Le vrai progressiste, ce n’est pas Macron, c’est Salvini

Publié le 2 septembre 2018 - par - 28 commentaires - 2 287 vues
Share

Je vais être honnête avec vous, j’en perds de plus en plus mon latin.

Je reste dubitatif devant le discours et la terminologie utilisés pas les politiciens LREM, la gauche française et les journalistes qui font l’actualité autorisée, payés pour soutenir les premiers.

Je ne peux pas m’empêcher de mettre face au discours les réalités et les actes.

Ainsi, j’ai entendu notre président qui, récemment, s’est exclamé incarner le progrès face aux populistes Salvini et Orban.

Le progessisme, c’est militer pour le progrès moral de l’humanité, pour améliorer les conditions de vie et vouloir une meilleure justice sociale.

Pour y parvenir, le progressiste modifiera les structures politiques et sociales dans ce but.

Par opposition, Salvini et Orban seraient donc des réactionnaires, ce que l’on a appelé dans l’histoire politique française, avec une pointe péjorative, « la réaction ».

Moi je veux bien, notre président est le progrès, en face il n’y a que de vilains réactionnaires qui veulent restaurer ou conserver l’ordre ancien.

C’est le futur contre le passé, implicitement nos propagandistes véhiculent en creux le dogme que demain sera d’autant meilleur qu’hier a été mauvais, bref demain va être « halal » alors qu’hier est « haram », pour reprendre la terminologie de la novlangue des En Marche gauches de ces nouveaux convertis.

Une mauvaise langue y verra une fuite en avant qui équivaut à mettre les emmerdes sous le tapis.

Je suis de ces dernières mauvaises langues.

Au bout de près de 18 mois de mandat, je peux regarder les actes.

Sur l’amélioration des conditions de vie, je peux opposer la réduction substantielle de l’ISF, devenu IFI, et la réduction des prélèvements sur les dividendes à l’augmentation de la CSG pour les retraités et le rabotage de l’APL.

Certains, une minorité ont bien vu leurs conditions de vie s’améliorer, d’autres, une grande majorité, les ont vu se dégrader.

Comme ce sont les riches qui ont vu proportionnellement leurs prélèvements diminuer et les pauvres augmenter, je ne vois aucune meilleure justice sociale là-dedans.

Notre président ne peut donc pas se prétendre « progressiste » au plan de la justice sociale, c’est même le pire réactionnaire de la Ve république qui a rétabli les privilèges de la richesse.

Au nom du progressisme, notre président met sur le même plan les musulmans et les autres citoyens.

C’est son progressisme, le bourreau terroriste vaut donc la victime.

C’est décréter l’absolutisme de la vie humaine, une personne vaut n’importe quelle autre, peu importent ses agissements.

Ici, j’ai été un peu de mauvaise foi.

Tous les musulmans ne sont pas des terroristes me fera-t-on remarquer avec raison.

Cela est vrai dans les actes, pas nécessairement dans les intentions.

Le musulman fait partie d’une communauté, l’umma, dont l’actualité vient de nous rappeler qu’elle est active dans la guerre menée contre l’Occident.

L’opposant politique hollandais Geert Wilders avait décidé de mettre en place un concours de caricatures. Devant les risques d’attentats terroristes dont les services secrets des Pays-Bas ont dû l’avertir, il vient de renoncer à son projet. Aussitôt le ministre des Affaires étrangères du Pakistan a salué une victoire morale de la communauté musulmane tout entière et dit s’en féliciter avec les dirigeants musulmans des plus grandes capitales.

Derrière le musulman, être humain unique qui se prétend pacifique, existe la communauté musulmane active non pacifique qui, pour faire abandonner une manifestation dans un pays dit libre, n’a pas hésité à recourir au terrorisme ou à sa menace. C’est cette double réalité qu’une grande partie des politiciens occidentaux refuse de voir.

On se rappellera également en France cette affaire sur le journal le Point que des hordes musulmanes ont fait retirer de force des kiosques à journaux de France, notre classe politique de gouvernement, froc sur les chevilles, refusant d’expulser manu militari du territoire ces ennemis de la Nation.

