Le ventre de la bête immonde islamique est plus fécond que jamais…

Publié le 18 mai 2014 - par - 2 920 vues
Share

hitler_muftiPour calmer les esprits et en finir une fois pour toutes avec l’avidité démesurée, obsessionnelle et sanguinaire de l’islam pour le pouvoir, je propose que le monde entier devienne musulman.
Le hic est que depuis les guerres de religions en France, même si en réalité le monde musulman baigne dans la barbarie depuis l’avènement de l’islam, on n’a jamais connu autant de haine féroce, de discorde et d’effusion de sang au sein de la même famille religieuse. Divisée en chiites et sunnites, lesquels se subdivisent en une myriade de courants schismatiques qui se veulent chacun d’entre eux le vrai islam, devenu une sorte d’Arlésienne.

Ca fait 1435 ans que cela dure, qu’ils se dévorent entre eux comme des caïmans dans le même marigot. Tout le monde est contre tout le monde. Tout est prétexte pour s’entre-tuer, s’offrant en spectacle tragique pour le reste du monde. Nés pour s’auto-détruire et s’exterminer jusqu’au dernier, Eux qui rêvent de conquérir le monde et de tuer tous les mécréants et surtout les juifs et les apostats, ils appliquent les prescrits coraniques à leurs dépens qui les exhortent à nettoyer la terre de tous les infidèles et les insolents.

N’hésitant pas à se mener des véritables guerres saintes, car à leurs yeux les vrais ennemis de l’islam ne sont pas ceux que le Coran désigne comme tels, ce sont leurs propres coreligionnaires qui n’ont pas une lecture rigoriste et dogmatique de l’islam quand ce n’est pas les chiites auxquels les orthodoxes vouent une aversion pathologique pire que celle pour les juifs.

Jamais d’accord entre eux, minés et affaiblis par des guerres fratricides qui font de leur Fitna le sixième pilier de l’islam, tels des schizoïdes-paranoïdes ils sont pourtant convaincus que l’islam est une chance pour l’humanité et un facteur de rapprochement entre les hommes, seul capable de les rassembler sous la même bannière alors qu’il est la source majeure de leurs dissensions chroniques , de leur état d’émiettement et de l’hyper violence qui les caractérise,

De tout cela, ils n’n’en ont cure tant que c’est stipulé dans le Coran que l’islam est appelé à s’imposer à toute l’humanité . Peu importe qu’ils se nourrissent de leur propre chair et s’abreuvent de leur propre sang tels des charognards.

Le ventre de la bête d’où a surgi un jour maudit pour l’humanité, la bête immonde islamique est plus que jamais béant, mais inconscients et aveuglés par leurs pulsions meurtrières alimentées par le Coran lui-même et leurs délires mégalomaniaques et hégémoniques, incapables d’agir et d’exercer la moindre emprise sur le cours de leur propre destin politique, ils continuent à regarder la bête musulmane avec des yeux enamourés, l’encensant comme si elle était la belle au bois dormant.

Atteints de cécité mentale, ils persistent et signent dans leurs allégations que l’ogre musulman enfanté par Mahomet est injustement disqualifié et caricaturé. Ils sont les seuls à croire en ses vertus humaines alors qu’il est le visage du monde des horreurs et du grand effroi coranique.

L’islam est une véritable calamité pour eux-mêmes les premiers au point que leurs vrais chefs-marionnettistes ont compris tout l’intérêt de les jeter dans la fosse aux lions pour qu’ils se dépècent entre eux comme des fauves.

Avec les musulmans fanatiques on atteint aujourd’hui le stade ultime de la bêtise humaine comme c’est le cas en Syrie où ils se font la guerre entre eux au profit des Russes et des Américains, guerre financée par les monarchies pétrolières . Les premiers sans bourse délier et en se dispensant d’envoyer leurs soldats sur le front sont mus par des intérêts géostratégiques et géo-énergétiques, les seconds dépensent sans compter pour rétablir le Califat islamique et abattre les Alaouites et les Chiites jugés comme des gangrènes dont il faut amputer le corps musulman.

Depuis la mort de Mahomet qui était lui-même incapable de réunir les tribus arabes autour d’un même dénominateur commun que pouvait être l’islam, les musulmans font de la détestation de leurs propres coreligionnaires leur seule raison d’être et de vivre. Rien que l’Algérie et le Maroc qui se livrent depuis 3 décennies à une guerre larvée engloutissant des fortunes colossales dans une course effrénée aux armements alors que tout rapproche ces deux pays même peuple, même culture, même histoire, mêmes langues, même religion, et pourtant impossible de les faire vivre sous le même toit alors que l’islam est leur dénominateur commun.

En Egypte, en Tunisie ils sont tous musulmans paraît-il, ils comptabilisent même ceux qui n’ont pas choisi l’islam et qui l’ont abjuré, l’islam a la faculté de tout nationaliser tout ce qui est né en son sein lui appartient, ils sont divisés en plus musulmans et moins musulmans, quant à la patrie c’est le cadet de leurs soucis, ils vont même se prostituer et prostituer leurs femmes et leurs filles mineures rien que pour s’attirer les bonnes grâces d’Allah.

Si l’islam est incapable d’unir les siens, les plongeant dans un état de chaos permanent se nourrissant de leur chair et s’abreuvant de leur sang, et si, malgré les évidences, ses partisans dont certains en Europe vivent de la charité républicaine qu’ils abhorrent tant, qu’ils nous expliquent: comment vont-ils faire pour unifier le monde sous la bannière noire de l’islam ?

Hitler avait rêvé de le faire, bien avant lui César, tous ont crevé comme des rats, la malédiction de la folie de grandeur frappera aussi bien l’islam et débarrassera l’humanité de l’engeance musulmane.

Salem Benammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.