Le violeur du Secret Défense et son suppôt Valls candidats en 2017 ?

Publié le 29 novembre 2016 - par - 6 commentaires - 487 vues
Share

Accusé d’avoir livré des informations confidentielles de guerre à la presse, François Hollande, brigue un second quinquennat. Soutenu par Valls, protégé par son immunité de président de la République, le ministère de la Défense, et dans le silence de la Commission Défense nationale, le comptable d’un bilan sanglant et désastreux pour la France, ose se représenter devant l’opinion publique.

f-hollande-violation-du-sd

L’affaire est gravissime. Il s’agit de la communication, par François Hollande, à des journalistes du Monde, d’un document confidentiel défense sur un programme de frappes françaises en Syrie, en 2013.

Les plans de l’intervention française distribués comme à la grataille

« Sur le bureau du président, envahi de dossiers, quelques documents, certains estampillés « Confidentiel défense  ». Hollande consulte l’un d’entre eux en particulier. Nous en avons eu copie. Rédigé la veille, le 29  août, par son état-major particulier, il détaille la «  timeline du raid  » à venir. C’est le véritable vade-mecum de l’intervention française.

Tout y est répertorié…. » http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/08/24/le-jour-ou-obama-a-laisse-tomber-hollande_4987167_823448.html

L’Etat major, les institutions et les Français n’ont que trop fait confiance à François Hollande 

Le site  RT France, a demandé l’éclairage d’un avocat, Maître de Castelnau :

« Quelles sont les chances pour que cette procédure judiciaire aboutisse et que François Hollande soit sanctionné ?

Régis de Castelnau : « Absolument aucune. C’est une plaisanterie médiatique pour amuser la galerie. Il est clair que François Hollande, avec une désinvolture assez étonnante, a violé le secret défense et ses obligations de chef d’Etat. D’abord en laissant des journalistes pouvoir prendre connaissance des documents classifiés et en leur fournissant une copie, mais également dans certaines confidences qu’il a pu leur livrer.

 Le problème c’est que le secret défense a été violé par quelqu’un qui bénéficie d’une immunité pénale pour tous les actes accomplis lors de son mandat et liés à sa fonction. Or, la violation de dossiers classifiés est bien un acte lié à sa fonction. En aucun cas, ni aujourd’hui, ni demain, on ne pourra sanctionner François Hollande pour cela… »    https://francais.rt.com/opinions/29434-comment-etat-major-institutions-faire-confiance-hollande

Le socialiste Le Drian couvre son ami le socialiste Hollande

le-drian         images

« Réagissant au courrier d’Eric Ciotti au parquet, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, un proche de François Hollande, avait relativisé la gravité des faits. «De quoi s’agit-il ? De la publication dans un journal du soir d’éléments […] sur des événements qui remontent à trois ans et en plus sur une opération qui n’a pas eu lieu ?» avait-il lancé le 6 novembre. »     https://francais.rt.com/france/29337-enquete-judiciaire-confidentiel-hollande

Le ministère de la Défense minimise, la Commission Défense nationale est muette

com-na

« RT France : Le ministère de la Défense argue que les documents partagés avec les journalistes ne sont pas sensibles, qu’il s’agit de «la publication dans un journal du soir d’éléments sur des événements qui remontent à trois ans et en plus sur une opération qui n’a pas eu lieu». Est-ce un argument recevable dans ce type d’accusation ?

R. d. C. : En aucun cas cela peut être un argument ! Ou bien un document est frappé par le secret défense et pour le lever, il y a une procédure légale qui est prévue, et si l’on veut déclassifier, ce qui est tout à fait normal et qui arrive souvent, il faut suivre cette procédure … La position du ministère de la Défense (…) vise à atténuer la gravité de la faute. Il ne se prononce pas sur le fait de savoir si on a violé le secret défense ou non, elle explique que ce n’est pas grave. Il n’y a pas contestation de la faute. Là, on frôle le ridicule… »

Hargneux et hystérique, Valls soutient mordicus Hollande

« Le Premier ministre Manuel Valls a pris, le 22 novembre, la défense du président François Hollande, accusé une nouvelle fois par l’opposition d’avoir violé le secret-défense en révélant selon elle à des journalistes un projet d’attaque abandonné en Syrie en 2013.

«Je n’admets pas […] que l’on se prête une nouvelle fois, ici dans vos rangs, à la mise en cause délibérée et systématique du chef de l’Etat, de sa personne et donc des institutions», a déclaré Manuel Valls à l’Assemblée nationale en réponse à une question du député Les Républicains Georges Fenech.

