Le VoPo Mendès France demande à Miss Goulag d’éradiquer les sites « d’extrême droite »

Publié le 10 mars 2019 - par - 58 commentaires - 2 510 vues
Share

Nous avons été plusieurs à nous y coller ; l’audition de Tristan Mendès France par la commission parlementaire de lutte contre les groupuscules d’extrême droite restera comme un des sommets du totalitarisme assumé de l’extrême gauche associée au pouvoir libéral. À la différence des experts qui l’ont précédé, qui sont tous restés dans la mesure, Mendès France n’éprouvera aucune retenue ni prévention ; au point de s’afficher en véritable procureur stalinien.
S’ils ne sont pas au pouvoir, ces gens n’en sont pas loin, ils sont extrêmement dangereux pour nos libertés publiques.

Voici ce que l‘on peut en retenir et qui est extrêmement inquiétant.

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.7351290_5c8112a436153.lutte-contre-les-groupuscules-d-extreme-droite-en-france–m-tristan-mendes-france-enseignant-au-c-7-mars-2019

Le caractère partisan de la commission à nouveau réaffirmé par la présidente

Sans doute échaudée par les volées de bois vert qu’elle avait précédemment reçues sur le caractère ultrapartisan de sa commission qui fait l’impasse sur les groupes autrement plus dangereux de l’extrême gauche, sans parler des islamistes radicaux dont il n’est bien entendu surtout jamais question, la députée Ressiguier réitèrera en préambule le cadre strict qu’elle entend imposer : « je vous rappelle que le périmètre de cette commission d’enquête est exclusivement délimité de la manière suivante : « caractère délictuel et criminel des groupuscules d’extrême droite. »

Aucun risque de dérapage de la part de Mendès France, tout comme la présidente, il est totalement mécanisé au plan intellectuel, on est là entre soi, entre militants de la même cause, formatés sur la même idéologie, entre récitants des mêmes phonèmes.

Aucune coexistence possible entre Totalitarisme et Vérité

Serment de dire toute la vérité, rien que la vérité, levez la main droite et dites je le jure… Pourtant, de vérité il ne sera jamais question dans la déposition de Mendès France, seulement d’approximations, de flou, de slogans et de mots-valises dont les gens de son camp pensent encore qu’ils peuvent vitrifier tout débat.

Comme on va le voir, totalitarisme et vérité ne font pas bon ménage. On va en avoir la parfaite illustration tout au long de cette audition, bien dans la tradition des procès staliniens par son caractère idéologique, ultrapartisan, dénué d’arguments factuels, exclusivement à charge et centrée sur des intentions inventées ou fantasmées, et jamais, ni sur des définitions précises, ni sur des faits avérés.

Des slogans et des éléments de langage on ne peut plus flous

Voici pris sur le fil quelques-uns de ses propos :
« On assiste à une utilisation des outils numériques par les groupuscules d’extrême droite afin d’inonder les réseaux de leur idéologie incitant à la haine et à la violence. »
« Ces groupes relaient abondamment des fausses nouvelles et des théories complotistes… »
« Un outil de signalement, Pharos, a été mis en place afin de dénoncer l’expression du racisme, de l’antisémitisme, de la xénophobie… la haine, la discrimination… »

Pourquoi une telle généralisation de ces imputations et un tel amalgame de tous les groupes visés par la commission alors que, comme il le dira lui-même plus tard, ils n’ont souvent rien en commun au plan idéologique et que parfois même ils se combattent. Par ailleurs, la plupart des groupes et des personnes visés n’ont jamais fait l’objet de la moindre condamnation pour un quelconque des motifs évoqués. Alors pourquoi cette généralisation totalement abusive et que veulent dire ces mots génériques jetés en vrac et sans aucun commencement de preuve ? Sans doute la même chose que révisionnisme, ennemi du peuple, ennemi de la révolution ou simplement bourgeois en d’autres temps lors de procès politiques du même ordre. L’accusation se fonde uniquement sur l’intention prêtée à l’accusé par l’accusateur. On est ici dans la pire idéologie totalitaire et dans le registre du procès politique qui lui est consubstantiel.