Les musulmans, de plus en plus nombreux, commencent à montrer leur vrai visage, il n’y a que la classe politique bien-pensante pour ne pas le voir, et il serait temps que le RN montre les crocs en vue des européennes en affichant un discours sans concession pour leur expulsion pour cause de fascisme  : le musulman n’a pas à imposer ses codes, préjugés et interdictions dans un pays souverain, et il est temps de leur offrir le seul avenir qui vaille pour tout le monde : partir définitivement de France pour rejoindre leur umma.

Ces quelques éléments montrent que le musulman non terroriste est coraniquement solidaire du musulman terroriste dans la lutte contre le non-musulman.

C’est le piège que s’est tendu tout seul l’Occident qui se penche sur le bien-être et les droits de la personne au détriment de la cohésion des groupes humains pour cause de non-discrimination.

Notre constitution s’y oppose, les Allemands sont en outre prisonniers repentants de leur passé, les droits de l’homme visent à la protection de l’être humain unique et nous avons perdu la prescience des guerres totales, groupe contre groupe : l’Occident s’est désarmé tout seul face à l’islam qui raisonne en groupe discriminant puisque ses adeptes ont édicté les droits de l’homme islamique dont sont écartés, par définition, les non-musulmans : pour reprendre Mélenchon, lesdits musulmans n’ont pas les pudeurs de gazelle des droits-de-l’hommistes.

Je limite toutefois ce désarmement mental à l’Europe, une partie des Américains ont gardé des réflexes et des traces de pensée de guerre totale : ainsi, un rouge est toujours suspect, un rouge fait nécessairement partie d’une communauté internationale qui partage la même idéologie communiste. Les écrits communistes, le Coran et Mein Kampf relèvent d’une même pensée hégémonique qu’Hannah Arendt qualifierait de totalitarisme. Mentalement, l’Américain moyen devrait accepter plus facilement une lutte totale contre tous les musulmans en faisant l’amalgame, il aura vite compris que tout musulman incarne l’islam s’il sent que sa liberté est en jeu.

Pour en revenir à notre président auto-proclamé « progressiste », comme les imams s’auto-proclament docteurs de la foi, en favorisant l’installation de l’umma en France et, plus largement, dans toute l’Europe, il n’est rien d’autre que l’idiot utile des terroristes musulmans et notre vieille connaissance Trotsky lui promettrait de finir dans les poubelles de l’Histoire.

Car où est le progressisme là-dedans ????

L’islam en France va, comme en Iran, générer ses milices de la foi qui vont courir les rues vérifier que le voile est de la bonne taille, que les filles ne portent pas de jupe, que personne ne vend d’alcool, qu’il n’y a pas de place pour l’homosexuel, que le curé a l’obligation de brûler ses crucifix en bois : c’est déjà la cas dans les banlieues de Seine-Saint-Denis et d’ailleurs mais les élus sont les seuls à ne pas être au courant.

Ces milices musulmanes vont aussi courir les campagnes vérifier que les vignes de Bordeaux ou de Champagne ont bien été arrachées ou que le porc ne s’élève plus dans les fermes. Ils vont bien entendu, en conséquence, fermer les marchés au cadran des porcs de Bretagne.

Ah, ils vont s’en mordre les doigts, tous les acteurs et toutes les forces économiques du pays quand ils vont se rendre compte que Macron les entraîne vers une société musulmane : L’Oréal, LVMH et Kering peuvent déjà préparer leurs petits paquets et quitter la bourse de Paris car ça va être la fin de la féminité, l’intérêt étant « haram » dans la culture musulmane, nos banques françaises ont du mouron à se faire.

Ces quelques exemples pour vous montrer que je ne distingue aucun progressisme à voir notre président continuer à détruire toute l’économie, ou ce qu’il en reste, de notre pays et pactiser avec l’ennemi en oubliant la réalité de la vie quotidienne des chrétiens d’Orient.

Et je trouve d’autant plus grave la situation actuelle qu’il ose dans le verbe, avec la complicité des médias de la Propagandastaffel, se qualifier de « progressiste » alors que dans les faits, il ramène le paquebot France à l’époque de Mahomet.

Alors qui est le progressiste ???

