Le vote des Blancs français devrait compter double

Publié le 22 décembre 2020 - par - 9 commentaires - 601 vues
Traduire la page en :

Mais en voilà une excellente idée d’identitaires noirs américains à reprendre en France et même dans toute l’Europe !
Je cite The Nation :
« Mais il existe un autre moyen de réparer les dégâts du Collège électoral et d’autres institutions politiques structurellement racistes : Nous pouvons mettre en œuvre des réparations par le vote en comptant deux fois les bulletins de vote déposés par tous les résidents noirs. L’héritage empoisonné de l’esclavage s’applique aux Noirs, quelle que soit la date à laquelle nous ou nos ancêtres sommes arrivés dans ce pays. Les réparations électorales devraient également s’étendre aux Amérindiens. L’esclavage est à juste titre appelé le péché originel de l’Amérique, mais c’est également le cas de la saisie génocidaire de terres par les États-Unis aux habitants autochtones. […] ».

Actuellement, en France, c’est l’esclavage forcé des Blancs de souche habitants historiques de ce pays qui est en marche. On est en train de vivre la spoliation qu’ont connue les Indiens d’Amérique qui a vu l’habitant historique se faire voler ses terres et toutes ses richesses.
Concernant la négritude, bien entendu on n’en est pas encore au stade des Ku Klux Klan noirs qui font la chasse aux Blancs comme en Afrique du Sud, mais on y vient doucement, il suffit de voir les agissements de la LDNA, des associations mondialistes racistes qui palpent des dizaines de milliards de subventions par an, des Maghrébins et autres musulmans, tous allogènes génético-culturalo-civilisationnels à la France qui ne se gênent même plus d’afficher leur haine du Blanc à chaque raout qu’ils organisent, sans d’ailleurs que les putatives lois contre ladite haine soient le moins du monde appliquées par les juges qui montrent ainsi qu’eux aussi haïssent tout autant le peuple historique de France.

L’esclavage s’est modernisé, certains parlent d’humanisation, d’autres plus radicaux de mixité sociale forcée, non voulue, ce qui peut s’analyser à l’échelle d’une nation comme un forçage d’intimité. Ainsi, droits-de-l’hommisme oblige, l’esclavagiste ne s’en prend plus directement à l’enveloppe physique des individus mais à leurs portefeuilles, et il a pris pour nom CSG, CRDS, endettement à rembourser, TVA, impôt sur le revenu, amendes diverses et variées.
On va me dire que normalement tout habitant de ce pays est soumis aux mêmes lois, aux mêmes règles, aux mêmes impôts.
En théorie oui.
En pratique non.
C’est là le hiatus masqué par tous les mondialistes qui s’attachent à demander aux uns et aux autres de faire Nation selon l’expression courante, alors qu’il y en a qui la font et le font plus que d’autres.

Prenons le cas du monde de l’entreprise.
Elle doit payer ses taxes et prélèvements divers en tous lieux du territoire.
Sauf dérogations : les zones d’exonération, les zones franches, les zones prioritaires. Bref, en gros, la plupart des quartiers qui ont reçu l’appellation contrôlée de zone libre de taxes et de droits, savoir toutes les banlieues allogènes.
Prenons maintenant le cas des amendes.
Normalement tout le monde doit les payer. Là aussi il y a des territoires d’exception qui conduisent à l’exonération totale.
Vous avez déjà vu un huissier du Trésor recouvrer l’amende par une saisie conservatoire dans les zones où même les urgentistes, les pompiers et les policiers ne vont jamais plus ?

La moitié des amendes pénales et de la circulation ne sont jamais payées. Il n’y a en gros que le cochon de citoyen moyen blanc habitant historique qui a une conscience de Nation respectueux du droit et des devoirs et qui a un compte bancaire en bonne et due forme qui se fait saisir, si par pur oubli il n’avait pas payé à temps, avec toujours un huissier qui trouve facilement le chemin dégagé pour se rendre chez lui, dans sa petite zone pavillonnaire sécurisée où le pompier et l’urgentiste se sentent encore chez eux.