Extrême droite, un périmètre flou, des termes flous

Prudent tout de même et se référant aux interventions des autres experts avant lui, Mendès France évoque un souci de définition du périmètre et de délimitation du sujet, « l’extrême droite est un terme assez vaste, les spécialistes ne sont pas tout à fait d’accord. »
Bref, il ne sait pas bien ce qu’est l’extrême droite, mais il va quand même nous en parler et abonder en tant qu’expert… Encore et toujours le plus grand flou sur les définitions ainsi il parlera de :

« Pratiques et usages assez déroutants… »

Déroutants… On est ici dans le sentiment, dans le flou, rien de précis, rien de net, rien d’avéré, du sentiment, aucun faits. « On parle de fachosphère, réacosphère, réinfosphère, patriosphère, délimitation et périmètre difficiles à tracer, cette mouvance repose sur une myriade de pages, de sites, de blogs, de chaînes, de groupes, de forums, de serveurs, de messageries, à l’intérieur desquels on retrouve tous les courants de l’extrême droite ».

Là encore, on ne fait que parler, on reste dans des généralités totalement vides de sens, et surtout on ne prouve rien, puisqu’on est incapable de donner des définitions précises.

« Les néoconservateurs, les ultralibéraux, les identitaires, les nationalistes, les catholiques traditionalistes, les intégristes, bref, toutes les familles sont représentées, mais elles ne font pas bloc, il n’y a pas d’unité d’action en ligne. »

En effet, le périmètre est vague, aucune ligne commune, aucune unité d’action, ce qui ne l’empêche pas d’embarquer tout le monde dans le même wagon plombé, sans aucune distinction, en affublant tout le monde des mêmes chefs d’inculpation… Bref, rien de solide sur quoi appuyer une accusation et surtout l’aveu qu’il n’y a aucune cohésion ni cohérence entre ces groupes… Alors quoi, quid de l’extrême droite et pourquoi amalgamer tout le monde ?

Riposte Laïque citée !

Primauté du sentiment sur la vérité, flou sur les faits, assertions infondées sur les intentions.
« Il y a plusieurs sites qu’il ne m’est pas agréable de citer… »
Toujours et encore la primauté du sentiment sur les faits. Quel rapport entre l’émanation de la vérité et les sentiments de Mendès France ? Aucun bien sûr. N’ayant rien sur quoi asseoir l’acte accusatoire, la commission en est réduite à instruire sur les sentiments, sur les intentions. Où est le droit là-dedans, où est même la raison ? Nulle part bien sûr.

« Égalité et Réconciliation, premier blog politique français au niveau de l’audience entre 5 et 7 millions de visiteurs par mois, Fdesouche, Polémia, Riposte Laïque, Boulevard Voltaire… il y en a des centaines… des sites étrangers qui ont une certaine attraction dans cette nébuleuse de la fachosphère en gros… cette nébuleuse, encore une fois je serais toujours un peu vague sur la délimitation de cet objet dont je vais vous parler… »

Décidément, le pauvre homme ne s’en sort pas, vague et creux sur les faits… le voilà d’autant plus radical et assertif sur les intentions qu’il prête et sur les chefs d’inculpation qu’il s’autorise à imputer aux accusés.

Un détournement du droit et des imputations fallacieuses

« Pour diffuser leurs idées, pour recruter des populations, pour renforcer leur communauté, pour se mobiliser sur des actions spécifiques, pour mutualiser et échanger avec différentes mouvances internationales, créer des passerelles… »

Ainsi selon Mendès France, parce qu’elles ne sont pas celles de nos accusateurs, nous n’aurions pas le droit de diffuser nos idées, de mutualiser ou d’échanger, alors que la plupart d’entre nous n’avons jamais été condamnés sur nos idées malgré la traque incessante dont nous faisons l’objet.

J’ajouterais ici que ceux qui ont été condamnés l’ont été à l’occasion de procès exclusivement à charge par une magistrature complètement partisane et totalement inféodée à l’idéologie d’ultragauche et, qu’au point d’extrême rigueur où elles en sont, la judiciarisation du combat politique et la sanction pénale pour déviance idéologique ou pour propagation d’idées sont un dévoiement du droit et de l’État de droit dont les tenants du pouvoir continuent à se revendiquer contre toute vérité.

Fermeture de l’accès aux médias, renversement de la charge accusatoire

« Et puis évidemment aussi pour contourner les médias sur lesquels (sic) ils n’ont pas accès, et ça correspond d’ailleurs pas mal à leur fantasme, à leur discours anti-médias, anti-système. C’est donc d’une pierre deux coups, ils profitent de ces plateformes pour s’exprimer et c’est aussi une façon de dire, ben justement on évite cette intermédiation, on évite les médias pour s’exprimer, on parle directement aux internautes avec une sorte de fantasme une fois encore de démocratie directe…’’

Nous sommes ici sur un des point culminants de cette audition, une caricature de l’inversion accusatoire. Le système nous interdit les médias de grande audience (mainstream) ou bien il nous y diabolise systématiquement, et Mendès France nous accuse de nous exprimer en dehors de ces médias. CQFD…

Le plus simple serait qu’ils nous interdisent carrément d’expression, ce que sans doute la commission finira par proposer. On n’en est plus très loin et c’est très probablement l’un de ses objectifs. En tout cas l’audition de Mendès France va nettement dans ce sens puisqu’il ajoute : « Le problème qui vous concerne est la régulation des ces espaces… »

À ce point, sauf ressaisissement, la messe est d’autant mieux dite que plusieurs mesures sont déjà en préparation pour interdire l’anonymat et pour pénaliser l’expression sur les réseaux sociaux.

Un débat d’idée définitivement clos et raréfié au contrôle du langage et au slogan.
« Fantasmes, nébuleuse, myriade, je serai toujours un peu vague … »

Voilà les mots vagues de ce soi-disant expert dont on se demande ce qu’il connaît vraiment, à part le catéchisme et les slogans usés jusqu’à la corde que la bien-pensance utilise depuis des décennies pour nous diaboliser et qui n’ont plus aucune portée dans l’opinion publique indifférenciée.

Faute d’arguments réels et sérieux opposables à l’opinion, faute de discours construit, faute de confrontation possible de leurs thèses avec la réalité et même tout simplement avec la vérité, l’extrême gauche militante et, derrière elle toute la pensée unique libérale, a raréfié le débat au contrôle sémantique. Les mots-valises ont été détournés de leur vrai sens, ils les ont réinvestis et connotés de leur idéologie. Pire, ils les ont même fléchés souvent à l’inverse de leur sens initial. En effet, ne pouvant plus promouvoir leur idéologie très majoritairement rejetée par l’opinion qui n’avale plus leur propagande et ne pouvant plus la confronter à la réalité qui la contredit de manière désormais aveuglante sur tous les terrains, les idéologues d’extrême gauche en ont été réduits à encapsuler le langage, à contrôler le vocabulaire et à tout réduire au slogan, réduction ultime de la pensée. Ils le font également pour le compte des libéraux au pouvoir qui utilisent exactement les mêmes éléments de langage ; rien ne les différenciant de l’extrême gauche en matière sociétale.

Parvenue au terme de son cycle d’expansion dans la société, leur idéologie ne peut plus se confronter ni à la réalité qui les dément dans tous les domaines, ni à l’opinion qui la rejette en bloc. Le langage de Mendès France relève précisément de cet état de fait. Désormais, à force d’en avoir été gavés, les gens régurgitent ce triste gloubi-boulga qui n’a plus aucune audience en dehors des milieux de la pensée unique.

Ainsi nous taxer de xénophobie parce que nous ne faisons que constater la réalité de la submersion migratoire qu’ils cherchent à masquer par tous les moyens, y compris par l’interdiction de statistiques différenciées, n’est plus tenable. L’œil nu suffit à appréhender le phénomène, tout un chacun peut le mesurer, il n’y a même plus besoin de faire de comptage. Battus sur le terrain des idées, et ne pouvant plus soutenir leur idéologie face à l’opinion, ils n’ont plus d’autres solution que de nous faire taire en instrumentalisant les moyens de la République dans des procès politiques de type réellement stalinien instruits sur une raréfaction des débats au seul slogan.

Il n’y a plus d’État de droit en France. Le totalitarisme en marche

Contrairement à ce que vient de proclamer Macron : « Ne parlez pas de répression ou de violences policières, ces mots sont inacceptables dans un État de droit » ; il n’y a justement plus d’État de droit en France avec un tel niveau de violences policières et de répression de masse. Oui, nous sommes en face d’un État terroriste qui utilise les moyens de la théorie du choc (Naomi Klein) et qui éborgne pour placer les citoyens en état de sidération.

De la même manière il n’y a plus d’État de droit quand ceux qui instruisent les procès à charge en violence et en haine sont ceux qui ont fracassé le crâne de leur collègue à coup de casque (M’Jid el Gerrab) et ceux qui sont poursuivis pour violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, soupçons d’emplois fictifs au Parlement européen et sur les comptes de campagne concernant la présidentielle de 2017 ; eux-mêmes alliés affichés des groupes ultraviolents d’extrême gauche (LFI, Mélenchon, Ressiguier et quelques autres).

Non, il n’y a plus d’État de droit en France, ultraviolence policière et procès staliniens instruits par une émanation du pouvoir législatif conduite par des ladres associés à des nervis sont les marqueurs du totalitarisme.

À toutes fins utiles et pour la bonne information de nos lecteurs, Tristan Mendès France, outre qu’il est le petit-fils de Pierre Mendès France, est le petit-neveu par alliance de Frantz Fanon qui lutta aux côtés du FLN contre la France.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Frantz_Fanon

Martin Moisan

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Le Blob

Martin Moisan,

Ce minable, ce prof de gauche qui prétend assumer, eh bien vous lui avez mis une bonne claque. Et dire que ce sont ce genre de sodomites qui m’ont fait chier à mort durant ma scolarité…alors je ne me priverai pas en termes de langage fleuri à leur encontre. Et pourvu que la diversité leur fasse payer de plus en plus cher au quotidien. Qu’ils en aient la chiasse qui dégouline de leurs jambes de pantalon en allant au bahut, et qu’enfin ils en crèvent !

prof gauchiste et fier de l'être

A mort l’hitléro-crevure Martin Moisan !

Le Blob

Parles pour toi espèce de connard et ai le courage d’affronter la vérité car c’est ce qu’il ressort de cet article. Vos comportements de petits volpos, de collabos islamiques sont mis en exergue et c’est précisément là où ça vous fait mal. En 40 vous auriez vendu pères et mères bandes d’enculés notoires. À mort l’islamo-collabo !

Le Blob

Et à ta place je ferais profil bas. Au regard du niveau de l’éducation nationale, tiré vers le bas par des agents de la collaboration de votre engeance au service de la kommandantür socialope-stalinienne, tu n’as vraiment pas l’envergure pour faire le cador. Commence déjà par foutre de l’ordre dans ta classe diversifiée et après viens nous faire tes leçons à la con. Je réitère mes propos à ton encontre: va te faire enculer connard !
(T’es élèves te parlent comme ça et tu bottes en touche hein ?)
Eh bien reprends du rab !

