1

Le Vlaams Belang contre la sortie du nucléaire et l’escroquerie écologiste

Nombreux sont malheureusement les points négatifs de convergence de la Belgique et de la France. En premier lieu, l’islamisation de la Belgique et son cortège d’attentats exportés en France et ailleurs. Il est une autre plaie commune : celle de l’hystérie climatique sur fond de commerce des Verts, de la Gauche et du Centre.

Le parti nationaliste Vlaams Belang pour une alternative au dogmatisme vert 

Dénonçant les clichés sur le thème, le Vlaams Belang propose une alternative réaliste et finançable sur le climat et l’énergie, via l’expertise d’un panel d’experts équilibré et des représentants des différents parlements.

« C’est le physicien et journaliste scientifique néerlandais Marcel Crok qui a lancé le projet. Monsieur Crok est l’une des voix critiques du débat sur le climat aux Pays-Bas depuis des années. En 2019, il était l’un des fondateurs de la Climate Intelligence Foundation (CLINTEL). 

Selon Crok, l’hystérie climatique, qui est passée du vert et de l’extrême gauche au centre, ne se justifie pas. Le député Kurt Ravyts (Vlaams Belang) abonde dans ce sens en déclarant que «le Vlaams Belang laisse la question du climat à la science». Ravyts a mis en garde contre les coûts élevés associés à l’alarmisme climatique, qui se reflète entre autres dans le Fonds pour une transition juste du Green Deal européen. »

Les énergies renouvelables ne combleront jamais l’écart de sortie du nucléaire

Le Vlaams Belang est contre la sortie du nucléaire voulue par la coalition Vivaldi.

Il : « a demandé à l’Américain Michael Shellenberger, auteur de renommée mondiale de plusieurs best-sellers, quelles pourraient être les conséquences d’une telle sortie du nucléaire. Monsieur Shellenberger lui-même a visité notre pays il y a deux ans et il considère que puisque l’énergie nucléaire représente la moitié de notre mix énergétique, les énergies renouvelables ne combleront jamais l’écart de sortie du nucléaire et que la Belgique risque donc de devenir énormément dépendante des pays étrangers. »

Pour le Vlaams Belang, le prix de l’énergie doit être abordable pour tous

Les énergies renouvelables, pas du tout vertes, multiplient les inconvénients : «  Ce sont des sources d’énergie instables et dont le prix de revient est exorbitant. La «religion du climat» coûte beaucoup d’argent. Pour le Vlaams Belang, le prix de l’énergie doit être abordable pour tous. C’est une question de justice sociale », article complet sur https://vlaamsbelangbruxelles.be/le-vlaams-belang-presente-une-alternative-realiste-et-financable-au-dogmatisme-vert-lors-dune-journee-detude/

Le Vlaams Belang en bref

https://vlaamsbelangbruxelles.be/qui-est-qui/

https://vlaamsbelangbruxelles.be

Contactez-nous :

bruxelles@vlaamsbelang.org

02 219 34 67

Les dernières vidéos du Vlaams Belang

Toujours plus de mensonges envers les citoyens. Tandis que le 31 janvier vous évoquiez l’ouverture permanente des coiffeurs, hier vous vous êtes trahis en faisant l’inverse. Personne ne croit encore en vos belles paroles, je vous offre le prix Pinocchio : https://www.facebook.com/VlaamsBelangBrussel/videos/stop-de-leugens-arrêtez-les-mensonges/1110218382777899/?__so__=permalink&__rv__=related_videos

Attentats islamiques de 2016, le danger est toujours présent, les frontières sont toujours grandes ouvertes. Le fonds de garantie de l’État n’indemnisera pas les victimes des attentats : https://www.facebook.com/watch/?v=838645693661117

Covid. Monsieur le Premier ministre, votre lamentable théâtre : https://www.facebook.com/VlaamsBelangBrussel/videos/298712091588477/

Les méfaits de la racaille qui hante les rues de Molenbeek :

https://www.facebook.com/watch/?v=326622025446977

Les mouvements nationalistes en Belgique de 1950 à 2000 – Synthèse n°17 avec Hervé Van Laethem – TVL

Militant actif de la cause nationale en Belgique francophone, Hervé Van Laethem est le porte-parole du mouvement « Nation ». Fin connaisseur de l’histoire politique de son pays, en particulier celle de la droite de conviction, il est l’auteur d’un ouvrage intitulé « Les mouvements nationalistes en Belgique de 1950 à 2000 » dans la prestigieuse collection des Cahiers d’Histoire du nationalisme (Synthèse éditions).

Il est l’invité de Roland Hélie et de Philippe Randa. Nous retrouverons le professeur Pierre de Laubier et sa chronique « L’abominable histoire de France ». Vous pouvez vous procurer le livre de Hervé Van Laethem ici : https://synthese-editions.com/produit…

https://www.youtube.com/watch?v=9nk-wuXk5TQ

Jacques CHASSAING

IMPORTANT : Tous les liens et renvois mentionnés dans cet article constituent des éléments factuels corroborés, à l’appui des opinions et des faits exprimés par l’auteur Jacques Chassaing, ici, ainsi que dans tous les articles qu’il signe.