1

Le virus, dernier joker de Macron pour éviter le naufrage

Bientôt en France ? Macron président de l’UE pour 6 mois…carrément flippant !

Insultant les non vaccinés, Macron occupe la scène en orientant la campagne électorale, vers un « sans débat », pulvérisant ainsi toute velléité de critiques envers son hideux bilan, planqué derrière une barrière de mensonges et fausses  promesses… immédiatement gobés par l’armée des moutons bêlants !

Même sans la bourde (qui n’en est peut-être même pas une chez ce nouveau machiavel ?) de sa dernière « sortie » insultante vis-à-vis de certains citoyens, jugés irresponsables, terme repris en chœur par la maffia de ses complices et courtisans, Macron affiche de plus en plus clairement sa véritable stratégie qui est d’occuper le terrain par le seul thème qu’il veut voir soumis aux électeurs… celui de la pandémie dont il serait le grand vainqueur, par des mesures et des propos courageux n’ayant pas peur de stigmatiser une partie de la population… puisque d’après lui elle serait minoritaire.

Eric Zemmour l’a fort bien compris et le démontre, fermement décidé à ne pas se laisser détourner de ses priorités, et tel Pénélope, il remettra chaque fois que nécessaire « son ouvrage sur le métier », en ramenant au cœur du sujet l’identité de la France que Macron les européistes-mondialistes ont pour but principal, d’anéantir !

https://twitter.com/i/status/1478989356660670464

Coup double, Macron pense ainsi couper l’herbe sous le pied de Zemmour, seul candidat capable de lui faire de l’ombre, voire de le virer de ce pouvoir dont il use si mal… en même temps qu’il peut continuer à « tenir sous sa coupe » une appréciable fange majoritaire (en apparence, coco, seulement en apparence !) de citoyens suffisamment terrorisés (selon ses bons soins) pour ne plus voir en lui que « le sauveur » capable de maitriser la pandémie… Alors que lui et ses troupes cumulent les atteintes aux libertés individuelles comme collectives, basées sur des mensonges !

On dirait du Macron dans le texte… qui multiplie les mensonges comme Jésus multipliait les pains…

Courageux mais pas téméraire, car on aurait bien aimé lui voir autant de ferme  volonté, face aux vrais ennemis de la France, à commencer par l’islam conquérant sur nos terres, et les caïds de banlieue, à qui lui et ses troupes foutent une paix royale ; là encore Z appuie où ça fait mal !

https://www.youtube.com/watch?v=LuG8tNQQyko

Soulignons pour tous les naïfs incurables, béats devant la parole « divine » de St Manu, quelle valeur il y a lieu d’accorder à certains de ses faux remords, fausses culpabilités suivies de fausses nouvelles promesses… notamment lors de ses tout récents vœux de pacotilles à la Nation :

https://www.youtube.com/watch?v=0YYPlE4yYls

Remarquez également à quel point le gus est tellement sûr de ses soutiens (ses parrains multimilliardaires, comme les citoyens décérébrés gobant tout cru le moindre de ses jugements), qu’il ne se donne même pas la peine de nous informer si oui ou non il se présente à sa succession… cela aussi est de la pure stratégie, confirmée par ses équipes !

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-politique/presidentielle-emmanuel-macron-prepare-une-guerre-eclair_4892267.html

Les citoyens non vaccinés, ainsi d’ailleurs qu’un nombre de vaccinés ne demandant qu’à grossir dans les semaines qui viennent, au rythme des nouvelles doses répondant aux prochains variants, se voient donc pointés du doigt comme seuls responsables de la durée de la pandémie ; un peu partout dans le monde, s’élève des voix de vrais savants, s’étonnant que pour la première fois dans l’Histoire de l’Humanité… l’inefficacité d’un produit soit reproché à ceux qui ne l’ont pas pris !

Pourtant, derrière Macron et ses vils propos, il y a aussi pléthore de citoyens, tous horizons confondus, qui sous prétexte qu’ils ont fait librement le choix d’être vaccinés, voudraient retirer aux autres, celui du droit au consentement éclairé, les faisant pencher du côté du refus… soulignant que ce produit est toujours en phase expérimentale !