Jaffrès

C’est incroyable. Je me suis même demandé si ce n’était pas l’extrême droite ( dont je fais partie) qui avait monté un canular, histoire de rigoler ou de dévaloriser les gauchos et associés sans étiquette, dans le style Macron par exemple. On croit rêver. On dirait le tribunal de l’inquisition avec tout le bazar inimaginable pour impressionner le prévenu. Et tout ça, sans rire! Faut le faire quand même! ça, c’est des acteurs! J’aimerais bien voir le bêtisier du tournage pour voir les scènes où ils en peuvent plus, où ils explosent de rire. Parce que, quand même, ils vont très loin. Mais je me demande quand même si la Ressiguier, elle était pas prête à pouffer, la pouf… heu, la juge.

Lustuc

SEUL UN VOTE MASSIF DES FRANÇAIS EN FAVEUR DU RASSEMBLEMENT NATIONAL POURRA EVITER LA VIOLENCE POLITIQUE AU PAYS.

Rosa Ire

Ce que j’aime dans ce « tribunal », c’est Miss Goulag.
Elle trône, elle plastronne, elle le chouchoute des yeux, bref elle boit du petit lait,…
Mais elle trahit son excitation toute intérieure :
Ah, ce Mendès France ! Il est vraiment orgasmique !!! Ouais !!!!!!!!!!!!!!!!!!

DUFAITREZ

Remplacez « Extrême droite » dans ces discours, par « Extrême gauche et Macronisme », les faits et critiques resteront les mêmes. Copié/collé !
« L’idéologie conduit à l’aveuglement » !
A quand une Commission inverse ?

François Desvignes

A gauche, ils sont de gauche de père en fils : Mendes, Aubry.
L’hérédité c’est ce qui a tué la noblesse.
Et la consanguinité ce qui l’a dégénérée.
Au moins les aristos étaient drôles et polis.
On pouvait avoir une discussion avec eux.
Je crois qu’on va être obligé de les fusiller : c’est pas des modèles pour les enfants.

De Bonmatin

Le pays est envahi de tout les côtés et ces forces d’occupation et collabos veulent interdire la résistance ? …

NOEL

Encore un demeuré qui ne sait plus à quel étage il habite .

Allobroge

Ces gens ne tarderont pas à désigner à la vindicte publique les patriotes requalifiés en extrémistes de droite du moment qu’ils n’abondent pas dans les idées de Gauche !Ainsi commencent les dictatures et le fascisme finalement n’est pas, n’est plus là où l’on croyait !

Allobroge

Imaginons maintenant une commission destinée à agir de la même façon que celle ci mais tournée contre l’extrême gauche que n’entendrait on pas ?!

marie louise chatel

Digne héritier de la 4ème répioublique ! Il a duré 3 mois ! Ce rigolo d’expert du totalitarisme, du fascisme macronien n’a parlé que sa main devant sa bouche, pas très fier de devoir déballer sa bave de donneur mais rien surtout sur la haine islamique car là, ce ne sont pas des centaines de sites, blogs, tweets mais des myriades mon petit bonhomme, qu’en bon gôchiste tu soutiens comme les tiens ont armé le FLN contre les français. .maintenant il faudrait encore aider l’algérie saccagée, pilléee par le même qui ne sais pas créer mais supprimer tout ce qui est beau tellement il est laid et incapable.

Marcus Indignatus

Y a-t-il un moyen légal de demander d’urgence la dissolution de cette commission stalinienne au nom de la liberté d’expression tout simplement, et contre l’introduction en France et ailleurs en Europe du délit de sentiment ? Ça doit exister. On n’en pleut plus là. Mais ils sont devenus fous ou quoi ?

Guylaine

Il serait pourtant préférable d’exterminer les sites extrême gauchiasses anti démocrates car ils ne supportent pas que des personnes pensent autrement qu’eux ! Si la gauche a été bannie dans les urnes, ce n’est pas sans raison !

didile

« On assiste à une utilisation des outils numériques  »
Oh! les salauds !
Alors qu’on leur avait dit de n’écrire qu’avec la plume d’oie parce que même la plume sergent -major fait référence à un grade de l’armée française donc discriminatoire

patphil

ils vont devoir faire comme en chine ou en corée du nord: interdire l’internet

senechal

Le totalitarisme n’a jamais rien apporté de bon partout où il est passé et où il a sévit!.
Pour se débarrasser du Bolchevisme il a fallu 80 ans aux pays de l’ex URSS.
Pour se débarrasser d’une junte militaire il faut 15 ans.
Mais parfois une bonne dictature militaire est nécessaire pour remettre un pays sur ses rails et remonter les bretelles de saboteurs.

