Le vaccin, une question de foi ?

Ci-dessus : carte des électeurs de Macron et carte de la vaccination

On peut quasiment superposer la carte de la vaccination et celle de l’élection de Macron. Beaucoup à l’ouest et au centre et moins à l’est, au nord et au sud. A contrario le vote RN coïncide avec les régions où le taux de vaccination est moins élevé.

Cela signifie que la vaccination peut être aussi interprétée comme un acte de confiance ou d’adhésion à Macron et son gouvernement. Je vous laisse imaginer s’il faut le passe pour aller voter l’an prochain, cela éliminerait de facto des millions d’opposants à Macron.

Je parlais avec un collègue de travail de l’utilité de l’Ivermectine et de l’hydroxychloroquine, sa réponse m’a frappé : « Je ne peux pas croire que le gouvernement interdirait des médicaments efficaces ». « Croire » est le facteur essentiel dans la prise de décision. Ceux qui commencent à douter, à se renseigner, à chercher des informations n’iront pas se faire vacciner ou vraiment à contrecœur, sous la contrainte. La plupart des vaccinés « croient » si ce n’est directement en Macron, du moins aux entreprises pharmaceutiques, aux institutions, au système médical. Pour eux il est inconcevable que les autorités cherchent à nuire et ne défendent pas le bien commun. Ils ne peuvent imaginer que les médias et journalistes mentent. Ce sont des gens qui ne voient pas le « mal ». Bousculer ce système de croyance peut provoquer des réactions assez violentes.

Je témoignais à  une connaissance des effets désastreux du vaccin sur un membre de ma famille (péricardite, soins intensifs). Elle s’est fermée comme une huître et m’a balancé tout ce qu’elle avait entendu sur les bienfaits supposés du vaccin. Ses éléments de langage étaient ceux des journaux télévisuels à savoir : l’exemple des Antilles et les soi-disant 85 % de non vaccinés, hospitalisés pour covid. L’échange était un peu surréaliste. La discussion devient alors quasi impossible : « vous avez affaire à un « croyant » qui n’est pas conscient de sa croyance. Le présupposé de cette foi est simple : « l’État est bon, l’État est un père qui prend soin de nous. »

Cette foi est particulièrement forte en France, où l’État, après la décapitation de Louis XVI, a remplacé la figure tutélaire du Père. La providence divine a été remplacé par l’État providence qui prétend répondre à tous nos besoins de notre naissance à notre mort. Macron incarne parfaitement, de par son image jupitérienne, cet État tout-puissant. Il dépense sans compter et étend un contrôle de plus en plus absolu sur le peuple. Les Français reconnaissent cette figure et, pour beaucoup, s’y soumettent, pensant trouver ainsi cette sécurité tant désirée.

Dans d’autres pays où le rapport à l’État est plus distant et plus méfiant, où l’individu est davantage livré à lui-même, moins assisté, il y a beaucoup plus de résistance à la vaccination. Aux USA par exemple, seul 55 % de la population est vaccinée contre 64 % en France. Biden est obligé de passer par l’obligation vaccinale pour les fonctionnaires et même dans les entreprises pour augmenter le % de vaccinés dans la population. C’est à noter que la foi en Dieu est bien plus répandue et naturelle aux USA qu’en France. Les Suisses également dont la démocratie participative développe l’esprit de critique et l’autonomie n’ont que 54 % de vaccinés. On peut constater que les peuples de l’Est qui ont connu une longue période de dictature étatique sont encore moins vaccinés malgré des campagnes de pub intensives. Le cas des DOM TOM est très intéressant. Ces populations, de par leur expérience historique, ont appris à se défier de l’État. De plus on y trouve le taux le plus élevé de protestants en France. Ce sont les territoires où la vaccination est la plus faible.

Le faible niveau de maturité du peuple français est inquiétant. Sa capacité réduite à questionner la doxa en fait une proie facile pour la propagande. Le confort des décennies précédentes a annihilé son esprit critique et ses résistances spirituelles. Pour sortir de cet infantilisme et acquérir de l’autonomie et de la force morale, il devra, hélas, traverser des périodes d’épreuves et de souffrances.  En espérant qu’il y survive… Mais, je crois dans la providence divine…

Christophe Sévérac

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Donc une nouvelle religion sectaire planetaire vient de naitre avec les soumis vax , et les mécréants novax
    les nouvelles idoles sont recouvertes d or se sont les patrons
    Pfizer, moderna , les BAALS des temps moderne qui réclament
    des sacrifices d enfants sur les autels vaccinales qui vont bientôt prendre place dans les écoles et les
    parents disent amen !
    A cette nouvelle religion je me suis
    hâté d être athée .

    2 Thessaloniciens 2
    . 11Aussi Dieu leur envoie une puissance d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge, 12afin que tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité, mais qui ont pris plaisir à l’injustice, soient condamnés.

