1

Le vaillant préfet Pouëssel va-t-il envoyer les tanks déloger la crèche de Béziers ?

C’est avec un immense plaisir que les patriotes assistent au bras de fer qui depuis quelques temps, oppose le courageux Robert Ménard, Maire de Béziers, au soumis Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, donnant, à l’encontre de la digne fonction qu’il occupe, la preuve de son insupportable mépris des us et coutumes de la France qui le nourrit pourtant grassement… depuis la fin de ses études à l’ENA (d’où sont sortis les plus nuisibles de nos gouvernants).

http://www.herault.gouv.fr/Services-de-l-Etat/Prefecture-et-sous-prefectures/Corps-prefectoral/Curriculum-vitae-Prefet-de-l-Herault-Pierre-POUESSEL

Car pendant qu’un de ses prédécesseurs à ce poste, Daniel Constantin s’est « recyclé » dans l’accueil des migrants albanais via l’association Gammes, largement subventionnée par nos impôts, l’actuel Préfet de l’Hérault, n’a effectivement rien de plus important à faire, que de combattre… une crèche de Noël, indisposant fortement les pratiquants d’une religion prétendue d’amour et de tolérance !!!

https://ripostelaique.com/daniel-constantin-portrait-dun-ancien-prefet-dhimmi-qui-heberge-des-albanais-a-couteau.html

Monsieur Robert Ménard, sympathisant du Front National ne s’en est jamais caché bien qu’ayant pris ses distances pour suivre son chemin personnel… mais il n’en fallait pas plus pour qu’il soit systématiquement étiqueté « extrême droite », ce qui en France est un « gros mot », validé par les idiots utiles de tous poils, incapables de chanter un autre air que « faire barrage au FN » !

Alors Monsieur le Maire de Béziers, qui a déjà tant fait de bien et de positif dans cette ville, à la grande satisfaction de ses administrés, est devenu la bête noire de toute la bien-pensance, ne sachant quoi faire pour lui nuire, et ce d’autant plus que le personnage possède bien plus de courage et de caractère, que tous ces malotrus réunis, qui le poursuivent de leur hargne, voire même de leur haine pour certains !

S’aidant bien évidemment de tout l’appareil d’Etat où pullulent les collabos donneurs de leçons aux « populistes » qu’ils méprisent, sentant bien combien ceux-ci pour la plupart, ont percé à jour leurs magouilles destinées à cacher leur incompétence n’ayant d’égale que leur fourberie… monsieur le préfet de l’Hérault … qui n’a décidément rien d’un héros, roule des mécaniques pour faire céder un homme qui lui est pourtant infiniment supérieur !

L’objet du litige : une superbe crèche installée dans la mairie de Béziers… qui s’est vue sommée de disparaître, au nom de la laïcité à géométrie variable que pratiquent tous les traîtres à la Patrie, pour complaire à l’espèce protégée par tous les couards islamo-collabos, redoutant les « désordres » d’un éventuel attentat… de la part des « agneaux » islamiques !

Alors, pendant que partout en France se déroulent d’ insoutenables agressions, vols, viols, assassinats… à répétitions, dont une grande ville comme Montpellier n’est pas exclue, loin de là…  Pouëssel pèse de tout son poids pour que soit retirée dans les plus brefs délais, cet objet monstrueux, susceptible sans doute d’effrayer les paisibles petits enfants musulmans et leurs innocents parents.

Pourtant, pas plus que ses prédécesseurs, le sensible personnage ne semble si regardant quand leur fumeuse laïcité est piétinée par un maire de Montpellier ayant célébré, en famille, mais posté sur facebook, la fin du ramadan (un des cinq piliers de l’islam) ...

http://www.lengadoc-info.com/46/politique/maire-montpellier-celebre-fin-du-ramadan/

Pas plus que lorsque 2000 ovins sont sacrifiés, parfois dans des abattoirs clandestins, dans de scandaleux manques d’hygiène, lors de l’aïd-el-kebir, même si le contraire est prétendu…

Mais ce qui ne manquera pas de choquer tous les citoyens français, qu’ils soient croyants, athées, ou simplement agnostiques, c’est le respect par nos dirigeants, des traditions religieuses musulmanes, quand par ailleurs, ils interdisent celles qui sont les nôtres depuis des millénaires, osant s’abriter derrière une fallacieuse laïcité qu’ils manipulent à leur façon, pourvu qu’elle aille dans le sens du politiquement correct !

« TRADITION. La célébration de la fête religieuse musulmane de l’Aïd-el-Kébir a eu lieu durant les trois jours du week-end dernier, en fin de période de congés scolaires. L’action des services de l’État dans le département de l’Hérault a permis de concilier le bon accomplissement du rite avec les dispositions légales de protection des consommateurs, de protection du bien-être animal et de respect de l’environnement. La Direction Départementale de la Protection des Populations – DDPP – a assuré le contrôle des conditions de fonctionnement des abattoirs temporaires autorisés de Montpellier – sur le site de Grammont- et de Baillargues, ainsi que de l’abattoir permanent de Pézenas”, indique ce mardi soir la préfecture de l’Hérault.

https://e-metropolitain.fr/2017/09/05/aid-el-kebir-lherault-environ-2000-ovins-ont-ete-sacrifies/

Ce préfet indigne, nommé le 4 janvier 2016, n’avait d’ailleurs pas perdu de temps avant de « débouler » à Béziers dès le 11 janvier, son discours (vidéo dans le lien) trahissant combien il avait envie d’en « découdre » avec Robert Ménard …

http://www.midilibre.fr/2016/01/05/le-nouveau-prefet-de-l-herault-en-visite-a-beziers-ce-lundi-11-janvier,1265583.php

Cependant si l’on en croit les priorités qu’il avait annoncées :

« Mes premières priorités seront la sécurité, les politiques de cohésion sociale, le développement économique et la lutte contre le chômage« .

Il semblait évident qu’une simple crèche installée dans une mairie, ne porterait absolument aucun ombrage à ces nobles causes.

Pour autant, il faut savoir que l’attitude de Pierre Pouëssel est, en tous points, semblable à celle d’une majorité d’élus, véritables judas se faisant élire sur de belles paroles, pour mieux les trahir sur le terrain une fois élus…

Nommé par l’un d’entre eux, comment pourrait-il faire différemment… à moins de posséder courage et pugnacité comme Robert Ménard, ce qui n’est manifestement pas le cas !

La préfecture de l’Hérault ayant saisi le Tribunal administratif de Montpellier en référé, le juge a enjoint  le maire de Béziers, de retirer sous 48 heures la crèche de Noël installée dans sa mairie, prononçant une astreinte de 2000 euros par jour de retard.

A l’encontre de toute vraie justice et toute logique, le juge a justifié sa décision en rappelant que « l’installation d’une crèche à titre temporaire à l’initiative d’une personne publique dans un emplacement public n’est légalement possible que lorsqu’elle présente un caractère culturel, artistique ou festif, sans exprimer la reconnaissance d’un culte ou marquer une préférence religieuse ».

En résumé, toutes les nuisances, bruyantes violentes et olfactives imposées chaque été aux citoyens pendant un long mois, de même qu’à l’automne les égorgements sauvages et les écœurantes mers de sangs dans certaines villes… sont éminemment respectables parce que culturelles, artistiques et festives, et n’expriment absolument pas la reconnaissance d’un culte, ni ne marquant une préférence religieuse !!!

En revanche, ces critères ne s’appliquant point à une simple crèche, innocente et paisible ; elle ne saurait en aucun cas être supportée, par tous les bouffons, aux ordres des islamistes ayant déjà pris en grande partie le pouvoir en France, même si pour l’instant ils continuent de laisser croire aux crétins officiels, qu’ils sont là pour les aider, afin de partager un jour le pouvoir avec eux !

http://www.leparisien.fr/societe/la-justice-ordonne-au-maire-de-beziers-de-retirer-la-creche-de-noel-de-l-hotel-de-ville-18-12-2017-7460646.php

Monsieur Pierre Pouëssel, Préfet de l’Hérault, n’est donc rien d’autre qu’un de ces soumis, préférant la dhimmitude, dès lors que les avantages, voire privilèges liés à la fonction seront préservés (croit-il), au courageux combat qui permettrait de mettre fin aux exigences et jérémiades sans fin des islamistes, en cessant de céder à toutes leurs demandes…

Mais pour l’heure, il n’en a pas terminé avec le brave Maire de Béziers… celui-ci ayant fait le choix raisonnable de se conformer à la décision de justice, évitant ainsi les lourdes amendes prévues en cas de refus d’obtempérer… pour mieux installer cette même crèche, plébiscitée par les Biterrois et bien d’autres citoyens épris de probité, quelque mètres plus loin, dans un autre bâtiment municipal !

Magnifique pied de nez au préfet socialiste et sa clique… Bravo Monsieur Ménard, bien joué !

https://www.ouest-france.fr/politique/robert-menard/contraint-par-la-justice-robert-menard-va-deplacer-sa-creche-sans-y-renoncer-5456783

Tel est pris qui croyait prendre… l’armée des faux-culs n’a donc plus qu’à tout reprendre à zéro, en cherchant de nouveaux prétextes pour justifier leur bassesse, étant entendu qu’ils en ont d’ores et déjà tellement fait qu’il leur devient quasiment impossible de faire croire en leur impartialité.

De rage, le préfet Pouëssel  enverra-t-il les tanks déloger la crèche de Béziers ?

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

P.S. A titre personnel, je ne manque pas chaque soir, de poster sur ma page VK (le facebook russe) une nouvelle crèche dédiée à la Libre Pensée… nul doute que ces derniers accepteront de les partager avec l’exceptionnel préfet de l’Hérault, la période de Noël étant avant tout celle du partage et des  sentiments fraternels …