Emile

Mais à quel titre ce type obsédé par le totalitarisme des khmers rouges et autres genocides , est interrogé par l’inquisition ????
Obnubilé par l’extreme droite comme BHL , un autre juif ; pour eux ,en être , c’est porter le béret , danser la bourrée , et manger du saucisson avec un coup de pinard
De vrai crapules pour qui viendra bientôt le temps du châtiment, soit par la France retrouvée , soit par les muzzs…..

wika

C’est la question que je me pose : que fait là ce gaucho dégénéré (pléonasme).
Va-t-on inviter à cette commission tout ce qui vote bien à gauche et désire se faire une petite place dans le grand monde béat de la bienpensance totalitaire islamo-compatible ?
Ou alors, mis goulag n’a pas apprécié de se faire remettre à sa place par un préfet qui lui a signifié que les racailles et antifas étaient bien plus dangereux : elle veut donc absolument prouver qu’elle a raison et que sa commission imbécile est légitime

La Hire

Le but à peine caché de cette petite commission – qui voudrait être grosse – est, de provocation en provocation, de faire en sorte qu’un droitard un peu fou (il y en a) pète un jour les plombs et commette un acte hautement délictueux, ce qui permettra au gouvernement de bâillonner toute opposition sérieuse.
Décidément, les leçons des Grands Ancêtres sont bien assimilées !

Allobroge

Le mieux sera qu’un droitard mette les rieurs de son côté alors les masques tomberont car les bolchéviks ont une sainte horreur qu’on se moque d’eux !

bernard

Avec un nom pareil on ne peut que traîner dans le cloaque de la gauche,
cloaque dont nous subissons les effluves nauséabonds depuis cinquante ans!

barbot

C’est bien une merde et ils font tout pour détruire les pays qui les ont accueillis. On comprend mieux pourquoi ils se font détester partout.
Ils se préparent tout seuls une nouvelle tragédie.

Gally Gunnm

« Qui les ont accueillis » ? Les Mendès France sont arrivés sont installé dans la région de Bordeaux, depuis le Portugal, vers 1684 : on peut savoir depuis quand ta généalogie est Française, monsieur le donneur de leçons ?

Pour rappel aussi, pendant que ta famille léchait probablement les bottes des nazis, plus de 10% des paras de la France Libre, dont 6 officiers sur 48, étaient juifs (pour moins d’un pourcent de la population). Au mémorial du SOE à Valençay, sur les 104 noms de morts au combat ou assassinés en captivité, 10 sont juifs. La « Prière des parachutistes » français a été rédigée par André Zirnheld, premier officier parachutiste de la France Libre tué par l’ennemi le 26 juillet 1942.

Gally Gunnm

Pour rappel et mise en perspective, la Résistance Française, en comptant au plus large et en intégrant les résistants de la 25ème heure et autres réfractaires au STO (résistant bien plus au fait d’être envoyé en Allemagne qu’à celui de voir leur pays et leur peuple écrasé sous la botte nazie), c’est 2 à 3% de la population française : je te laisse donc imaginer où tu peux te carrer tes remarques, monsieur le combattant de clavier, qui au mieux à cette époque aurait tondu des femmes pendant que la « synagogue » était à Londres dés 1940 pour résister (remarque de De Gaulle, pour rappel à inculte pseudo patriote).

Gally Gunnm

Par contre, vu ta dernière phrase, je peux anticiper ton avenir, le même que celui de la lie antisémite d’avant guerre : tu seras un beau collabo. Tant que tes nouveaux maitres te laisseront assouvir tes perversions haineuses, ni ta femme ni tes filles ne seront trop à leur offrir en contrepartie.