«Le président de la République est le chef de l’Etat, élu par les Français, par le suffrage universel et cela, que vous le vouliez ou non»… » https://francais.rt.com/france/29412-valls-prend-defense-hollande

Le chef du gouvernement, l’islamo-collabo Valls, ose vanter la politique Hollande, responsable de centaines de morts et d’estropiés en France 

« Pour lui, les interventions de l’armée française «répondent à une ligne politique, une ligne stratégique claire qui n’a pas varié depuis 2012 : il s’agit d’éradiquer la menace terroriste, de protéger les populations, de protéger les Français ici comme à l’extérieur, de défendre les valeurs qui sont celles de la France»  https://francais.rt.com/france/29412-valls-prend-defense-hollande

Fortitude, Neptune, Ultra, Fusag, Bodyguard, Anvil, Commission XX… motus et bouche cousue pendant 30 ans

Ces noms ne vous diront peut-être rien et pourtant les Français leur doivent leur indépendance, si ce n’est la vie. Ce sont les noms de code des opérations des Alliés pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Dans son ouvrage de référence, La Guerre secrète, le rempart des mensonges, (700 pages et annexes de documents déclassifiés), Anthony Cave Brown (1) est formel : les plans militaires, mis en action, ou pas, étaient strictement confidentiels. Non seulement pendant le conflit, mais aussi pendant une trentaine d’années après, puisque les historiens n’ont eu accès aux diverses archives qu’en 1975. Et encore, le silence perdure sur certaines opérations d’induction en erreur ou d’exécutions.

Pendant, ou après la guerre, des sentences de mort ont été appliquées aux traîtres. Les lecteurs et les juristes intéressés, trouveront mention de ces faits, notamment dans la partie Epilogue du livre.

img_5423                                         img_5433

 

Winston Churchill disait :

 

winston-cit

« En temps de guerre, la vérité est si précieuse qu’elle devrait toujours être protégée par un rempart de mensonges. 

Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur.

On ne devrait jamais tourner le dos à un danger pour tenter de le fuir. Si vous le faites, vous le multiplierez par deux. Mais si vous l’affrontez rapidement et sans vous dérobez, vous le réduirez de moitié ».

Mais deux choses sont sûres : Hollande n’est pas Churchill. Et il y a 72 ans, Hollande, Manuel Valls et bien des membres de leur gouvernement et de la Commission Défense nationale auraient fini devant le peloton d’exécution ou sous une potence.

hollande-barber com-nation

http://www.telegraph.co.uk/news/2016/07/13/hollande-accused-of-shampoo-socialism-as-it-is-revealed-he-spend/

https://ripostelaique.com/scandale-a-commission-defense-nationale-oui-aux-mosquees.html

https://ripostelaique.com/islamo-collabos-de-commission-defense-nationale-doivent-demissionner.html

https://ripostelaique.com/marseille-prison-pour-sylvie-andrieux-qui-achetait-son-election.html

Jacques Chassaing

(1) « Journaliste et historien anglo-américain majeur, Anthony Cave Brown a publié une dizaine de livres sur l’espionnage et les services spéciaux. La Guerre secrète est son maître livre.

Livre fondateur pour la compréhension des services spéciaux, ce classique de l’histoire du second conflit mondial est construit en deux tomes : le premier s’intéresse aux origines des services spéciaux anglais, allemand ou américain et à leur action jusqu’en 1943 ; le second expose leur rôle du jour J à la chute du régime nazi » http://www.editions-perrin.fr/livre/la-guerre-secrete/9782262036164  (parmi d’autres éditions, et attention, dans certaines, les chapitres embarrassants sur Le labyrinthe français et L’insurrection française ont disparu).

Jacques Chassaing

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
LislamEstUnCancer

Il doit y avoir un problème avec la gestion des images aujourd’hui dans les articles de RL.

Dany

Vu le bilan de ce gouvernement, l’état de la France proche de la guerre civile, de la faillite….comment se fait-il que sa destitution ne soit pas réclamée? on attend encore de nouvelles lois, taxes, etc…pour nous enfoncer encore plus vite???? Je ne comprends pas!!!!!!

pendant que les médias , le gouvernement nous enfument et silence chut!!!
https://www.youtube.com/watch?v=lY22MM8zyl0
PRÉSIDENT TURCO DÉCLARE la GUERRE À AL-ASSAD ET LA RUSSIE EN SYRIE!! – 29 novembre 2016 traduction sur google.
Ah!!! si les français avaient écouté et voté Jean Marie Le Pen, nos enfants ne seraient pas en danger., les vrais fautifs sont les électeurs qui votent depuis 40 ans UMPS
DES REMORDS TROP TARD!!!, LA GUERRE, LA BOUÉE DE SAUVETAGE DE L’UMPS.

André Léo

Je parie une saucisse de Montbéliard contre un petit salé aux lentilles qu’hollande se sera pas candidat à sa succession.
Valls le sait depuis leur repas de Lundi, ce qui explique sans doute sa « soumission ».
Le 15 décembre, hollande annonce son retrait et le 16, Valls va au casse pipe.
Pas sûr du tout qu’il soit avant Montebourg et au cas improbable ou il gagnerait les primaires foutoir du péhesse, il ferait les 6 à 8% dont le créditent les sondages. La honte, certes, mais Valls s’inscrit pour 2022 ou 2027!

montecristo

La Constitution n’est pas rédigée par le peuple ! C’est là son plus gros défaut !

Rémy Fichaud

A juste titre Valls vient d’affirmer « avoir le sens de l’Etat »…surtout lorsqu’il s’offre un jet privé aux frais des contribuables (environ 100.000 euros) pour aller voir un match de football en famille à Berlin ! Il est fort le bougre !!