Salvini, qui veut restaurer la Renaissance italienne, ou Macron, qui plébiscite pour la France le Moyen Âge obscur d’avant Charles Martel ????

Jean d’Acre

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
HIRAM 2

FABULEUX VOTRE ARTICLE : MERCI .

bourguignon pierre

En faite riposte laïques c’est un rassemblement de tout les faibles d’esprit ?? Où ils y’a des gens sanser derrière tout sa par ce que ci ce n’est pas le cas , alors c’est tout sauf laïque comme démarche et je passe outre tous les propos rasciste que l’on trouve sur beaucoup trop de commentaire

Si vous pouviez réécrire votre commentaire en français, nous pourrions vous comprendre.

Clamp

Entièrement d’accord, je me fais également ces réflexions régulièrement, mais je regrette souvent que la mouvance patriote n’emboîte pas le pas de cette rectification du vocabulaire, si importante en terme d’image. Tout est tellement inversé qu’il faut clamer haut et fort les retournements de mots qui marqueront les esprits et pousseront au bon sens. Nous sommes les progressistes, ils sont les attentistes, nous sommes les antifascistes, les démocrates, les humanistes, même les pacifistes, etc ..

Damien

« Tous les musulmans ne sont pas des terroristes me fera-t-on remarquer avec raison.
Cela est vrai dans les actes, pas nécessairement dans les intentions.
Le musulman fait partie d’une communauté, l’umma, dont l’actualité vient de nous rappeler qu’elle est active dans la guerre menée contre l’Occident. »

SUMMA CUM LAUDE. Mes mots, enfin…

andrej

Jean,
macron n’est pas président : 65% de 48% ne fait pas une majorité démocratique. C’est juste un escroc qui a utilisé une méthode de brigand pour enter à l’Elysée, avec l’assistance du capital.
Blanc, c’est blanc; noir c’est noir.
Cordialement.

coco

Pendant que nous parlons parlons parlons les arabes avancent…………

andrej

coco,
que fait on? Que faites vous?
Moi, modestement, à chaque fois que je vois une voilée ou un déguisé, je crie « Charlie Hebdo ». Et malgré les apparement, ça marche. Plusieurs fatmas m’on invectivé. De plus je porte une grosse croix sur la poitrine; et ça marche aussi. Je fais mon combat.
Cordialement.

Tyrolus

Vous avez raison mais ce sont les immigrationnistes qui sont en train de gagner le combat, les arabes avancent et se foutent bien de nos gesticulations. Chaque jour qui passe sous macron c’est la France qui disparaît un peu plus.
Cordialement.

lafronde

Serviteur de l’Etat, Attention ! Quel Etat servez-vous ? L’Etat libéral ou l’Etat progressiste ?Liberal signifie libertés : DDHC de 1789, loi de 1881 sur la Liberté de la Presse, loi de 1905, le début de la Ve avec De Gaulle et Pompidou. L’Etat progressiste c’est sont les -mauvaises – politiques menées depuis 1974. Dieu garde Matteo Salvini et Marion Maréchal de tomber dans le Progressisme. D’ailleurs Macron s’est dit progressiste ! voir Wikipédia et wikiberal pour al définition correcte.

DUFAITREZ

Le mot de Progrès est naturellement flatteur, mais ne veut rien dire !
Chacun, comme midi, voit Progrès à sa porte ! Et chacun s’en empare à sa façon.
Appliquez-le au Social, aux Valeurs, à la Morale, etc… Chacun s’y retrouve selon sa pensée ! A supprimer du dictionnaire ! Sauf en Sciences !

Michel de Belcourt

Vous avez tout compris, il faut avoir vécu dans un pays musulman pour bien comprendre le gros problème qui nous pend au nez, ça arrivera très vite, merci beaucoup pour document sur l’Islam et les musulmans.

Marnie

Quand on est pour le retour à l’obscurantisme et au barbarisme comme cela s’est établi en France depuis quelque temps on est contre le progrès et on s’affiche ouvertement comme le premier ennemi de son propre pays.
C’est bien connu : l’islamisme c’est le bras armé de l’Islam et on en revient à la fameuse phrase de Ferhat Mehenni : « L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement. C’est une seule et même affaire ».