Etron puant…

Colonel Napoléon de Guerlasse

Je l’ai surtout trouvé complètement paumé, donc dangereux, car il est bien obligé de constater que les patriotes, la résistance, utilisent à merveille l’outil cyber, qui contrecarre les mensonges et la manipulation de la presse mainstream. Et comme tout est enregistré ou enregistrable, le procès en sorcellerie que fait Miss Goulag pourrait se retourner contre eux. Il pourra toujours faire son alyah si ça tourne au vinaigre.

a.hourquetted'are

Pierre Mendès France, surnommé PMF, né le 11 janvier 1907 à Paris et mort le 18 octobre 1982 (à 75 ans) dans la même ville, est un homme d’État français. Il s’initie à la vie politique dès 1924 dans les mouvements étudiants d’opposition à l’extrême droite puis est élu député de l’Eure en 1932.
Tristan est il son petit fils?En tous cas les mêmes idées!

Martin

Oui, c’est son petit fils. Quant à sa tante, fille de Pierre Mendes France, elle a épousé Frantz FANON qui a combattu la France aux côtés du FLN. On comprend donc parfaitement dans quelle ligne politique est inscrite la famille et pourquoi ils tiennent tant à nous museler. Mendes France est un nom qui veut dire anti France justement.

Allobroge

PMF celui qui a bradé l’Indochine et qui a abondé sans doute dans l’abandon de l’Algérie dans les conditions que l’on sait. Dans les deux cas quitter ces territoires soit, mais pas dans ces conditions. Nous nous sommes déshonorés et ces gens de Gauche s’en sont frottés les mains, la France était rabaissée et l’est encore et ils applaudissent toujours !

Enri

Ce FANON etait le gendre de MENDES il n’etait pas le seul a avoir combattu avec le FLN il y avait des communstes francais

jaannot lapin

Alors, il faut éradiquer aussi le sionisme, la franc-maçonnerie, le Betar, le macronisme, qui sont fascistes et d’extrême droite !

LSAO

N’importe quoi

Silex

À la fin de l’article, vous citez la généalogie de ce triste sire.
Précisons qu’il a aussi dans sa famille Isaac Mendès- France, le plus grand trafiquant d’esclaves en France au XVIIIème siècle.
Bon sang ne saurait mentir.

Allobroge

Oh est ce possible, personne n’en dit jamais rien ?!Curieux non ?!…

peplum

Elle a une belle carnation, la Ressig : elle est pas shi derme que ça !

astrid

Vous écrivez « il est totalement mécanisé intellectuellement ». Comme c’est vrai. Ce petit fils de mendes-france qui s’était incrusté sous la IVème République et n’a rien laissé de bien concret à part une fascination qu’avait pour lui des « gens de gôche »….!!!! Et, lui, un intérêt marqué pour le pouvoir et ses avantages. Là, on a affaire à une sorte de commissaire de la pensée avec sa larbine. On ne sait pas exactement ce que fait tristan mendes france.
Il veut dénoncer les dictatures d’après ses films minables produits avec l’aide de l’INA
et qui alignent des bouts de pellicules. Il a réussi à faire plus fort que son grand-père remarié avec une servan-schreiber qui lui a permis, lui homme de gôche, de vivre dans un chateau !!!

Maurin des Grads

La soi-disant « libération » de 1945 n’a été en fait qu’un changement d’occupant ; on retrouve ici un porte parole de l’état profond américain .

BERNARD

J’ai trouvé le baratin de Mendes-France passionnant, j’y ai appris plein de choses. D’ailleurs dans ce baratin il aurait pu tant qu’à faire changer le mot « extrême droite » (qu’il avoue comme moi ne pas savoir définir), pas « extrême gauche » en changeant évidemment le nom des sites concernés.
Si il y a bien des « sponsors » us pour financer les patriotes, soros se charge du reste et ses moyens sont bien plus conséquents.
Bien sûr, à part peut être l’un des participants de la commission, les autres débiles de cette même commission, y compris la goulaguesse, n’ont strictement rien compris et leurs questions débiles le confirme.
Savoir ce que connait son ennemi est le principe premier cité dans l’art de la guerre de sun-tzu, ici on nous l’apporte sur un plateau.. BINGO !

