Le voile islamique n’a pas sa place en France, point final !

Publié le 31 mars 2014 - par - 2 346 vues
Share

Je viens de lire un article de Riposte Laïque sur l’incompatibilité entre le principe de laïcité et le port du voile islamique au sein des conseils municipaux. Faux débat qui n’a que trop duré.

J’ai aussi regardé une vidéo tournée devant le local de l’UDI de Bobigny. Un communiste interpelle le candidat Stéphane de Paoli. Ce dernier défend la présence d’une voilée sur sa liste. Aussi bien M. de Paoli que ses détracteurs se demandaient si la porteuse du voile islamique était, finalement, intégriste ou pas. Encore une fois, fausse question et débat totalement hors sujet. Inutile, superflu.

Contrairement à ce que pense tout le monde, à la suite de la grande arnaque conçue et bien jouée par la fameuse commission Stasi, le voile islamique n’a rien à voir avec le principe de laïcité puisqu’il torpille les principes fondateurs Et de la Nation Et de la République. Il est antinomique avec l’exogamie, avec le creuset de fusion que la France a toujours. Il est contraire aux trois principes républicains.

Il faut avoir un épais bandage sur les yeux (et sur l’entendement) pour ne pas comprendre ce que le voile islamique signifie aux Français depuis 1830, depuis notre première rencontre avec lui en Algérie. Sans piper mot, toute musulmane voilée nous dit que dans son cœur, dans son lit et donc dans sa vie de famille, il n’y a de place que pour les musulmans et pour les convertis bien circoncis. C’est de la ségrégation. Purement et simplement.

A ce que je sache la devise fondatrice de la France est Liberté – Égalité – Fraternité

Or

  • Aucun responsable musulman, je dis bien aucun responsable musulman, n’a jamais déclaré caduque l’interdiction faite à la musulmane d’épouser des non-musulmans. Les musulmanes, non plus, ne se sont jamais battues pour arracher cette Liberté. Celles qui la prennent, malgré tout, contreviennent au code de conduite islamique qui voudrait les maintenir dans le ghetto communautaire, pour l’auto-reproduction dans l’entre-soi.

  • De ce fait, le voile islamique, ne sera jamais le symbole de l’Égalité entre les citoyens face à la musulmane et dans le regard de la communauté musulmane.

  • Par conséquent, il ne peut y avoir, comme il n’y a jamais eu, de Fraternité sincère, pleine et entière entre musulmans et non-musulmans, à moins que les musulmans renoncent définitivement aux prescriptions fondatrices de l’islam.

 Que faire ?

 Chers concitoyens musulmans, il est grand temps de saborder votre radeau hérité de Mahomet pour rejoindre l’humanité à Égalité. Il est grand temps que vous renonciez définitivement à la ségrégation que vous pratiquez, religieusement, pieusement, à l’égard des autres citoyens et des autres êtres humains.

N’avez-vous donc point honte de nous jouer la comédie des discriminés, des stigmâââtisés  ?

Pascal Hilout

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.