermés.