Le voile, c'est l'étendard de l'islam


Depuis des années, on nous serine avec le port du voile. Les musulmanes ont-elles le droit  de porter en permanence et en tous lieux ce foulard tant décrié ? Est-ce une obligation pour elles, ou une mode, ou une forme d’expression ? Jamais, au cours de l’histoire, nous n’avions été confrontés à un problème vestimentaire de cette ampleur et, cette question du port ou du non-port de ce voile, de sa longueur, est devenue une question quasi métaphysique.
Port du voile dans l’espace public, lors de manifestations sportives, à l’école, en faculté…? Nul ne peut répondre à toutes ces interrogations tant les raisons, les critères sont nombreux et contradictoires. En dernier ressort, nos « élites », se basant sur les principes laïques de notre République, tentèrent de  trouver une solution. Mais, compte tenu de nos principes de liberté, d’exceptions diverses et multiples accordant le droit du port du voile selon la météo, ou l’âge du capitaine, le problème reste posé et personne n’en connaît les limites, et son champ d’application. Peut-être serait-il nécessaire de rappeler aux porteuses actuelles de burqa et autres foulards, l’origine de cet accoutrement.
Certains, aujourd’hui, font référence au Coran, estimant que le port du voile, sous toutes ses formes, est un signe religieux de soumission à Allah, un signe de reconnaissance. Rien n’est plus faux. La burqa, à l’origine, vient du culte d’Astarté dans la Mésopotamie antique.
Pour honorer la déesse de l’Amour Physique, toutes les femmes sans exception devaient se prostituer une fois l’an dans les bois sacrés qui entouraient les temples de la déesse. Pour ne pas être reconnues, les femmes de la haute société prirent l’habitude de se voiler totalement. Cette tradition, qui se perpétua des siècles durant, devint un emblème, un symbole de la femme musulmane.
Mais l’Histoire réserve des surprises et des changements de comportements et de traditions.
Mustapha Kemal, alias Ataturk, premier Président de la Turquie, de 1923 à 1938, avait trouvé la bonne astuce pour clouer le bec aux intégristes de l’époque. Il avait mis un terme au port de la burqa, par une loi toute simple : à effet immédiat, toutes les femmes turques ont le droit de se vêtir comme elles le désirent. Toutefois, toutes les prostituées doivent porter la burqa. Dès le lendemain, on ne voyait plus de burqa en Turquie.
De même, en Tunisie, le président de la République Bourguiba, en 1956,  préconisa aux femmes de s’émanciper en enlevant leur voile. Ce fut un déferlement d’enthousiasme, une adhésion totale aux vœux du « guide de la nation ». Rares furent les femmes, jeunes ou vieilles, à oser porter le voile et à braver les décisions du Président.
En Égypte, en 1953, le Président Nasser, dans un discours fameux, fustigea le port du voile. Dans un discours fleuve, dont il avait le secret, le Président Nasser railla les femmes qui portaient cet accoutrement inutile et ridicule. La foule acquiesça et le voile disparut de l’horizon.
Mais c’était sans compter sur la politique menée par des leaders musulmans qui trouvèrent, avec le port du voile, un symbole contre l’Occident. On endoctrina la population en lui faisant croire que le fait de masquer ses cheveux était un signe religieux, et alors qu’aucun texte du Coran ne concerne le port du voile. Aujourd’hui, pour les musulmans, le port du voile est devenu un symbole, un emblème, une arme, et malgré les exhortations de Présidents modernes et clairvoyants, la population endoctrinée et conditionnée a adopté ce couvre-chef.
Le plus grave, mais le plus attristant, c’est que les Occidentaux apportent leur concours à ces croyances. En vaticinant sur les signes extérieurs religieux, en discourant sans fin sur ces mascarades, on ne fait qu’amplifier ce phénomène qui relève d’une tradition vestimentaire, du folklore, un point c’est tout. L’islam s’est érigée en directeur de conscience, en promoteur de mode, même vestimentaire et veut nous imposer ses mœurs, ses lois. Il y a 10, 15 ans, personne ne faisait référence au voile, personne n’en parlait. Aujourd’hui, ce bout de tissu est devenu un étendard, dont, tout à coup, les femmes musulmanes ne peuvent se passer. C’est une mode, un déferlement paranoïaque, une épidémie.
Yves Rectenwald

image_pdf
0
0

23 Commentaires

  1. NOUS NOTRE ETANDARD ::! C’EST NOTRE DRAPEAU FRANCAIS ( ET ON SE PROMENNE PAS AVEC NOTRE DRAPEAU SUR LA TËTE / ET UNE RELIGION C’EST PAS UN FOULARD ;C’EST DANS LE COEUR ET SURTOUT NE PAS EPARPILLER LA MORT SUR DES INNOCENTS
    RIEN A AJOUTER

  2. Le port du voile manifeste l’allégeance au coran qui dit que les femmes sont des êtres inférieurs, que les hommes ont le droit de les battre (sourate IV, verset 34), et que tous les non-musulmans doivent être tués ou convertis de force : c’est illégal et inacceptable.
    Les femmes voilées insultent toutes les femmes occidentales et leurs ancêtres qui se sont battu(e)s pour l’égalité des droits !!! Pourquoi les occidentales devraient-elles se laisser insulter sans rien dire ?!
    Le voile est une insulte aux femmes qui ne sont considérées que comme des objets sexuels, et une insulte aux hommes qui ne seraient que des animaux obsédés et incapables de se contrôler à la seule vue d’une mèche de cheveux…

  3. Elles se voilent ,et s’habillent au plus simple pour faire des économies de shampoing, et de vêtements, ça évite les dépenses inutiles à tous ces mâles fainéants qui les dominent, et de toute façon, ne s’empêchent pas de les « féconder » vite et souvent, vu le nombre d’enfants qui naissent et accroissent le nombre de futur musulmans, sous le regard émerveillé des français et des françaises, qui pensent encore ignares qu’ils sont, que tout cela est le bénéfice de l’amour, de l’affection, et de tendres câlins entre hommes et femmes arabo-musulmans que l’ont voit s’enlacer tendrement ou mains dans la mains dans nos rues, dans les cafés, dans les parcs ou papa et maman jouent avec les enfants…
    L’aveuglement des occidentaux sur cette culture en pleine régression est hallucinant..

  4. C’est le fonctionnement du conditionnement mental et psychique, l’individu, est convaincu qu’il, ou elle a le choix, et en est intimement persuadé.. mais en vérité il n’a aucun autre choix possible… c’est un peu comme les socialo-communistes depuis 60 ans, c’est engrammé dans leur psychisme profond… l’objectivité est un leurre, nous sommes tous conditionnés au plus profond de l’être, par les coutumes ancestrales, les traditions et mœurs culturels mêmes les plus archaîques, les dogmes religieux, l’idéologie politique, les habitudes quotidiennes… L’humanité, et ses peuples sont loin, très loin d’avoir vraiment évolué… il faudra encore un ou deux millénaires, si tout n’ a pas disparu d’ici là…

  5. Je n’ai aucun problème contre le voile, bien au contraire, il suffit de choisir un jour de légère brise en direction de l’Afrique du nord et de s’y rendre en jurant « dommage de l’avoir quitté ». Toutes les voiles seront enfin assemblées.
    D’ailleurs je crois que les Algériens manifestent fermement actuellement et seraient ravis de retrouver des consœurs pour conforter leurs revendications.

  6. Elles sont tellement moches, le voile c est un bon debut mais ce serait mieux la burqa pour elles, franchement…

  7. Hors d’ici ces deux idiotes!!!!!!!En Arabie Saoudite en Iran. !!!!!! Elles apprécient de vivre dans un pays de Kouffars c’est à dire normal. Ce sont des occupantes !!!!!

  8. « A voile et à vapeur ? »…. De Soufre !
    Il faut souffrir pour être belle !

  9. Il serait bon de leur dire que leur gourou était aussi un pédophile notoire et que revendiquer les agissements d’un criminel et toujours glorifiant.