Que malgré les mines faussement effarouchées, une majorité de députés faux-culs (dont beaucoup de LR) aient voté « pour » le pass vaccinal, faisant ainsi pencher la balance vers une continuité dans le durcissement des restrictions et des interdits aux non vaccinés… ne doit pas nous étonner ; cela fait des lustres que ces félons passent sans vergogne d’un parti à un autre, puisque au final, ils votent tous pour des mesures gauchistes faussement humanistes mais vraiment égoïstes !

L’ennui, c’est que la présidence tournante de l’UE échouant justement à la France, sous Macron, se prenant déjà pour Dieu sur terre, il est à craindre qu’à la suite des scandaleuses mesures, prises par différents gouvernements contre les non vaccinés, celui-ci veuillent très rapidement ajouter sa funeste pierre à l’édifice… sa vilenie ne pouvant que lui souffler de toujours plus méchantes mesures, d’autant plus qu’il a carrément annoncé la couleur en se réjouissant à l’avance de continuer à les emmerder !

Au mépris de toute déontologie démocratique, le Président de la République Française n’hésite pas à utiliser l’Union européenne pour faire sa campagne présidentielle. Quitte à effacer la France jusque dans ses symboles. On l’a vu avec le remplacement du drapeau français sous l’Arc de Triomphe par le drapeau européen, pour lequel aucun soldat inconnu n’a jamais sacrifié sa vie.

Cet effacement de la France et de ses intérêts ne se constate malheureusement pas que dans ses symboles. Depuis le début de notre mandat à Strasbourg, de nombreux intérêts français ont été vendus par Macron au profit de l’Europe. Souveraineté européenne, défense européenne, industrie européenne : Macron semble avoir oublié qu’il a été élu au suffrage universel comme président de la République Française, non comme intendant d’Ursula Von Der Leyen pour la gestion de l’entreprise France.

Extrait de la Lettre d’informations de la Délégation française du Groupe ID (Identité et Démocratie).

Via le magazine Marianne, petite revue des sanctions folles visant les non vaccinés dans le monde :

Italie, on franchit un cap.

Un décret, publié ce mercredi 5 janvier, impose la vaccination à toutes les personnes de plus de 50 ans qui ne travaillent pas. Ceux en activité ont jusqu’au 15 février pour obtenir leur passe vaccinal, ce qui revient à une vaccination obligatoire de fait.

Autriche :

Dès le 1er février, toute personne de plus de 14 ans devra être vaccinée. Les Autrichiens auront jusqu’au 15 mars pour se mettre en règle. À partir de cette date, ceux qui refusent le vaccin devront payer une amende de 600 euros tous les trois mois. En cas de non-paiement, la somme pourra grimper jusqu’à 3 600 euros.

Grèce :

Annoncée fin novembre par le Premier ministre, l’obligation entre en vigueur à compter du 16 janvier. Ceux qui n’auront pas reçu leur première injection risquent une amende de 100 euros, reconductible tous les mois. « C’est le prix à payer pour la santé » a déclaré Kyriákos Mitsotákis, le chef du gouvernement grec.

Dans le reste du monde, les gouvernements semblent avoir moins de scrupule à fortement sanctionner leurs concitoyens qui refusent le vaccin.

Canada :

Les autorités fédérales du Canada suspendent, depuis le 2 janvier, les allocations-chômage. 

Singapour :

Les autorités locales misent sur la responsabilité individuelle des non-vaccinés. Tous ceux qui seront admis en soins intensifs devront payer eux-mêmes le coût de l’hospitalisation, soit environ 16 200 euros.

Ailleurs, c’est plus de permis (Indonésie), plus de carte SIM (Pakistan)

https://www.marianne.net/societe/sante/cartes-sim-bloquees-permis-retires-ces-sanctions-folles-qui-visent-les-non-vaccines-dans-le-monde

Pensez-vous vraiment que le fou furieux qui s’est fait élire pour nous détruire, hésitera à mettre en œuvre de telles mesures… abaissant la France, autrefois Pays des Droits de l’Homme, à celui des pays les plus sous-développés de la planète, notamment ceux où les hommes ont peu droits… et les femmes encore bien moins ?

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression