1

Le vrai fascisme n’est pas en Italie mais dans la France de Macron

Le « fascisme » a donc gagné en Italie. Cela va se déchaîner sur tous les plateaux de télévision. BHL va dire que les électeurs italiens ne sont pas respectables, VDL va faire bombarder Rome et couper les aides européennes, Macron va convoquer l’ambassadeur d’Italie pour lui faire la morale. Après la Suède, deuxième revers des mondialistes.

https://www.fdesouche.com/2022/09/25/elections-en-italie-le-parti-anti-immigration-de-giorgia-meloni-en-tete-la-coalition-des-droites-obtiendrait-la-majorite-absolue-selon-les-premieres-estimations/

Pourtant, le vrai fascisme, on l’a vu hier, près de Rennes, où des antifas ont attaqué un meeting de Jordan Bardella, dans une ferme. Attaque préparée dans l’université de Rennes, avec la complicité obligatoire du préfet et des autorités, car sinon, cela veut dire que notre police est totalement incompétente, pour ignorer cela. Un policier blessé, aucune arrestation. Darmanin est complice des antifas, milice du régime, c’est pour cela qu’il les ménage, alors qu’il a dissous Génération Identitaire, qui n’a jamais attaqué un meeting adverse, ni blessé des forces de l’ordre.

https://twitter.com/i/status/1573973729893400576

https://www.fdesouche.com/2022/09/25/venue-de-jordan-bardella-a-bruz-35-violents-affrontements-entre-les-policiers-et-une-centaine-dantifas-qui-tentent-dempecher-la-tenue-de-la-reunion-rn-un-cocktail-molotov-lance-contre-une-voi/

https://www.lefigaro.fr/faits-divers/rennes-des-violences-antifas-avant-un-meeting-de-jordan-bardella-20220925

Et Giorgia ne paraît pas décidée à recevoir des leçons de Macron…