  10. 2000€ de contravention a chaque pudukus porteuses de sac poubelles ,,,fermeture de toutes les mosquemerdes ,,,expulsion de tous les pudukus de france !!!!!

    • mon pauvre ami c’est mon rêve de plus les voir , mais en sortant de chez moi c’est un cauchemar.

  11. qu’on ne me dise pas que ça n’est pas une injonction du coran:
    27 : 32 dites aux croyantes qu’elles restreignent leurs yeux et veillent sur leurs parties intimes; elles ne doivent pas exposer leur beauté naturelle et quelles tirent sur leurs poitrines les voiles dont-elles se couvrent la tête
    33 : 34 restez avec dignité dans vos maisons et ne vous embellissez pas dans le style de l’embellissement des jours de l’ignorance d’autrefois, de la tête par-dessus le visage; il est plus probable qu’elles puissent ainsi être distinguées et ne soient pas importunées
    65 : 2 les femmes ne doivent pas partir de leurs habitations d’elle mêmes à moins de commettre une indécence manifeste

    • De quel coran tirez-vous ces versets ?
      Ils ne correspondent pas à la version de Mouhammad Hamidullah, ni d’une autre version en ma possession.

  12. « Pour ne pas être reconnues, les femmes de la haute société prirent l’habitude de se voiler totalement. Cette tradition, qui se perpétua des siècles durant, devint un emblème, un symbole de la femme musulmane. » dites-vous.
    Sujet à caution ; d’autres origines sont avancées. Par exemple :
    « Lorsque le mariage est consommé, la femme porte pendant un mois le visage couvert d’un voile, où il y a deux trous pour les yeux, et ne sort point de la maison pendant tout ce temps-là. »
    (Jacques Philippe Laugier de Tassy, “Histoire du royaume d’Alger”, chapitre II ; Chez Henri du Sauzet, Amsterdam, 1725, p. 61.)

    • Merci pour ces explications d’origine’..mais j’ai aussi le souvenir d’avoir lu que le port de ce fichu chiffon viendrait de mahomet qui ayant envoyer des femmes proclamer « la bonne parole » leur suggéra ce ‘camoufflage’ car elles se plaignaient d’être prise pour des filles de joie !??

  13. Le voile fut imposé aux musulmanes par Mahomet puisque dans le fameux épisode où Aïcha s’est retrouvée seule dans le désert ,loin de la caravane, un jeune cavalier l’a trouvée et reconnue puisqu’il l’avait déjà vue « avant que le voile nous soit imposé »(c’est Aïcha qui le raconte dans les Hadiths ).Je crois qu’il a été imposé en raison de la jalousie de Mahomet qui a trouvé que les gens avaient trop regardé sa belle nouvelle femme Zaynab (qui a été d’abord la femme de son fils adoptif Zayd) lors du mariage.Allah en personne est intervenu pour l’autoriser à cette forme d’inceste puisque cet épisode est dans le Coran.Bizaremment, Allah est beaucoup intervenu pour de menus détails dans la vie de Mahomet alors qu’il s’est tu ensuite à jamais.N’avait sans doute plus rien à nous dire …..

  14. Le voile des musulmanes sert d’uniforme politique; si vous avez un uniforme, vous avez une armée. Les maoïstes, les nazis, et les djihadistes, qu’est-ce qu’ils ont tous en commun ? Un regard et des uniformes. L’extrémisme commence par l’apparence des gens et les sentiments d’une communauté. L’extrémisme crée toujours des uniformes. Ces uniformes, à leur tour, sont incorporés dans l’identité des personne qui le portent; ils transforment leur pensée de Ceci est ce que je crois en Ceci est qui je suis. Une grande partie de ce qui est promis par ces extrémistes ne concerne pas des politiques tangibles, mais plutôt une nouvelle apparence pour un lieu, par exemple un quartier de non-droit en France ou une culture, par exemple en Allemagne nazie .

  15. Je ne voudrais même pas me torcher avec, j’aurais trop peur de me salir le c…!

Les commentaires sont fermés.