BERNARD

Lorsque l’Islam impose un retrait d’une manifestation, c’est que la Oumma est déjà en place..Que merdine se produise au Bataclan, c’est pareil, ils sont maintenant « chez eux » et le crient plus fort que les « identitaires », et là bien sûr, la presse reste coite… pour que le peuple français se fasse mieux coïter.

Joël(1)

(( Les écrits communistes, le Coran et Mein Kampf relèvent d’une même pensée hégémonique qu’Hannah Arendt qualifierait de totalitarisme)) Faudra pourtant choisir « camarade » Soit l’islam… soit l’Identité Blanche (Mein Kampf) couplé de radicalité incontournable au vue de la situation catastrophique! Les précieux et autres neuneu humanistes bien pensant finiront au mieux égorgés! Car n’oublions pas l’horloge de la natalité qui se gausse des états d’âme! Demain sera hélas inéluctablement saignant!

brubru

« il serait temps que le RN montre les crocs en vue des européennes… »
c’est ce que le FN/RN a fait pendant des années, mais on le lui reprochait , alors ….

liliane

he oui il faut que toutes les droites se rassemblent pour éliminer ce poison islamique

.andrej

Marine a tout fichu en l’air. D’ailleurs, elle a tourné sa veste.
Cordialement.

bernard

Trop long comme d’hab! On sait tout sur tout depuis des années, le problème c’est que rien ne change ni n’avance les français,votant toujours pour ceux qui les exploitent et les détruisent: UDI, LR, FI, LREM, PS, PCF etc…depuis cinquante ans et depuis que JMLP les a prévenus…

Aux Armes Citoyens

Bien d’accord avec vous, Bernard. De A jusqu’à Z

coco

également d’accord

Lucifer

Moi je verrais bien Marion pour reprendre le pouvoir et peu être md Menhard
Comme 1er ministre après je vous laisse le choix pour trouver 6 ou 7 ministres
Ayant des compétences et des couilles là ça va être dur peu être un gouvernement qu’avec des femmes et pour l’equilibref des hommes mais pas des fiottes .?????

andrej

Lucifer,
Vous avez entièrement raison.
Plus de temps à perdre : Marion, en route.
Cordialement.

La Mécréante !

@l’auteur
-« Ainsi, j’ai entendu notre président qui, »
-« Moi je veux bien, notre président est le progrès »
-« Notre président ne peut donc pas se prétendre « progressiste » »
-« Au nom du progressisme, notre président met sur le même plan »
-« Pour en revenir à notre président auto-proclamé « progressiste » »

notre, notre, notre… ! vous ne pourriez pas garder ce petit con pour vous au lieu de le fourguer de force à ceux qui ne l’ont pas élu et qui le dégueulent tous les jours !?

Aux Armes Citoyens

Il n’est pas MON président, et comme vous, je n’ai pas voté pour lui, toujours fidèle que je suis, au FN.
Alors, vous avez bien raison de demander à l’auteur de rectifier le tir : qu’il dise « mon » et non « notre ».
S’il dit « notre », c’est qu’il a fait comme des millions de FDS, il s’est laissé prendre au charme des belles paroles et voté pour le maquereau et sa reculade. Qu’il fasse sa repentance, puisque c’est de mode…

hathoriti

Oulà ! Attention avec l’expression Moyen Age ! Le M.A, 12e, 13e siècles , fut une époque de lumières ! Avant CH. Martel, c’est le haut M.A, les temps barbares, ceux du mahomet en Orient ! Virer le petit cron est l’objectif numéro 1 !

Dupond

Salvini ne fera pas de miracle dans l’immédiat ….le chemin sera long et la cote dure a grimper . Les italiens sont laborieux et ont l’esprit de famille avec un droit du sang que nous n’avons pas . Pour l’instant l’avantage que nous en tirons c’est qu’ils démoralisent nos dirigeants imigrationnistes négriers (c’est toujours ça de gagner) puis ya le bréxit qui va les faire disjoncter

Aux Armes Citoyens

Salvini est la fissure qui vient creuser celle existante.
Et méfions-nous, l’Histoire nous apprend que des retournements de situations se sont déjà faits en un tour de main et sans crier gare… ce que j’espère pour nous.