Le Blob

Bon article Monsieur Moisan. Ce tas d’ordures détourne le sens des mots et expressions à l’avantage de leur idéologie mortifère. Tenez, encore un exemple: je suis sûr qu’ils combattent « l’islamophobie ». Étymologiquement, à mon sens, cela signifie la peur de l’islam, au même titre que l’arachnophobie d’ailleurs…
Quelle bande de sodomites quand même ! Le jour où ça explose, à condition qu’ils n’aient pas mis les voiles, il faudra les chasser en premier et avant les envahisseurs, et le reste comprendra que le bon temps est révolu. Espérons-le.

Martin

il n’est pas inutile de rappeler que Pierre Mendes France a été de ces élites qui par leur politique inconséquente ont plongé le pays dans le chaos et qui se sont empressées d’abandonner le peuple lors de la défaite de 40. Ces gens ont fui les conséquences de la catastrophe qu’ils avaient provoquée en s’embarquant sur la Massilia direction l’Afrique du Nord.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Massilia_(paquebot)
https://www.lemonde.fr/vous/article/2011/12/29/juin-1940-le-piege-du-massilia_1623925_3238.html

Martin

Mieux, ils se sont enfuis avant même qu’une très large majorité de parlementaire socialistes et libéraux ne votent les pleins pouvoirs à Pétain.
Il est parfois bon de rappeler certains faits historiques travestis par la propagande
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vote_des_pleins_pouvoirs_constituants_à_Philippe_Pétain

JEF

Pas faux, mais Mendès-France a au moins eu assez de choses au chose (si vous voyez ce que je veux dire) pour rejoindre la France Libre et servir comme navigateur au sein du groupe de bombardement « Lorraine ».

pointe percée

c’est le retour de l’Allemagne de l’est avec la stasi

Aaron

Le pédigrée de ce soi-disant expert est déjà fort éloquent….

Le Blob

@Aaron,
Oui, c’est juste. En général les ordures forment un tas, un dépôt, un dépotoir.

Laguerre

Un petit air de Lavrenti Pavlovitch Beria, chef du NKVD, responsable du massacre de Katyn? La réincarnation d’un être malfaisant serait-elle possible?

BUTTERWORTH

NE PAS CONFONDRE ETAT DE DROIT ET DEMOCRATIE EX ETAT AYANT UNE CONSTITUTION https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/coree-du-nord/presentation-de-la-coree-du-nord/

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

Oui, en Arabie Saoudite ou en Iran, il y a aussi un état de droit et ce droit dit que je suis obligée de porter un voile (Allah est allergique aux cheveux,ça le met en érection) et que je dois hériter moitié moins que mon frère.Alors le droit, ça veut dire quoi ?

Le Blob

Leur notion d’état de droit se limite au droit de fermer sa gueule et c’est tout. Ce sont des staliniens, ne l’oublions pas.

BUTTERWORTH

LA FRANCE EST UN ETAT DE DROIT COMME LA COREE DU NORD LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE D IRAN PAS DE POUVOIR AU PEUPLE http://www.la-democratie.fr/etat_droit.htm

CHARLES DU MANS

on se demande pourquoi mendès et France ?? que vient faire la France là dedans , dans cette Escroquerie politico- médiatique monumentale depuis les années 50 .. TOUJOURS LA GROSSE FICELLE DU PANTIOU !

haddock

Et l’utilisation des outils numériques par les terroristes muzzs, elle en fait quoi ?…..

Marcus Indignatus

Et des kalach, et des couteaux et des bombes … C’est ahurissant.

Dugenou

Ils ne vont tout de même pas se chercher des noises entre amis.