  2. Les CROYANTS sont par définition SANS ESPRIT CRITIQUE. Tant pis pour eux quand ils paieront !

  3. « Je témoignais à une connaissance des effets désastreux du vaccin sur un membre de ma famille (péricardite, soins intensifs). Elle s’est fermée comme une huître et m’a balancé tout ce qu’elle avait entendu sur les bienfaits supposés du vaccin. »
    Nous vivons exactement la même situation ! Notre ado a fait une myocardite 8j après la première dose. Lorsque nous en avons parlé avec les membres de la famille, c’était une réponse du même genre ‘c’est pas de chance, c’est rare, il faut bien ça pour en sortir, etc’. Avoir le cœur endommagé à 17ans suite à un vaccin qui est censé protéger d’un virus sans danger pour cette tranche d’âge, c’est normal ? Il n’y a plus aucune réflexion. Quand à l’empathie, elle n’existe plus.

  4. Je suis arrivé aux mêmes conclusions que cet article, et ce depuis des années, après tant de dialogues de sourds avec des croyants, notamment musulmans.
    Il serait utile de tenter d’expliquer le mécanisme de la croyance au niveau du cerveau, sans doute lié à l’enregistrement des premières données ou informations reçues lors du formatage éducatif. Tout se passe comme si le réseau neuronal de l’enfant se figeait alors, sans possibilité de modification.
    La croyance, quel que soit le domaine, serait-elle le fruit de scléroses cérébrales locales ? En tous cas le croyant n’en est pas responsable puisque dans l’incapacité de toute remise en question logique.

  5. Les macronistes ont été les premiers à se faire faire la piquouze de je ne sais quel produit.

  6. C’est pareil pour ce qui concerne « le changement climatique » : juste une question de croyance ou de foi diffusée par les grands prêtres du GIEC. (peut-être bientôt des grandes sorcières comme sandy..)

    Au niveau scientifique on y retrouve à peu près les mêmes errements que pour le covid.

    Heureusement, nous avons c. nouvian pour nous remettre dans « le droit chemin » si toutefois nous avions quelque idées nous incitant à le quitter.

    Mais bon, beaucoup ont cru au com comme communiste alors tout est possible

  7. Ça n’a rien à voir avec Macron. C’est vous qui faites des comparaisons qui n’ont pas lieu d’etre….

    • Il y a longtemps que j’avais fait le rapprochement, ces cartes ne me surprenne pas du tout,

  8. C’est amusant les croyants en des trucs improbables d’un point de vue scientifique (Dieu, les anges, le créationnisme, les hommes qui ne sont pas allés sur la Lune, les vaccins qui sont là pour tuer, etc.)

    Ce sont toujours eux qui ont raison, ils n’ont pas besoin de le prouver, sauf en mettant un lien d’un vague « chercheur indépendant qui a tout compris » et ils disent que ce sont les scientifiques qui sont des crédules.

    Sacrés zozos.

  9. « La plupart des hommes ne comprend toujours pas pourquoi Dieu permet la plandémie actuelle.
    S’il n’y a pas de CONVERSION, les avertissements iront croissant :
    Sécheresses
    Ouragans
    Innondat°
    Séismes
    Érupt° volcaniques
    Divisions
    Révoltes
    Combats.
    Et + de maladies, et + de CONFUSION. »

    « Le Ciel persiste dans son SÉVÈRE AVERTISSEMENT pour que nous nous convertissions MAINTENANT & CHAQUE JOUR. La CONVERSION est la SEULE préparation URGENTE ajd’hui & maintenant avec des conséquences pour la Vie éternelle.
    Puissons-nous avoir des ouïes surnaturelles pour l’entendre. »

    • @moi1
      Ce n’est pas nouveau depuis que nous sommes sur terre il y a des catastrophes, dans votre précipitation vous avez oublié de nous dire à quoi doit on nous convertir, je propose donc de nous convertir à la Raison plutôt qu’à une religion, ce sera plus efficace pour apporter des solutions.

    • Je ne m’en fais pas, Satan m’a dit l’inverse à l’apéro et j’ai plus confiance dans ce gars-là.

  10. Ca pourrait tout autant correspondre (à des rares exceptions près) à la densité d’immigration par essence donc « réfractaire » pour ça, et pour le reste…

  11. ce qu on remarque immédiatement c est que dans le sud est et le nord est les gens sont quand même plus matures et responsables c’est déjà ça !!!

    • Hum… le nord, l’est et le sud ça ne correspondrait pas aux régions où l’implantation musulmane est majortaire par rapport à l’ouest ???
      déjà le confinement et le port du masque ce n’était pas facile alors la piquouse….
      Mais je dis ça, je ne dis rien ! Je peux me tromper.

    • La région parisienne ne joue pas avec le reste de la France,elle est en blanc(ou très très claire)

Les commentaires sont fermés.