De même, il y a toute cette caste d’artistes, d’associations, de journalistes qui ne vivent que de subventions tout en déversant leur haine du pays à longueur d’antenne, de films, d’articles et d’éditos, de même que toute une autre caste de religieux aux idéologies nauséabondes, subventionnée aux CAF. Tout ce petit monde qui se gave des dizaines de milliards d’argent public détournés des besoins de la population blanche de souche, détournements qui ont pour effet de générer sa dizaine de millions de pauvres en gilets jaunes qui meurent de faim.

Il est légitime de se poser la question de leur droit de vote dans un pays qui les finance alors qu’ils développent leur activité ennemie et assassinent Marianne tous les jours par la ruine financière comme d’autres ourdissaient leur complot et assassinaient César aux ides de Mars.

Tous ces renégats qui volent les richesses des autochtones, en plus ils auraient des droits sur le destin de ces derniers ? Mais par quel artifice est-ce possible ? L’opium d’un peuple ? Qui le lui administre ? Mais ces journalistes de propagande mondialiste gavés d’argent public, bien sûr.
Il ne s’agit pas ici de s’interdire d’aider et protéger les faibles ou les malchanceux ou les malmenés de la vie, mais de s’attaquer à ceux qui haïssent et parfois jouent les faibles pour mieux armer le hachoir dans les rues, et beaucoup de ceux-là, pour reprendre une expression à consacrer, sont déjà défavorablement connus de la police tout en étant protégés ignominieusement de la justice.

Pour reprendre la profession de foi de The Nation adaptée à la situation française, « l’esclavage peut désormais à juste titre être nommé le péché actuel de la France par la saisie génocidaire de terres et des richesses par les allogènes avec la complicité active d’une classe politique félonne aux habitants autochtones ».
Puisque le Blanc est l’habitant historique de ce continent et plus particulièrement de la France, puisque qu’il est en train de vivre une spoliation par submersion migratoire et démographique allogénique sans précédent dans l’histoire de ce pays qui peut s’analyser comme le viol collectif d’une nation, il est alors normal qu’il bénéficie d’un droit de vote prépondérant avant de connaître le sort des aborigènes d’Australie, ou finir victime de chasses à courre comme en Afrique du sud.

Seuls les Indiens des USA et les Aborigènes d’Australie sont légitimes à avoir une telle revendication. Incidemment, il est temps de régler les comptes, la France de la laïcité n’a aucune leçon de morale à recevoir des merdes de la gauche anglo-saxonne qui a pratiqué le génocide de populations indigènes à l’échelon de continents entiers.

Bien entendu, ce droit de vote prépondérant serait exclusivement réservé aux Blancs non mondialistes, seuls gardiens des Lumières et dépositaires des combats des aïeux et de leur héritage dont ils auront pris l’engagement de la transmission aux générations futures sans la moindre hypothèque.
Voilà le slogan et un point programme patriotique pour les élections de 2022 qu’il est urgent de porter haut et fort : le vote du blanc historique de France, patriote, identitaire doit seul compter pour tous les scrutins afin qu’il puisse conserver le contrôle de son destin.
Et ne me dites pas que cela vous heurterait, je ne vous croirais pas puisqu’il ne s’agit que de justice et réparations de dommages corporels, incorporels et financiers pour reprendre en main notre histoire que l’on essaie de nous voler aussi en plus de nos richesses.
Et oui, ne vous en déplaise, l’Histoire est aussi une richesse même si elle vous paraît immatérielle.

Jean d’Acre

Extrait de l’article de The Nation :
États-Unis : “les votes des Noirs américains devraient compter double”
LePanacheFrançais
20/12/2020 à 7h44

Les réparations par le vote nous permettraient de remplacer les institutions oppressives par des structures d’égalité affirmant la vie.
Dans ce pays, les votes des Noirs valent moins que ceux des Blancs. Joe Biden a remporté le Collège électoral parce que les électeurs noirs d’Atlanta, de Detroit, de Milwaukee et de Philadelphie ont participé en grands nombres. Mais même avec un soutien massif des Noirs – 94 % des électeurs de Detroit ont voté pour Joe Biden – les résultats en Géorgie, au Michigan, au Wisconsin et en Pennsylvanie ont été étonnamment proches.
Le Collège électoral est un problème clé. […]
Sans pouvoir de vote suffisant, les communautés noires reçoivent une éducation de qualité inférieure, et les politiciens sont libres de nommer des juges qui permettent les incarcérations massives, les violences policières et la privation du droit de vote.
Tout cela est fait à dessein. Les auteurs de la Constitution ont mis en place le Collège électoral pour protéger les intérêts des États esclavagistes. Avec le Sénat, le Collège électoral a joué un rôle essentiel dans la persistance de l’esclavage et sa poursuite par d’autres moyens. L’abolition de ce système signifierait que les bulletins de vote déposés par les électeurs noirs – ou tout autre électeur, d’ailleurs – compteraient de la même façon.
Mais il existe un autre moyen de réparer les dégâts du Collège électoral et d’autres institutions politiques structurellement racistes : Nous pouvons mettre en œuvre des réparations par le vote en comptant deux fois les bulletins de vote déposés par tous les résidents noirs. L’héritage empoisonné de l’esclavage s’applique aux Noirs, quelle que soit la date à laquelle nous ou nos ancêtres sommes arrivés dans ce pays. Les réparations électorales devraient également s’étendre aux Amérindiens. L’esclavage est à juste titre appelé le péché originel de l’Amérique, mais c’est également le cas de la saisie génocidaire de terres par les États-Unis aux habitants autochtones. […]
The Nation

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
POLYEUCTE

Nous avons connu le suffrage “censitaire” qui donnait plus de Pouvoir aux “Riches” qui faisaient l’économie… Aboli ! Et pourtant…
Les Droits de l’Homme ?
Le Devoir d’être Pauvre pour financer les incapables !

BALTO

Le vote devrait être conditionné par la justification d’un emploi stable.
Pas besoin de demander l’avis des parasites et autres nuisibles.

Daniel

Remarquable photo du vieux Méluche avec sa bouche à l’image de ce qu’il vient de voter : le gerbe !

Allobroge

Oui mais génétiquement qui est blanc ? Sur quels critères les définir ? Songer que les arabes au sens large sont des blanc s….

patphil

le vote des blanc devrait compter double ?
mais ça va pas, les français sont des nantis, des privilégiés donc il faudrait au contraire supprimer ce privilège aux gaulois! la nuit du 4 aout est terminée

BALTO

Bien-sûr 100% des blancs sont pétés de tune, surtout les smicards à qui on vole 23% du salaire, et les retraités à 800 € par mois avec toutes leurs charges à payer pour engraisser des parasites de plus en plus nombreux, tu dois être du nombre des pauvres bénéficiaires assistés à mort qui ne gagnent rien mais qui coûtent si cher.

Fabiola FERRANTE

En cas de résistance des indésirables, il y aurait “l’envol des falaises” qui consisterait à pousser “les incrustés” du haut d’une falaise normande et à admirer son envol vers d’autres contrées….!

Quoi ? C’est tout de même mieux que le bagne. Forcément, on réserverait le bagne à ceux qui ne savent pas voler… dans les airs !
Faut rester humain.

Fabiola FERRANTE

BRAVO pour cet article et MERCI pour l’information sur le vote des Noirs devant compter double en repentance etc…..
Non seulement j’approuve votre réaction et votre avis là-dessus mais je propose que nous ayons deux sortes de Code Pénal en France : un pour les Français de souche, un pour les indésirables qui s’imposent, s’enracinent et veulent tout commander !
Le Code Pénal ALPHA pour nous : Blancs, Français de souche ou Européens d’immigration autorisée et dans les règles.
Le Code Pénal GAMMA (je n’ose pas le Bêta…) pour les casse-couilles issus d’immigration, pratiquant une religion agressive et se rêvant toujours stigmatisés…
Ce Code Gamma étant bien entendu dix fois plus sévère que l’Alpha !
Outre des peines très sévères, il y aurait Expulsion Immédiate et Musclée sans procès.

Avis aux Blancs judéo-chrétiens!!! Ne croulez plus sous les amendes, impôts, taxes, redressements douaniers et fiscaux!!! Réglez-les par lettre-deux-chèques-manuels-en-euros-sur-la-banque-de-Polynésie-à-l’-ordre-du-trésor-public dont votre percepteur favori vous remettra récépissé du règlement ainsi effectué par mes soins pour votre compte ainsi que je procède avec succès depuis plus de dix ans, sans limitation ni du nombre des règlements ni limitation de montant supérieur!!! Pour plus d’ infos: Fernand CORTES de CONQUILLA fcdc@bbox.fr Tél.: 06 04 08 46 36

Lire Aussi